background preloader

La motivation, enfouie au plus profond du cerveau ?

La motivation, enfouie au plus profond du cerveau ?
L'équipe de Mathias Pessiglione, chargé de recherche Inserm du "Centre de recherche en neurosciences de la Pitié-Salpêtrière" (Inserm/UPMC-Université Pierre et Marie Curie/CNRS) a identifié la partie du cerveau impliquée dans la motivation lors d'une action mêlant effort physique (La physique (du grec φυσις, la nature) est étymologiquement la « science de la nature ». Dans un sens général et ancien, la...) et mental: le striatum ventral. Les résultats de leur étude ont été publiés dans PLoS Biology le 21 février 2012. Les résultats d'une activité (Le terme d'activité peut désigner une profession.) Représentation 3D du système motivationnel (striatum ventral) activé lors d'un effort physique ou mental. © M. L'équipe de Mathias Pessiglione de l'unité Inserm 975 "Centre de recherche (La recherche scientifique désigne en premier lieu l’ensemble des actions entreprises en vue de produire et de développer les connaissances scientifiques. Référence: Related:  Cerveau Neuroscience Cognitifmotivation

Neuroplasticité Introduction : Un siècle environ d’études neuroanatomiques de plus en plus résolutives ont conduit à préciser l’organisation du système nerveux avec une très grande définition, mais en donnant en contrepartie la notion d’une fixité et d’une constance forte dans l’architecture cérébrale. Le fait que le cerveau soit constitué quasi exclusivement de neurones postmitotiques renforce cette notion de rigidité structurale, favorisant la recherche de gènes de structure à la base de la mise en place des réseaux nerveux. À ces idées sur le déterminisme génétique de l’organisation anatomique du système nerveux sont associées celles relatives à l’organisation fonctionnelle, relevant d’une conception localisationniste des fonctions cérébrales, issue notamment des travaux de Broca, à la fin du siècle dernier. Notion de neuroplasticité : considération du caractère dynamique de l’organisation cérébrale et de son fonctionnement – au-delà des questions de régénérescence 1- Prolifération : – interleukine-1,

Un mode hybride pour favoriser la motivation : la classe réelle et la classe virtuelle Solange Bergeron est aussi étudiante à l’Université de Sherbrooke (diplôme de 3e cycle de pédagogie de l’enseignement supérieur). Tous les étudiants doivent suivre le cours Écriture et littérature en arrivant au Cégep de La Pocatière. Pour réussir ce cours, l’étudiant doit avoir atteint la compétence suivante: analyser des textes littéraires de genres variés et de différentes époques. Mais voilà, ils sont plusieurs à ne pas l’atteindre. Écriture et littérature et ses échecs Écriture et littérature pose un problème important pour le département de Lettres et Langues du Cégep de La Pocatière: plusieurs étudiants échouent le cours. Plusieurs modifications (modification de l’horaire, du contenu, du test de dépistage pour cibler les élèves à risque, des groupes, des stratégies pédagogiques, etc.) furent apportées à ce cours sans toutefois apporter de résultats vraiment positifs. Écriture et littérature: vers la motivation et les technologies de l’information et de la communication (TIC)

Le cerveau et les principales fonctions cognitives - HAPPYneuron La mémoire est omniprésente dans la vie quotidienne. Elle nous permet de retenir toute sorte d’informations (souvenirs personnels, connaissances culturelles, procédures automatiques…) pendant une durée plus ou moins longue (de quelques secondes à toute une vie). Elle constitue le passé de chacun, ou plutôt la connaissance de celui-ci, et permet ainsi à quiconque de posséder une identité. Plusieurs formes de mémoire : Nous ne possédons pas qu'une seule mémoire même si nous avons tendance à envisager la mémoire comme un tout en disant avoir, de façon globale, UNE bonne/mauvaise mémoire ou en utilisant des phrases du style : ''Je dois avoir LA mémoire qui flanche !'' Mémoire verbale et mémoire visuelle La mémoire verbale permet de mémoriser par exemple une série de mots et de la rappeler après quelques minutes. Il existe différentes mémoires selon la durée du souvenir : Cliquez pour dérouler La mémoire à court terme ou mémoire de travail Les plaintes de mémoire Dans la vie quotidienne 1.

Motivés ! Accueil > Dossiers et articles > Motivés ! Certains élèves savent faire naître et entretenir d'eux-même leur motivation pour les apprentissages scolaires. Mais ce ne sont pas les plus nombreux. Alors comment faire ? Car on risque gros à ignorer l'entretien de la motivation chez ses élèves, à penser que "le sujet est suffisamment intéressant" ou que "de toutes façons, ils n'ont pas le choix". Il n'est rien de tel que d'avoir été privé d'école pour développer l'envie d'y retourner. photo : Pink Sherbet Photography via photo pin cc Les rôles, facteurs de motivation dans un wiki 9 septembre 2012 Les wikis sont de beaux outils de collaboration. Motivé au boulot ! 7 septembre 2012 Vous connaissez peut-être la théorie de la motivation humaine publiée par le psychologue Abraham Maslow en 1943. L'auteur et journaliste américain Daniel Pink, qui est né juste avant que Maslow décède, a lui aussi développé une théorie sur la motivation, bien loin de celle que défendait Maslow. 10 septembre 2012

Ancrage Mémoriel » Optimiser sa charge mentale afin de mieux gérer ses ressources cognitives et sa mémoire Avez-vous déjà eu le sentiment que votre cerveau n’était plus en mesure de vous donner les ressources nécessaires pour accomplir une tâche demandée, sa charge mentale étant trop élevée ? Cette impression traduit une situation de surcharge cognitive. La charge mentale est la quantité de ressources mobilisées pour réaliser une activité particulière à un moment donné. Elle varie en fonction de la tâche concernée, de sa complexité ou encore du contexte. La charge mentale est également modulée par des facteurs internes, comme la motivation. Le cortex cingulaire antérieur dorsal est impliqué dans le traitement de la charge mentale. Selon Gaël Allain, docteur en psychologie cognitive, « il est important d’être autonome dans son travail » car « laisser la possibilité aux gens de s’organiser comme ils le souhaitent est le meilleur moyen pour diminuer la charge mentale ». Alors, comment optimiser sa charge mentale afin de mieux gérer ses ressources cognitives et sa mémoire ?

THEORIE DE LA MOTIVATION HUMAINE La théorie de la dissonance cognitive une théorie âgée d’un demi-siècle Selon la théorie de la dissonance cognitive, lorsque les circonstances amènent une personne à agir en désaccord avec ses croyances, cette personne éprouvera un état de tension inconfortable appelé dissonance, qui, par la suite, tendra à être réduit, par exemple par une modifi cation de ses croyances dans le sens de l’acte. Notre article se propose de présenter cette théorie dans ses grandes lignes. Dans les expériences sur la dissonance, on amène par exemple le sujet à donner des arguments en faveur de la peine de mort alors qu’il est contre (il réalise donc un acte dit « problématique »). La réalisation de cet acte l’amène à ressentir un état d’inconfort. Aussi étonnant que cela puisse paraître, lorsque nous sommes amenés à agir contrairement à nos convictions, nous avons ainsi tendance à justifier nos actions et à adapter nos opinions à nos comportements. Genèse de la théorie Léon Festinger. Un séisme en Inde. 1. Au coeur de la théorie L’engagement.

Un ménage à trois fragile : Autonomie, Motivation et Apprentissage dans un Centre de Langues 1Il y a trois ans, suite à un voyage au Japon, un ami m’a fait part de son intention d’apprendre le japonais. Il habite un village où personne ne peut lui donner de cours ; il avait donc comme seul matériel des cédéroms et des livres. Une initiative qui n’a, sans doute, pas fait long feu ? Pas du tout : contrairement à ce que l’on pourrait supposer, il continue toujours. 2Un tel exemple, même s’il est exceptionnel, démontre qu’il est possible d’apprendre seul une langue étrangère. La première condition est de maintenir sa motivation ; la deuxième est de faire preuve d’autonomie, c’est-à-dire s’astreindre à un travail régulier et trouver dans les progrès accomplis, aussi lents soient-ils, la motivation nécessaire pour continuer. 3La promotion de l’autonomie fait souvent partie des objectifs explicites affichés dans les Centres d’apprentissage des langues (CAL). 4Benson (2001) définit l’autonomie comme la « capacité à prendre le contrôle de son apprentissage ».

Related: