background preloader

Augmenter notre intelligence émotionnelle

Augmenter notre intelligence émotionnelle
Comprendre notre intelligence émotionnelle, c'est ce à quoi s'attache Rosalind Picard directrice du Groupe de recherche sur l'informatique affective au Massachusetts Institute of Technology (MIT) et cofondatrice d'Affectiva, une start-up spécialisée dans les technologies de mesure de l'émotion. Et ce n'est pas si simple, comme en a rendu compte Sally Adee pour le NewScientist... Lors de son interview avec Rosalind Picard, la journaliste du New Scientist a été invitée à chausser un prototype de paire de lunettes mise au point par Affectiva. Cette paire de lunettes a pour fonction d'aider celui qui la porte à décoder les émotions de la personne avec qui il discute (voir le schéma du New Scientist). Les lunettes sont équipées d'une petite caméra qui surveille 24 points du visage de son interlocuteur et leurs mouvements pour le décrypter. Image : la technologie d'Affectiva. "Les yeux de Rosalind Picard étaient grands ouverts. Améliorer notre compréhension des émotions de nos interlocuteurs Related:  Emotion

"Manager-bricoleur” ! Un talentueux ! Celui qui “bricole” en entreprise a souvent une image négative. Pourtant, le bricolage managérial a de nombreuses vertus ! C'est ce qu'explique Raffi Duymédjian(1), professeur chercheur à l’École de management de Grenoble : « En France, “la débrouille”, le fait de “faire avec” sont encore considérés comme des moments ponctuels, des accidents de parcours, qui, s’ils se répètent, risquent de mettre en péril la rigueur et la lisibilité du système. » Cette notion fait pourtant référence à des compétences fondamentalement positives dans les pays anglo-saxons, dans des domaines aussi variés que l’innovation, l’entrepreneuriat, des systèmes d’information… Le manager bricoleur est donc un profil précieux pour une entreprise, mais qui peine encore à être légitimé, sans doute en raison d’un problème de sémantique qui, dans le monde professionnel, renvoie le bricolage à une forte image négative. Le profil du manager bricoleur Utiliser les compétences personnelles de ses collaborateurs

Les émotions au travail: ennemies à combattre ou énergie à exploiter? [Express yourself]Joie, peur, tristesse, colère, surprise, dégoût... Les émotions ont-elles droit de cité dans nos entreprises? A l'évidence trop peu. L'entreprise est souvent le lieu où l'homme au travail se doit d'être sérieux, en totale maîtrise de ce qu'il ressent. Ressentir de l'émotion et le montrer est un signe de faiblesse que l'on préfère cacher, voire refouler, plutôt que de ternir l'image de l'homme fort ou de la femme forte qui résiste à tout, avale toutes les couleuvres, est capable de résister à tous les stress. Nous avons souvent une vision morale, voire moraliste, sur l'émotion. Serions-nous toujours en vie sans les émotions? Cette vision morale sur les émotions peut s'expliquer par la confusion fréquente entre l'émotion ressentie et ce que nous en faisons. Une autre raison qui explique cette mise au placard des émotions au travail est la formation donnée aux managers et dirigeants. Certaines cultures favorisent l'émotion Mais ne généralisons pas. Quel dommage!

Valeur du classement Great Place To Work (2011 oct) Pour la première fois, le 27 octobre 2011, le titre mondial de l'entreprise où il fait bon travailler vient d'être descerné. Le trio de tête : Microsoft, SAS et NetApp. Sont-elles pour autant les meilleures sociétés en matière de politique RH, de climat social et de conditions de travail ? Retour sur ces classements RH en quatre questions clefs. 1. Deux instituts, qui ne sont ni des institutions officielles, ni des organismes de certification, mais deux sociétés de conseil privées.Top Employeur est délivré par le CRF Institute (Corporate Research Foundation Institute), fondé en 1991 aux Pays-Bas et dorénavant implanté dans 12 pays sur 4 continents. 2. Pour espérer apparaître dans la liste des lauréats, chaque employeur doit d'abord faire acte de candidature. La société de conseil SAS France, Top Employeur 2011, assure que le montant déboursé pour sa participation est légèrement inférieur à 10 000 euros. 3. 4. Certains points de ces palmarès peuvent poser question.

La multiplicité des canaux affecte-t-elle le rôle de l'émotion dans la relation client ? La diversité des supports de communication nuit-elle à la relation client ? La réponse est non, tant qu’il y a une rencontre physique pour mieux cerner les émotions des consommateurs. Quel est désormais le rôle de l’émotion et de l’affect dans le service client, à un moment où celui-ci se fait sur de multiples canaux ? En effet, le mail, l’internet et le mobile ont pris une place prédominante, et la relation client n’a pas été épargnée. Sandra Kiffin-Petersen, et Geoffrey Soutar de l'Université d'Australie-Occidentale, ainsi que Steven Murphy de l’Université Carelton au Canada ont mené une étude* afin de mettre en lumière l’expérience de vente du point de vue des salariés. L’étude rappelle comment se créer une émotion positive dans un contexte de relation commerciale. Le rendez-vous face à face indispensable L’entreprise doit introduire ces canaux Comment faire face à ces multiples canaux ? *étude menée auprès de 276 salariés

Un Marathon Pour la Vie C’est souvent avec plaisir que j’écoute les métiers, que j’entrevois les ficelles et les ruses de l’intelligence. Bien faire son travail, voilà ce qui importe à beaucoup. L’intelligence rusée, celle du corps entier engagé dans le travail. Je dois soigner le travail, réparer les métiers, prendre soin de ceux qui les ont si joliment portés. Impossible de m’endormir, je suis rentrée tard ce soir, je reviens de ma consultation souffrance au travail. Trois patients cette après-midi. partagé par Sylvie Taymont, de la consultation Souffrance et Travail de Sedan. L’intelligence émotionnelle, un atout dans les relations de travail Les émotions sont encore loin d’avoir bonne presse dans nos sociétés. Pourtant, identifiées, analysées et canalisées, elles se révèlent de précieux indicateurs pour interagir efficacement avec les autres. L’intelligence émotionnelle gagne du terrain dans le monde de l’entreprise, car ses atouts sont nombreux. Au niveau du savoir-être, elle permet de mieux gérer son stress, de prendre de meilleures décisions et de mieux aborder le changement. En termes de relationnel, elle favorise les capacités à travailler en équipe, à négocier, ou encore à faire preuve de leadership.Mais avant de bénéficier des atouts de l’intelligence émotionnelle, faut-il encore comprendre exactement ce qu’elle recoupe. Je la définis en trois habiletés : La première consistant à savoir percevoir, distinguer et exprimer ses émotions. L’intelligence émotionnelle se développe ! Tout commence par avoir une conscience bienveillante de ses émotions.

Ces entreprises où il fait bon travailler Grand reportage A l’heure de l'austérité et du durcissement des liens sociaux dans l'entreprise, le travail peut néanmoins être source d’épanouissement. Le stress n’est plus un sujet tabou et la motivation des salariés devient un objectif de l’employeur au même titre que la croissance d’un chiffre d’affaires. « Le travail c’est la santé ! ». Certains groupes semblent remettre le vieil adage au goût du jour. Depuis environ dix ans, les entreprises en France se sont mises à proposer de plus en plus de services à leurs salariés. Les liens sociaux dans l’entreprise La crise décompose les liens sociaux dans l’entreprise, et ça va parfois très loin. L’exception française au modèle américain La crèche au sein de l’entreprise reste une denrée rare. Un salarié vigilant en vaut deux Mais, il y a une contrepartie à payer pour toutes ces prestations. David Sibony, directeur Instants de Bonheur. L'Usine pharmaceutique Lilly France à Fegesheim, vue aérienne.

Les émotions jouent le rôle d'accélérateurs de l'achat, y compris sur Internet Le rôle des émotions dans le processus d'achat est plus important quand son objet est destiné à un usage proche dans le temps. Cela, quel que soit le canal. Les professionnels du marketing le pressentaient depuis longtemps : plus l’impact d’une décision est proche dans le temps plus l’acheteur est susceptible de faire confiance à ses émotions plutôt qu’à des arguments rationnels. Prendre en compte le temps entre l’achat et la consommation A l’inverse, les étudiants plus jeunes, pour qui la perspective d’un emménagement était plus lointaine, se sont montrés plus raisonnables en choisissant la deuxième option. L’achat en ligne est-il dénué d’émotion ? Désormais, l’internaute est renseigné autant qu’il est possible de l’être sur le produit… avant même de l’avoir acheté.

Agences de la précarité (CHAUVIN - Prix du livre RH 2011) Le prix du livre RH 2011, organisé pour la onzième année consécutive par Le Monde, Sciences-Po et Syntec Recrutement, a été remis par Pierre-Eric Tixier, le président du jury, professeur à l’IEP de Paris, mardi 4 octobre, dans les locaux du Monde, en présence d’Erik Izraelewicz, le directeur du Monde, et d’Antoine Reverchon, responsable du "Monde Economie", à Sébastien Chauvin pour son ouvrage Les agences de la précarité. Journaliers à Chicago (Le Seuil, 2010, 340 pages, 22 euros), une plongée sociologique dans les agences de travail journaliers de Chicago aux Etats-Unis, où les exclus du marché du travail régulier (immigrés sans-papiers, anciens détenus) viennent chercher un « job » pour la journée. De nombreux professionnels du recrutement - côté entreprises et côté cabinets - se pressaient dans l'ampithéâtre du Monde, où se déroulait la manifestation, qui affichait salle comble. Le joug de la précarité C'est ce versant institutionnel que Sébastien Chauvin a choisi de décortiquer.

Peut-on contrôler ses émotions ? Comment définissez-vous la « théorie de l’appraisal » ? Elle propose d’expliquer un aspect fondamental négligé par les autres théories : le déclenchement de l’émotion. Cette théorie s’intéresse aux mécanismes cognitifs par lesquels l’émotion va naître, se déployer dans le temps, et se différencier, c’est-à-dire devenir une émotion particulière comme la peur, la honte ou la joie. S’intéresser aux mécanismes de déclenchement de l’émotion permet-il de répondre par exemple à la question classique abordée par William James de l’œuf et de la poule : a-t-on peur parce que l’on fuit ou fuit-on parce que l’on a peur ? Oui : on déclenche la fuite parce que l’on détecte un danger, et la fuite s’intègre au sentiment de peur. Comment, d’après vous, pourrait-on essayer de tester empiriquement la théorie de l’appraisal ? Comment inscrivez-vous cette théorie dans le courant des sciences affectives, qui apparaît comme une approche interdisciplinaire des émotions ? (1) M. (1) K. Valérie Buron

Tribulations d'un petit Zèbre Howard E. GARDNER, chercheur & professeur de psychologie à l'Université Harvard, est connu à travers le monde pour sa théorie révolutionnaire sur les intelligences multiples En France son ouvrage est publié chez Odile Jacob : "Les Formes de l'intelligence Il est parvenu à analyser le fait que l'intelligence n'est pas une mais qu'elle est au contraire multiple ! Voici les différentes formes d'intelligence, selon H. • l'intelligence verbo-linguistique • l'intelligence logico-mathématique • l'intelligence visuo-spatiale • l'intelligence naturaliste • l'intelligence musicale-rythmique • l'intelligence corporelle-kinesthésique • l'intelligence interpersonnelle • l'intelligence intrapersonnelle It's not how smart you are... but HOW are you smart ? Ainsi, pour reprendre la liste & la développer : - L'intelligence verbo-linguistique est l’aptitude à penser avec des mots & à employer le langage pour exprimer ou saisir des idées complexes. H. " ajoutera même l'intelligence sexuelle.

La perception des émotions est culturelle Vous voulez savoir comment ce que ressent un Japonais ? Portez une attention particulière au ton de sa voix, et non pas à son visage. C’est ce que feraient les autres Japonais. Une étude a examiné comment les Hollandais et les Japonais évaluaient les émotions des autres, et a découvert que les Hollandais faisaient plus attention aux expressions du visage que les Japonais [1]. "Comme les êtres humains sont des animaux sociaux, il est important pour eux de comprendre l’état émotionnel des autres personnes afin de conserver de bonnes relations" explique Akihiro Tanaka de l’Institut Waseda pour l’Avancement de la Science au Japon. Pour cette étude, Tanaka et ses collègues ont fait une vidéo d’acteurs disant une phrase de façon neutre – "C’est comme ça ?" Les volontaires ont regardé les vidéos dans leur langue natale et dans l’autre langue, et on leur demandait si la personne était heureuse ou en colère.

Related: