background preloader

Piaget jean, psychologue enfant theorie de l'intelligence, psychologie therapie psychiatrique

Piaget jean, psychologue enfant theorie de l'intelligence, psychologie therapie psychiatrique
Piaget - formation pour Infirmier de Secteur Psychiatrique - cours de Mr Giffard - Jean Piaget Jean PIAGET (1896-1980) Psychologue Suisse passionné de sciences naturelles, son œuvre est centrée sur le développement cognitif, théorie opératoire de l'intelligence, et sur l'épistémologie génétique, théorie générale de la genèse des connaissances, applicable au monde du vivant. Sa méthode : il étudiera comment se développe et évolue le monde du réel, avec l'acquisition du mot, du chiffre, du symbole par observation directe de ses propres enfants (méthode passive) et expérimentation avec des objets précis et des dialogues avec l'enfant (méthode active). Jean Piaget a été biologiste à 11 ans, puis zoologue, philosophe, physicien et enfin psychologue. Jean Piaget se posera plusieurs questionnements. Quelle différence existe-t-il entre la pensée de l'enfant et celle de l'adulte? Théorie de l'intelligence Adaptation. Intégration. Jean Piaget distinguera 4 stades de l'intelligence. Haut de Page Related:  Piaget et connaissance

Jean Piaget Jean Piaget en 1967-1968. Jean Piaget, né le 9 août 1896 à Neuchâtel en Suisse et mort le 16 septembre 1980 à Genève, est un biologiste, psychologue, logicien et épistémologue suisse connu pour ses travaux en psychologie du développement et en épistémologie à travers ce qu'il a appelé l'épistémologie génétique (ou structuralisme génétique). Ses travaux apportent un éclairage sur l'« intelligence », comprise comme une forme spécifique de l'adaptation du vivant à son milieu, sur les stades d'évolution de celle-ci chez l'enfant et sa théorie de l'apprentissage. Biographie[modifier | modifier le code] Jean Piaget est le fils aîné d'Arthur Édouard Piaget (1865-1952), professeur de littérature médiévale, et de la française Rebecca Susanne Jackson (1872-1942)[2], fille de William Fritz Jackson (petit-fils de James Jackson). À l'âge de onze ans, Jean Piaget, élève au collège latin de Neuchâtel, écrit un court commentaire sur un moineau albinos[3] aperçu dans un parc. Estimations : Interactionnisme

Henri Wallon (1879-1962) Henri Wallon avant 1940. Henri Wallon, né le 15 juin 1879 à Paris, où il meurt le 1er décembre 1962, est un psychologue, médecin et homme politique français. Il est directeur d'études à l'École pratique des hautes études et professeur au Collège de France. Son nom est associé au plan Langevin-Wallon, projet de réforme du système éducatif français (1947). Il débute en psychologie par des consultations dans un centre médico-psychologique (1908-1931). En 1936 il préside une commission interministérielle visant à évaluer le nombre d'enfants dits « déficients » ou « retardés » en France et devant mettre au point des méthodes (tests) utilisables pour une telle enquête. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est interdit d'enseignement par le régime de Vichy et rejoint la Résistance, sous le pseudonyme « Hubert »[6]. Il crée en 1948 la revue Enfance. Le développement de l’enfant selon Wallon est une succession alternative de stades centripètes et stades centrifuges. Délire de persécution.

JEAN PIAGET « Il a abordé des questions jusque-là exclusivement philosophiques d'une manière résolument expérimentale (empirical) et a constitué l'épistémologie comme une science séparée de la philosophie, mais reliée à toutes les sciences humaines. » Ajoutons, avec Piaget lui-même : « et d'abord à la biologie ». Cet hommage de l'American Psychological Association est celui dont Piaget s'enorgueillissait le plus, où il se reconnaissait le mieux. Ainsi, l'homme qui a consacré à la pensée de l'enfant tant de pages et tant d'observations minutieuses, celui qu'on considère unanimement comme le plus grand psychologue du développement cognitif, accepte volontiers qu'on regarde son travail psychologique comme un sous-produit (by product) de son œuvre. Nous préférerions dire : un détour. Mais un détour obligé. Né à Neuchâtel (Suiss [...]

Reuven Feuerstein Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Reuven Feuerstein Reuven Feuerstein est un pédagogue israélien né en Roumanie en 1921. Il a débuté en s'occupant d'enfants juifs européens et nord africains, éprouvés par la Seconde Guerre mondiale. Sa pédagogie est la méthode de médiation, centrée sur "apprendre à apprendre". Le postulat de Feuerstein est que la nature est telle que l'action éducative peut enrichir la personnalité. La théorie de R. - la modifiabilité cognitive structurale l'homme est éducable car modifiable. - la médiation c'est une certaine interaction relationnelle. Il y a 12 critères définissant la médiation : l'intentionnalité et la réciprocitéla médiation de la transcendancela médiation du sens (si ces 3 premiers critères ne sont pas présents, on ne peut pas parler de médiation)

Vygotski - Idées maîtresses Idées maîtresses Les capacités d’acquisition sont fortement déterminées par l’hérédité mais cette acquisition dépend également des interactions avec l’environnement social. Vygotski rejoint les conceptions constructivistes (Piaget) de l’apprentissage considérant celui-ci comme une construction active de connaissances, construction qui s’élabore dans le milieu physique mais plus encore peut-être, et ceci le distingue de Piaget, dans le milieu social de l’individu Étude de l’appropriation des outils culturels. Analyse des documents Les extraits notés (1) sont issus du premier document de référence (Unesco- intitulé « Vygotsky 1 ») Ceux notés (2) sont issus du document qui reprend des extraits de différentes sources et intitulé « Vygotsky 2 » Les propos de Vygotski lui-même sont en italique Inné & Acquis ►Langage, hérédité et apprentissage social « … la capacité d’acquisition du langage chez l’enfant est fortement déterminée par l’hérédité. Interactions sociales Les outils culturels

Les grands auteurs : Jean Piaget Philosophe et psychologue suisse, il s'intéresse d'abord à la mécanique, aux oiseaux, aux coquillages et aux fossiles. Il se passionne ensuite pour la psychologie, la logique et la méthodologie scientifique. Avec Binet et Lalande, il travaille à Paris à l'élaboration des tests d'intelligence puis cherche à reconstituer la genèse ou les phases de formation de l'intelligence. Il s'oppose à Wallon en affirmant le caractère continu du développement de l'enfant, estimant que celui-ci va dans le sens de "la socialisation progressive d'une pensée individuelle, d'abord rebelle à l'adaptation sociale, puis de plus en plus pénétrée par les influences adultes ambiantes". En 1923, sa première publication sur le langage et la pensée de l'enfant le fait connaître. Il enseigne la psychologie de l'enfant à la Sorbonne de 1952 à 1963 et crée en 1956 le Centre International d'épistémologie à la Faculté des Sciences de Genève. Bärbel Inhelder est sa disciple et collaboratrice habituelle. Ecrit par:

FEUERSTEIN Avec une profond tristesse, nous annonçons le décès du professeur Reuven Feuerstein le 29 avril 2014. Le service funèbre aura lieu le 30 avril à 12h à l'Institut Feuerstein à Jérusalem. Nous nous souviendrons toujours de lui en lui rendant hommage et poursuivons ses traces pour aider les personnes à progresser. CHLOE, STEVEN, IGOR, ANTON, quatre histoires parmi tant d’autres... Le médiateur est la personne qui interprète pour l'enfant ses expériences en les orientant vers un but. Quand il y a déficience mentale, il y a blocage du passage de la médiation. Sans médiation, pas de changement Selon Reuven Feuerstein, «toute personne est capable de changement, quels que soient son âge, son handicap et la gravité de ce handicap. Mais pour qu'un changement se produise, il faut qu'il y ait médiation humaine. Les critères de la médiation Au fil des années, Reuven Feuerstein et son équipe élaborent les modalités de cette médiation. Trouver le passage pour la médiation Enrichir l'esprit 2. 3. Non.

Cours de psychologie du développement La psychologie du développement est l'étude des changements dans le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, affectives et sociales) de l’individu au cours de sa vie. En psychologie du développement l'accent est souvent mis sur l'étude du développement de l’enfant mais celle-ci s'intéresse aussi à l'évolution psychologique au cours de l'âge adulte puis lors du vieillissement. Articles de psychologie du développement Erikson: théorie psychosociale du développement Erikson, dans la lignée de la théorie de Freud sur les stades de développement de l'enfant propose une approche psychosociale du développement de l'enfant à travers les stades de développement suivants,ponctuées par des crises de développement dont la résolution conduits aux stade suivants: La rencontre clinique avec l’enfant.La rencontre clinique avec l’enfant. L’entretien clinique à plusieurs 1- La place privilégiée du premier entretien clinique Freud: le développement de la libido de l'enfant Les missions : 1.

Jean Piaget [quelques enseignements pour la didactique] quantité non transformée A. Les enfants « conservants » répondent en général par trois types d'arguments qu'on retrouve dans toutes les expériences, qu'il s'agisse de la conservation du volume, du poids, de la quantité de matière, du cardinal : — on n'a rien ajouté ni rien enlevé ; — c'est plus long, mais c'est moins large (ou plus long mais moins serré, etc.) ; — on peut revenir comme c'était avant (en d'autres termes on peut annuler la transformation de B en faisant la transformation inverse). Les enfants « non-conservants » répondent qu'il y en a plus, soit en B, soit en A selon le critère non compensé qu'ils retiennent : — il y en a plus parce que ça monte plus haut dans le verre étroit. Si on leur oppose l'un des trois arguments des « conservants », ils l'acceptent mais n'en modifient pas pour autant leur conviction. D'assez nombreuses expériences ont été conduites dans ce domaine, en particulier par B. La réponse est en général conditionnelle. Venons-en maintenant aux critiques.

Lev Vygotski Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Lev Semionovitch Vygotski [1]Lev Semionovitch Vygotski (en biélorusse : Леў Сямёнавіч Выго́цкі, russe : Лев Семёнович Выго́тский), né le [2] à Orcha, dans l'Empire russe (aujourd'hui en Biélorussie) près de Vitebsk et mort le à Moscou, est un psychologue biélorusse puis soviétique, connu pour ses recherches en psychologie du développement et sa théorie historico-culturelle du psychisme. Hors de l'Union soviétique, il a été découvert dans les années 1960. Biographie[modifier | modifier le code] Jeunesse et révolution[modifier | modifier le code] Lev Vygotski est né à Orcha dans une famille juive. Ayant terminé simultanément ses études en 1917, il rentre à Homiel avec le désir passionné, mais impossible, d’enseigner la psychologie. C'est alors que la révolution d'Octobre abolit toutes les discriminations antisémites. Son activité devient débordante, il est au centre de l’activité intellectuelle et culturelle de Homiel. En 1924, il épouse Rosa N.

La psychologie de l'enfant, quarante ans après Piaget 1966-2006 : depuis la parution de La Psychologie de l'enfant de Jean Piaget, qui proposait une théorie du développement de l'intelligence, les chercheurs ont mis en évidence les capacités précoces du bébé, la variété des stratégies cognitives chez l'enfant, le rôle de l'inhibition et « l'enfant psychologue ». Depuis peu, l'imagerie cérébrale vient renforcer ces nouvelles approches. La conception du développement de l'intelligence de l'enfant selon Jean Piaget était linéaire et cumulative car systématiquement liée, stade après stade, à l'idée d'acquisition et de progrès. C'est ce que l'on peut appeler « le modèle de l'escalier », chaque marche correspondant à un grand progrès, à un stade bien défini dans la genèse de l'intelligence dite « logico-mathématique » : de l'intelligence sensori-motrice du bébé (0-2 ans), basée sur ses sens et ses actions, à l'intelligence conceptuelle et abstraite de l'enfant (2-12 ans), de l'adolescent et de l'adulte. La remise en cause du modèle de l'escalier

Piaget's theory of cognitive development Piaget's theory of cognitive development is a comprehensive theory about the nature and development of human intelligence, first developed by Swiss developmental psychologist Jean Piaget (1896–1980). It is primarily known as a developmental stage theory but, in fact, it deals with the nature of knowledge itself and how humans come gradually to acquire, construct, and use it. To Piaget, cognitive development was a progressive reorganization of mental processes as a result of biological maturation and environmental experience. Nature of intelligence: operative and figurative[edit] Piaget noted reality in the sense of as a dynamic system of continuous change and, as such, is defined in reference to the two conditions that define dynamic systems. Operative intelligence is the active aspect of intelligence. At any time, operative intelligence frames how the world is understood and it changes if understanding is not successful. Assimilation and accommodation[edit] Sensorimotor stage[edit]

Related: