background preloader

Mémoire (psychologie)

Mémoire (psychologie)
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Mémoire. Les formes et fonctions de la mémoire en sciences. En psychologie, la mémoire est la faculté de l'esprit permettant de stocker, conserver et rappeler les expériences passées, des informations ou encore des gestes. C'est un domaine qui est traité par différentes approches : cognitivistes, comportementaliste, psychanalytique et en neuropsychologie. Pyramide des 5 systèmes de mémoires Le courant cognitiviste classique regroupe habituellement sous le terme de mémoire les processus d'encodage, de stockage et de récupération des représentations mentales. Le plus influent des modèles structuraux de la mémoire est le modèle modal, qui divise la mémoire en trois sous-systèmes : registre sensoriel, mémoire à court terme et mémoire à long terme. Les trois composantes de la mémoire dans le modèle modal sont : Les trois sous-composants du modèle de Baddeley et Hitch sont :

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9moire_(psychologie)

Related:  Modèle centré sur le traitement de l'informationLa MémoireDéveloppement Cognitifressources pedagogiquesLa mémoire

Réseau sémantique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Exemple de réseau sémantique (incomplet) Dans les années 60, Quillian et Collins s'en sont d'abord servis pour modéliser l'usage des taxonomies dans la mémoire sémantique. Ces réseaux ont ensuite été employés par exemple pour gérer des thésaurus, pour modéliser la signification d'un texte, ou en robotique pour modéliser les états d'un système en vue d'élaborer des plans d'action. Exemples[modifier | modifier le code] Réseau taxinomique[modifier | modifier le code]

Tout savoir sur les neurosciences Afficher le sommaire Tout savoir sur les neurosciences Dans cette page, j'ai regroupé des sites pour savoir tout (ou presque) sur les neurosciences, l'imagerie médicale, la neuroanatomie, la neurophysiologie, la neurobiologie cellulaire et moléculaire. Système limbique et amygdale La mémoire émotionnelle peut être aussi bien déclarative (consciente) que non-déclarative (inconsciente). Les étapes de la mémorisation La mémoire permet l'établissement des fonctions primaires (vue, ouïe, par exemple) et secondaires (langage, communication etc...). Leur mémorisation, processus d'intégration et de fixation de l'information, est progressive et s'effectue toujours dans le même ordre, à des époques données. Tout d'abord, au premier jour de la vie, la mémorisation s'attache aux centres primaires (les 5 sens). Prenons l'exemple d'un animal dont le cerveau est mature à la naissance (contrairement à celui de l'Homme).

Pédagogie : L'apprentissage social Bruner propose d'utiliser le terme "étayage" (scaffolding) pour caractériser les interactions pédagogiques qui prennent place au sein d'une communauté d'apprenants. Celles-ci consistent, pour le partenaire plus avancé, à prendre en charge les parties de la tâche qui dépassent initialement les capacités du partenaire moins avancé en lui permettant de se concentrer sur les parties de la tâche qui lui sont accessibles. Le terme étayage s'est imposé, parmi les chercheurs néo-cognitivistes, pour désigner les interactions de soutien mises en œuvre par un adulte ou par un pair afin d'épauler un sujet dans la résolution d'un problème qu'il ne pourrait résoudre seul. Considérée de cette manière, la notion d'étayage convient aussi parfaitement pour caractériser le type d'intervention pédagogique mise en œuvre au sein de la zone proximale de développement afin d'aider le sujet à se rapprocher de son niveau de développement potentiel.

Comment fonctionne la mémoire Je me répète: la science prend du temps, je publie quand je peux, le mieux est de me suivre sur Twitter, Facebook ou Google Plus. Un grand merci à Stefania De Vito, chercheuse en sciences cognitives à l'ICM, Hôpital de la Salpêtrière. Elle publie dans plusieurs revues scientifiques (cfr. liens) : Registre sensoriel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'enregistrement sensoriel est ce qui nous met en contact avec le monde extérieur. En effet, à chaque instant nous sommes exposés à une multitude de stimuli, dont pour la plupart nous ne prenons pas conscience. Cependant, même s'il est nécessaire de porter notre attention sur ces stimuli pour en saisir le sens, cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas enregistrés par notre organisme. Au contraire, toutes les informations qui atteignent nos sens sont enregistrées.

L'alcool, c'est bon pour la mémoire Une nouvelle étude du Centre Waggoner de Recherche pour l'Alcool et l'Addiction affirme que l'alcool aiderait le cerveau à mieux se souvenir. Selon le neurobiologiste Hitoshi Morikawa, il n'est pas inexact de dire que la consommation d'ethanol est mauvaise pour l'apprentissage et la mémoire, mais on parle alors uniquement de la mémoire consciente. En effet, l'alcool diminue la capacité à retenir certaines informations.

Apprendre à retenir, à mieux mémoriser Repères pour aider les élèves à retenir A. Pour bien retenir une leçon, s’assurer de ce qu’on comprend. 1. Modèles d'apprentissage Le constructivisme Tout d'abord le modèle constructiviste de jean Piaget. Il convient de le citer en premier car cette théorie est celle qui explique le mieux (malgré quelques imperfections ) le mécanisme de l'apprentissage. Selon J. Piaget, on apprend en agissant sur les choses et les gens qui nous entourent.

LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! D'un point de vue clinique et physiologique, plusieurs observations nous incitent à penser que la mémoire à long terme engloberait différents types de mémoire. Par exemple, certaines amnésies affectent certains types de souvenirs et pas d'autres. De même, on a découvert que différentes structures cérébrales étaient spécialisées dans le traitement de différents types de souvenirs. L'une de ces distinctions qui apparaissent comme des plus fondamentales est celle que l'on fait entre les mémoires explicites (ou déclaratives) et celles qui sont implicites (ou non-déclaratives), selon que l'on peut ou non en exprimer verbalement le contenu. Traditionnellement, les études se sont concentrées sur la mémoire explicite où nous pouvons nous rappeler consciemment les faits et les choses.

Jeux d'entrainement de la mémoire Voici quelques conseils pour améliorer l'efficacité de votre entrainement de la mémoire grâce aux jeux. Pourquoi entrainer sa mémoire? En France, 160.000 nouveaux cas de la maladie d'Alzheimer sont détectés chaque année.(source). 13 exercices pour apprendre à parler en public Penser à son public et à ce qui l'intéresse avant de construire son intervention. Noter quelques idées claires, concises et imagées. Et surtout, être soi-même. Voilà, idéalement, comment on devrait se préparer avant chaque prise de parole en public. Mais, plus précisément, que faire pour se sentir prêt ? Voici quelques clés simples pour vous mettre en condition, très en amont ou juste avant vos interventions orales :

Méthode d'apprentissage cognitif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La méthode générale d'apprentissage cognitif s'est peu à peu dégagée des travaux de pédagogues[1] qui remettaient en cause les méthodes d'enseignement traditionnelles, prônaient la participation active et l'implication des participants, ainsi que des approches pédagogiques de psycho-sociologues comme Abraham Maslow, Carl Rogers ou Harold J. Leavitt. La perspective cognitiviste, qui renvoie au terme cognition, c'est-à-dire connaissance dans le sens de processus et de produit, privilégie une approche fonctionnelle d'utilisation des facultés mentales et des connaissance déjà acquises, liées aux stratégies d'assimilation de ces savoirs, au sens large du terme (du savoir pur au savoir-être). Les bases théoriques[modifier | modifier le code] La Pédagogie[modifier | modifier le code]

Related:  Mémoire