background preloader

Biais cognitif

Biais cognitif
Les biais cognitifs peuvent être organisés en quatre catégories : les biais qui découlent de trop d'informations, pas assez de sens, la nécessité d'agir rapidement et les limites de la mémoire. Modèle Algorithmique: John Manoogian III (jm3) Modèle Organisationnel: Buster Benson. L'étude des biais cognitifs fait l'objet de nombreux travaux en psychologie cognitive, en psychologie sociale et plus généralement dans les sciences cognitives. Certains de ces biais peuvent en fait être efficaces dans un milieu naturel tel que ceux qui ont hébergé l'évolution humaine, permettant une évaluation ou une action plus performante ; tandis qu'ils se révèlent inadaptés à un milieu artificiel moderne. Définition[modifier | modifier le code] Selon Jean-François Le Ny, psychologue spécialisé dans la cognition : « Un biais est une distorsion (déviation systématique par rapport à une norme) que subit une information en entrant dans le système cognitif ou en sortant. Biais mnésique[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Biais_cognitif

Related:  Apprendre à apprendreQ2. Comment un individu devient-il acteur dans une organisationdocs à voirBiais cognitifsBiais cognitifs

Seize biais qui empêchent de se connaître et de faire les bons choix Lycéens, étudiants, professeurs, parents, jeunes diplômés... « Le Monde » vous donne rendez-vous pour de nouveaux événements O21 /S’orienter au 21e siècle. Des conférences et des rencontres inspirantes pour trouver sa voie. Prochaine étape à Nantes le 17 décembre 2019. Conçu pour « Le Monde » par Véronique Bourgogne-Sayad et Emilie Chapuis, de l’agence Strategy Scenarists, l’atelier « ikigai » (littéralement, « raison d’être », en japonais) aide à déjouer les biais cognitifs, ces mécanismes de pensée qui mènent à une appréciation erronée de la réalité.

Les 10 biais cognitifs qui nous trompent le plus souvent Rédigé par Jean-Marie, le 6 Jan 2014, à 11 h 20 min Le marketing moderne recouvre une palette de techniques sophistiquées dont le but est de faire acheter plus et plus facilement les consommateurs, parfois sans qu’ils ne s’en rendent compte. Dans ce grand dossier nous allons vous dévoiler comment on mène le consommateur par le bout du nez. 25 biais cognitifs qui nuisent à la pensée rationnelle Les biais cognitifs sont des formes de pensée qui dévient de la pensée logique ou rationnelle et qui ont tendance à être systématiquement utilisées dans diverses situations. Ils constituent des façons rapides et intuitives de porter des jugements ou de prendre des décisions qui sont moins laborieuses qu'un raisonnement analytique qui tiendrait compte de toutes les informations pertinentes. Ces jugements rapides sont souvent utiles mais sont aussi à la base de jugements erronés typiques. Le concept a été introduit au début des années 1970 par les psychologues Daniel Kahneman (prix Nobel en économie en 2002) et Amos Tversky pour expliquer certaines tendances vers des décisions irrationnelles dans le domaine économique.

Ne vous Trumpez pas ! Ou comment « l’effet Trump » explique le comportement humain, pas seulement la politique américaine Nos biais cognitifs expliquent beaucoup de nos erreurs d’appréciations. Comment les prendre en compte ? Comment les dépasser ? C’est ce que nous explique l’anthropologue et spécialiste en sciences cognitives et psychiatrie culturelle, Samuel Veissière. Peut-on ne pas devenir le « Trump » des autres ? Intelligence collective : nettoyeur de 188 biais cognitifs - Excellence décisionnelle - Agilité - Performance - Engagement Extrait du livre : L’excellence décisionnelle, la clé du succès dans l’excellence opérationnelle. Voir chapitre 6 du livre. Je vous invite à percevoir l’intelligence collective comme un élément majeur d’un système de prise de décision. Attention, il ne s’agit pas de décision collective (cf. mon article Décision collective = engagement ?)

Attribution causale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En psychologie sociale, le concept d'attribution causale désigne un processus par lequel les personnes expliquent et jugent autrui et l'environnement dans lequel elles évoluent en inférant les causes des comportements et des évènements. Le psychologue américain Fritz Heider en est le fondateur. Il considérait notamment que la démarche de l’homme de la rue, dans sa recherche de causes, s’apparente à la démarche scientifique. Heider parle d'auto-attribution lorsque l’évènement concerne un sujet qui réalise l’attribution causale en tant qu’acteur. S’il s’agit d’un autre individu, le sujet est observateur et on parle d’hétéro-attribution.

Petit guide exhaustif des biais cognitifs – Buster Benson J’ai passé de nombreuses années à consulter la liste Wikipedia des biais cognitifs chaque fois que j’ai eu le pressentiment qu’une forme de pensée était un biais cognitif « officiel » mais que je ne m’en rappellais pas en détail. Cela a toujours été une référence inestimable pour m’aider à identifier les failles cachées de mon propre raisonnement. Rien d’autre de ce sur quoi j’ai pu tomber ne m’a semblé aussi compréhensif et succinct. Cependant, honnêtement, la page Wikipedia est légèrement bordélique. En dépit du fait d’avoir essayé d’absorber les informations de cette page, bien peu semble m’en rester. Je la parcours souvent en ayant le sentiment que je n’arrive pas à trouver le biais que je recherche et oublie rapidement ce que j’ai appris.

Pourquoi les faits ne suffisent pas à convaincre les gens qu’ils ont tort Avez-vous déjà rencontré des gens qui changent d’avis quand vous leur exposez des faits qui sont contraires à leurs convictions ? Moi jamais. Pire, les gens semblent renforcer leurs croyances et les défendre avec acharnement quand il y a des preuves accablantes contre elles. Drapeaux tricolores Comment peut-on faire découvrir aux élèves une formule mathématique, et pas l’une des plus simples, sans passer par le chemin tout tracé : énoncé, démonstration, application ? Au Lycée autogéré de Paris, Bernard Elman nous fait faire une petite balade dans le comptage des drapeaux tricolores... La pédagogie, c’est comme la peinture, plus il y a de couches et mieux ça tient.Anonyme Il y a une espèce de magie des formules mathématiques qui fait qu’elles sont utilisées à des fins décoratives jusque dans la publicité. qui se lit « CNP égale n factorielle sur p factorielle facteur de n moins p factorielle ».

Messages Facebook, "happenings"… Comment Free communique en interne après "Cash Investigation" Une réaction lapidaire. "Free n'est sûrement pas parfait avec ses salariés mais nous ne sommes heureusement vraiment pas ce que décrit ce reportage à charge. Nos salariés sont au cœur de la réussite de Free." Voilà comment l'entrepreneur et fondateur de Free, Xavier Niel, a répondu, lundi 2 octobre, dans un entretien au Parisien, aux révélations de l'émission "Cash Investigation". Et si on arrêtait avec les bulles de filtre? Une semaine avant le plus grand fiasco de la presse d’information américaine, abasourdie par l’élection de Donald Trump, le quotidien Le Monde publiait une enquête à charge, dénonciation sur une double page des bulles de filtre intitulée: « Facebook, faux ami de la démocratie ». Une fois encore, c’est un journal papier qui nous alerte sur le danger constitué par les réseaux sociaux. Sous couvert de promouvoir l’échange et de favoriser la discussion, ceux-ci nous enfermeraient en réalité dans une chambre d’écho, nouvelle caverne de Platon qui ne ferait que nous renvoyer indéfiniment notre reflet. Magie de la bulle de filtre, concept à succès inventé en 2011 par l’activiste Eli Pariser, sur la base de l’intuition apparemment logique que les algorithmes qui pilotent les moteurs de recherche ou la présentation des contenus sur les médias sociaux orientent leur réponse en fonction des préférences de l’usager.

Ce que nos processus psychologiques nous disent sur la désinformation L’analyse de nos processus psychologiques pourrait expliquer pourquoi la désinformation a autant de succès. Image: AS. Pourquoi partage-t-on des contenus mensongers ? Pourquoi les fausses nouvelles restent convaincantes, même après avoir été debunkées ? Comment choisir le métier qui correspond à votre personnalité ? Quand il faut s’orienter vers une voie professionnelle, de nombreux critères entrent en ligne de compte. Dois-je m’orienter vers un travail bien rémunéré, choisir une carrière en fonction des débouchés potentiels ou me destiner avant tout à un job qui correspond à mes envies, à ma personnalité ? A priori c’est clairement la 3ème option qui doit guider vos pas quand vous devez vous orienter et choisir des études qui conduiront à un métier précis.

Discrimination: comment combattre l’homophobie au travail - Challenges.fr Ce samedi 30 juin se tient la Gay Pride ou Marche des Fiertés 2018 à Paris. Remarques désobligeantes, placardisation, harcèlement, discrimination, insultes… Contrairement à une idée reçue, les actes homophobes sur le lieu de travail sont loin d'être anecdotiques. Ils seraient même en hausse selon le dernier rapport sur l'homophobie, publié cette année par l'association SOS Homophobie. Les cas recensés en France en 2016 seraient ainsi en augmentation de 17% par rapport à l'année précédente. Une situation préoccupante qui n'est néanmoins pas une fatalité selon Vincent Poirel Responsable Egalité des chances & RSE chez PageGroup. Pour faire réellement bouger les lignes, l'impulsion ne peut néanmoins venir que de la direction générale à travers une politique affichée de lutte contre l'homophobie, d'après l'expert.

Related: