background preloader

Les figures de style

Les figures de style
Rhétorique et style ► vous êtes ici Rhétorique et style Introduction La rhétorique est à la fois la science (au sens d’étude structurée) et l’art (au sens de pratique reposant sur un savoir éprouvé) qui se rapporte à l’action du discours sur les esprits. Les figures de rhétorique sont des procédés spécifiques utilisés pour convaincre, séduire, impressionner, transmettre une vision du monde. Les figures de l’analogie La comparaison Elle établit un rapprochement entre deux termes (le comparé et le comparant), à partir d’un élément qui leur est commun. le comparé qui est la réalité ;le comparant, l’élément qui fait image ;l’outil de comparaison (comme, pareil à, tel que, ressembler à, plus… que, etc.). Exemple : La lampe brille comme une étoile. La comparaison a une double valeur : elle explique par une image ;elle met en relation deux univers. La métaphore Elle établit une assimilation entre deux termes. ● La métaphore filée est une suite de métaphores sur le même thème. L’allégorie La métonymie Related:  Merveilles du français

Les figures de style Les figures de style sont parfois désignées, dans les manuels ou dans un questionnaire le jour du brevet, par l’expression procédé d’écriture. Cette expression montre que la figure de style est un procédé, une manière d’écrire, de dire les choses. Plus précisément, ce procédé consiste à produire un effet particulier. Par exemple, dans le cas de l’euphémisme, on peut vouloir atténuer son propos pour ne pas choquer l’interlocuteur ; la métaphore marquera les esprits par une image particulièrement réussie ; ou encore, pour évoquer un dernier exemple parmi des centaines d’autres, la catachrèse exprime une réalité qui n’avait jusque-là pas de nom. La liste ci-dessous n’est pas exhaustive. La comparaison, la métaphore et la catachrèse ont déjà fait l’objet d’un cours. Le chiasme Ajoutez quelque fois, et souvent effacez (Nicolas boileau, Art poétique) Cette figure fait apparaître les mots en un ordre croisé selon le schéma A B B A. Ajoutez quelque fois, et souvent effacez ABBA L’antithèse Partager

Accueil Figurez-vous que vous avez du style! On pourrait croire que les figures de style sont l’apanage des grands auteurs et des professeurs de français qui prennent plaisir à tourmenter leurs étudiants... Pourtant, chacun de nous emploie quotidiennement plusieurs procédés stylistiques. Sans même y penser, nous agrémentons notre discours de métaphores, de métonymies ou d’ellipses. La plupart du temps, cependant, nous serions incapables de nommer ces figures. Difficile alors de différencier l’antiphrase de l’ironie, l’euphémisme de la litote, l’anacyclique du palindrome, ou la périphrase de la circonlocution. Et ce peut être un véritable défi que de faire la différence entre l’anadiplose, l’épanadiplose et l’épanalepse! C’est pourquoi nous vous invitons à découvrir quelques procédés stylistiques... que vous connaissez peut-être déjà, sans le savoir. Lorsque vous connaîtrez mieux les figures de style, pourquoi ne pas tester vos connaissances et faire une grille de mots croisés sur le sujet?

Figures de style 1. Voltaire, Candide - 2 Virgile, Enéide – 3. Corneille, Le Cid - 4. Aragon, " Strophes pour se souvenir " - 5.Queneau, Le Chiendent – 6. Molière, L’Avare - 7.La Fontaine, " Le coche et la mouche " - 8. 9. retour Brevet des collèges Télécharger cette fiche (format RTF) Une figure de style, c’est une façon pour l’auteur d’exprimer une idée ou un sentiment grâce à une façon d’utiliser les mots en leur donnant une force particulière. Il peut jouer sur le lexique ou sur la syntaxe des phrases. Les figures de la ressemblance : La comparaison : deux éléments sont rapprochés à cause d’un point commun. La métaphore : il s’agit d’une comparaison sans mot-outil entre deux éléments qui n’ont d’habitude pas de point commun évident. La métonymie : il s'agit d'une catégorie particulière de métaphore où l'on nomme une partie de quelque chose pour désigner en fait cette chose. La personnification : c’est la représentation d’une chose ou d’un animal sous une forme humaine. L’allégorie : on utilise un être vivant ou une chose pour représenter une idée. Les figures de l’opposition : L’antithèse : deux mots ou expressions s’opposent. L’oxymore : C’est le rapprochement de deux termes normalement antithétiques, opposés.

Recueils de citations amusantes ou insolites Les citations comiques sur tous les sujets et dans tous les médias. La télévision Ce qu'ils ont dit sur la petite lucarne (qui devient de plus en plus grande d'ailleurs). Les politiciens de Bush à Bokassa, leurs plus belles phrases. Les peoples Leur belles phrases, volontairement ou non comiques. Les répliques fameuses Leurs répliques volontaires, et quand ils se répondent involontairement par des déclarations sur le même sujet. Bêtisier D'une encyclopédie en ligne très connue. Coquilles dans les journaux 30 raisons de détester les anglais. Les écrivains. Aphorismes. Coquilles de journaux. Critiques littéraires. Leurs derniers mots avant de mourir. Sauvez la planète. Festival des déclarations hypocrites. Conseils de Swift aux anciens. Les anglo-saxons et le sexe. Et les autres sur le sexe. Le verlan. Blagues sur les informaticiens Et sur les langages de programmation. C.. dans l'air.

Quelques livres pour découvrir le siècle des Lumières en Littérature - Liste de 14 livres - Babelio Le siècle des Lumières est un tournant majeur dans l'histoire des idées en France, et dans toute l'Europe. Tous les champs de connaissances sont en ébullition : philosophie, techniques, sciences... Le XVIIIème est un siècle de découvertes mais aussi, et surtout, de théorisation. + Lire la suite

Mots rares: Petit dictionnaire des mots rares et anciens, lettre A Petit dictionnaire des mots rares et anciens de la Langue Française Abadir : (a-ba-dir), n. f. Terme de Mythologie. Abalourdir : (a-ba-lour-dir), v. t. Abaque : (a-ba-k'), n. m. 1° Terme d'architecture. Abat-faim : (a-ba-fin), n. m. Abator : (a-ba-tor), n. m. Abat-sons : (a-ba-son), n. m. Abattis : (a-ba-tî), n. m. Abattures : (a - ba - tur'), n. f. plur. Abave : n. m. Abeausir : (S') (a-bô-sir), v. pr. Abée : (a-bée), n. f. Abeillage : n. m. Aber : (a-bèr), n. m. Abergeage : (a-bèr-ja-j'), n. m. Aberhavre : (a-bèr-ha-vr'), n. m. Ab hoc et ab hâc : (a-bo-ké-ta-bak), loc. adv. et famil. Abienneurs : n. m. plur. Abigéat : (a-bi-jé-a), n. m. Abîme : (a-bî-m'), n. m. Ab intestat : (a-bin-tes-ta), loc. adv. Abiotique : (a-bi-o-ti-k'), adj. Abir : n. m. Ab irato : (a-bi-ra-to), loc. adv. Ablais : (a-blê), n. m. plur. Abluer : (a-blu-é), v. t. Aboillage : n. f. Aborner : (a-bor-né), v. t. Abot : (a-bo), n. m. Aboucher : (a-bou-ché), v. t. Abradant : adj. Abraxas : (a-bra-ksas'), n. m.

Citations - 127 000 citations proverbes et dictons - Dicocitations DES - Dictionnaire des synonymes • * Avant toute consultation, merci de lire cet avertissement • Nouvelle rubrique : Actualités du DES • Présentation du DES • Proposer de nouvelles relations synonymiques ou antonymiques - Voir les statistiques des propositions • Nous aider en faisant un don pour le développement du DES - Voir le bilan des dons pour le DES • Version autonome du DES (fonctionne sans connexion à l’internet) • Compléments divers (combiner plusieurs requêtes, erreur mémorisation préférences ,...) • NB : asséner, combattif, évènement, interpeler, imbécilité, etc. : voir rectifications orthographiques de 1990 • Contact : crisco.webmestre at unicaen.fr

Dictionnaire des synonymes français

Related: