background preloader

Effet Pygmalion

Effet Pygmalion
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. En pédagogie, l'effet Pygmalion (parfois nommé effet Rosenthal & Jacobson) est une prophétie autoréalisatrice qui désigne l'influence d'hypothèses sur l'évolution scolaire d'un élève et sur les aptitudes de celui-ci. Le problème est d'importance, car si les enfants des milieux défavorisés réussissent moins bien à l'école que les enfants des milieux favorisés, la cause pourrait ne pas être uniquement liée aux carences de ces enfants et de leurs milieux. L'effet Pygmalion est principalement étudié dans le cadre des effets positifs. L'effet inverse est appelé effet Golem : il se traduit par une performance moindre et des objectifs moins élevés sous l'effet d'un potentiel jugé limité par une autorité (parent, professeur, ...)[1]. Le Golem est issu de la mythologie juive. Origine du nom[modifier | modifier le code] Expérience de Rosenthal & Jacobson[modifier | modifier le code] Une classe aux États-Unis Notes et références[modifier | modifier le code]

http://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Pygmalion

Related:  Recrutement et formationDéfinition concepts champs théoriquesarmandopietrostratégies d'apprentissagela manipulation

Effet de halo Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’effet de halo, ou effet de notoriété, est un biais cognitif qui affecte la perception des gens ou de marques. C'est une interprétation et une perception sélective d'informations allant dans le sens d'une première impression que l'on cherche à confirmer ("il ne voit que ce qu'il veut bien voir"). Il a été mis en évidence de manière empirique par Edward Thorndike en 1920[1] et démontré par Solomon Asch en 1946[2]. Une caractéristique jugée positive à propos d'une personne ou d'une collectivité a tendance à rendre plus positives les autres caractéristiques de cette personne, même sans les connaître (et inversement pour une caractéristique négative). Cet effet pourrait par exemple avoir un rôle dans des phénomènes comme le racisme.

"L'émotion est la clé du bien-être en entreprise" Depuis quelques années on parle beaucoup de bien-être au travail. Les entreprises ont en effet compris que les employés sont bien plus efficaces quand ils se sentent bien à leur poste. Une récente étude de Steelcase apporte un nouvel éclairage sur cette notion de bonheur au travail en mettant l’accent sur les émotions. Pendant 2 ans, Beatriz Arantes, psychologue et chercheuse, a étudié avec un ergonome et un designer les facteurs émotionnels qui jouent sur le bien-être au travail. Elle nous explique pourquoi l’expérience émotionnelle est la clé du sentiment de bonheur en entreprise.

L’apprentissage par définitions : méthode, exemples et usages L’apprentissage par définitions est une méthode quasi universelle d’auto-apprentissage que tous peuvent utiliser dans tous les domaines. Je n’ai jamais rencontré de restrictions à son utilisation. Elle mène tous et chacun à une compréhension assez complète, à son niveau, à son rythme ou au rythme de groupe qui l’emploie. Avec Internet. elle est plus facile que jamais à appliquer. L’apprentissage par définitions consiste : Effet de simple exposition Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Décrit par Robert Zajonc (1968)[1], l’effet de simple exposition est un type de biais cognitif qui se caractérise par une augmentation de la probabilité d'avoir un sentiment positif envers quelqu'un ou quelque chose par la simple exposition répétée à cette personne ou cet objet. En d'autres termes plus nous sommes exposés à un stimulus (personne, produit de consommation, lieu) et plus il est probable que nous l'aimions.

Béhaviorisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le béhaviorisme ou comportementalisme est une approche psychologique qui consiste à se concentrer sur le comportement observable[1] déterminé par l'environnement et l'histoire des interactions de l'individu avec son milieu[2]. Par exemple, l'apprentissage y est décrit comme une modification du comportement observable, due à la modification de la force avec laquelle une réponse est associée à des stimuli extérieurs (environnement externe) ou à des stimuli intérieurs (environnement interne) sur l'organisme. Perception sélective Eviter les pièges de la pensée : Les biais cognitifs La perception est le fait de catégoriser et d'interpréter l'information sensorielle issue de l'environnement immédiat. Elle décrit aussi comment l'être humain parvient à une prise de conscience ou de compréhension dans son activité psychologique interne. La perception sélective est la tendance à interpréter de manière sélective ce que l'on observe ou entend, en fonction de notre propre expérience, de nos centres d'intérêt, de notre situation sociale, de nos valeurs.

Les 4 phases de l'apprentissage On peut déterminer 4 phases dans un processus d'apprentissage 1. Inconscient de mes incompétences Apprendre c'est aussi savoir questionner Vous n'ignorez sans nul doute la formule de Karl Jaspers qui porte sur une discipline mais qui peut bien être généralisée : "Faire de la philosophie, c’est être en route ; les questions en philosophie sont plus essentielles que les réponses". Le caractère essentiel du questionnement est attesté par ce que l'on entend souvent dans les salles de classe. Des profs répétant à l'envi qu'il n'y a pas de questions bêtes pour inciter les élèves à en poser. Encore faut-il savoir poser les questions et les bonnes lorsqu'on est dans une démarche d'apprentissage.

Biais de confirmation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le biais de confirmation, également dénommé biais de confirmation d'hypothèse, est l'un des nombreux biais cognitifs décrits. Il désigne la tendance naturelle qu'ont les personnes à privilégier les informations qui confirment leurs idées préconçues ou leurs hypothèses (sans considération pour la véracité de ces informations) et/ou d'accorder moins de poids aux hypothèses jouant en défaveur de leurs conceptions. En conséquence, les personnes rassemblent des éléments ou se rappellent les informations mémorisées, de manière sélective, et les interprètent d'une manière biaisée.

Conditionnement (psychologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le conditionnement est une procédure d’apprentissage qui est au centre des théories béhavioristes. Ivan Pavlov, qui l'expérimenta avec un chien, le décrit comme une technique permettant à un stimulus neutre, d'induire une réponse réflexe qu'il n'induit pas naturellement. Dans le conditionnement Skinnerien, ce sont les conséquences positives (ajout d'un élément dans une situation) ou négatives (retrait d'un élément) d'un comportement qui, en retour, entraînent l'augmentation ou la diminution le débit de cette réponse (nombre de réponses émises par unité de temps). Ces relations temporelles apprennent à un individu à modifier son environnement de manière effective. Pour les béhavioristes, le conditionnement permet de rendre compte des phénomènes comme l'apprentissage et la résolution de problèmes et doit être au centre de la psychologie, comprise comme science du comportement.

Perception sélective Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Voir également[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code] ↑ Robbins, S. & Judge, T. La patience du manager-jardinier Focus Nourrir son équipe comme on le fait du terrain, accompagner son développement en identifiant les problèmes et les besoins, observer les évolutions, faire chaque chose en son temps… Ces comportements du jardinier sont à la base d’un management durable, respectueux des équipes et de l’environnement. Certaines success stories de la Silicon Valley s’en sont utilement inspirées. La crise que nous traversons conduit de nombreux dirigeants et managers à réviser leur posture managériale. Lorsque la météo économique est chahutée, de nombreuses questions reviennent sur le devant de la scène : sur quoi est fondé notre management? Comment retenir les talents ?

Stratégies d'apprentissage des étudiants Salle d’examen silencieuse et tout d’un coup bruit de chute : c’est une étudiante qui a tourné de l’oeil. Justement elle n’a pas fermé l’oeil depuis 3 jours, me dit-on. Et voilà, elle n’a pu être remise sur pied et elle perd une session d'examen. C’est l’une des plus brillantes apparemment mais elle n"a pas su gérer son temps ni son stress.

Related:  A Classer