background preloader

Www.internetsanscrainte.fr/pdf/docs/Brochure_parents_UNAF.pdf

Www.internetsanscrainte.fr/pdf/docs/Brochure_parents_UNAF.pdf

http://www.internetsanscrainte.fr/pdf/docs/Brochure_parents_UNAF.pdf

Related:  Formation ou information des parents

Maman débarque sur Facebook, même pas honte Au début, Facebook ce n’était que pour les amis. Puis au fur et à mesure que le site s’est démocratisé, on a vu apparaître papa, maman, tonton, etc. Officiellement, il est complètement tabou de discuter avec eux sur les réseaux sociaux. Pour vous en convaincre, jetez un oeil à ce site (en anglais) qui répertorie toutes les raisons de ne pas être ami avec ses parents sur Facebook. Cette réaction va pourtant à l’encontre de ce que viennent de constater Moira Burke et Lada Adamic dans leur étude sur les relations familiales sur Facebook. Les deux chercheuses, employées par le site, ont analysé des posts anonymes de personnes qui se sont elles-mêmes identifiées sur le réseau comme parents et enfants, afin de savoir si les sujets de conversation différaient des autres échanges.

Interactions familiales Veuillez m’excuser à l’avance, c’est un billet un peu haché que je suis en train de rédiger. Un billet shiva, une main sur l’iPhone, l’autre sur ma fille, un œil sur un jeu iPad, l’autre sur l’appli WordPress. Bref, un pur billet 3.0, avec des vrais morceaux d’écrans dedans, et mes deux hémisphères cérébraux au taquet, tout ça pour vous raconter comment, chez les Bee, nos tablettes et smartphones interagissent entre eux. La scène se passe sur le canapé. Facebook supprime 20 000 profils d’enfants par jour Catherine Houle, publié le 29 mars 2011 Chaque jour, le réseau social Facebook supprime environ 20 000 comptes d’enfants de moins de 13 ans, afin de faire respecter ses conditions d’utilisation. Avec environ 600 millions de membres, Facebook ne peut que susciter l’envie des plus jeunes. Par contre, pour s’inscrire sur le site populaire, il faut avoir 13 ans ou plus. En effet, selon leur politique de confidentialité :

CyberJulie.ca Bienvenue chez CyberJulie, un site internet du Centre canadien de protection de l’enfance! Ce site offre aux parents et au personnel enseignant de l’information, des ressources et des activités qui les aideront à apprendre aux jeunes enfants (3e et 4e année) les consignes de sécurité internet. CyberJulie est un site internet du Centre canadien de protection de l’enfance, un organisme caritatif voué à la sécurité personnelle des enfants. Notre but est de prévenir la maltraitance des enfants en offrant des programmes et des services à la population canadienne. La bande dessinée CyberJulie pour la 4e année est basée sur des faits authentiques signalés à Cyberaide.ca, la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet.

16 ans et star sur Twitter Recevez nos newsletters : Ils ont entre 15 et 18 ans et affichent déjà 20, 30 ou 70.000 followers au compteur sur le réseau social! Twitter est devenu la nouvelle scène des ados stars. Enquête sur ces célébrités du web. Parents et réseaux sociaux, le temps de l'apprentissage Par la rédaction pour L'union-L'Ardennais, Publié le 08/06/2013 - Mis à jour le 08/06/2013 à 13:00 CHARLEVILLE-MEZIERES (Ardeennes). Ils étaient environ quatre-vingts à avoir répondu à l'invitation de la police, laquelle proposait une réunion d'information sur ces réseaux qui rythment désormais la vie de tant d'adolescents. SELON les derniers chiffres officiels, 26 millions de compte Facebook sont recensés dans le pays - sur 64 millions d'habitants. Chaque utilisateur possède en moyenne 177 amis. Les proportions d'utilisateurs montent à 93 % pour les 15-17 ans, 81 % des 13-15 ans et environ 65 % pour les 11-13 ans… en dépit d'un âge minimum fixé officiellement à 13 ans par l'opérateur.

Le programme Cyberbranché Cyberbranché, qu’est-ce que c’est? C’est une trousse qui sert d’outil de travail aux policiers qui interviennent dans le domaine de la cybercriminalité La trousse a été développée en 2006, en partenariat avec le service de police de la ville de Montréal (SPVM) Elle comprend plusieurs fiches thématiques sur les crimes commis par le biais d’Internet, du matériel pouvant être utilisé lors de conférences de sensibilisation, la description des principaux programmes de prévention, des outils de communication (dépliants, vidéos, signets, etc.) et des outils d’enquête Les objectifs du programme Deux lycéens exclus pour avoir usurpé l'identité de leurs profs sur Facebook Par Francetv info Mis à jour le , publié le Partager

Un parcours autour de l'identité numérique Il s’agit de tirer les enseignements de deux expériences : l’une autour du projet professionnel de l’élève dans un collège ZEP et APV, l’autre autour de l’identité numérique dans un collège accueillant un public de milieu privilégié. Dans la séquence décrite ci-dessous, il s’agissait de tester une nouvelle manière de travailler avec les élèves, en partie en présentiel, en partie à distance, afin de les inviter à partager avec l’enseignant un usage pédagogique du numérique et de les faire travailler en autonomie.Sans savoir s’ils allaient effectivement le faire..! Contexte : Le collège (550 élèves) accueille un public issu de milieux favorisés bien équipés au plan numérique. L’établissement lui-même, une construction neuve, possède un équipement informatique conséquent (vidéoprojecteur dans toutes les salles, 2 salles informatiques, 15 postes élèves au CDI), un serveur SE3, un serveur de communication LCS et un serveur Didapage.

Cyberprédateurs - Ministère de la Sécurité publique Certains types de crimes à l'école ou dans mon quartier : Sois toujours prudent! Sur les Chatrooms, tu discutes avec tes amis, avec des amis de tes amis, avec des personnes que tu connais peu et parfois avec des inconnus qui t’invitent à jaser avec eux. Bref, le nombre d’échanges que tu peux avoir avec des internautes est presque illimité. Quand tu es sur un Chatroom, il faut toujours que tu sois prudent. Il y a des adultes qui mentent, qui manipulent et qui racontent toutes sortes d’histoires afin d’entrer en contact avec des jeunes comme toi dans la seule intention d’avoir des relations sexuelles.

Pratiques des réseaux sociaux : guides pour un usage responsable (Suisse) Cet article est publié dans le cadre du Safer Internet Day (journée de l’Internet plus sûr) qui se déroule le 5 février 2013 en Europe. Le 24 janvier 2013, la Prévention Suisse de la Criminalité a mis en ligne 2 nouveaux dossiers au téléchargement : « My little Safebook » pour plus de sécurité dans l’utilisation des réseaux sociaux. Ces guides invitent à réfléchir et à agir par rapport à des problèmes de cybermobbing, de harcèlement sexuel via l’Internet. Ces brochures s’intéressent également à l’aspect social… Aux réseaux sociaux en ligne et aux compétences médiatiques à acquérir par les parents et les adolescents avec cette phrase en exergue à destination des adultes : « Aucun adolescent ne suivra vos bons conseils ou vos interdictions s’il remarque que vous n’avez aucune idée de ce qu’il fait. Pour être crédible, vous devez vous-même acquérir des compétences médiatiques.

Une serial twitteuse de la génération Y ... son ITW ? un bijoux ! Ma mère m'a aidé à créer mon profil Facebook quand je suis entrée au collège en 2009. Elle m'a expliqué comment ce réseau fonctionnait et nous avons paramétré mon compte ensemble parce que... je n'avais que 10 ans. A ce moment là, tous mes amis du primaire s'y inscrivaient et c'était pour nous un moyen de garder contact. La condition imposée par ma mère était que nous soyons "amies" pour qu'elle puisse jeter un oeil de temps en temps et continuer à me conseiller.Je suis arrivée plus tard sur Twitter.

Related: