background preloader

Www.internetsanscrainte.fr/pdf/docs/Brochure_parents_UNAF.pdf

Www.internetsanscrainte.fr/pdf/docs/Brochure_parents_UNAF.pdf
Related:  Formation ou information des parents

Maman débarque sur Facebook, même pas honte Au début, Facebook ce n’était que pour les amis. Puis au fur et à mesure que le site s’est démocratisé, on a vu apparaître papa, maman, tonton, etc. Officiellement, il est complètement tabou de discuter avec eux sur les réseaux sociaux. Pour vous en convaincre, jetez un oeil à ce site (en anglais) qui répertorie toutes les raisons de ne pas être ami avec ses parents sur Facebook. Cette réaction va pourtant à l’encontre de ce que viennent de constater Moira Burke et Lada Adamic dans leur étude sur les relations familiales sur Facebook. Les deux chercheuses, employées par le site, ont analysé des posts anonymes de personnes qui se sont elles-mêmes identifiées sur le réseau comme parents et enfants, afin de savoir si les sujets de conversation différaient des autres échanges. Les ados n’ont pas honte de leurs parents Premier constat : contre toute attente, les adolescents n’ont pas honte de leurs parents. Deuxième constat : filles et fils ne se comportent pas de la même façon.

Parlons sécurité sur le web - Poni.ca Maîtriser le vocabulaire Internet, envoyer un courriel, chercher des informations et, même, s'amuser sur Internet, ce n'est pas quelque chose d'inné. Même si les jeunes semblent de plus en plus habiles avec les technologies, ils ne sont pas nés avec un clavier et une souris dans les mains. Il y a des connaissances et des aptitudes qu'ils doivent apprendre afin de pouvoir tirer le meilleur profit du potentiel qu'offre le Web. « Avant de penser utiliser l'ordinateur pour réaliser des projets pédagogiques en classe avec les jeunes, il faut d'abord que ceux-ci maîtrisent un certain nombre de notions, à commencer par leur langue maternelle », croit Isabelle Hudon, enseignante dans une classe de première et deuxième années à l'école primaire Le Phare, à Deschambault. Néanmoins, plusieurs sites Web et logiciels éducatifs offrent des jeux pour les enfants qui ne savent pas encore lire ni écrire. On entend souvent dire qu'Internet est une vaste bibliothèque. Le World Wide Web Jeu en ligne

Comment Facebook a investi nos vies C'est aujourd'hui que Facebook doit faire son entrée en bourse. Une entrée historique et fracassante sur le Nasdaq, le marché des valeurs techonologique.Le réseau social affole tous les compteurs : les actions seront vendus 38 dollars. Et il pourrait y en avoir plus de 420 millions en vente. Facebook veut être l'une des plus grosses capitalisations de l'Histoire dans le domaine internet. L'entreprise est sur le point d'être valorisée à hauteur de 104 milliards de dollars. Beaucoup de questions se posent, notamment sur la rationalité de l'engouement autour de cette arrivée en bourse. Selon Cédric Deniaud, conseiller en médias sociaux, cette inquiétude est fondée : Les précisions d'Abdelhak El idrissi : Mais dans cette aventure, Facebook peut compter sur ses utilisateurs, qui font sa force. Ce matin, le Choix de la rédaction est signé Abdelhak El idrissi : Deux "experts" suivent avec attention l'entrée en bourse de Facebook. Voir aussi le questionnaire dans la galerie en bas de page

16 ans et star sur Twitter Recevez nos newsletters : Ils ont entre 15 et 18 ans et affichent déjà 20, 30 ou 70.000 followers au compteur sur le réseau social! Twitter est devenu la nouvelle scène des ados stars. «Les réseaux sociaux: on aime, on déteste puis finalement on y reste!» Les ados, qui se lassent rapidement, découvrent chez Twitter un nouvel eldorado de l’expression de soi. Ados stars ou comment briller sur Twitter? En moyenne un adolescent possède 79 followers selon un récente enquête du Pew Research Center. Quelle est la recette magique pour réussir à fédérer? Prenons l’exemple de @Maxime_Medard ,16 ans et déjà très remarqué sur Twitter avec plus de 33.000 followers. Son plus gros succès, c’est cette phrase: «S’inscrire sur Twitter. Quelles sont ses méthodes? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Maxime et les autres suscitent l’intérêt, il a d’ailleurs eu des propositions commerciales et des offres pour des castings… Les ados stars sur Twitter valent de l’or?

Pratiques communautaires des jeunes sur Internet Le site américain www.myspace.com (son équivalent français est était à l’origine un lieu d’échange entre artistes et musiciens. Il est devenu depuis le principal "réseau social" des jeunes américains. Quel attrait représente t-il aux yeux des adolescents ? Que viennent-ils y faire ? Les parents et éducateurs peuvent-ils et doivent-ils les accompagner - et comment - dans ce nouveau monde… ou simplement le regarder de loin comme une menace et un lieu de péril ? L’engouement pour MySpace Myspace se définit comme "une communauté online qui te permet de rencontrer les amis de tes amis" [2]. saisir ses données personnelles (nom, prénom, mail, code postal, sexe, pays, date de naissance), mettre en ligne une ou plusieurs photo(s) (facultatif), inviter des amis à venir voir sa future page Myspace en saisissant leurs adresses e-mail (facultatif), Faites l’expérience. Larry D. MySpace : un jeu risqué ? Une étude menée en juin 2006 par Larry D. Une autre étude de Larry D. Larry D.

Deux lycéens exclus pour avoir usurpé l'identité de leurs profs sur Facebook Par Francetv info Mis à jour le , publié le Partager C'est une sanction en forme d'exemple au lycée Lakanal de Sceaux (Hauts-de-Seine) contre deux élèves de seconde qui avaient insulté quatre de leurs professeurs sur Facebook après avoir usurpé leur identité. Ils ont été renvoyés de l'établissement de manière définitive par le conseil de discipline, mercredi 30 janvier. Les lycéens avaient créé de faux profils de ces enseignants et avaient posté des commentaires injurieux à leur propos. Une plainte a été déposée et une enquête préliminaire a été ouverte au commissariat de Châtenay-Malabry pour "injure publique envers un fonctionnaire chargé du service public par parole, image, écrit ou moyen de communication électronique" et "atteinte à la dignité".

Les « Digital Natives », génération connectée ! Soumis par INTERNET SANS C... le ven, 23/12/2011 - 17:38 Lancée en mars 2011, Kandar Média publie les premiers résultats de l’étude « SIMM-TGI Youth » sur les usages et pratiques de consommation des « Digital Natives ». Quelques chiffres : Réalisé auprès d’un panel de 4200 jeunes français âgés de 11 à 24 ans, l’étude révèle quelques chiffres : - 60% de ces jeunes utilisent Internet plusieurs fois par jour - 22% des 11-24 ans possèdent un smartphone contre 10% pour les 25-99 ans. - 40% des 11-24 ans se connectent à Internet avec un smartphone contre 17% chez les 25-99 ans Les pratiques de consommation Qualité du produit, technologie, notoriété de la marque, véracité des informations etc.. sont autant de critères à prendre en compte par les jeunes, de plus en plus préoccupés par l’innovation et la performance de ces nouvelles technologies. Des usages tournés vers les réseaux sociaux

Pratiques des réseaux sociaux : guides pour un usage responsable (Suisse) Cet article est publié dans le cadre du Safer Internet Day (journée de l’Internet plus sûr) qui se déroule le 5 février 2013 en Europe. Le 24 janvier 2013, la Prévention Suisse de la Criminalité a mis en ligne 2 nouveaux dossiers au téléchargement : « My little Safebook » pour plus de sécurité dans l’utilisation des réseaux sociaux. Ces guides invitent à réfléchir et à agir par rapport à des problèmes de cybermobbing, de harcèlement sexuel via l’Internet. Ces brochures s’intéressent également à l’aspect social… Aux réseaux sociaux en ligne et aux compétences médiatiques à acquérir par les parents et les adolescents avec cette phrase en exergue à destination des adultes : « Aucun adolescent ne suivra vos bons conseils ou vos interdictions s’il remarque que vous n’avez aucune idée de ce qu’il fait. Des guides pour réfléchir Spécificités des ces publications : elles sont consacrées au thème de la compétence médiatique sur Internet. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Europe

Vinz et Lou : Modifications des comportements chez les jeunes (résultats des sondages *) Soumis par INTERNET SANS C... le jeu, 26/04/2012 - 11:20 Il semble bien que nos deux aventuriers du web aient une influence positive sur nos chères têtes blondes. Selon les résultats des sondages effectués par internet Sans Crainte, les 7-12 ans admettent, avec un avis plus ou moins tranché, « apprendre des choses » et réfléchir autrement à leurs activités sur Internet après avoir visionné nos animations. Modifications des comportementsLes 7-12 ans seraient 54% à faire plus attention à ce qu'ils font sur Internet après avoir visionné les dessins animés. Enfin, ces chiffres nous montrent que, malgré le fait que beaucoup de jeunes se sont formés tous seuls à Internet, et pensent en savoir beaucoup plus que leurs enseignants ; les 7-12 ans admettent apprendre et réfléchir autrement grâce à Vinz et Lou. *Sondages effectués sur 2021 jeunes de 7 à 12 ans.

Téléchargement illégal : les parents ne sont pas responsables des actes de leurs enfants Les lois ayant pour but de lutter contre le téléchargement illégal, dans n’importe quel pays où l’on situe la chose, ont toutes un point commun, à savoir la complexité de la réponse à la question, pourtant simple : qui est vraiment responsable du contenu téléchargé ? Car il est bien évident que tout le monde n’a pas sa propre connexion, et c’est tout à fait logique (qui prendrait un abonnement par membre d’une même famille ?). C’est pourquoi il peut être difficile de dire qui est responsable en cas de téléchargement illégal : celui qui télécharge ? Un début de réponse pourrait nous être apporté par une affaire qui nous vient d’Allemagne, une affaire qui est partie des actes d’un adolescent de 13 ans qui a donc téléchargé très exactement 1 147 titres provenant d’EMI (un compte qui nous vient de cette même maison de disques). Et c’est donc finalement EMI qui ne va pas être content car les parents ont obtenu gain de cause : la punition a été levée.

Face aux dangers d'internet, toute une éducation Mardi 11 février 2014, journée internationale pour un Internet plus sûr, le Safer Internet Day. Journée de sensibilisation aussi pour les élèves de 4e du collège Jean-Jacques Rousseau, près de Rouen. C’est ici que Nadya Benyounes, chargée de mission TICE (Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement) pour le CRDP (Centre régional de documentation pédagogique) de Rouen intervient le temps d’une journée, sur le thème “Tu fais quoi sur le web ?” Objectif : montrer aux jeunes les failles de l’Internet et sa pénétration insidieuse dans leur vie privée. Je ne suis pas là pour vous dire qu’il ne faut pas utiliser l’Internet, bien au contraire ! Utiliser deux navigateurs Et de donner de précieux tuyaux tels que fonctionner avec deux navigateurs internet, un pour la sphère publique, un autre pour la sphère ultraprivée avec un paramétrage protecteur des données personnelles. Nous sommes très peu à prodiguer ce type d’information, on devient expert au fur et à mesure.

Guide du contrôle parental pour les utilisateurs de Mac Nous avons réalisé ce guide à partir de Mac OS X 10.9.2. Nous vous accompagnons ici dans la mise en place d'une supervision parentale efficace en mettant en évidence les fonctions à ne pas manquer. Note à l'adresse des parents Vous vous apprêtez à mettre en place un contrôle parental sur le compte de votre enfant. Et cela pour au moins 2 raisons : si votre bambin connaît votre mot de passe de compte Mac (c'est ça qui permet d'imposer et donc de lever les restrictions) s'il passe par un navigateur web qui lui permet d'accéder à bien des fonctions que vous allez lui limitez ici (et que vous ne mettez pas de restriction sur ce logiciel tiers) Et parce que votre progéniture finira bien par trouver une troisième voie, nous vous suggérons d'entamer dès maintenant un dialogue avec lui sur les dangers d'Internet et sur les règles de politesse en ligne. Parmi les principaux dangers du Web, on retiendra surtout : Pour info, Facebook n’est pas autorisé avant 13 ans. Activer le contrôle parental

Related: