background preloader

Dix conseils pour bien gérer les relations parents-enseignants

Dix conseils pour bien gérer les relations parents-enseignants
Comment recevoir des parents d'élèves ? Jean-Louis Auduc, ancien directeur d'IUFM, analyse toutes les situations et donne des conseils concrets. Une fiche à ne pas égarer... Des parents angoissés pour le futur Nous sommes aujourd’hui dans une situation où aucun parent n’est assuré que son enfant vivra dans le futur mieux que lui. C’est une rupture profonde avec ce qui a existé depuis deux siècles où la notion mythifiée, fantasmée, de l’ascension sociale a été un moteur puissant de l’espoir dans le futur. Cette perspective était un élément fondateur d’un projet collectif, d’une confiance dans l’école. Les parents sont souvent plus désemparés que démissionnaires. Nous sommes passés : - d’une société fondée sur des PROMESSES matérielles dans lesquelles l’école jouait un rôle clé en délivrant des diplômes reconnus sur le marché du travail - à une société pleine de MENACES matérielles où l’école joue souvent le rôle de bouc-émissaire. 1) Comment combattre et vaincre les peurs réciproques ?

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2014/01/31012014Article635267502128634328.aspx

Related:  relations familles-écolesLes relations école/familleressources généralesvracParents famille école

Le grand fossé entre l'Ecole et les parents Près d'un directeur ou d'un personnel de direction sur trois a été menacé en 2013 par un parent. C'est une des révélations de l'audition de Georges Fotinos par la mission d’information sur les relations entre l’école et les parents. Chercheur associé à l'Observatoire international de la violence à l'école, G. Fotinos a dévoilé de premiers chiffres de deux enquêtes qui seront publiées au printemps 2014 qui illustrent le fossé entre l'Ecole et les parents. Les entretiens individuels enseignant-parent(s) : un dispositif institutionnalisé Les relations entre enseignant(s)-parent(s) se concrétisent la plupart du temps par une invitation de l’enseignant à un rendez-vous individualisé dans le but d’informer et échanger avec le(s) parent(s) sur le comportement d’élève et les apprentissages scolaires de leur enfant. Souvent vécu comme source de situations anxiogènes par les parents les moins prédisposés à se rendre à l’école, cette invitation peut avoir pour réponse : une chaise vide. Cette attitude d’évitement s’explique généralement par un sentiment d’incompétence au niveau de la maîtrise de la langue et des codes scolaires conduisant certains à penser que leur seule présence à l’école serait préjudiciable à leur enfant. Culpabilité et honte sont des sentiments qui rendent difficile l’initiative de la rencontre avec l’école. Enjeux et finalités de l’entretien individuel (9’)

Portfolio d'enseignement du français comme langue seconde ou étrangère J’ai eu la chance d’aider à implanter les 5 au quotidien (Daily 5 en anglais) dans le cadre de mon stage dans une classe d’immersion française de 3e année du primaire (constituée de débutants et de locuteurs natifs). Comme j’ai constaté qu’il y a présentement très peu de ressources francophones sur le sujet, je me suis dit que partager mon expérience ici ne pourrait pas faire de tort. Avant que vous ne lisiez plus loin, je tiens à souligner que mon expérience n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Par mes échanges avec d’autres enseignants, je me suis rendu compte qu’il existe une multitude de façons d’instaurer le 5 au quotidien et un grand nombre de variantes sont possibles pour le déroulement de cette routine.

Et si vous developpiez vos projets autour d’un Commun ? Le 18 novembre, à Lille, s’est déroulée la journée phare des Roumics 2014 sur le sujet des biens communs autour de conférences, ateliers et divers temps d’échanges. 4 questions ont dirigé la rédaction de cet article pour y apporter des réponses : Bien commun ou Commun ou Commun libre, de quoi parlons-nous réellement ? Pourquoi les personnes contribuent à un Commun ?Des idées de modèles économiques et financiers pour supporter le développement d’un Commun et ses contributeurs ?

Ouvrir l'école aux parents pour réussir l'intégration L'opération "Ouvrir l'École aux parents pour réussir l'intégration" (OEPRI) est conduite en partenariat entre le ministère de l'intérieur et le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche. Elle a été mise en place à titre expérimental en 2008-2009, dans 12 départements de 10 académies. En 2009-2010, elle a concerné 31 départements dans 25 académies puis 41 départements dans 27 académies en 2010-2011.

Les parents et l'école : des relations à construire Par François Jarraud Comment amener les parents à soutenir la scolarité de leurs enfants ? Yves Scanu était à Roubaix, au Forum des enseignants innovants et de l'innovation éducative, où il présentait les actions en direction des parents pour une meilleure scolarité des élèves menées par l'équipe enseignante de l'école maternelle Gounod de Saint-Etienne (42). Un dispositif étoffé dont il nous présente ici les forces et les faiblesses. Dix conseils pour bien gérer les relations parents-enseignants Comment recevoir des parents d'élèves ? Jean-Louis Auduc, ancien directeur d'IUFM, analyse toutes les situations et donne des conseils concrets. Une fiche à ne pas égarer... site fiches de prép Pour proposer un travail différencié en lecture mais à partir d'un album commun pour toute la classe, j'ai mis en place des séquences de travail pour chaque niveau (évidemment tout n'est pas encore fini) qui comprennent toutes un temps de travail de la combinatoire et un temps de travail de la compréhension. Concrètement, j'essaye d'avoir deux séances par jour avec chaque groupe, une en combinatoire et une en compréhension. Pour ces séances j'utilise mes fiches-type de séance correspondants au niveau du groupe. Pour la combinatoire, tout est prêt puisque la séquence se re-déroule à l'identique pour chaque nouvelle graphie/son.

Related: