background preloader

Tous les animaux dorment-ils ? UE DOC TICE 2014

Facebook Twitter

Il s'agit d'un dossier Pealtrees monté dans le cadre d'un cours universitaire sur la recherche documentaire. Mon sujet est : "Tous les animaux dorment-il ? Dorment-ils tous de la même manière ?"

Animales rêveries. Si les critères électrophysiologiques qui définissent les deux états de sommeil - lent et paradoxal - chez l'homme sont en général applicables aux mammifères et aux oiseaux, il n'en va pas de même pour les poissons ou les reptiles. L'absence de critères physiologiques standardisés pour ces derniers limite notre compréhension du sommeil en général, du sommeil paradoxal en particulier, et ceci pour la grande majorité des espèces vivantes.

Le premier des signes comportementaux d'un état de sommeil est probablement l'absence de mouvements, ou plutôt la présence d'un rythme d'activité-repos. Toutefois, la quiescence ne doit pas être confondue avec le sommeil, car de nombreux animaux supérieurs passent une grande partie de leur temps dans un état dit de veille calme. A l'absence ou à la diminution d'activité doivent s'ajouter d'autres critères comme une diminution de réponse aux stimuli externes ou une posture stéréotypée. Les reptiles sont dans l'évolution voisins des mammifères. A quoi rêvent les bêtes. Toute personne ayant un chat ou chien vous dira qu'ils rêvent, car ces animaux présentent des comportements typiques de leur espèce, tout en étant endormis. Chez l'homme, le rêve s'élabore par la conjonction du sommeil paradoxal, de la mémoire et du langage. Nous savons que si l'on réveille un donneur pendant une phase de sommeil paradoxal et qu'on lui demande s'il rêvait, nous avons 80 % de probabilités de recueillir un rêve comportant des images et actions.

C'est pourquoi les rêves ont été associés au sommeil paradoxal. Or, une activité mentale existe aussi pendant le sommeil lent, mais elle se différencie souvent du rêve par sa pauvreté en images. Si l'on admet que le sommeil paradoxal s'accompagne de rêves, tous les oiseaux et les mammifères qui ont du sommeil paradoxal, devraient également avoir du rêve.

De la même façon, l'absence de sommeil paradoxal chez les autres animaux exclurait l'existence d'une activité onirique. Gros et petits "rêveurs" Sommeil et rêve chez les animaux. Quand les animaux rêvent Pour être sûr d’avoir à faire à un véritable dormeur, il faut que l’absence de mouvements s’accompagne au moins de la posture de sommeil inhérente à l’espèce. En effet, chaque espèce possède une position spécifique : Le chien se met en boule La guêpe garde la tête baissée, antennes enserrées entre les pattes antérieures La chauve-souris se pend à l’envers Chauve-souris qui dort. By longhorndave L’Ara se tait quand il dort et adopte une position typique des oiseaux, tête et bec enfouis sous une aile Ara qui dort. Les chevaux sauvages dorment généralement debout, les uns serrés contre les autres Le flamant rose replie l’une de ses pattes pour dormir Flamant rose au repos.

La seule preuve que l’animal dort vraiment est en fait invisible. De plus, les mammifères et plus faiblement les oiseaux, présentent durant leur sommeil une phase appelée « sommeil paradoxal ». Poussins en plein sommeil. Bien sûr, aucun animal ne peut raconter ses rêves. A quoi rêve un tigre ? V. Capsule outil : Le sommeil chez les autres animaux. Capsule outil : Le sommeil chez les autres animaux Le sommeil tel que nous l’expérimentons chaque nuit n’est pas l’apanage de toutes les espèces animales. C’est un phénomène qui, comme bien d’autres, s’est complexifié durant l’évolution. Les reptiles, par exemple, démontrent plusieurs signes du sommeil lent, mais ne semblent pas avoir de sommeil paradoxal. Les animaux moins évolués que les reptiles (amphibiens, poissons, insectes, mollusques, etc.) ont des périodes de tranquillité qui ressemble de l’extérieur à du sommeil, mais les scientifiques ne sont pas certains s’il s’agit de formes ancestrales de sommeil ou simplement une forme de repos propre à ces espèces.

Le sommeil dans sa forme évoluée serait donc apparu avec les oiseaux il y a environ cent millions d’années. Chez les mammifères, on peut dire qu’une tendance se dessine : les animaux chasseurs comme les grands fauves ont un sommeil plus profond que leurs proies qui, elles, ont une plus large part de sommeil léger. Et les bêtes, comment dorment-elles? "Le champion du sommeil, c'est le chat. " Desmond Morris, spécialiste britannique du comportement animal, l'a observé. Le matou accumule les petits sommes, trouve les coins les plus confortables pour s'installer, et, quand il rêve (eh, oui!)

, il s'imagine en train de poursuivre une souris. Capable de s'assoupir seize heures sur vingt-quatre, roulé en boule l'hiver, à l'ombre d'un arbre ou couché sur le carrelage l'été, le chat commence par bâiller et cligner des yeux, avant de fermer les paupières. Le comportement du chat a tellement intrigué les neurophysiologistes que le pionnier des recherches sur le sommeil, Michel Jouvet, s'est penché sur son cas et a découvert, chez lui, l'existence du sommeil paradoxal (voir en page 50). Désormais, c'est dans tout le règne animal qu'on traque les causes de l'alternance entre le repos et l'éveil. Première hypothèse: il y aurait un lien entre sommeil, rêve et sécurité.

Le sommeil des animaux : index. Le sommeil des animaux : Pourquoi dormir ? Comme chez l'homme, le sommeil chez les animaux a pour but premier de reposer le corps. En effet, le sommeil permet aux muscles de se reposer, mais cependant le cerveau reste actif. Il existe deux types de sommeil chez les animaux. Deux types de sommeil » Le sommeil paradoxal, au cours duquel le cerveau revit les souvenirs relativement récents. » Le sommeil profond, qui comme son nom l'indique est plus profond, et au cours duquel l'animal reprend ses forces. L'homme dispose également de ces deux types de sommeil, mais la répartition est très différente chez l'homme et chez les animaux, et même entre les animaux. Les animaux adaptent leur sommeil selon leur place dans la chaîne alimentaire Ainsi, chez le mouton par exemple, le sommeil paradoxal va durer 2 ou 3 minutes alors que chez l'homme il dure 2 heures. Globalement, plus un animal va être petit et plus il aura besoin de sommeil profond, pour remettre en ordre les paramètres de son métabolisme.

101 trucs a voir ...: Question : Quel animal dort le plus ? Quel animal dort le plus ? Quel animal dort le moins ? Est ce qu'un vieux dort vraiment moins qu'un adulte ? Pourquoi mon hamster fout le bordel dans sa cage la nuit ? Si je dors avec une girafe, elle m'en voudra de dormir un peu plus qu'elle ? Toutes ces questions qui vous hantent depuis toujours, ont enfin une réponse SCIENTIFIQUE ! Oui, il faut s'imaginer des chercheurs cachés dans les buissons à observer les animaux dormir ... Le chef des scientifiques : "Bon les gars, aujourd'hui la mission c'est de compter les heures de sommeil des animaux, alors Gérard, tu pars au Bangladesh voir les tigres dormir... " Voici un tableau scientifique avec des chiffres scientifiques fait par des scientifiques à but scientifique du temps de sommeil moyen de l'homme à tout age et de beaucoup d'animaux.

ARTICLES ET LIVRES