background preloader

10 bonnes raisons de ne pas se rendre dans un delphinarium

10 bonnes raisons de ne pas se rendre dans un delphinarium
Les delphinariums renvoient l’image d’un dauphin joueur, docile et prompt à nous divertir. Mais derrière cette façade se cache une réalité plus triste : celle d’animaux intelligents asservis par la nourriture et souffrant de la captivité. A l’occasion de la semaine internationale du dauphin captif (du 1er au 7 juillet), voici dix bonnes raisons de ne pas se rendre dans les endroits qui exhibent des dauphins captifs. Elles sont également valables pour ceux et celles qui envisageraient de devenir un jour dresseur ou dresseuse de dauphins. 1. les dauphins captifs sont contrôlés par la nourriture. 2. 3. les dauphins des parcs aquatiques doivent, bien souvent, être capturés en milieu sauvage. 4. les dauphins enfermés dans les parcs aquatiques, en l’occurrence s’ils ont été capturé en pleine mer, se retrouvent éloignés de tous ceux avec qui ils vivaient. 5. 6. 7. 8. Dauphin devenu fou se jetant hors de son bassin. 9. 10. Pour conclure… A lire : . . .

Ce que vous devez savoir sur les delphinariums | La Dolphin Connection La captivité des dauphins et des delphinidés – grands dauphins, bélougas, orques pour l’essentiel, mais aussi globicéphales, dauphins de Risso ou dauphins de rivière – soulève de graves problèmes en terme d’éthique, de recherche et de pédagogie. Les études scientifiques montrent clairement que ces espèces ne sont pas adaptées à la vie en bassin et que le fait de les y contraindre constitue une maltraitance aggravée à leur égard, même si certains dauphins capturés en mer parviennent à survivre plusieurs décennies dans de telles conditions. Le Grand Dauphin côtier (Tursiops truncatus) étant l’odontocète le plus fréquemment exhibé en spectacle en Europe, c’est sur lui que nous concentrerons nos réflexions. Voici les raisons qui nous engagent à condamner la captivité des dauphins : De nombreuses études scientifiques indiquent que les dauphins possèdent des capacités intellectuelles égales ou supérieures à celles de l’être humain. Les femelles constituent le centre même de la société dauphin.

quelques vidéos autre que manif Interview de Richard O'Barry Richard O’Barry, ancien dresseur des cinq dauphins ayant joué Flipper, est devenu l’un des plus fervents et des plus actifs militants anti-captivité. Il est aujourd’hui à l’affiche du documentaire The Cove, qui dévoile les massacres de dauphins perpétrés dans la baie de Taiji, au Japon. J’ai eu la chance de l’interviewer puis de le rencontrer devant le delphinarium de Bruges, à l’occasion de la semaine internationale du dauphin captif en 2004. Durant cet entretien, il m’a expliqué les raisons de son engagement, ainsi – entre autres – que ses points de vue sur diverses questions concernant l’intelligence, la captivité ou encore l’utilisation militaire des dauphins. Ric O’Barry : J’ai commencé à travailler avec les dauphins en 1961. J’étais l’entraîneur principal des dauphins et des orques du Seaquarium de Miami. Ric O’Barry : J’ai capturé les cinq dauphins qui jouaient le rôle de Flipper. Ric O’Barry : Cathy est morte dans mes bras. Ric O’Barry : J’ai été dans la Navy de 1955 à 1960. .

CRAC Europe - Comité Radicalement AntiCorrida Sea Shepherd Conservation Society :: The Japanese Industrialization of Ocean Destruction June 18, 2013 Commentary by Gary Stokes, Director, Sea Shepherd Hong Kong Sanriku Kakou Corporation harvests sharks on an industrial scalePhoto: Kim McCoy / Sea ShepherdClick to enlargeRecently Japan announced that despite the decision to protect five shark species at the CITES CoP16 meeting held in Bangkok this past March, it is entering a “reservation” (i.e., it will be ignoring the ruling) as it does not recognize the United Nations CITES as a body that should be managing species from the sea. Last time I checked, an endangered species is an endangered species, regardless of where it lives, but Japan and several other rogue nations such as Singapore, believe that CITES should ‘not get involved’ and the management of our fisheries should be left to RFMOs (Regional Fishery Management Organizations). I was at the CITES CoP16 meeting in Bangkok representing Sea Shepherd, and as I reported earlier I was astounded at the way business was being conducted by several member nations.

Code Animal : La détention des animaux dans les zoos Qu'est ce qu'un zoo ? Rapellons qu'un zoo (jardin zoologique) est avant tout un endroit dans lequel sont enfermés des animaux, exotiques en majorité, dans un but mercantile et de divertissement. Le zoo dans sa forme moderne (à l'instar des cirques) est un vestige de l'époque coloniale. Notons que seule l'espèce humaine enferme de la sorte toutes les autres espèces. Face à la critique, les zoos ont tenté de donner une image plus positive. Aussi, la dénomination de ces établissements a évolué en "parc zoologique", "safari parc" ou "parc de vision". Qu'en est-il de la détention des animaux ? Il est indéniable que la majorité des zoos ont évolué. Pathologie des animaux dans les zoos: > La santé menacée des éléphants captifs pour cause de dépression Comportements pathologiques des animaux: Ces comportements déviants sont la conséquence d'une incapacité pour l'animal d'exécuter une fonction habituelle.

Sea Shepherd Conservation Society Organisation, Défense, Océans - Terre Une «thonmobile» de Greenpeace devant le ministère de l'Agriculture La voiture garée sur le trottoir devant une [...] Quatre militants de l' organisation écologiste, en combinaison rouge, étaient menottés à l'intérieur de la voiture. Un autre était accroché sur le toit avec des antivols de vélo. On est là pour dénoncer la position que défend la France en matière de quotas de pêche et demander la fin de la pêche industrielle du thon rouge, a expliqué François Chartier, responsable de campagne océans de Greenpeace France. [...] a indiqué qu'il avait proposé aux occupants de la thonmobile d'être reçus par le cabinet et que ces derniers avaient refusé. [...] La justice allemande se prononce pour l'extradition de Paul Watson Un plan mondial contre la surpêche du thon Le fondateur de l'ONG Sea Shepherd en détention en Allemagne Sea Shepherd reprend les mers contre les baleiniers japonais Sea Shepherd : le Costa Rica promet un procès équitable L'expiation du péché de surpêche Urgence.

Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada www.exzooberance.com Massacre au hakapik : les bébés phoques condamnés par la chasse au Canada - 4 Photos /! Attention certaines images peuvent choquer le public non averti ! Comme chaque année, de fin février à mi-mars, la banquise se transforme en maternité pour les phoques du Groenland. © www.protection-des-animaux.org Le rouge et le blanc Des hommes, équipés de fusils et de gourdins appelés hakapiks frappent à mort de jeunes phoques pourtant inoffensifs. Il faut bien le reconnaître : le spectacle du massacre de ces mammifères marins est tel qu'il est difficile d'accepter les arguments scientifiques et économiques avancés par le gouvernement canadien. Il y aurait aujourd'hui 5 millions de phoques dans l'Atlantique Nord-Ouest. « Le troupeau a presque triplé depuis les années 1970. Des chiffres et des morues Dans leur communiqué, les autorités ‘font la peau' à une quinzaine de mythes qui donnent bien mauvaise presse à cette pratique quasi-ancestrale. Epilogue A voir aussi sur Internet

Mammifère marin Un mammifère marin est un mammifère qui vit dans la mer. Certains mammifères marins, comme les dauphins, ne vivent que dans la mer et n'en sortent jamais. D'autres, comme les otaries, peuvent venir à terre de temps en temps. Les mammifères marins nagent très bien, ils ont souvent des pattes transformées en nageoires. Ils ressemblent parfois un peu aux poissons, car ils sont adaptés à la nage, comme eux. Mais ce sont des mammifères : ils ne respirent pas dans l'eau, et doivent donc remonter à la surface pour respirer. Bien qu'ils fassent partie de groupes très différents, les mammifères marins partagent de nombreux points communs, du fait de leur mode de vie. Différentes espèces[modifier] Tous les mammifères marins ne font pas partie du même groupe ; il en existe plusieurs sortes : Les mammifères marins et l'Homme[modifier] Chasse et protection[modifier] Des ressources abondantes[modifier] Les mammifères marins sont souvent très grands. Des espèces menacées[modifier] Dauphins[modifier]

MEGAPTERA Association pour la protection des mammiferes marins Ocean indien CetaMada BREACH : association, Des voiles pour les cétacés , Antilles et Méditerranée, étude, protection des mammifères marins

Related: