background preloader

AVRIL 2007 - Barrière d'espèces et émergences virales

AVRIL 2007 - Barrière d'espèces et émergences virales
Related:  *doc 05Barrière d'espèce chez les animaux et les humains

De l’intelligence artificielle aux humanités numériques Milad Doueihi est historien des religions, titulaire de la Chaire de recherche sur les cultures numériques à l’université Laval au Québec. Il a publié Pour un humanisme numérique (Seuil, 2011), La grande conversion numérique (Seuil, 2011), Solitude de l’incomparable, Augustin et Spinoza (Seuil, 2009), Le Paradis terrestre : Mythes et philosophies (Seuil, 2006), Une histoire perverse du cœur humain (Seuil, 1996). Il prépare un nouveau livre sur le concept d’intelligence. Jean-Gabriel Ganascia est informaticien et philosophe, spécialiste d’intelligence artificielle et de sciences cognitives, professeur à l’université Pierre et Marie Curie (UPMC) et chercheur au LIP6. Il est aussi directeur adjoint du Labex OBVIL au sein duquel son équipe collabore avec les équipes de littérature de l’université Paris-Sorbonne pour promouvoir le versant littéraire des humanités numériques. Ce qui m’a intéressé, c’est l’évolution de ce modèle de l’intelligence vis-à-vis de la technique.

Groupe de travail de l'OIE sur les maladies de la faune sauvage Plusieurs maladies infectieuses émergentes ont été découvertes chez les animaux et l'homme dans différentes régions du monde. La tuberculose bovine, la variole du singe, la rage, l'infection par le virus West Nile, le syndrome respiratoire aigu sévère (SARS) et l'influenza aviaire, également appelée grippe aviaire, figurent parmi les pathologies récemment décelées. Il n'est pas rare que certaines de ces maladies soient d'origine animale. Pour 60 % environ des agents pathogènes pour l'homme et un nombre important d'agents qui sont apparus au cours des 20 dernières années on retrouve une contamination des animaux en amont ; l'existence d'un lien avec la faune sauvage a été établi pour plusieurs d'entre eux. Parmi les explications possibles de l'augmentation de la transmission inter-espèces des agents pathogènes figurent les suivantes :

FAO 30/05/11 La FAO et l’Institut Max Planck se penchent sur les échanges de maladies entre espèce En Thaïlande, ces volatiles sauvages seront examinés par les services vétérinaires. 30 mai 2011, Rome - La FAO et l'Institut allemand Max Planck unissent leurs forces pour étudier les échanges de maladies entre espèces qui, dans des mouvements de flux et reflux, se transmettent entre animaux sauvages et animaux domestiques et, dans certains cas, à l'homme. Dans le monde interconnecté d'aujourd'hui, la croissance démographique, les moyens de transport modernes et l'intensification du commerce mondial des animaux et des produits d'origine animale ont considérablement accéléré la propagation des zoonoses. Cela peut entraîner de graves conséquences tant sur les moyens de subsistance des agriculteurs que sur la santé humaine. Un protocole d'accord passé aujourd'hui entre la FAO et l'Institut Max Planck d'ornithologie (basé à Radolfzell, Allemagne) établit un partenariat stratégique visant à mettre en commun leurs expertises et ressources respectives pour s'attaquer à cette question.

MINISTERE DE LA SANTE 19/05/09 Prévention de l’hépatite E - Recommandations aux consommateurs Le ministère de l’agriculture et de la pêche a donc demandé aux fabricants de saucisses crues à base de foie de porc destinées à être consommées cuites (notamment figatelli, quenelles de foies et saucisses de foie), de procéder à une modification de l’étiquetage en indiquant la mention « à consommer cuit à cœur ». En conséquence, il est recommandé aux consommateurs de faire suffisamment cuire ces produits. Ces indications doivent être strictement respectées par les personnes susceptibles de présenter un risque majoré de forme grave d’HVE (femmes enceintes, personnes immunodéprimées et personnes présentant une maladie du foie sous-jacente). Les autorités sanitaires recommandent d’ailleurs à ces catégories de personnes d’éviter de consommer tout produit de charcuterie crue à base de foie de porc. Les produits de charcuterie qui ne contiennent pas de foie de porc à l’état cru ne sont pas visés par ces recommandations.

Territoires de santé, santé des territoires : vers des déserts médicaux en France ? Café géographique du 03/ 05/ 2016 au Gazette Café de Montpellier, avec Christophe Evrard, maître de conférences de l’Université Paul Valéry Montpellier 3. « Les professions de santé sont en mauvaise santé. » Cet exposé a pour objectif de vous aider à comprendre le pourquoi et le comment de la situation de la démographie médicale en France, mais surtout de montrer quelles conséquences territoriales cela implique. Les médias sortent souvent ce sujet quand il faut se mettre quelque chose sous la dent : les déserts médicaux, les difficultés de certaines populations pour trouver un médecin au quotidien, le déficit de la sécurité sociale… sont autant de thématiques récurrentes. Mais parmi ces thèmes, la baisse du nombre de médecins est une réalité fréquemment soulignée, ainsi que l’augmentation du nombre de « déserts médicaux ». Des disparités géographiques récurrentes… Des mesures d’une autre époque et un héritage à gérer… Une géographie de l’offre de soins difficile à prévoir… Un dernier mot ?

WPRO-STRATEGIE DE LUTTE CONTRE LES MALADIES EMERGENTES Le Comité régional, Rappelant la résolution A/RES/59/27 de l'Assemblée générale des Nations Unies sur l'intensification du renforcement des capacités dans le secteur de la santé publique à travers le monde, qui exhorte les Etats Membres à faire une plus large place à la santé publique dans leur stratégie nationale de développement économique et social ; Rappelant les résolutions WHA48.13 sur les maladies infectieuses nouvelles, émergentes ou réémergentes, WHA54.14 sur la sécurité sanitaire mondiale : alerte et action en cas d'épidémie, WHA58.3 sur la révision du Règlement sanitaire international et WHA58.5 sur la pandémie de grippe : renforcer la préparation et l'action ; Rappelant également la résolution WPR/RC55.R5 sur la riposte aux flambées épidémiques et sur la révision du Règlement sanitaire international, qui priait le Directeur régional d'élaborer une stratégie birégionale pour renforcer les capacités de surveillance des maladies transmissibles et de riposte ;

Station d'Amélioration génétique des animaux (SAGA) - 2010 - Thèse en ligne : Optimisation de modèles permettant de réduire l'in Optimisation de modèles permettant de réduire l'incidence d'une maladie par l'introduction de nouveaux critères de sélection liés à de(s) gène(s) de résistance chez les animaux domestiques Costard, Anne (2010) Optimisation de modèles permettant de réduire l'incidence d'une maladie par l'introduction de nouveaux critères de sélection liés à de(s) gène(s) de résistance chez les animaux domestiques. (Optimization of models allowing to reduce disease incidence, using new selection criteria associated with resistance genes in livestock animals.) Full text available as: Les moyens mis en oeuvre chez les animaux domestiques pour lutter contre les maladies dépendent de leur vitesse de propagation, de leur virulence et surtout de leur capacité à passer la barrière d'espèce. Archive Staff Only: edit this record

EFSA 15/07/11 L'EFSA fournit des informations actualisées sur les virus d'origine alimentaire Nouvelle 14 juillet 2011 Les virus d’origine alimentaire constituent la deuxième cause d’épidémies d’origine alimentaire dans l’Union européenne (UE), après Salmonella. L’EFSA a publié ce jour une revue des connaissances scientifiques les plus récentes relatives à ces virus et a émis des conseils concernant des mesures possibles destinées à contrôler et à prévenir leur propagation au sein de l’UE. Le rôle des virus dans les épidémies de toxi-infections alimentaires[1] est de plus en plus reconnu. L’avis scientifique de l’EFSA porte sur les norovirus et le virus de l’hépatite A dans les produits frais, les aliments prêts à consommer et les mollusques bivalves, comme les huîtres, les moules et les coquilles Saint-Jacques, ces virus étant considérés comme des dangers prioritaires par l’Organisation mondiale de la santé. L’avis recommande plusieurs mesures visant à contrôler la propagation de ces virus dans l’UE et préconise aussi de collecter des données supplémentaires.

Les Théâtres : Jeu de Paume, Grand Théâtre, Gymnase, Bernardines

Related:  Références francophonesNUTRITION - Documents de l'INRA