background preloader

Biodiversité

Facebook Twitter

WWF. Le nombre d'animaux sauvages sur Terre divisé par deux en 40 ans. Le constat est brutal.

WWF. Le nombre d'animaux sauvages sur Terre divisé par deux en 40 ans

Entre 1970 et 2010, l'Indice Planète Vivante de WWF - qui mesure l'évolution de 10 380 populations de 3 038 espèces de mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons - a chuté de 52 %. Quelles sont les zones les plus touchées ? Et « cette tendance lourde ne donne aucun signe de ralentissement », selon la 10e édition du rapport, pour qui il est encore possible d'agir pour renverser ce déclin et combiner développement et sauvegarde de l'environnement.

Les zones les plus touchées sont l'Amérique Latine (-83%), suivie de près par la région Asie-Pacifique, et ce sont les espèces d'eau douce qui ont payé le prix fort (-76%) quand les espèces terrestres et marines ont diminué de 39%. En 2012 Dans son dernier rapport bisannuel, datant de 2012, le WWF faisait état d'une baisse de 28% des espèces sauvages entre 1970 et 2008. Ou encore, en Afrique, l'aire de répartition de l'éléphant ne représentait plus en 1984 qu'environ 7% de son aire historique. A qui la faute ? Biodiversité : la disparition des espèces s'accélère. Les espèces d’eau douce, les grenouilles, les vers d’eau, les poissons sont celles qui disparaissent le plus vite : moins 76% en 40 ans.

Biodiversité : la disparition des espèces s'accélère

Trois facteurs sont en cause : la destruction de leur habitat avec les constructions de routes, de barrages et la pollution chimique. En France nous continuons à avoir des problèmes de PCB par exemple. Enfin les espèces invasives : les algues ou les écrevisses de Louisiane qui arrivent accidentellement dans nos rivières et qui ravagent le milieu. Le rapport montre une disparition de la biodiversité plus rapide en ce moment dans les pays émergents d’Asie et d’Amérique du sud. La Terre a perdu la moitié de ses populations d'espèces sauvages en quarante ans. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric La planète est malade, et sa guérison semble de plus en plus incertaine.

La Terre a perdu la moitié de ses populations d'espèces sauvages en quarante ans

La pression exercée par l'humanité sur les écosystèmes est telle qu'il nous faut chaque année l'équivalent d'une Terre et demie pour satisfaire nos besoins en ressources naturelles, tandis que le déclin de la biodiversité est sans précédent. Ce sont les conclusions alarmantes du Fonds pour la nature (WWF), dans la dixième édition de son rapport Planète vivante, le bilan de santé le plus complet de la Terre.

Ce rapport bisannuel, réalisé avec la société savante Zoological Society of London et les ONG Global Footprint Network et Water Footprint Network, et présenté à l'Unesco mardi 30 septembre, se fonde sur trois indicateurs. Résultat : les effectifs de ces espèces sauvages ont décliné de 52 % entre 1970 et 2010. Si ce déclin touche l'ensemble du globe, les pertes les plus lourdes sont observées sous les tropiques (– 56 % contre – 36 % dans les zones tempérées). Les indicateurs de l'Observatoire National de la Biodiversité. Dossier Biodiversité - CNRS/sagascience. Qu’est-ce que la biodiversité ?

Biodiversité. La biodiversité, au sens étymologique du terme, évoque la diversité du vivant, c'est-à-dire tous les processus, les modes de vie ou les fonctions qui conduisent à maintenir un organisme à l'état de vie.

Biodiversité

Ce terme est beaucoup trop large pour avoir une véritable connotation scientifique. En réalité, c'est un terme autrefois à la mode qui commence progressivement à disparaître du langage des sciences du vivant. La biodiversité, ou diversité biologique On parle plutôt de diversité biologique pour évoquer l'éventail des modes de vie (des fonctions) d'un ou de plusieurs organismes, de diversité spécifique ou diversité floristique lorsqu'on veut débattre de la diversification des espèces végétales, de diversité génétique quand on aborde la variabilité intraspécifique, la diversité fonctionnelle pour définir les fonctions clés assurées par un groupe d'espèces, etc.

La biodiversité, une variable selon les territoires L'orang-outan est un grand singe en danger. La biodiversité : définition, enjeux, menaces - notre-planete.info. La biodiversité. RESERVES NATURELLES DE FRANCE. La conservation des espèces - Zoodyssée. Aller au contenu principal Enseignant Primaire | Enseignant Secondaire | Formations www.zoodyssee.org Accueil Biodiversité Pôle Science et Naturedu Conseil général79360 Villiers en BoisCalculez votre itinéraire Menu principal Partenaires | Adhésions professionnelles | Mentions Légales | Contact | Foire aux Questions.

La conservation des espèces - Zoodyssée

Plantes invasives

Espèces menacées.