background preloader

Biodiversité

Facebook Twitter

Cours d'Ecologie générale. Attention : les fichiers PDF téléchargeables ci-dessous contiennent toutes les illustrations données en cours, mais ne reprennent qu’une partie des explications données oralement !

Cours d'Ecologie générale

La simple lecture des PDF, sans assister aux cours, n’est donc pas conseillée D.U. - Médecine de la plongée et des activités sub-aquatiques Cours : Les Espèces de faune et flore potentiellement dangereuses pour le plongeur Conférences diverses L’impact du changement climatique en Méditerranée (Hyères, novembre 2008) Les espèces nouvelles en Méditerranée (Hyères, novembre 2008) Réchauffement et Poissons en Méditerranée (Saint-Cyr, décembre 2008) Biodiversité : définition, rôles, menaces et gestion (Monaco, octobre 2010) Impact de la plaisance sur les biocénoses marines (Antibes, avril 2011) Modifications faunistiques en Méditerranée : une perturbation des équilibres écologiques (Océanopolis, juin 2011) Cours LSVIII – Ecosystèmes 1° Semestre Bibliographie sommaire Introduction. Incredible Animation on Overfishing. Nowatera – Le jeu vidéo de Natagora – Une planète entre tes mains. Les 21 premiers jours de la vie d'une abeille révélés dans cette vidéo hypnotique de 60 secondes.

Chap. IV. : La biodiversité, résultat et étape de l'évolution. - svtseconde2013. II.

Chap. IV. : La biodiversité, résultat et étape de l'évolution. - svtseconde2013

La parenté des êtres vivants. Pb : Comment expliquer que certaines espèces aient un même plan d’organisation ? Vidéo : le plan d'organisation des vertébrés (Auteur : "Blabla SVT") Diverses ressemblances entre des espèces permettent de définir des groupes d’êtres vivants (taxons). Ainsi, il existe un plan d’organisation qui caractérise les Insectes, un autre propre aux Échinodermes, un plan correspondant aux vertébrés… Une boite d'insectes ? Quelques echinodermes. Chap. IV. : La biodiversité, résultat et étape de l'évolution. - svtseconde2013. Biodiversité, l'essentielle différence #DATAGUEULE 24. Dossier pédagogique. 3 of 64 Les forêts sont nos poumons verts et ont une importance capitale pour les hommes et pour les animaux.

Dossier pédagogique

Plus d’un milliard et demi d’êtres humains dépendent des forêts pour leur subsistance (parce qu’ils y habitent, en tirent leur nourriture ou leurs revenus, etc…) et plus de 80% de la biodiversité terrestre se trouve dans les forêts. Il est donc crucial de bien gérer nos bois et nos forêts et de les protéger pour les prochaines générations. En Wallonie, plus de la moitié des forêts sont certifiées PEFC, ce qui signifie que les propriétaires forestiers respectent une série de critères de gestion stricts et peuvent ainsi montrer qu’ils agissent de manière durable. Au fil de cette fiche d’informations fascinante, vous découvrirez un aperçu de la situation des forêts dans le monde, en Europe et dans notre pays. Photos © : 1-Stéphane Paye | 2-Luc Viatour | 3-Anne Radelet-Donnay. SCNAT - Platform SAP - Forum BIodiversité Suisse. La biodiversité: son importance dans le monde moderne compte rendu de conférence (MR-107F)

Rédaction : Stephanie Meakin Division des sciences et de la technologie Le 6 avril 1993 Le présent document constitue un résumé d'une conférence donnée au Musée canadien de la nature par M.

La biodiversité: son importance dans le monde moderne compte rendu de conférence (MR-107F)

Jeffrey McNeely, de l'Alliance mondiale pour la nature, le 19 mars 1993. La troisième réunion des groupes d'experts du PNUE sur la Convention sur la diversité biologique a été tenue à Montréal durant la même semaine. La biodiversité devient une préoccupation maintenant que nous entendons souvent parler d'espèces et d'habitats menacés de disparition. Le Canada en particulier semble avoir montré clairement comment prendre des mesures de conservation. La Convention sur la diversité biologique a été négociée à Rio en juin 1992 et elle a été signée par 162 pays. C'est en 1988 qu'on a mentionné pour la première fois les termes "biodiversité et diversité biologique"; même le rapport de la Commission Brundtland, Notre avenir à tous, n'en faisait pas mention en 1987. M. M. M. La maison d'alzaz ou le blog de l'écologie. La notion d’écosystème, bien que plus facile à intégrer que celle de niche écologique, est complexe puisqu’aucune taille référentielle prédéfinie ne peut nous servir de repère ; un simple crachat est un écosystème à lui tout seul (une synusie), quand l’océan (son ensemble) en est un autre (macro-écosystème), le plus grand par ailleurs.

La maison d'alzaz ou le blog de l'écologie

D’autres écosystèmes seraient alors de taille médiane, à l’instar d’un écosystème forêt, d’une friche, d’un lac ou encore d’un étang. Dans un écosystème, ce n’est pas par hasard que l’on rencontre tel animal ou tel végétal ; chaque espèce est inféodée à un écosystème qui lui est spécifique, mais cette spécificité peut être stricte – le panda ne peut vivre que dans une forêt de bambous- ou élargie -l’homme est l’espèce la plus ubiquiste étant donné qu’il a conquis (ou presque) l’ensemble des écosystèmes. Au sein d’un écosystème, chaque être vivant joue un rôle qui lui est propre mais complémentaire de ceux que jouent les autres espèces avoisinantes.