background preloader

Biodiversité

Facebook Twitter

Science décalée : une libellule traverse l’océan pour trouver l’amour. Le corps et les grandes ailes de la libellule Pantala flavescens ont évolué de manière à ce que l’insecte voyage sur de longues distances, avec les courants. © Greg Lasley Science décalée : une libellule traverse l’océan pour trouver l’amour - 2 Photos Pour beaucoup d'animaux migrateurs, la migration saisonnière est indispensable pour accomplir leur cycle de reproduction.

Science décalée : une libellule traverse l’océan pour trouver l’amour

Mais voilà qu’un insecte ne semble pas se faciliter la vie en choisissant de parcourir des milliers de kilomètres pour se reproduire : Pantala flavescens, la « libellule globe-trotteur », détient le record mondial de la plus longue migration chez les insectes. Cette espèce d’environ 5 cm de long appartient à l’ordre des odonates, comprenant les libellules (anisoptères) et les demoiselles (zygoptères). Parmi les 6.000 espèces connues d’odonates, seulement 25 à 50 sont capables de migrer. Pantala flavescens serait la libellule la plus répandue dans le monde. © Achim Raschka, Wikipedia, CC by-sa 3.0. Un rite mystérieux chez les chimpanzés.

Un chimpanzé porte une pierre.

Un rite mystérieux chez les chimpanzés

Il sait s'en servir pour casser des noix. Mais pourquoi la jeter contre un arbre en poussant des cris ? © Laura Kehoe (université Humboldt, Berlin) Un rite mystérieux chez les chimpanzés - 2 Photos Mais pourquoi font-ils ça ? Dans le cadre d’un vaste programme d’étude de ces populations, baptisé PanAf (pour PanAfrican Programme), des éthologistes de l’institut Max Planck (Allemagne) ont installé des caméras automatiques et ont pu, en Guinée-Bissau, sur le site de Boé, enregistrer 64 comportements de ce type. Une compilation de séquences filmées par des caméras automatiques montrant un mâle lançant une pierre contre un arbre, visité ensuite par une femelle avec son petit et un autre mâle. Extinction des dinosaures : le cratère de Chicxulub révèle ses secrets. Il y a environ 65 millions d’années, près de la péninsule du Yucatán, au Mexique, une météorite de plus de 10 km de diamètre s’écrasa sur Terre formant le cratère de Chicxulub.

Extinction des dinosaures : le cratère de Chicxulub révèle ses secrets

Le choc, équivalent à environ un million de bombes atomiques, serait en partie responsable de l’extinction des dinosaures. Discovery Science revient sur cet événement en vidéo. Lorsque le géologue américain Walter Alvarez découvrit, vers le milieu des années 1970, dans la région de Gubbio (une ville italienne), une étrange strate argileuse sombre montrant la disparition subite du plancton marin, pourvoyeur en carbonates, il ne pouvait sans doute pas encore savoir ce qu’elle allait lui révéler. Avec son père, le prix Nobel de physique Luis Alvarez et, surtout, les chimistes Frank Asaro et Helen Michel, tous de l’université de Berkeley (États-Unis), il entreprit ensuite de faire parler cette couche en la datant et en l'analysant précisément. Vidéo > Chroniques du plancton : le ptéropode, un étonnant mollusque marin. En général, les mollusques à coquille sont des rampants mais ce n'est pas le cas des ptéropodes.

Vidéo > Chroniques du plancton : le ptéropode, un étonnant mollusque marin

Leur pied mou, auparavant à l’état de ventouse, a évolué sous forme de nageoire à l'allure d’aile de papillon. Ces animaux constituent un des mets favoris des poissons qui s’en régalent facilement car ils ne peuvent lutter contre le courant. Les ptéropodes protègent leur corps mou par une fine couche de calcaire. Cette carapace prend diverses formes : hélicoïdale, en forme de tube ou encore de croissant. Selon certains scientifiques, l’acidification des océans pourrait leur être fatale. Science décalée : une libellule traverse l’océan pour trouver l’amour. Le corps et les grandes ailes de la libellule Pantala flavescens ont évolué de manière à ce que l’insecte voyage sur de longues distances, avec les courants. © Greg Lasley Science décalée : une libellule traverse l’océan pour trouver l’amour - 2 Photos Pour beaucoup d'animaux migrateurs, la migration saisonnière est indispensable pour accomplir leur cycle de reproduction.

Science décalée : une libellule traverse l’océan pour trouver l’amour

Mais voilà qu’un insecte ne semble pas se faciliter la vie en choisissant de parcourir des milliers de kilomètres pour se reproduire : Pantala flavescens, la « libellule globe-trotteur », détient le record mondial de la plus longue migration chez les insectes. Cette espèce d’environ 5 cm de long appartient à l’ordre des odonates, comprenant les libellules (anisoptères) et les demoiselles (zygoptères).

Parmi les 6.000 espèces connues d’odonates, seulement 25 à 50 sont capables de migrer. Record : des tardigrades revivent après 30 ans dans la glace. Les tardigrades, des cousins des arthropodes de petites tailles, vivent partout où il y a de l'eau, dans les océans, dans les eaux douces mais aussi dans les sols humides et au sein des mousses.

Record : des tardigrades revivent après 30 ans dans la glace

Ces animaux se sont adaptés aux conditions extrêmes, notamment le froid et la dessiccation, en étant capables de se dessécher complètement. Le record vient de tomber avec deux individus et un œuf qui ont passé plus de trente ans au congélateur avant de reprendre leurs activités et, même, de se reproduire. © Nicole Ottawa et Oliver Meckes, Eye of Science, Science Source Images Record : des tardigrades revivent après 30 ans dans la glace - 2 Photos. Diaporama > Les 15 formes de vie sous-marine les plus insolites. Axolot #8 : Fake !

Axolot #7 : Sous Terre. Le lézard vivipare survivra-t-il au changement climatique ? Le lézard vivipare, dont l’aire de répartition est l’Eurasie, est l’unique représentant du genre Zootoca. © David Evans, Flickr, by 2.0 Le lézard vivipare survivra-t-il au changement climatique ?

Le lézard vivipare survivra-t-il au changement climatique ?

- 2 Photos Migrer ou se reproduire vite et mourir jeune : telle pourrait être la devise du lézard vivipare (Zootoca vivipara) face au changement climatique. C’est aussi en substance la conclusion à laquelle sont arrivés des chercheurs de la Station d’écologie expérimentale du CNRS à Moulis (SEEM) et du laboratoire Évolution et diversité biologique (EDB, CNRS, université Toulouse 3 Paul Sabatier, ENFA) en étudiant de plus près ce petit reptile d’Europe.

Différentes populations de lézards vivipares ont ensuite été placées pendant deux ans dans 18 enclos recréant l’une ou l’autre des conditions climatiques précédentes. Vidéo > Chroniques du Plancton : les protistes, ces êtres unicellulaires prodigieux. Vidéo > Chroniques du plancton : l'étonnante naissance des oursins. Biodiversité : comment les prairies résistent au changement climatique. Les prairies à haute biodiversité pourraient davantage résister aux événements climatiques extrêmes.

Biodiversité : comment les prairies résistent au changement climatique

Ici, une prairie dans le Parc national des Tablas de Daimiel, en Espagne. © yannboix, Flickr, CC by 2.0 Biodiversité : comment les prairies résistent au changement climatique - 2 Photos Le rôle de la biodiversité dans la capacité des écosystèmes à maintenir leur fonctionnement face aux événements climatiques extrêmes, de plus en plus fréquents suite aux changements climatiques, reste mal connu. Quelques études ont suggéré que les communautés végétales à haute diversité étaient plus résistantes que les communautés pauvres en espèces : elles s’écartaient moins de leur état normal pendant les épisodes de sécheresse. Un mammifère unique : à poils et à épines... vieux de 127 millions d'années.

Reconstitution de Spinolestes xenarthrosus basée sur le fossile exceptionnellement bien préservé découvert à Las Hoyas.

Un mammifère unique : à poils et à épines... vieux de 127 millions d'années

L'animal mesurait environ 25 cm. © O. Sanisidro Un mammifère unique : à poils et à épines... vieux de 127 millions d'années - 4 Photos Un poids entre 50 et 70 g, des dents à trois pointes acérées, une colonne vertébrale et des pattes fouisseuses semblables à celles des tatous, une crinière tout le long du dos et des épines similaires à celles du hérisson : voici à quoi devait ressembler, il y a 127 millions d’années, le mammifère nommé Spinolestes xenarthrosus, dont le fossile, parfaitement conservé, a été découvert en Espagne par une équipe internationale. Le fossile de Spinolestes xenarthrosus transféré dans une plaque de résine époxy et dégagé à l’acide. Biodiversité : comment les prairies résistent au changement climatique. Les prairies à haute biodiversité pourraient davantage résister aux événements climatiques extrêmes.

Biodiversité : comment les prairies résistent au changement climatique

Ici, une prairie dans le Parc national des Tablas de Daimiel, en Espagne. © yannboix, Flickr, CC by 2.0 Biodiversité : comment les prairies résistent au changement climatique - 2 Photos Le rôle de la biodiversité dans la capacité des écosystèmes à maintenir leur fonctionnement face aux événements climatiques extrêmes, de plus en plus fréquents suite aux changements climatiques, reste mal connu. Quelques études ont suggéré que les communautés végétales à haute diversité étaient plus résistantes que les communautés pauvres en espèces : elles s’écartaient moins de leur état normal pendant les épisodes de sécheresse. CNRS/sagascience - Dossier Biodiversité. Qu'est-ce que la biodiversité ? Le scorpion géant, déjà une terreur des mers de l'Ordovicien.

Ce scorpion des mers, Pentecopterus decorahensis, long de 1,80 m, repousse de 9 millions d'années l'apparition de sa famille, les euryptérides. Ce grand groupe, ancêtre de nos araignées et de nos scorpions, s'est diversifié dans les océans pendant des dizaines de millions d'années, jusqu'au Dévonien, l'époque de la grande conquête animale des terres émergées. © Patrick Lynch, Yale University. Des extinctions de masse (mieux) expliquées par la pollution ? Surface d'un calcaire à trilobites, brachiopodes, coraux rugueux et tabulés, gastéropodes, etc,. de la formation Jupiter datant du Silurien inférieur, sur l'île d'Anticosti, au Québec. © Axel Munnecke, Universität Erlangen-Nürnberg Des extinctions de masse (mieux) expliquées par la pollution ?

- 3 Photos Plusieurs événements d'extinction de masse du Paléozoïque (entre -541 et -252 millions d'années) ont façonné l'évolution de la vie sur notre Planète. Bien que certaines de ces crises, dont les extinctions de l'Ordovicien et du Silurien (il y a environ 485 à 420 millions d'années), aient été responsables de l'éradication de 85 % des espèces marines, les mécanismes responsables de ces crises restent mal compris.

Posidonie

Plus hydrophobe que la feuille de lotus grâce à une plante carnivore ! Pour rester sec, rien de mieux que les matériaux superhydrophobes, ces revêtements qui repoussent l’eau avec une efficacité étonnante. Découvrez en vidéo un suprenant ballet de gouttes d’eau qui laissent désespérément sèche la surface qu’elles tentent de mouiller. La pratique du biomimétisme est aujourd’hui extrêmement répandue dans la communauté scientifique, quel que soit le domaine d’application.

Décrypté, le génome du poulpe explique son intelligence. Comme son nom l'indique, la pieuvre à deux points de Californie vit en partie dans l'est du Pacifique, de la Californie aux côtes du Mexique. Elle tire aussi son nom des faux yeux situés sous chaque œil. © Jeremyse, Wikimedia Commons, DP Décrypté, le génome du poulpe explique son intelligence - 2 Photos Le génome de la pieuvre à deux points de Californie (Octopus bimaculoides) est publié dans la revue Nature.

Vidéo > Chroniques du plancton : le cératium capte la lumière avec ses doigts. Une étrange baudroie découverte dans les abysses. Une Lasiognathus femelle, de moins de 10 cm de longueur, munie de sa longue canne à pêche et d'une énorme bouche en guise d'épuisette. © Theodore Pietsch, Ph.D., University of Washington Une étrange baudroie découverte dans les abysses - 2 Photos. Vidéo > Chroniques du Plancton : Clytia, une micro-méduse surprenante. Vidéo > Palynologie : reconstituer le paysage d’une époque grâce au pollen. Tetrapodophis, le serpent qui avait quatre pattes. Vidéo > Palynologie : reconstituer le paysage d’une époque grâce au pollen. Vidéo > Chroniques du plancton : le Pleurobrachia et ses gigantesques tentacules. Le Pleurobrachia est très coloré. Il utilise des rangées de peignes irisés afin de se mouvoir dans l’océan parmi le plancton. Il est carnivore et ce fin chasseur utilise deux longs tentacules ornés de cellules collantes afin de saisir ses victimes et les amener vers sa bouche.

Ces étranges animaux gélatineux font partie des plus anciennes espèces à avoir développé un système neurosensoriel. Leur étude pourrait permettre de comprendre l’apparition et l’évolution des neurones. Fossile : un lézard de 125 millions d'années repéré dans son œuf. La destruction des végétaux menace les humains. Vidéo > Chroniques du plancton : le phronime, un crustacé aux moeurs étranges. Vidéo > Le mystère du quatrième mammouth s'éclaircit enfin. Vidéo > Chroniques du plancton : le phronime, un crustacé aux moeurs étranges.

Le mystère du dauphin rose : enquête sur un animal étonnant. Au cœur de la grande forêt amazonienne subsistent les derniers dauphins roses. Vidéo > Le manchot royal, témoin de l’état alarmant de l’écosystème marin. Les balises Argos permettent de suivre en permanence le déplacement d’animaux par satellite. Biodiversité : les dégâts du barrage Balbina en Amazonie. Vidéo > Chroniques du plancton : les cténophores, ces étranges créatures marines. Vidéo > Un mystérieux ver oligochète se reproduit tout seul. Les rayures des zèbres réguleraient leur température corporelle. Vidéo > Planète extrême : les derniers manchots de Humboldt sont menacés. Un oiseau fossile du Gondwana nous montre son plumage. Vidéo > La pieuvre Dumbo, un étrange animal des abysses. Un double pénis de lézard super évolutif. Vidéo > L'éclosion démesurée d'un phasme menacé d'extinction. Vidéo > Chroniques du plancton : le ptéropode, un étonnant mollusque marin.

La chauve-souris géante qui rôdait en Nouvelle-Zélande. Vidéo > Planète extrême : le huarango, un arbre millénaire menacé d’extinction. Biodiversité : la sixième extinction aurait commencé.

Abeilles

Biodiversité : l’avenir incertain des directives Oiseaux et Habitats. Vidéo > Chroniques du plancton : les diatomées, ces algues à la carapace de verre. Vidéo > Planète extrême : le huarango, un arbre millénaire menacé d’extinction. Vidéo > L'éclosion démesurée d'un phasme menacé d'extinction. Un mystère vieux de 3.000 ans résolu avec du pollen. Les bourdons peuvent voler à la hauteur de l’Everest et c’est ce qui les sauvera. Vidéo > L’astucieux calmar pêcheur des profondeurs.

L'anomalocaride, une crevette géante de 2 mètres datant de l'Ordovicien. Des coléoptères cavernicoles découverts en Chine. En image : olinguito, un nouveau mammifère carnivore découvert. Les héros de la biodiversité. Le lampris, premier poisson à sang chaud. Diaporama > Les sublimes animaux marins du Grand Nord. Grottes et cavernes, les secrets des profondeurs. En Guyane, l'expédition La planète revisitée révèle une biodiversité étonnante. Une découverte étonnante : la grenouille qui se déguise. La déforestation dans le monde cartographiée grâce aux satellites. Les grands herbivores menacés de disparition. Le changement climatique pourrait faire disparaître une espèce sur six.

En Guyane, une expédition révèle la biodiversité de la forêt tropicale. Vidéo > Un terrifiant poisson des profondeurs pour la première fois en vidéo. Vidéo > Cinq animaux étranges et surprenants. La biodiversité. La biodiversité en 5 questions. 421 millions d'oiseaux européens ont disparu en 30 ans. Des scientifiques pensent à "ressusciter" 4 espèces animales disparues. Ça fait peur : un cerf qui ressemble à Dracula. L’étrange histoire du rat à crête, empoisonneur d’Afrique de l’Est…

Thon rouge

Biodiversité = banque. La biodiversité : un écosystème à préserver. L'invisible biodiversité de la mare... Biodiversité : réflexion et controverses sur une natur.

En général, les principes actifs découverts dans l'industrie pharmaceutique sont issus du screening de molécules venant de végétaux, animaux... – kaboukoe

10% des plantes sauvages en banque. Sol et sous-sol : une biodiversité étonnante.

OGM

Equateur Projet Yasuni, une idée. Vidéo "De la vie trouvée à 200 mètres sous la glace de l'Antarct. Sciences citoyennes et biodiversité. Dossier Biodiversité - CNRS/sagascience. Ecobaronsrti pour le doc « Eco-barons : Vidéo > Un terrifiant poisson des profondeurs pour la première fois en vidéo.