background preloader

La forêt tropicale du Congo menacée par les plantations d'huile de palme

La forêt tropicale du Congo menacée par les plantations d'huile de palme
www.notre-planete.info : environnement, développement durable et sciences de la Terre Vous recevez cette alerte car votre navigateur Internet bloque les publicités Malheureusement, la publicité nous est indispensable pour faire vivre ce média web et ses auteurs qui sont 100% indépendants autant moralement que financièrement.Si vous bloquez notre seul moyen de revenu qui reste discret, notre-planete.info est condamné à disparaître au profit de sites soutenus par des grands groupes financiers ou des lobbys. Vous n'aimez pas la publicité ? Nous non plus ! Mais c'est notre seul moyen d'exister tout en proposant un contenu original et gratuit. Pour visualiser la page demandée, merci de : Puis de copier-coller l'URL ci-dessous de la page que vous souhaitiez visualiserdans la barre d'adresse de votre navigateur : Procédure à suivre en fonction de votre navigateur Internet : Sous Internet Explorer Sous Firefox Sous Chrome Vous n'y parvenez pas ? Vous pouvez :

http://www.notre-planete.info/services/membres/membre_noblok.php

Related:  Huile de palmeBiodiversité (toile de vie), animaux (non-humains)Gaspillage et pollution de l'eauEffondrement à venir sauf changement de voieExtinction

Pourquoi #HuileDePalme tue les orangs-outans. (Vidéo) Mise à jour sur la pétition 19 mars 2017 — Aujourd'hui l'huile de palme représente encore et toujours une grande menace pour les écosystèmes malaisiens et indonésiens. En effet, notre demande en constante hausse condamne les forêts à être détruites pour laisser place aux palmiers à huile. Plusieurs milliers d'orangs-outans meurent chaque année par conséquence. Qui seront les derniers habitants de la Terre ? Il y a ceux qui croient la fin du monde proche et attendent le 21 décembre dans la longue tradition des annonceurs d’apocalypse qui, de mémoire d’homme, se sont tous trompés… Et il y a ceux qui se disent que la vie sur Terre en a pour plus longtemps que cela. Suite à mon billet du 31 octobre, intitulé « Une planète avalée par son étoile peut-elle survivre ? », plusieurs lecteurs se sont interrogés non pas tant sur le jour de la disparition physique de notre planète, qui sera probablement engloutie dans un Soleil métamorphosé en géante rouge, mais sur l’époque à laquelle la vie y prendra fin. En effet, comme certains l’ont bien noté dans les commentaires, la luminosité croissante de notre étoile vieillissante se traduira, bien avant la phase « géante rouge » par une hausse inéluctable de la température terrestre, ce qui enclenchera une série de mécanismes fatals pour les organismes vivants, comme par exemple l’évaporation des océans.

[Gaz de schiste] Des nappes phréatiques polluées en Pennsylvanie Le biologiste Robert Jackson, professeur à la Duke University à Durham (Etats-Unis), a mené une étude liée au gaz de schiste en Pennsylvanie. Ses observations révèlent de fortes teneurs en méthane, éthane et propane dans l’eau des nappes phréatiques prélevée à proximité des gisements de gaz de schiste. Pire, cette pollution concerne aussi les zones situées jusqu’à un kilomètre autour des points de forage. Une pollution par le méthane, l’éthane et le propane L’équipe de M. Jackson a analysé l’eau souterraine de 141 points de prélèvement, dont des puits privés du nord-est de la Pennsylvanie. 80% des échantillons contiennent de fortes doses de méthane.

Pétrole : réussir une mutation de civilisation, par René Tregouët « Notre civilisation va devoir apprendre à produire et à transformer le maximum d’information en connaissance et en richesses en utilisant le minimum d’énergie et en recherchant systématiquement la valeur ajoutée écologique qui devra simultanément préserver la biodiversité gravement menacée, valoriser et utiliser les matériaux et produits naturels et intégrer le recyclage et l’ecocompatibilité de l’ensemble des productions industrielles et humaines dès leur conception. » Par René Tregouët, Enerzine, 2 juin 2008 Avec un baril de pétrole dont le prix a quintuplé en 5 ans et qui se rapproche inexorablement du seuil symbolique des un dollar le litre (159 dollars le baril), nous entrons bien plus rapidement que prévu dans une nouvelle ère économique dont le grand défi est devenu la substitution de l’énergie par l’information à tous les niveaux de production et d’organisation de nos sociétés. On estime qu’il reste environ 160 milliards de tonnes de pétrole conventionnel à extraire.

Des biologistes alertent sur la menace d'extinction d'un quart des mammifères Si la défense du tigre, de l'ours polaire ou du panda géant suscite l'adhésion de millions de personnes, les perspectives sont plus sombres pour des espèces moins visibles, pourchassées par des braconniers ou risquant de perdre leur habitat naturel, relèvent-ils. «Il faut d'urgence une stratégie globale pour les mammifères», préviennent-ils dans une revue publiée par la Royal Society, l'académie des sciences britannique. Un quart des 5.339 espèces de mammifères recensées vivant actuellement à l'état sauvage sont menacées d'extinction, selon leurs estimations publiées dans la revue Philosophical Transactions. «Jusqu'à maintenant, il n'y a pas encore de stratégie complète, largement acceptée, de conservation à l'échelle mondiale pour faire face au déclin des mammifères», regrettent Carlo Rondinini et Luigi Boitani (Université Sapienza de Rome) et Ana Rodrigues (Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive, Montpellier, France). Comment quantifier la perte de biodiversité?

Les ravages de la culture d’huile de palme passés au crible du Parlement européen Un rapport insiste sur la nécessité de mieux contrôler les conditions de production de cette matière première, responsable de la déforestation. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Valo Ce n’est pas un réquisitoire contre le secteur de l’huile de palme, mais le rapport sur lequel les députés européens vont se pencher lundi 3 et mardi 4 avril a tout d’un gros pavé dans la mare. Il concerne à la fois des principaux pays producteurs qui ont sacrifié leur environnement à cette monoculture dévastatrice et l’Europe, qui en est le deuxième plus gros importateur avec environ 7 millions de tonnes par an. Un meuble, un cahier, un emballage et la plus grande part de ce que nous mangeons : tous ces achats ont immanquablement des conséquences dans les régions où ils sont produits.

Photos - Le renard polaire, un animal fascinant qui résiste au froid glacial de l'Arctique Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Présent dans tout l'Arctique, le renard polaire est un animal robuste qui peut résister à des températures particulièrement basses allant jusqu'à - 70°C. S'il n'a que peu de prédateurs, il est aujourd'hui menacé par la présence de son cousin, le renard roux qui gagne de plus en plus de terrains. Il pourrait passer totalement inaperçu dans le paysage arctique... si sa truffe noire et ses yeux ne trahissaient pas sa présence.

Des additifs de fracturation hydraulique dans l’eau du robinet MOUSSE. En 2012, les chercheurs de l’Earth and Environmental Institute de l’Université d’Etat de Pennsylvanie ont reçu des échantillons d’eau du robinet provenant de trois maisons voisines du champ de gaz de schiste "Marcellus" en Pennsylvanie, réputé pour être le plus important au monde. Les occupants étaient préoccupés par le fait que leur eau faisait de la mousse en sortant du robinet.

WOR(l)D NRG LANCE SON DÉFI À L’INDUSTRIE DES ÉNERGIES RENOUVELABLES AVEC POWER CLOUDS Participez à la construction de la centrale d’énergies renouvelables la plus grande du monde DEVENEZ UN WOR(l)D BROKER et commencez votre business dans le marché des énergies renouvelables. www.otnip.worldgn.com by otniper May 10

Ah! là, Constant on est dans un autre domaine... faut alors plutôt aller vers : Mais, il est vrai que je pensais plus au soulagement des animaux qu'aux autres voies de guérison... by surfpix Feb 13

effectivement, assurrément. L'idiot montre la lune, l'intello montre l'idiot, le sage comprend et reste sympathique plutot k'entipatik. Peace Frero... by constant Feb 12

Jvais me faire mon trouble fete, mais, ne peut ton se passer, purement et simplement de ce genre d'expérimentation? nos encetre n'ont ils pas suffisament expérimenter? ne pourait on pas remplacer ce genre de truc par chépa moi, un sport, un art, une meditation... ... by constant Feb 12

Le coordinateur du Réseau international pour un enseignement respectueux a récemment démontré qu’il est possible d’enseigner la biologie sans sans dissections ni expériences sur des animaux. Pour se faire, il utilise les TIC. Eh oui, il a mis au point des souris numériques que l’ont peut manipuler par ordinateur pour faire un semblant de dissection ou de manipulations. Elles satisfont les enseignants, les étudiants... et les comptables, car elles sont généralement moins chères que l'expérimentation animale. Très belle envolée de l’intégration des TIC et projet très prometteur! by anneclaudebrochu Feb 12

La forêt congolaise qui prendra sans doute la même suite que la forêt indonésienne grâce à cette si chère huile de palme... by alwen Nov 17

Fiabilité: autorité: les rédacteurs d'articles sont des passionnés sérieux, mais le lecteur doit rester toutefois vigilant. Cependant le directeur de publication est présenté et il y a possibilité de contacter l'équipe du site. Les réfrences des articles sont précisées, des mises à jour sont faites, il y a très peu de publicités. by yuuki1369 Apr 14

Suite à l'article, des commentaires interessants et qui plus est parfois pertinant Cré-@ctivement votre by tourist.information Jun 29

I. Un tournant dans le monde agricole. Un tournant pour les agriculteurs dans leur système agricole pour être plus durable et rentable. Des défis à surmonter tel que le changement climatique et une population croissante. Un point fort dans ce changement : l’agriculture de conservation. Trois principes fondamentaux pour garantir la santé et la productivité des terres: le travail minimal au sol, les associations et les rotations culturales et la couverture permanente du sol. by manongreffe Jan 6

II. les dommages causés à l'environnement Des méthodes traditionnelles de culture intensives un désastre pour la productivité agricole. Des pratiques comme l’application de pesticides nuisible sur les rendements. Un taux de production en baisse alors que la tendance de la société est tout le contraire. III. Réduire l'empreinte écologique L’agriculture de conservation un changement bénéfique pour l’avenir. Une agriculture qui pourrait atténuer les effets du changement climatique, rétablir la santé des sols et prévoir un rendement nécessaire pour nourrir la population. by manongreffe Jan 6

Related:  Pollution de l'air et santéTPE BB CrèmesLes menacesTour SolaireHydroliennesEnergies fossiles et renouvelablesFaire faceagl_es1Globe terrestreCalcul de pollution et d'émissionsCulture, Connaissances & Co !NATURE - JARDINActivités humaines et pollutions des sols et de l'eauEspèces menacées