background preloader

Concept & principes pédagogiques – 3 : le sentiment d’efficacité personnelle

Concept & principes pédagogiques – 3 : le sentiment d’efficacité personnelle
Le sentiment de compétence ou d’efficacité personnelle est un concept majeur, pourtant assez peu connu des praticiens en formation. Il est issu essentiellement des travaux du psychologue socio-cognitiviste Albert Bandura. Le sentiment d’efficacité personnelle plus important que la compétence elle-même ? Selon Albert Bandura, le sentiment d’efficacité personnelle, c’est-à-dire la croyance en sa capacité à réussir une tâche est prédictive de la réussite. Maîtriser des compétences pour réaliser une tâche n’est donc pas suffisant, encore faut-il se sentir capable de pouvoir les mobiliser. Selon Jacques Lecompte, traducteur d’Albert Bandura : “des personnes différentes avec des aptitudes identiques, ou la même personne dans des circonstances différentes, peuvent obtenir des performances faibles, bonnes ou remarquables, selon les variations de leur croyances d’efficacité personnelle. Une portée essentielle pour la formation Pourquoi le sentiment d’efficacité personnelle est-il déterminant ?

http://www.blog-formation-entreprise.fr/?p=4246

Related:  Pédagogies innovantesashpoudamotivationetpourquoipasApprendre à Apprendre/Methodes d'apprentissage

La formation présentielle se digitalise, pour une meilleure efficacité pédagogique ! Traduisant l’avènement du tout numérique et son impact dans l’univers de l’entreprise, la digitalisation est un phénomène grandissant qui impacte tous les secteurs d’activités. Dans le domaine de la formation professionnelle, les sessions de formations présentielles elles-mêmes intègrent de plus en plus les outils de communication digitaux, leurs conférant une dimension ludique qui favorise l’acquisition des connaissances. CSP Formation, 3ème organisme de formation professionnelle revient sur les outils digitaux les plus utilisés en salle de formation et leurs avantages. La salle de formation à l’heure de la digitalisation

Comment notre cerveau apprend-il Satanée mémoire ! Parce que vous ne savez toujours pas quel est le temps de cuisson d’un œuf à la coque, vous décidez de l’apprendre une bonne fois pour toutes en consultant Internet. Cette simple décision va provoquer dans votre cerveau un enchaînement de processus complexes… Pendant la recherche de l’information, votre cerveau carbure déjà à plein régime et active plusieurs zones distinctes de façon simultanée : le lobe occipital, situé au-dessus de la nuque, vous permet de visualiser le contour et l’orientation des lettres qui composent le mot ; il travaille de concert avec le gyrus angulaire, via le cortex occipito-temporal situé sur les côtés de la tête au-dessus de l’oreille. Grâce à ce dernier, vous pouvez associer les mots « cuissons » « œuf » ou « durée » avec les concepts qui y sont attachés. Les trois mémoires

Classcraft - Faire de l'apprentissage une aventure Comment jouer Pour commencer, l’enseignant introduit le jeu et assigne les élèves à des équipes, chaque équipe ayant un équilibre entre des élèves plus forts et des élèves plus faibles. Chaque joueur choisit ensuite une classe de personnage afin qu’il puisse avoir accès à des pouvoirs nécessaires pour progresser dans le jeu. Des stratégies personnelles et d’équipe aident les élèves à maximiser leur avancement dans le jeu et donc dans leurs études. Une fois commencé, Classcraft perdure jusqu'à la fin de l'année scolaire ou de la session. Risque & Récompense

Guide de réflexion sur les stratégies d'apprentissage à l'université Une tête bien faite vaut mieux qu'une tête bien pleine. (Montaigne, Essais [1580]) « Le guide de réflexion sur les stratégies d’apprentissage à l’université » est un outil pratique et efficace qui vous permet de vous évaluer rapidement par rapport à des attitudes, des habiletés et des habitudes d’étude, toutes associées, selon les recherches dans le domaine, à la réussite des études universitaires.

Concept pédagogique 1 : la déstructuration-restructuration des connaissances. Selon la théorie constructiviste de l’apprentissage, l’apprenant est à l’origine d’un processus actif qui l’amène à déstructurer-restructurer (1) sa structure de connaissances préalables stockées en mémoire. Cette théorie remet en cause le modèle transmissif de l’apprentissage (2). L’appropriation par le formateur du concept de déstructuration-restructuration des connaissances l’amène à revoir en profondeur ses missions (3). Saint-Etienne : la pédagogie 3.0 pour de futurs managers sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr) L’ESC Saint-Etienne vit ses derniers mois cours Fauriel à Saint-Etienne. C’est désormais l’EM Lyon qui propose des formations hi-tech dans le domaine du management d’entreprise à de jeunes bacheliers dans les anciens bâtiments de Manufrance. Le lundi 22 septembre a eu lieu la 1ère rentrée du BBA (Bachelor in Business Administration) d’EMLYON sur le site Fauriel à Saint-Etienne. Formation post-bac en 4 ans, elle allie le goût de l’entrepreneuriat à des équipements innovants. Au même moment, les étudiants de Grande Ecole, MCI et BIM savaient qu’ils allaient terminer l’aventure de l’Ecole supérieures de commerce (ESC) de Saint-Etienne.

Les chemins de l'intelligence L'intelligence ne dépend pas de la génétique mais de l'aptitude à utiliser pleinement les possibilités de notre esprit. L'important est la façon dont nous traitons et organisons les informations, dont nous interprétons nos expériences, et plus globalement, la façon dont nous nous représentons la réalité. Voici donc quelques clés pour devenir "plus intelligent"... Penser par soi-même Ne pas faire son jugement en fonction de celui des autres, et ne pas prendre pour argent comptant ce qui est dit ou suggéré par les médias, la publicité, les responsables politiques. Faites usage de votre libre-arbitre et de votre discernement.

Métacognition - Idées ASH " Si tu donnes un poisson à un homme, il se nourrira un jour, si tu lui apprends à pêcher, il se nourrira toujours." La métacognition consiste à avoir une activité mentale sur ses propres processus mentaux, c'est à dire " penser sur ses propres pensées ". Dans le domaine de la psychologie de l'éducation, le terme désigne la composante du savoir d'un individu qui concerne les processus mêmes d'acquisition de ce savoir, en quelque sorte " ce qu'il sait de sa façon d'apprendre ". La métacognition se rapporte à la connaissance qu'on a de ses propres processus cognitifs, de leurs produits et de tout ce qui touche, par exemple, les propriétés pertinentes pour l'apprentissage d'information ou de données... La métacognition se rapporte, entre autres choses, à l'évaluation active, à la régulation et l'organisation de ces processus en fonction des objets cognitifs, ou des données sur lesquelles ils portent, habituellement pour servir un but ou un objectif concret.

Mooc, serious games... une sélection de sites pour se former quasi-gratuitement - Part 1 Les MOOC, les serious games, les tuto, les cours en ligne... de nombreuses solutions sont proposées grâce au Web pour continuer à apprendre. Aujourd'hui, nous faisons le point sur ces différentes possibilités. Qu'est-ce qu'un "serious game" ? Il s'agit d'un "jeu sérieux", en général un logiciel ou une plateforme en ligne combinant une utilisation ludique à une intention plus sérieuse, pédagogique ou d'entraînement par exemple. Pour suivre l'actualité des Serious Games, je vous propose de visiter ce blog : Serious-game.fr

Concept & principes pédagogiques – 4 : le conflit socio cognitif Le conflit socio cognitif est un concept développé dans le champ de la pyschologie sociale génétique au début des années 80. Il met en évidence l’influence positive des interactions sociales sur l’apprentissage. L’apprentissage entre pairs peut être supérieur, sous certaines conditions, à l’apprentissage seul ou face à un formateur car il suscite des confrontations de point de vue générant la remise en cause de représentations, et par conséquent l’émergence de connaissances nouvelles. Il invite les formateurs à favoriser les apprentissages coopératifs.

Les apprenants sauvages La principale différence entre la formation académique et la formation professionnelle tient moins au contenu qu'au positionnement de l'apprenant face à ce contenu. Dans la formation académique, l'apprenant est invité à réfléchir sur les choses. En formation pro, il est invité à les faire.

Related:  caravage6