background preloader

Philippe Carré - Colloque 2012

Philippe Carré - Colloque 2012
Related:  cyrille95120

Mooc, serious games... une sélection de sites pour se former quasi-gratuitement - Part 1 Les MOOC, les serious games, les tuto, les cours en ligne... de nombreuses solutions sont proposées grâce au Web pour continuer à apprendre. Aujourd'hui, nous faisons le point sur ces différentes possibilités. Qu'est-ce qu'un "serious game" ? Il s'agit d'un "jeu sérieux", en général un logiciel ou une plateforme en ligne combinant une utilisation ludique à une intention plus sérieuse, pédagogique ou d'entraînement par exemple. Pour suivre l'actualité des Serious Games, je vous propose de visiter ce blog : Serious-game.fr A quels serious games puis-je jouer ? Simulateur d'entretien d'embauche PoleDocumentation vous a déjà présenté un Serious Game, rappelez-vous ! "Jeu d'influences", un serious game sur la communication de crise Proposé par France5, Jeu d'influences vous met dans la peau d'un dirigeant d'entreprise confronté à un problème qui pourra affecter la pérennité de sa société. [MAJ du 30 avril 2015 :] La veille se la joue sérieux Yoogle, un jeu de l'oise sur l'identité numérique Yoogle !

Pratiques de la formation Les 101 théories de la motivation En 1971, Deci montrait que la persistance des individus, durant une période de libre choix, est moins importante pour les sujets récompensés que pour ceux qui ne le sont pas. Ce résultat, contre-intuitif pour l’époque, montrait pour la première fois chez l’homme de façon expérimentale que la récompense n’est pas un facteur motivant dans tous les cas de figures. Depuis les années 70, Deci (1975, 1980) et Ryan (Deci & Ryan, 1985, 2000, 2002) ont proposé différentes formulations et reformulations théoriques qui ont permis de conceptualiser ce résultat et donne lieu à une volumineuse littérature afférente produite aux cours des trois dernières décennies. Deci & Ryan (2002) postulent l’existence de trois besoins psychologiques basiques qui, dans le cadre d’un environnement favorable à leur épanouissement, permettent à l’individu d’atteindre un optimal à la fois en termes d’expérience comportementale, de développement personnel et d’expérience dans des situations spécifiques.

La procrastination et la formation à distance par Sandrine Fischer * La procrastination, du latin procrastino, signifie « renvoyer à demain ». Ce comportement toucherait, selon une revue de littérature réalisée en 2010 par Ruti Gafni et Nitza Geri de l’Université Libre d’Israël, entre 46 et 95% des étudiants de licence. La procrastination pose tout particulièrement problème dans les programmes de formation à distance, où du fait d’une plus grande liberté d’horaires, les apprenants ont tendance à reporter jusqu’au dernier moment les devoirs et révisions. Ils consacrent parfois leur temps en ligne à des activités n’ayant pas de rapport avec leur formation, délaissant ainsi leurs échéances académiques. Un article de synthèse publié dans la revue Computers in Human Behavior montre que les personnes qui procrastinent ont parfaitement connaissance et conscience des échéances qui leur sont demandées, mais elles repoussent le démarrage des tâches perçues comme difficiles, fastidieuses, inintéressantes ou ennuyeuses. Recommandations

Accueil L’acte pédagogique de Philippe Meirieu Dans cette vidéo, Philippe Meirieu nous présente les trois actes forts qui constituent l’acte pédagogique. Vous trouverez ci-dessous le lien de sa vidéo provenant du site FranceTvEducation mais aussi la carte mentale de son intervention que j’ai réalisé avec le logiciel MindMapper 12 Arena . Cliquer sur l’image pour accéder à la vidéo Résumé en carte mentale : Cliquer sur l’image pour agrandir la carte Bonne consultation Olivier L _Guide_LMS_comment_choisir_sa_plateforme Didactique professionnelle | Un cours n'est pas conçu pour celui qui enseigne, mais pour celui qui apprend! A. Bandura. Auto-efficacité. Le sentiment d’efficacité personnelle 1Albert Bandura est docteur en psychologie et enseigne à l’université de Stanford (Californie). Il est l’auteur de L’Apprentissage social (Mardaga, 1985). 2Depuis les années 80, Albert Bandura s’intéresse au sentiment d’efficacité personnelle. Ce concept s’inscrit dans le cadre de la théorie sociocognitive (théorie issue du béhaviorisme et du cognitivisme). Selon cette théorie, le fonctionnement et le développement psychologique doivent être compris en considérant trois facteurs en interaction : le comportement, l’environnement et la personne. Ces facteurs s’influencent réciproquement mais n’ont pas forcément le même impact. 3Le sentiment d’efficacité personnelle désigne les croyances des individus quant à leurs capacités à réaliser des performances particulières. L’expérience active de maîtrise est une des sources les plus influentes sur la croyance en l’efficacité personnelle car elle est fondée sur la maîtrise personnelle des tâches à effectuer.

Quel ROI attendre de l’e-learning? L’e-learning peut devenir très rentable par rapport au présentiel, malgré des investissements de départ relativement élevés. Dans une stratégie e-learning, une variété de coûts disparaissent ou sont atténués par rapport au présentiel: la gestion des salles de cours, les déplacements des apprenants, leur hébergement éventuel, ainsi que la rétribution des formateurs – à laquelle se substitue toutefois la rémunération des tuteurs, proportionnelle, celle-ci, au nombre d’apprenants. A l’inverse, la diffusion des cours e-learning nécessite des équipements (postes utilisateurs ou tablettes, réseau et bonne bande passante, …). Mais même le coût de cette infrastructure s’amenuise progressivement eu égard au coût des supports de cours, depuis l’essor du cloud et des logiciels à la demande (saas). En bref, on peut circonscrire les coûts spécifiques au présentiel aux postes suivants: Comment calculer le ROI d’une formation e-learning? Contexte et demande Ce qui détermine le ROI de l’e-learning?

Organisational Learning and Development | Learning, Development and Training from an Organisation and Enterprise Perspective Auto-efficacité : le sentiment d'efficacité personnelle (Bandura, 1977, 1997, 2003) - Bloc-notes de Jean Heutte : sérendipité, phronèsis et atharaxie sont les trois mamelles qui nourrissent l'Épicurien de la connaissance ;-) Article mis à jour le 19 mars 2011 La théorie de l’auto-efficacité de Bandura (1977, 1997, 2003) entre dans le cadre théorique plus large de la théorie sociale cognitive (Bandura, 1986), dénommée ci-après TSC. La TSC stipule que « le fonctionnement humain est le produit d’une interaction dynamique et permanente entre des cognitions, des comportements et des circonstances environnementales. Dans ce modèle de ‘‘causalité triadique réciproque’’ (Figure 11, p. 89), nous sommes à la fois les producteurs et les produits de nos conditions d’existence » (Carré, 2003, préface in Bandura, 2003, p. En 1986, il expose ainsi son modèle de « causalité triadique réciproque » : En ce sens, la TSC s’inscrit dans une perspective de l’interaction (emergent interactive agency) par opposition à des paradigmes de l’action autonome ou de la réactivité mécanique. Figure 11Modèle de causalité triadique réciproque (Bandura, 1986) L’agentivité L'auto-efficacité Selon Carré (2003, préface in Bandura, 2003, p.

Où va l'E-Learning ? Dans les établissements d'enseignement supérieur européens, l'e-learning progresse et bien peu d'universités désormais ne proposent pas au moins de la formation mixte associant enseignement en présence et à distance. En Afrique, les universités publiques et privées outrepassent leurs difficultés techniques et organisationnelles pour accroître l'usage des outils numériques de gestion et proposer un nombre croissant de cours et diplômes en ligne. Nécessité fait loi, dira t-on : quand on ne peut décidément plus ajouter un seul étudant dans l'amphi bondé, il faut bien trouver de nouvelles modalités de distribution des cours. Aux USA, plus de la moitié des élèves de secondaire ont déjà suivi un cours en ligne. Mais l'avenir du e-learning se profile ailleurs, dans le mélange bientôt inextricable de la présence et de la distance. Illustration : Mihail Jershov, Shutterstock.com Ces profs devenus populaires... en donnant leur cours ! 21 septembre 2013 Scénario arborescent pour e-learning de qualité

A Primer In Heutagogy And Self-Directed Learning The Difference Between Pedagogy, Andragogy, And Heutagogy by Terry Heick Jackie Gerstein’s passionate thinking about learning is some of my favorite to read. She is rarely pulled down by trend or fad, but is unquestionably progressive and forward-thinking in her approaches to learning and thinking about learning. Her and I also both share a passion: self-directed learning. I’m embarrassingly interested in any kind of learning at all–formal or informal, self-directed or teacher-centered, authentic or academic. Gerstein’s presentation, “Education 3.0 and the Pedagogy of Mobile Learning” uses the concept of mobile learning as a spearhead into a broader discussion of how people learn–different approaches, different domains, and different technologies. Related Posts

Related: