background preloader

Recrutement et formation : le boum des “serious games”

Recrutement et formation : le boum des “serious games”
Sauront-ils relever le défi de la construction d'un viaduc, réagir face à une alerte météorologique ou régler la circulation de plusieurs trains sur une même ligne ? Fin septembre 2012 la SNCF a lancé "Défi ingénieur". Au bout des challenges proposés par ce serious game : des voyages pour les gagnants. Que l'on ne s'y trompe pas : visant à rajeunir l'image de l'entreprise, cette proposition est d'abord destinée à identifier les nouvelles recrues. La SNCF emboîte ainsi le pas de BNP Paribas ou de L'Oréal qui font intervenir les "serious games", dès le "sourcing". Détecter des talents Cette année, le géant des cosmétiques a ainsi proposé aux participants de leur serious game, "Brandstorm", de créer un produit ou une nouvelle gamme de produits emblématiques de la marque The body Shop, tout en respectant les valeurs du groupe. Adaptés aux jeunes. Pour la sensibilisation aux accidents du travail. Prendre des risques sans risque Explorer plusieurs approches. Du sur-mesure à la standardisation Related:  Methodes de recrutementchris_richardMéthode de recrutement

Les modes de recrutement originaux des entreprises Que ce soient des startup ou des grandes entreprises, ces marques misent sur un recrutement original pour dénicher les meilleurs talents. Focus. Pizza Hut L’entreprise fait le buzz en ce moment avec sa méthode de recrutement pour le moins originale : un entretien d’embauche d’une durée de 140 secondes ! Ainsi, pas besoin de CV, lettre de motivation mais par contre, le profil Linkedin du candidat sera examiné. Google Le géant Google fait partie du Top 50 des employeurs les plus attractifs au monde. On compte des questions « comportementales » comme : « Quel est le plus grand échec de votre vie ? Mais ce n’est pas tout ! Heineken On vous l’a présenté récemment, Heineken fait très fort en matière de recrutement innovant. Michel et Augustin La marque utilise un langage fun et jeune dans sa communication. Je m’explique : en ce moment, la marque recrute en CDI à temps partiel un « emissaire » ou en clair, un animateur des ventes. Wizbii Le Wizbii cube, de quoi s’agit-il ? Les règles : Le résultat ?

Le processus de recrutement et la grille de sélection - Exemple d'évaluation des candidats | HR4free Le but final d'un processus de sélection est de présenter un nombre restreint de candidats satisfaisant aux exigences du poste vacant aux responsables de la ligne directement concernés par le recrutement, afin de faciliter leur prise de décision. Il s'agira donc de réduire, à chaque étape, le nombre de candidats retenus pour l'étape suivante, en recoupant les observations des différents évaluateurs et en resserrant peu à peu les écarts avec le profil du poste. Le processus de sélection s'appuie principalement sur la grille d’évaluation, qui permet au recruteur d’effectuer un tri entre les candidats lors des différentes étapes d’une sélection. De plus, celle-ci fournit une information synthétique qui facilite le classement et la hiérarchisation des candidatures. A la fin du processus de recrutement, elle contribue à réduire la subjectivité de la prise de décision. La grille de sélection peut ainsi être utilisée à chaque étape du processus de sélection:

Les salons virtuels, l'autre façon de recruter Le salon de recrutement "Paris pour l'emploi" a attiré des dizaines de milliers de candidats dans la capitale en fin de semaine dernière. Mais la nouvelle tendance qui monte, ce sont les salons pour l'emploi virtuels : les candidats rencontre les recruteurs sans bouger de chez eux. Marc Suchet, Directeur Grand Public du site d'emploi Monster France au micro de Philippe Duport. Heureux papas norvégiens Ils ont du pétrole, les Norvégiens, mais ils ont aussi des idées... Les papas norvégiens peuvent désormais prendre 14 semaines, oui vous avez bien entendu 14 semaines de congé après la naissance d'un bébé, soit trois mois et demi, payés en plus... à 100% du salaire ! Bientôt un million de ruptures conventionnelles La rupture conventionnelle, c'est cette séparation "à l'amiable" entre salarié et employeur.

Recrutement : comment faire le bon choix ? Un recrutement n’est jamais un acte anodin car il peut coûter cher à l’entreprise. Il convient donc de ne pas partir à l’aventure, en se fiant à son instinct… Principes du recrutement Trop fréquemment, les recrutements sont menés de façon uniquement intuitive, sans réelle analyse ni de la fonction à pourvoir, ni du profil souhaité pour le poste. Sans méthode, cet acte de management (probablement le plus difficile) se conclut souvent par des échecs dont les conséquences peuvent être fortement dommageables, tant pour l’entreprise que pour le candidat. Il est impératif de bien préparer une embauche de manière à cerner au plus près les tenants et les aboutissants de la fonction, de définir le profil « idéal » du candidat, de définir les outils de recherche et de s’armer de… patience. On peut diviser le recrutement en quatre phases successives. Phase 1 : Mise au point d’un référentiel de recrutement Définition de fonction (Quel poste ? Phase 2 : Recherche et présélection Phase 4 : Intégration

Chez L’Oréal, le jeu c’est du sérieux « Pour trouver un emploi J’étais invité ce lundi par Luc Mandret de l‘agence Elan pour découvrir le nouveau serious game de L’Oréal à destination du recrutement mondial de l’entreprise. L’Oréal, une entreprise qui continue d’embaucher Si une entreprise continue d’embaucher des jeunes diplômés malgré la crise, c’est L’Oréal. La stratégie de recrutement de L’Oréal est de continuer d’embaucher de jeunes diplômés pendant la crise afin de ne pas laisser de trous générationnels comme dans d’autres secteurs d’activité (santé). Reveal your L’Oréal culture Le site du serious game Reveal The Game est en direction des étudiants du monde qui recherchent un stage dans la prestigieuse entreprise de cosmétique française mais sert aussi à ceux qui veulent mieux connaître l’entreprise de façon ludique. Si L’Oréal embauche beaucoup de stagiaires, l’objectif est que plus d’un tiers passe par ce jeu dans les différents univers : la R&D, les commerciaux, la logistique industrielle, la finance et le marketing.

Entretien d'embauche: les attitudes à éviter Cinq minutes: c'est le temps qu'il faut à 37% des employeurs pour juger un candidat en entretien d'embauche. Et en quinze minutes, 71% d'entre eux savent si vous correspondez au poste à pourvoir, d'après un sondage mené par le cabinet CareerBuilder France auprès de 500 recruteurs. Assez expéditifs, ils fonderaient leur premier jugement sur les attitudes du postulant, plus ou moins à l'aise dans la relation. Pour la moitié des recruteurs interrogés, le manque de contact visuel est le premier critère de défiance. Suivi de près par la mauvaise position sur son siège, l'absence de sourire ou le fait de montrer un embarras (bouger sur sa chaise, jouer avec quelque chose sur la table...) . A éviter également, les signes de fermeture, comme croiser les bras sur son torse pendant l'entretien, ou de trop forte assurance, comme de broyer la main du recruteur par une "poignée de main trop puissante"... Rien n'est perdu cependant...

Le speed recruiting : Définition et mode d’emploi Définition du speed recruiting Le speed dating est un mode de rencontre entre des personnes qui souhaitent faire un bout de chemin ensemble, pour une soirée ou pour la vie. Elles ont entre 10 à 20 minutes pour faire mutuellement connaissance et décider de la suite à donner à leur éphémère rendez-vous amoureux. Cette méthode de rencontre, lorsqu’elle est pratiquée dans le recrutement du personnel, s’appelle le speed recruiting. Cette expression franglaise (dans le vocabulaire français avec des mots anglais) signifie "recrutement rapide". En effet, les entretiens d’embauche en mode speed recruiting sont très courts, généralement 15 minutes. Mode d’emploi du speed recruiting Le speed recruiting est utilisé, soit pour une seule entreprise, soit pour plusieurs lors d’un salon de l’emploi. Dans le premier cas, le recruteur intermédiaire a allongé la fameuse "short list" qui, habituellement, contient de 3 à 5 dossiers de candidatures. C’est le cas aussi dans les salons. Pas de temps à perdre

Grande enquête 2015 sur les méthodes de recrutement Accueil » La société » Actualités » Grande enquête 2015 sur les méthodes de recrutement Publié le 24 février 2015 Quels sont les outils et canaux de recrutements les plus utilisés par les entreprises, comment font les employeurs pour trouver les candidats et les sélectionner ? Réponse avec la grande enquête 2015 de RegionsJob sur les méthodes de recrutement. Depuis plusieurs années RegionsJob réalise régulièrement desenquêtes de référence sur des sujets ayant trait à l’emploi, au recrutement àla formation. La grande enquête 2015 explique aussi comment les recruteurssélectionnent les candidats : les éléments positifs ou négatifs, lescritères sur lesquels ils sont flexibles en cas de difficultés de recrutement.Grâce à cette enquête vous en saurez plus sur la prise de références et la googlisationdes candidats. Consulter l’enquête ci-dessous Vous pouvez également la télécharger en format pdf

Jeux sérieux - Compte rendu d’expérimentation "la Halde le recrutement" I/ Présentation du jeu : Le jeu « la Halde le recrutement » est un jeu proposé par la Haute autorité de Lutte contre les discriminations afin de sensibiliser les recruteurs et chefs d’entreprises au problème de la discrimination lors de la phase de recrutement dans les organisations. Le jeu consiste à rentrer dans une entreprise et d’aider un responsable du recrutement lors de toute les phases du recrutement à adopter une attitude non discriminatoire. Le joueur doit faire des choix et prendre des décisions, il est composé de fiches notionnelles de rappel à la loi a chaque étape du processus de recrutement et de quiz qui permettent a l’apprenant de vérifier ses connaissances et de valider ses choix dans une démarche non discriminatoire . Son objectif est la mise en conformité du monde de l’entreprise avec l’objectif d’égalité des chances Lien historique du jeu : attention : le jeu est actuellement indisponible en ligne II/ Intérêt pédagogique du jeu :

Quand ignorer son smartphone pendant les cours rapporte des points | L'Atelier : Accelerating Business Une application mobile a été créée pour pousser les étudiants à être attentifs en classe et être récompensés avec des réductions dans des commerces locaux. Que ce soit en classe, au bureau ou sur la route, les utilisateurs ont l’habitude de consulter régulièrement leurs smartphones, ce qui peut nuire à l’attention. Pour remédier à ce problème, deux étudiants de l’Université d’Etat de Californie à Chico ont décidé de créer une application mobile pour pousser les étudiants à ne pas consulter leur smartphone. Ce qui paraît paradoxal au premier abord se révèle en fin de compte utile pour tous. Mitch Gardner, le co-fondateur commente “Nous avons créé la seule application au monde qui récompense les utilisateurs de ne pas utiliser cette application.” “No phones in class” Des réductions dans les commerces locaux

Le matching : ou comment trouver un nouveau travail sans chercher Depuis 4 ou 5 ans, un nouveau type de sites de rencontres se développent sur le net. Qapa.fr, Metéojob, sont des sites d’emploi qui pratiquent « le matching de compétences ». L’idée ? « En France, il y a 1000 métiers et 8000 manières de les appeler » A chaque nouveau candidat, le site lance ainsi 1 million de calculs et identifie grâce aux mots-clefs qu’il aura sélectionnés entre 10 et 50 annonces potentiellement intéressantes : des plus attendues aux plus étonnantes. >> Recrutement par cooptation : gagnez de l'argent en mettant en relation entreprises et candidats << L’intérêt de la technique est donc multiple : non seulement, on postule mieux mais en plus on comble les métiers pénuriques. 7 conseils pour trouver un job via les réseaux sociauxRecrutement : les pires critères sexistes des employeursSlasheurs : un nouveau mode d'emploi5 clés pour changer de job sans se tromper

Recrutement, télétravail... comment vous managerez en 2025 D'après la dernière étude sur l'évolution du travail du cabinet de conseil en ressources humaines ADP, publiée en mars dernier, 46% des salariés français sont enthousiastes à l'idée que robots et intelligences artificielles les assistent bientôt dans leurs tâches quotidiennes. Ce serait même, selon eux, une chance de rendre leur travail plus intéressant... à condition que le management suive ! Toutes nos pistes pour faire entrer votre équipe dans l'ère du numérique. Demain, vous proposerez une partie de jeu vidéo à vos candidats pour détecter leur potentiel. Le jeu s'imposera comme une technique de recrutement à part entière. Pourquoi ? Ça existe déjà : aux Etats-Unis, 200 entreprises de toutes tailles utilisent les serious games imaginés par Knack, une startup de la Silicon Valley. > Vidéo. Ça existe déjà : avant d'intégrer Evaneos, les candidats rencontrent les membres de l'équipe de l'agence de voyages, qui ont un droit de veto sur l'embauche d'un futur collègue. > Vidéo.

Serious Game pour jeunes dîplomés Les grandes entreprises en quête de jeunes diplômés sont de plus en plus nombreuses à surfer sur la vague des « serious game ». Un outil séduction récemment adopté avec succès par Carrefour et L’Oréal. Pour François de Wazières, directeur international du recrutement de L’Oréal, la voie des « serious game » rejoint bien la génération Y. « C’est sans doute la génération la plus performante que l’entreprise n’ait jamais rencontrée. Elle est internationale, « multizappeuse » d’informations, porteuse d’optimisme et créative », déclare-t-il. Forte de cette idée, l’entreprise de produits de beauté a lancé début février « Reveal by L’Oréal ». Son objectif : présenter les différents métiers offerts par le groupe afin de trouver quelques 800 stagiaires à travers le monde. Ressemblant à s’y méprendre à un jeu vidéo, « Reveal by L’Oréal » demande aux étudiants de réfléchir à leur situation professionnelle d’ici cinq ans. Découvrir un métier de façon ludique Jean-Michel Nahas

outils numériques pour les élèves & les profs

Related: