background preloader

Non guide de la recherche d’emploi sur Internet: l’identité numérique

Non guide de la recherche d’emploi sur Internet: l’identité numérique
Sylvaine Pascual – Publié dans Vie professionnelle L’identité numérique se construit à partir de tout ce que nous laissons de nous sur Internet: commentaires, interventions sur des forums, profils en ligne, réseaux sociaux, publications, photos partagées, informations personnelles etc. Cette mosaïque d’éléments donne une image qu’il est important de maîtriser pour éviter les dérapages en termes de carrière et de vie professionnelle. Et pour faire de vous un Capitaine Némo plus avenant et sympathique, que ténébreux et retiré de la compagnie des hommes, je vous propose d’aborder la construction de votre identité numérique à partir d’un outil mais aussi et surtout à partir des comportements en ligne. Je vous propose donc de procéder en 4 étapes: La carte de visite professionnelle virtuelleUne présence cohérenteDes interactions authentiquesUne valorisation sereine Pour créer et personnaliser votre carte de visite virtuelle: Aliaz, carte de visite de votre identité numérique Cloisonnement Related:  Construction de l'identité virtuelleRecherche d'emploi - Recrutement

Représentation de soi et identité numérique Notes Sur l’observation abstractive de la personne et le schéma-silhouette de soi dans la communication médiée par ordinateur, voir également notre analyse (Georges, 2007 : p. 39-42). « Ce mouvement de rapport avec soi, de dialogue avec soi à travers les autres, s’atteste à travers les marques d’adresse explicites à l’autre (“Qu’en pensez-vous ?”, “Êtes-vous d’accord avec moi ?” Nous utilisons le terme d’embrayage en référence à l’analyse rhétorique de la métaphore. Plus précisément, les ligateurs forment un système complexe. Sur la conscience de soi selon William James et son application à la CMO, voir également Georges, 2007 : p. 193-197. Les citations traductions de l’auteur. Le terme d’identité est ici employé plutôt que l’expression Représentation de soi afin d’attirer l’attention sur l’homogénéité de l’ensemble triparti qui compose l’identité numérique. Cf. figure 2 : (2) identité agissante. Cf. figure 2 : (3) identité calculée. D.

Recherche d'emploi : conseils pour créer un CV en ligne et maîtriser son identité numérique Le bon vieux CV créé sous Word et envoyé par la poste a fait son temps ! Depuis plusieurs années déjà, c'est sur le web que se sont déplacés les échanges entre candidats et recruteurs : d'abord par mail, puis par l'intermédiaire des sites d'annonces en ligne ou des CVthèques (Monster, Cadremploi, etc.) et aujourd'hui sur les réseaux sociaux. Difficile parfois pour les candidats de s'adapter à ces nouveaux usages et de répondre à l'attente de recruteurs sans cesse plus exigeants. L'identité numérique, kesako ? Votre identité numérique est composée de l'ensemble des informations diffusées sur Internet vous concernant, notamment sur les blogs ou les réseaux sociaux. Ce que le web dira de vous à votre futur employeur Si vous ne vous sentez pas encore à l'aise avec ces plateformes ego-numériques et craignez de mal les utiliser, la Mission TICE de l'Académie de Besançon a créé un site extrêmement clair et très utile : "Créer son CV numérique". Les CVthèques spécialisées

Les Cahiers du Numérique Que montrer aux recruteurs qui nous googlisent ? - JDN En respectant quelques règles simples, et en utilisant les bons outils, vous ne ferez pas fuir les employeurs. Difficile d'être recruté si votre futur employeur tombe sur des photos de vous titubant à la sortie d’une boite de nuit, sur des pétitions signées prônant la légalisation du cannabis (même si tout dépend du secteur dans lequel vous postulez), des tweets assassins sur des entreprises, des propos limites sur votre ancien patron, etc. Il est donc impératif de contrôler ce que Google montre de vous. Contrôler son image numérique, son e-réputation, nécessite obligatoirement de taper, de temps à autre, son patronyme dans un moteur de recherche. De la même façon que vous googlisez les autres, futurs employeurs, collègues, ou nouveaux amis pour vous faire un avis sur leur profil, il est impératif de procéder à une enquête similaire sur vous-même. Ne pas se googliser aujourd’hui démontre un manque cruel de professionnalisme.

L'identité et ses enjeux en contexte numérique Un profil pro sur Viadeo, un blog sur votre passion pour les jeux vidéo, un profil Facebook pour votre famille, et un autre, sur Facebook encore, pour vos amis. Votre identité en ligne recouvre presque toutes les facettes de votre personnalité… L’identité à l’heure du numérique provoque des pratiques et des stratégies originales. Dans le cadre de la Social Media Week, le 9 février dernier, Curiouser, un cabinet d'études, a invité Julien Pierre, doctorant au Laboratoire GRESEC et auteur du blog Identités Numeriques, à s’exprimer sur « l’identité et ses usages en contexte numérique ». > « Connais-toi toi-même », en mode numérique Julien Pierre a commencé son intervention par l’aspect réflexif de l’identité en ligne. Le numérique a cependant quelques effets notables sur notre identité : le numérique nous a poussés à modifier notre façon de nous exprimer. Autre point d’évolution notable : les traces de notre passé numérique, construisant notre identité, s’accumulent peu à peu.

L'importance de l'identité numérique dans la recherche d'emploi 48% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats En début d'année, nous avons publié une enquête complète sur l'état des lieux du recrutement sur les réseaux sociaux. Un chiffre résume à lui seul l'importance de l'identité numérique dans la recherche d'emploi : 48% des recruteurs font des recherches en ligne sur les candidats. Parfois, cela joue en faveur du candidat : 31% des recruteurs ont déjà recruté un candidat grâce aux informations positives trouvées en ligne. Mais ils sont 35% à avoir écarté un candidat à cause d'informations préjudiciables présentes sur Internet. Mais le recrutement via les réseaux sociaux reste anecdotique Si l'accès aux présences web par les recruteurs n'est plus à démontrer, les réseaux sociaux ne sont que très rarement utilisés directement pour recruter. La frontière poreuse entre la vie hors-ligne et la vie numérique Quels outils pour entretenir son e-réputation ?

Commentaires section 1 Ce site analyse si votre e-réputation peut nuire à votre recrutement RESEAUX SOCIAUX - Les photos des vacances en Bretagne, le coup de gueule quand le train du retour est en retard, une autre photo de soirée... On sait tous la quantité d'informations plus ou moins pertinentes, et plus ou moins maîtrisées, que nous publions sur les réseaux sociaux. Facebook, le principal d'entre eux, donne bien quelques outils pour aider ses utilisateurs à garder le contrôle de leur intimité, mais c'est encore loin d'être évident... Le cabinet d'audit Mazars vient de lancer le site Nothing to Hide (Rien à cacher), un outil original pour mieux prendre conscience de son e-réputation. 51% des recruteurs scrutent les réseaux sociaux "Les médias sociaux jouent un rôle de plus en plus important dans le recrutement: 91% des candidats communiquent sur les réseaux sociaux, et 51% des recruteurs scrutent désormais leurs profils via ces mêmes réseaux", témoigne Olivia de Faÿ, Directrice du recrutement chez Mazars. Le petit test proposé est simple et rapide. A vous de jouer.

Commentaires section 2 Candidats à l'emploi : protégez votre réputation sur le web ! | CNIL Réfléchissez à ce que vous publiez et où vous le publiez Les moteurs de recherche classiques ou des méta-moteurs sont susceptibles de remonter toute sorte de contenus liés à votre nom : un simple commentaire de blog, une pétition en ligne, un post public sur Facebook, un like, un tweet ou même une vidéo/photo postée depuis une application smartphone (Instagram, Vine …). Contrôlez régulièrement votre réputation en ligne Tapez régulièrement votre nom sur un moteur de recherche. Mettez en avant les contenus qui vous valorisent. Ne mélangez pas votre vie professionnelle et votre vie privée. Restez vigilants en ce qui concerne les « tags ». Ces légendes de photos où le nom peut apparaître et qui pourraient amener un employeur peu scrupuleux à avoir accès à des images gênantes dans le cadre d’un recrutement. Limitez l’accès aux réseaux sociaux que vous utilisez pour communiquer avec vos proches.

Commentaires section 3

Related: