background preloader

L'Art de la brioche

L'Art de la brioche
Savez vous pourquoi on a cette impression de fraîcheur quand on mord dans la mie d'une excellente brioche ? C'est à cause du beurre. Vous n'aurez jamais cet effet-là avec de la margarine. Le beurre, lorsqu'il fond sur la langue donne cette impression de fraîcheur car les matières grasses qui le composent ne ramollissent pas toutes à la même température. Certaines fondent exactement à la température de notre corps, 37 °C, alors que d'autres sont encore un peu solides, mettent plus longtemps à fondre et semblent plus froides. D'où la longueur en bouche et la sensation de fraîcheur. Voici les règles indispensables pour réussir une brioche à la mie légère et qui a du goût : 1°) La qualité de la farine. 2°) La qualité (et la quantité) de beurre. 3°) L'hydratation. 4°) La levure : comme les oeufs, elle doit être fraîche. 5°) L'importance du pétrissage. 6°) La durée de la première fermentation. 7°) Le façonnage. 9°) La cuisson. c'est simple : pour les grosses pièces : four doux et longtemps.

http://www.dumieletdusel.com/archives/2013/10/11/28194817.html

Related:  bb15008haritianapainVIENNOISERIESalimentation

Les roulés à la cannelle, vous les préférez au petit déjeûner ou au goûter ? Les deux, j'en suis sûre, depuis le temps que je vous connais ! Ces petites brioches fondantes et parfumées à souhait, originaires d'Europe du Nord, appelées Kanelbullar en Suède, sont aussi traditionnelles en Amérique du nord : ce sont les cinnamon rolls. Vous connaissez peut-être ceux vendus dans les magasins Ikea. Les voici, mais en bien meilleur ! Elles ne sont pas difficiles à faire : c'est une pâte à brioche fourrée d'une farce à la pâte d'amandes, aux noisettes et à la cannelle. Faites votre pain comme au XVIII° siècle, de la théorie... On trouve aujourd'hui des livres pour faire son pain à la maison, que ce soit dans une machine ou à la main. Mais le premier livre de vulgarisation de la boulangerie, à destination des non professionnels, est sans aucun doute celui de Parmentier, publié en 1777. Oui,il s'agit bien d'Antoine Parmentier, celui de la pomme de terre. Cet illustre pharmacien, agronome et hygiéniste, qui voulait éradiquer la famine, s'est aussi beaucoup intéressé à la panification, fondant même une école de boulangerie. A l'époque, on faisait le pain principalement au levain.

Le levain naturel : création d'un levain chef Création d'un levain chef Pour ensemencer la pâte à pain, on va créer un levain naturel "le chef", une fois pour toute au départ. Il s’agit dans un premier temps d’élaborer une culture initiale et on va entretenir ce levain spontané pour qu'il puisse donner à l'infini de bons pains. Pour le créer il faut rassembler les conditions nécessaires à la vie : de la chaleur et de la nourriture (eau + farine). Chaque levain naturel spontané du monde comporte et des bactéries lactiques et des levures vivant en symbiose. Ces bactéries et ces levures peuvent différer d'un levain à l'autre. La cornue du Limousin, une brioche un brin gauloise... Parmi les spécialités autour de la fête de Pâques, les brioches ont souvent la vedette : on les trouve partout en Europe, de l'Oural jusqu'à l'Atlantique. Celle-ci se fait dans le Limousin pour le jour des Rameaux. On la déguste jusqu'à deux semaines après Pâques. Vous allez voir pourquoi je la traite de gauloise.

Ma brioche, recette secrète, ne le répétez pas ! Cela fait longtemps qu'on me la demande, la voici, la recette de ma brioche du dimanche, celle que je fais souvent, celle que j'aime beaucoup, qui est légère comme une plume, bien équilibrée, pas grasse mais bien beurrée, savoureuse, moelleuse, avec cette merveilleuse impression de fraîcheur quand on mord dans la mie qui cède sous nos lèvres. La particularité de cette brioche, c'est qu'elle est ensemencée avec un levain-levure, à ne pas confondre avec un levain naturel. C'est une portion de la pâte qu'on fait pré-fermenter. Cela développe les capacités fermentaires de la levure et cela va apporter des arômes supplémentaires à la brioche. Les arômes de brioche, c'est le beurre et aussi la fermentation qui les apporte.

Clafoutis niçois Préparation : 20 minutes Cuisson : 55 minutes Ingrédients (pour 3 personnes) : 3 tomates 1 aubergine ½ poivron rouge 1 courgette 1 oignon rouge 1 gousse d'ail quelques olives noirs dénoyautées 2 œufs 15 cl de lait 25 g de farine thym, romarin 10 g de beurre huile d'olive sel, poivre Beignets aux pommes de notre enfance Voici des beignets aux pommes comme quand on était enfants, fruités, moelleux et croustillants à la fois, c'est un vrai délice régressif. Les petits comme les grands les adorent. On a de la chance, tous les ans, au milieu de l'hiver on peut s'en régaler sans complexes. Pain Paléo 150 g de poudre d'amandes 2 càs de farine de noix de coco 35 g de graines de lin moulues 1 pincée de sel 1 càc de bicarbonate. 3 œufs 4 càs d'huile de coco liquide 1 càs de miel d'acacia ou de sirop d'agave 1 càs de vinaigre de cidre La question du pain revient souvent dans les régime, c’est un réflexe que l’on a souvent que de manger du pain durant un repas. L’idéal est de s’habituer progressivement à ne plus en consommer pour être le plus fidèle au régime. Cependant, pour ceux qui ne sont pas capable il existe une recette 100% Paléo :

Une bonne brioche pour toute la semaine L'hiver c'est le temps de l'intériorité, du repli et des douceurs. Faire des brioches est une délicieuse manière de passer l'hiver. Je vous la recommande. On la regarde pousser bien au chaud, puis on déguste cette brioche douillette, parfumée au citron, avec un bon café, un thé ou un chocolat chaud. Regardez comme elle est belle avec ses volutes qui tournent, elle ressemble à une grande fleur. Je n'étais pas peu fière en la sortant du four.

Couronne fourrée à la pâte d'amandes et pistaches : rendons à César... Non, cette brioche en photo ci-dessous n'est pas un Kringel estonien, pas du tout. Désolée de décevoir votre recherche d'exotisme. Même pas besoin d'aller jusqu'en Estonie. C'est tout simplement celle que j'ai connue en Moselle depuis des années. 100 sites pour consommer sans posséder Voici une première tentative (à ma connaissance) de création d’une liste d’initiatives françaises (ou ayant des activités en France) sur la consommation collaborative (voir la définition au bas de cet article). Dans cette liste, le parti pris a été d’indiquer les initiatives relevant des formes nouvelles d’échange entre particuliers (partage, troc, échange, location) ainsi que les nouveaux styles de vie collaboratifs (crowdfunding, coworking, colunching ...) mais aussi des initiatives se situant aux limites du sujet mais qui méritaient d’être mises en avant pour l’innovation sociale qu’elles représentent. N’hésitez pas à apporter vos contributions à cette liste collaborative ! Alimentation

Related:  Recettes