background preloader

Obsolescence Programmée - concepts, exemples et actualités

Obsolescence Programmée - concepts, exemples et actualités
L’obsolescence programmée est une stratégie visant à réduire la durée de vie d’un produit pour augmenter son taux de remplacement et provoquer un nouvel achat prématurément. « C’est inculquer à l’acheteur le désir de posséder quelque chose d’un peu plus récent, un peu meilleur et un peu plus tôt que ce qui est nécessaire » Brooks Stevens, designer industriel américain, 1954. Ces pratiques des constructeurs mises en place de façon plus ou moins concertée et consciente sont dénoncées par les associations environnementales comme Les Amis de la Terre. Avec les fortes problématiques environnementales et économiques qu’elles posent, les stratégies de croissance des industriels fondées sur une surconsommation sont aujourd’hui fortement remises en cause. Avec une forte accélération de l’innovation technologique, les produits sont devenus toujours plus performants mais également moins résistants et plus rapidement renouvelés.

http://obsolescence-programmee.fr/

Related:  MAN 25 - Travail de qualité et qualité du travailConsommation - supermarchéscesobjetsquinousenvahissentEsprit CritiqueMAN 22 - Rechercher, développer, innover, protéger

l’Anact expérimente de nouvelles façons d’analyser le travail Publié le 06-MAY-15 par ANACT | Imprimer Parce que le travail est devenu de plus en plus fragmenté et hétérogène, les salariés peuvent éprouver des difficultés à comprendre et à partager ce qui s'y joue. La bio Piratée Le Troupeau aveugle de John Brunner (publié en 1972) est le chef d'oeuvre de l'écologie-fiction. C'était pour l'époque un ouvrage d'un pessimisme terrifiant, le plus dramatique de tout ce genre littéraire quant à ses descriptions poignantes de la pollution et de la destruction de l'environnement. 1972 est également l'année de publication de “L'Angoisse de l'an 2000” de Roger Heim, et de la création de la revue “la Gueule Ouverte”, “le Journal qui annonce la fin du monde”. Le titre anglais du “Troupeau Aveugle”, “The Sheep look up”, est emprunté au vers 125 du poème Lycidas de John Milton: «Les brebis affamées lèvent la tête (et ne sont point nourries)». Dans ce roman d'écologie-fiction, l'humanité se meurt soit de faim, soit de cancers provoqués par la pollution alimentaire et environnementale. John Brunner n'a pas vu venir, il est vrai, la pollution nucléaire généralisée et les délires des chimères génétiques: les cerises empoisonnées sur le gâteau toxique, excusons-le du peu.

Influentes le 19 février 1951 : Doucement le matin, pas trop vite non plus l'après-midi Elles ne font pas la couv' de ce numéro de ELLE du 19 février 1951, consacrée aux arts ménagers. Et elles ne sont évidemment pas blogueuses, non plus. Ce sont tout de même les femmes les plus influentes de Paris et ELLE en a sélectionné dix. Deux d'entre elles sont particulièrement mises en avant, ce sont Mlle Sicard et Mme Vincent Auriol (qui n'a pas de nom, et encore moins de prénom, juste l'identité de son mari président de la République).

Comment lutter contre l’obsolescence programmée ? Rafaele Rivais a relayé sur son blog SOS Conso, samedi 20 avril, un article largement repris et débattu au sujet de l’obsolescence programmée, notion selon laquelle la durée de vie des produits serait volontairement programmée pour être écourtée. Mais alors que le sujet est de nouveau au cœur de l’actualité, quels sont les outils à disposition des institutions publiques et des citoyens pour ne pas subir l’obsolescence des produits ? Les différents types d’obsolescence Il est courant de différencier plusieurs types de « désuétude planifiée ». D’après un rapport d’information déposé par la mission d’information sur la gestion durable des matières premières minérales au nom de la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire et présenté par les députés M.

Le Directeur Innovation, une fonction qui prend de plus en plus de poids Innovation Le 22/05/2015 Il fut un temps, pas si éloigné, où le Directeur Innovation jouait le rôle de « danseuse du président ». Il était surtout là avec une fonction de communicant qui se doit d’amuser la galerie, tant vis-à-vis de l’interne que de l’externe. On vit alors des sièges sociaux se doter de showroom pour épater les visiteurs avec des tables tactiles, des écrans interactifs, des lapins Nabaztag et autres gadgets de toutes sortes que les entreprises exhibaient avec fierté. Ce temps de l’« innovation washing », est – on l’espère – largement révolu et le rôle du Directeur Innovation a pu évoluer à mesure qu’une prise de conscience de l’importance de cette fonction s’opérait.

Les recompositions du travail - EHESS - Bernard Gazier 1 - les recompositions du travail De février à mai 2013, les Cercles de formation de l’EHESS organisent un cycle de débats initulé « Le travail dans tous ses états : une question d'actualité ». Des spécialistes de différentes disciplines (histoire, sociologie, philosophie, droit, économie) échangeront leurs points de vue et confronteront leurs analyses sur le travail et sur ses mutations. Aliments contaminés par des hydrocarbures : ce que les marques répondent (ou pas) foodwatch a écrit à tous les fabricants ou distributeurs en France des produits testés pour notre étude sur la contamination des aliments par des dérivés de pétrole. Découvrez quelles marques minimisent le problème ou esquivent, celles qui ne daignent pas répondre et celles qui ont commencé à prendre des initiatives pour protéger les consommateurs. Certaines sont favorables à une réglementation. Mais à quand le retrait des produits dangereux du marché ? Le problème de la contamination par les hydrocarbures de nos aliments conditionnés dans des emballages carton (souvent recyclé) est connu depuis des années par l’industrie et les autorités. Rappelons que les plus dangereuses de ces substances toxiques, les MOAH, sont suspectées d’être cancérogènes, mutagènes et de perturber le système endocrinien.

Départements des Objets d'art Une première collection chargée d'histoire La présence au Louvre d'objets d'art provenant du Garde-meuble royal était déjà prévue lors de la création du Museum par le décret de la Convention du 27 juillet 1793. Les statuettes en bronze et les gemmes de la Couronne entrèrent un peu plus tard, en 1796, de même que les vestiges prestigieux des trésors de la Sainte Chapelle et de l’abbaye de Saint-Denis, comprenant les vases assemblés par l'abbé Suger et les Regalia du sacre des rois de France. Ce premier noyau, comportant aussi des saisies de biens d'émigrés, fut augmenté d’objets rapportés des conquêtes révolutionnaires et impériales ainsi d’achats exceptionnels comme le Bouclier et le Casque de Charles IX. En 1802, alors que Dominique-Vivant Denon devenait directeur du Museum, les objets d'art relevaient du département des Antiques confié à Ennio Quirino Visconti remplacé, à sa mort en 1818, par le comte de Clarac. Une extension spectaculaire au 19e siècle

Related: