background preloader

Construire un nichoir à Osmies (abeilles sauvages)

Construire un nichoir à Osmies (abeilles sauvages)
Fabriquer un nichoir à Osmies L’Osmie est une abeille solitaire, très commune, qui s’est très bien adaptée au milieu urbain, et qu’il est facile d’accueillir dans son jardin, via un nichoir artificiel. Et elle pique ? Non, elle ne pique pas et ne fait pas de « crasses » Si elle est si commune, et de surcroît en milieu urbain, pourquoi vouloir l’accueillir dans son jardin ? Pour une bonne raison : l’observer (avec les enfants), s’émerveiller de ses prouesses , et de fil en aiguille, s’apercevoir que son jardin recèle sans doute bien d’autres visiteurs et qu’il serait dommage de détruire toute cette Vie par des pratiques inadaptées, comme les traitements avec des pesticides de toutes sortes. Mais revenons aux nichoirs à Osmies … Les Osmies font leur nid dans diverses cavités horizontales qu’elles ne creusent pas elles-mêmes. La buche percée Le plus simple à réaliser, c’est la buche de bois percée de trous de différents diamètres, de 3 mm à 10 – 12 mm. Préparation des tiges de bambou

http://la-nature.be/blog/blog/2010/02/21/un-jardin-nature-admise-un-nichoir-a-osmies/

Related:  Protéger les abeillesLes abeilles et autres insectes

Liste de plantes mellifères en Europe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Notes[modifier | modifier le code] Certains arbres tels que le tilleul argenté sont toxiques pour les abeilles et bourdons[2]. Références[modifier | modifier le code] Rustica Henri Clément (dir.), Yves Le Conte, Jean-Marie Barbançon, Bernard Vaissière, Paul Bonnaffé, Catherine Reeb, Gilles Fert, Etienne Bruneau, Roch Domerego et Gilles Ratia (ill. Les abeilles et les fleurs communiquent grâce au courant électrique Les fleurs émettent un faible champ électrique qui signale aux insectes pollinisateurs la présence de nectar dans leur corolle. C'est ce que dévoile une nouvelle étude publiée dans la revue Science Express et menée par les scientifiques de l'École de sciences biologiques de l'Université de Bristol. "Quand un bourdon s'approche d'une fleur, on voit les grains de pollen sauter sur lui avant qu'il se pose. C'est étonnant", rapporte Daniel Robert, de l'université de Bristol.

Je voeu devenir apiculteur. * Je peux trouver un terrain Si j’ai un jardin, c’est assez simple, il me faut un espace au soleil le matin et à l’abri du vent. Si je n’ai pas de jardin, rien n’est perdu, je peux chercher un terrain sur le site de l’asbl CARI , dédié à l’apiculture Wallonne et Bruxelloise il rassemble aussi des offres françaises. Si je ne trouve pas mon bonheur sur CARI, je peux le chercher sur apiculture-populaire.com et dans les autres solutions proposées dans… Je voeu jardiner sans jardin. * Je peux trouver le matériel Contre les insectes dans le jardin Des remèdes naturels pour chasser les insectes du jardin : aoutats, araignées, blattes, charançons, escargots, fourmis, hannetons, perce-oreille, pucerons. Même si certains insectes sont nécessaires à la vie d'un jardin, s'ils deviennent envahissants il faut bien faire quelque chose ! Les aoûtats vivent dans l'herbe et piquent aussi bien les animaux que l'homme, en se glissant à l'intérieur de nos vêtements serrés et en se nichant sous notre peau.

Abeille Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Étymologie et histoire du mot[modifier | modifier le code] Le mot abeille est attesté en français pour la première fois au XIVe siècle[4]. D'abord mentionné sous les formes abueille, abele, aboille ou encore abeulle, ce mot est un emprunt à l'occitan abelha[4],[5], lui-même issu du latin ăpĭcŭla « petite abeille », diminutif d’apis « abeille »[6]. Plantes odorantes Enfin, au sujet de la forte odeur d'ail mentionnée hier par Rodolphe à propos d'Alium ursinum, je puis, pour tenter de la "quantifier" mentionner un souvenir : à Versailles, au fond des Trianons, vers le mur voisin de l'arboretum de Chèvreloup, au printemps l'odeur d'ail y est si puissante qu'on l'identifie avant même de pénétrer dans le sous-bois, dont elle rend la traversée pénible . L'expérience peut être tentée par quiconque, si la tempête récente n'a pas trop saccagé cet habitat. Noter que la perception des odeurs et leur interprétation est aussi liée à tout un contexte "culturel". Faisant des sorties naturalistes en été, j'ai testé cela avec le vernis du Japon (Ailanthus altissima): odeur repoussante (beaucoup de méridionaux) odeur d'arachide grillée (enfants) odeur de friture (un couple de belges, si, si..) odeur de litière de souris (un anglais) Ceci avec les folioles d'une même feuille...!

Je voeu jardiner sans jardin. * Je peux faire entrer le vert dans mon appartement « Je voudrais du soleil vert. Des dentelles et des théières. Des photos de bord de mer. Dans mon jardin d’hiver. » (Henri Salvador) Flow, une ruche innovante pour récolter le miel sans déranger les abeilles Des apiculteurs ont imaginé une ruche innovante qui pourrait révolutionner le monde de l'apiculture. Entièrement repensée, la ruche laisse le miel s'écouler par des tuyaux, sans besoin d'extraction complexe. Suivez-nous sur Facebook Avant de partir, suivez-nous sur Facebook Vous êtes déjà abonné ?

Cet insecte: l'abeille. Je suis apiculteur amateur, et j'y suis venu, par force, car un essaim d'abeilles était venu s'installer bien confortablement dans un mur. Comment faire pour le déloger ? User de l'insecticide, non bien sur ! C'était en pleine Coupe du Monde de Foot, et me trouvant sur Paris à cette occasion je me procure nombre de livres et d'ouvrages traitant des abeilles. Les micro-algues seraient-elles l’avenir de la planète ? Interview de Claude Gudin Propos recueillis par Thérèse Bouveret, le 4/09/2012 PP : On vous surnomme le « grand-père des algues » parce que depuis près de 40 ans vous avez étudié les micro-algues au sein de la BP (British Petroleum) et du CEA. Vous avez même constitué une collection de 500 micro-algues. Vous allez publier « une histoire naturelle des micro-algues » aux éditions Odile Jacob début 2013. (Et vous êtes fondateur de la société européenne de biotechnologies).

Tout ce qu'il faut savoir sur les frelons asiatiques Quand est apparu le premier frelon asiatique en France ? On sait qu’il est arrivé en France en 2004 mais il n’a été identifié qu’en 2005 dans le Sud-Ouest. Le muséum d’histoire naturel s’est alors rapproché de plusieurs laboratoires pour chapeauter les recherches autour de ce nouvel insecte. En 2011, la région Centre a financé notre projet (projet FRELON) afin de mettre en place un piège efficace et sélectif destiné uniquement au frelon asiatique. À la fin de ce projet en 2014, la région Centre a financé un second projet jusqu’en 2018. Les Abeilles - Généralités - Composition d' un essaim - - Les genres proches - La reproduction - Les bienfaits du miel - Généralités: L' abeille est un insecte de l' ordre des hyménoptère, famille des apidaeb(ordre des insectes à deux paires d' ailes membraneuses, comprenant aussi les guêpes et les fourmis). Ce type d' insecte est social, sauvage et domestique. L' abeille est élevée pour le miel, le pollen, la gelée royale et la cire.

Des villes troquent les aménagements floraux contre des plantes comestibles Investir dans des aménagements paysagers comestibles plutôt que dans des fleurs annuelles et du gazon, c’est le pari qu’ont fait sept municipalités de la Montérégie cette année. Une initiative qui pourrait inspirer d’autres municipalités. « Pour les villes, de toujours recommencer avec des plantes annuelles, c’est énormément d’énergie, d’eau et d’argent », affirme Mélanie Morel, coordonnatrice de l’OBNL Pour une reconstruction harmonieuse de l’agriculture. « Ça peut être beau et utile à la fois, c’est le message qu’on essaie de propager. » L’objectif du projet CO2mestible est aussi de réduire les gaz à effet de serre, en retirant des surfaces gazonnées pour y planter des végétaux comestibles. Fraises, rhubarbe, sauge, capucines, poirier… L’architecte paysagiste Alexandre Gilbert a conçu et aménagé les jardins comestibles sur des terrains municipaux : devant des hôtels de ville, sur le terrain d’une école, près d’un centre communautaire. L’importance de planifier les récoltes

Loger les insectes auxiliaires, témoignages de jardiniers © F. Régis Comment accueillir les insectes auxiliaires ? Entre “laisser faire la nature” et leur construire un magnifique hôtel, diverses formules existent, même des nichoirs tout faits, vendus en jardinerie ou sur internet.

Related: