background preloader

Un MOOC (un quoi?!?) sur les réseaux sociaux en éducation débutera le 11 mars

Un MOOC (un quoi?!?) sur les réseaux sociaux en éducation débutera le 11 mars
Audrey Miller, publié le 14 février 2013 Les organismes belges Pedago-TIC et École Numérique se sont alliés pour créer ReSOP, un MOOC qui permettra de réfléchir et participer pendant 4 semaines à l’intégration des réseaux sociaux dans les pratiques pédagogiques. (Vous n’y comprenez rien? Pas de problème, on vous explique!) Premièrement, définissons le MOOC. Ensuite, comprenons que ReSOP est l’acronyme de Les Réseaux Sociaux comme Outils Pédagogiques. Donc, ReSOP est un MOOC qui mettra à la disposition des intéressés une communauté d’apprentissage au sein de laquelle les participants pourront réagir, encourager, enrichir, proposer et partager autour d’une thématique précise : les réseaux sociaux, et plus particulièrement Facebook et Google+, dans la pratique pédagogique. Le cours débute le 11 mars et se termine le 7 avril. Comment ça se passe? À propos de l'auteur Audrey Miller Pour suivre l'auteur : Related:  Outils pour innovermedia sociaux 3

MOOC ReSOP: C’est parti! A l’initiative de Pedago-TIC et d’École Numérique, ReSOP est un MOOC (Massive Open Online Course) - une formation gratuite ouverte à tous centrée sur l’apprenant et les échanges. ReSOP – acronyme de Les Réseaux Sociaux comme Outils Pédagogiques – propose aux participants de réfléchir et participer pendant quatre semaines à l’intégration des réseaux sociaux dans les pratiques pédagogiques. Un MOOC (Massive Open Online Course) est un rassemblement de personnes désireuses d’échanger et de tirer parti des connaissances et des expériences de chacun. Il s’agit de partager des informations collectées et de construire collaborativement son propre processus d’apprentissage. Un MOOC est donc un cours sur un sujet précis mais proposant un format pédagogique souple et informel, basé sur l’engagement des participants. ReSOP s’articule autour d’une thématique au cœur de l’actualité numérique : les réseaux sociaux, et plus particulièrement Facebook et Google+.

Echange de bonnes pratiques Depuis ses débuts, l'enseignement à distance en milieu universitaire a beaucoup évolué. Cette pratique prend d'ailleurs de l'expansion chaque année et de nombreux professeurs sont appelés à créer des cours sous cette forme. Dans ce premier numéro de l'année du bulletin Le Tableau, Josianne Basque et Marilyn Baillargeon proposent des pistes concrètes permettant de s'orienter dans la conception d'un cours à distance. Josianne Basque est professeure en technologie éducative à la TÉLUQ depuis plus de dix ans. Enseignante et conceptrice pédagogique, Marilyn Baillargeon est spécialiste en sciences de l'éducation à la TÉLUQ. ► Consultez Le Tableau vol.2 no1 " La conception de cours à distance" en format PDF. Autres liens sur ce thème: Visitez notre bibliothèque Diigo ⇒

60 Inspiring Examples of Twitter in the Classroom | TIC n@ Escola Le Web 2.0 Martin Beaudin-Lecours, chargé de projet (Vitrine Technologie-Éducation) Peut-être l’avez-vous entendue récemment chez un collègue technophile? L’expression «Web 2.0» est utilisée depuis quelques années par les professionnels anglophones du domaine des technologies de l’information, mais n’a fait son entrée que récemment dans le vocabulaire français, le plus souvent sans qu’on sache ce qu’elle signifie exactement. Un changement de paradigme D’abord, il ne faut pas confondre Web 2.0 avec Internet 2, qui désigne un consortium et son projet de réseau Internet ultra-rapide. Wikipedia est peut-être l’exemple le plus éloquent de la première caractéristique du Web 2.0 : alors qu’auparavant une encyclopédie comme Britannica vendait l’accès à un contenu rédigé par des spécialistes, Wikipedia offre aujourd’hui gratuitement un contenu créé de toutes pièces par ses propres utilisateurs. Là où Netscape a échoué avec son approche logicielle, Google a réussi en offrant un service. Tableau 1. Tableau 2.

Isabelle Quentin | Des réseaux en éducation aux MOOC Les cours ex-cathedra, c’est bientôt fini ! De qui se MOOC-t-on ? Vous en avez certainement entendu parler. Un Massive Online Open Course (en bref, un MOOC) est un cours en ligne ouvert à une large participation (on parle, pour certains de ces cours, de 100 000 inscrits) et distribué sur le Web. Par exemple, edX, démarré il y a quelques mois à l’initiative du Massachusetts Institute of Technology et de Harvard University, offre de tels cours complets (les vidéos d’enseignement, des parcours pédagogiques…) gratuitement. Ces cours, pour le moment, n’offrent pas de certification : ils sont considérés comme un enrichissement de l’enseignement (intégration dans des cours bien réels ceux-là) et de l’apprentissage. edX se présente d’ailleurs comme une association sans but lucratif. Les MOOC comme vecteur de transmission du savoir Image : blog Inside Higher Education, Les xMOOC sonnent-ils la fin des cours ex cathedra à l’université ?

Concevoir un cours à distance Accueil > Liste des communiqués Concevoir un cours à distance La professeure Josianne Basque, de l'Unité d'enseignement et de recherche Éducation, et Marilyn Baillargeon, spécialiste en sciences de l'éducation à l'École des sciences de l'administration s’interrogent ensemble sur la problématique de la conception du cours à distance. Le document proposé traite des éléments suivants : Quatre défis à relever dans la conception des coursUn cours à distance : de quoi parle-t-on au juste? Pour lire leur travail : Le tableau - échange de bonnes pratiques entre enseignants de niveau universitaire - volume 2 - n° 1 - 2013 (pdf) Communiqué Teluq : Portail du soutien à la pédagogie universitaire du réseau de l'Université du Québec. Crédit photo : Night Owl City via photopin cc

Un essai d’utilisation de Twitter en classe L’expérience Twitter avec les étudiants de Master SID de l’UFR IDIST a pris fin la semaine dernière… Pour mémoire, pendant un trimestre nous avons utilisé Twitter comme système de prise de notes, chaque semaine pendant des exposés. La contrainte pour ceux qui animaient l’exposé, outre la diffusion de leur présentation dans le blog Internet2010, ils devaient récupérer également les Twitts diffusés et les inclure dans le blog. L’ensemble du programme et de la démarche est précisé dans le making-off d’Internet2010. Ainsi régulièrement, chaque mardi selon @twirus_fr, #Internet2010 était dans le Top5 des tags populaires. Pourquoi un cours avec Twitter J’ai voulu changer ma manière de faire par rapport aux sempiternels exposés, où trop souvent les étudiants écoutent mais restent relativement passifs et ressortent avec mon seul avis sur certaines problématiques.! Et enfin, cela permettait d’apporter du sang neuf dans l’analyse, dans les réactions à ce qui était dit pendant l’exposé… WordPress:

Web 2.0 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cartographie sensible du web 2.0 L'expression « Web 2.0 » désigne l'ensemble des techniques, des fonctionnalités et des usages du World Wide Web qui ont suivi la forme originelle du web[1]. Elle concerne en particulier les interfaces permettant aux internautes ayant peu de connaissances techniques de s'approprier de nouvelles fonctionnalités du web. Les internautes peuvent d'une part contribuer à l'échange d'informations et interagir (partager, échanger, etc.) de façon simple, à la fois au niveau du contenu et de la structure des pages, et d'autre part entre eux, créant notamment le Web social[2]. Le Web 2.0 est donc l'évolution du Web vers l'interactivité à travers une complexification interne de la technologie mais permettant plus de simplicité d'utilisation, les connaissances techniques et informatiques n'étant pas indispensables pour les utilisateurs. Présentation[modifier | modifier le code] Origine du terme[modifier | modifier le code]

Degree of Freedom - The One Year BA MOOC ou pas MOOC, c’est toujours d’éducation qu’il s’agit… Le monde des TIC et de l’enseignement supérieur s’agite depuis quelques mois sur la question des MOOC’s, ces cours en ligne ouverts et massifs, qui sont censés être le vecteur d’une révolution numérique. On y trouve tous les ingrédients qui avaient déjà été servis pour annoncer la fin de l’université traditionnelle au début des années 2000 : les “nouveaux” étudiants qui seraient familiers du numérique, le retard des universités européennes (et françaises) par rapport aux ogres américains, le “brain drain” (pillage de cerveaux) qui se met en place au profit des grandes universités anglo-saxonnes, la source de profits incommensurable “à terme”, la fin des diplômes traditionnels, etc. Cette fois sera-t-elle la bonne ? Bien malin qui peut y répondre aujourd’hui. On peut en revanche avancer déjà deux idées pour appréhender une partie du phénomène. Les MOOC’s y changeront-ils quelque chose en la matière ? Ma collègue Laure Endrizzi a déjà noté (cf. Imprimer ce billet

[CARDIE] 18 clés pour motiver ses élèves - D.FAVRE Annie HUGON Profil Contacts Contacts de Pages Fichiers Blog Annie HUGON S'abonner au fil RSS Suivre ce membre Voir la gallerie de Motiver,D. Annie HUGON Il y a 464 jours Télécharger ceci Philippe ROUSSEAU Profil Contacts Contacts de Pages Fichiers Blog Bonjour Annie, c'est un excellent ouvrage qui contient de nombreuses pistes à explorer !! Un lien interessant : La conférence de Rolland Viau qui nous a fait le plaisir de venir à Poitiers Bonne lecture Philippe Philippe ROUSSEAU Il y a 464 jours Hélène Hervé Profil Contacts Contacts de Pages Fichiers Blog Bonjour, Merci pour ces liens. Une autre vidéo sur la question : Tout cela se résume finalement en 5 lettres : le TEMPS -> Hélène Hervé www.pearltrees.com/helene_herve Hélène Hervé Il y a 462 jours

Développer son réseau : 3,2,1 partez ! Vous m’avez inspiré deux idées. Résumons. L’article Réseaux sociaux 6 réso…lutions a fait un tabac. Merci à tous. Plus important, il a révélé un véritable problème chez un grand nombre de personnes. Beaucoup sont en effet présentes sur ces fameux réseaux sociaux parce que « on doit y être ; aujourd’hui, tout se passe là ; on ne peut pas faire sans », etc. Concernant les réseaux professionnels, par exemple, elles ignorent comment créer le contact ou répondre aux sollicitations de manière juste. Le temps passant : – soit elles ne demandent plus rien à personne et s’isolent. – soit elles empilent les contacts et se retrouvent avec des gens dont elles ne savent ni qui ils sont ni ce qu’ils font. La semaine dernière un ami cherchait un infographiste… un peu partout. A force d’accumuler les contacts sans consistance, mécaniquement, il n’avait pas pensé à interroger son propre réseau ! Un réseau relationnel et professionnel est comme une forêt. Résultat : perte de temps et d’efficacité. Idée 2 :

Les nouvelles technologies : révolution culturelle et cognitive Conférence de Michel Serres © Inria / Photo J.-M. Ramès Publié le : 20/12/2007 Niveau facile Niveau 1 : Facile « Les nouvelles technologies nous ont condamnés à devenir intelligents ! Le 11 décembre 2007, à l’occasion des 40 ans de l’Inria, Michel Serres a donné une conférence sur la révolution culturelle et cognitive engendrée par les nouvelles technologies. Le philosophe donne rapidement le ton et invite son auditoire à prendre conscience de la révolution cognitive générée par la révolution de l’information. Voir la vidéo (1 h 04 min) : Alternative : écouter la conférence en MP3 : Newsletter Recevez chaque mois une sélection d'articles Aidez-nous à évaluer le niveau de lecture de ce document. Votre choix a été pris en compte. Michel Serres Philosophe et historien des sciences, académicien. Voir le profil

Related:  MOOC