background preloader

Prêt à jeter - l'obsolescence programmée

Prêt à jeter - l'obsolescence programmée
Related:  Planned obsolescence / Made to Break

“Prêt à jeter”: quand la nostalgie industrielle devient complotisme Tentant d'exposer les fondements de l'obsolescence programmée, le documentaire Prêt à jeter ignore selon Econoclaste des principes industriels de base... et verse dans une parano malsaine. Arte a récemment diffusé un documentaire intitulé « prêt à jeter », consacré à l’obsolescence programmée. Le documentaire a apparemment eu un grand succès public, et la critique l’a unanimement recommandé (Télérama-Le Monde-Le Figaro). Vous pouvez visionner le documentaire en vod en suivant ce lien, et pouvez (pour l’instant) le trouver sur youtube. Comme il m’avait été recommandé par diverses personnes, je l’ai visionné. La durabilité, une qualité désirable… mais pas toujours prioritaire La première, c’est que l’idée du: « c’était mieux avant, tout était solide, maintenant on ne fait plus que des produits de mauvaise qualité qui s’usent vite » est tellement intemporelle qu’on se demande bien quel a été cet âge d’or durant lequel on faisait des produits durables. Complotisme et nostalgie soviétique…

« Un iPhone devrait durer dix ans » Kyle Wiens a créé en 2003 le premier site proposant des manuels de réparation pour produits électroniques. Spécialisé dans les produits Apple, iFixit a déjà mis 6.000 manuels à disposition des internautes. La société, basée aux Etats-Unis, compte 35 employés et génère 5,8 millions de dollars de chiffre d’affaires. Elle tire ses revenus de la vente de pièces détachées et d’outils spécialement créés pour la réparation de smartphones, tablettes, PC, consoles de jeux, etc. 35 % de ses visiteurs sont concentrés en Europe. Le site a totalisé 250.000 visites d’internautes belges depuis le début de l’année. Kyle Wiens a un avis particulièrement affûté sur ce que l’on appelle l’obsolescence programmée, cette technique utilisée par certains fabricants pour rendre leurs produits inutilisables après un certain temps, afin de pousser le consommateur à acheter du neuf. Apple utilise-t-elle l’obsolescence programmée comme stratégie commerciale ? Toutes les entreprises le font. Non, moi pas. Non.

Planned obsolescence For an industry, planned obsolescence stimulates demand by encouraging purchasers to buy sooner if they still want a functioning product. There is however the potential backlash of consumers who learn that the manufacturer invested money to make the product obsolete faster; such consumers might turn to a producer (if any exists) that offers a more durable alternative. Estimates of planned obsolescence can influence a company's decisions about product engineering. Therefore, the company can use the least expensive components that satisfy product lifetime projections. Philosophers such as Herbert Marcuse and Jacque Fresco have criticized the economic and societal implications of this model. History and origins of the phrase[edit] In the United States, automotive design reached a turning point in 1924 when the American national automobile market began reaching saturation. Ending the Depression Through Planned Obsolescence, by Bernard London (fr), 1932 Types of planned obsolescence[edit]

Obsolescence programmée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La célèbre Ford T, fiable, solide, durable et accessible à l'Américain moyen, a très peu évolué durant ses 19 ans de production (1908 – 1927). Elle n'a finalement pas pu faire face à la concurrence de General Motors qui a établi sa stratégie sur la production régulière de nouveaux modèles démodant les séries précédentes[1]. C'est un des exemples proposés d'obsolescence programmée, par le design et la mode entretenue par la publicité. L'obsolescence programmée (OP) ) est le nom donné à l'ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit afin d'en augmenter le taux de remplacement[1]. Face à la prise de conscience du public, certains pays tentent de légiférer pour limiter le recours à l'obsolescence ou au vieillissement programmés. Position du problème[modifier | modifier le code] L'obsolescence programmée constitue un effet pervers de la société de consommation. Définitions[modifier | modifier le code]

Dossier : Pannes de smartphones et tablettes, jusqu’où ira t-on dans l’obsolescence programmée ? L’obsolescence programmée, une tendance qui met en rage les consommateurs. Les produits high-tech n’y échappent pas. Les pannes de smartphones et tablettes seraient planifiées par les fabricants pour inciter à leur renouvellement. Existe t-il des solutions pour y faire face ? Si les produits sortis sur le marché semblent de plus en plus innovants, impossible de compter sur leur longévité. En effet, les fabricants n’hésitent pas à limiter volontairement la durée de vie des produits pour accroitre la demande du consommateur. L’obsolescence programmée est un symptôme de notre société d’hyper consommation, elle-même drainée par des individus toujours plus matérialistes. Lien YoutubeChaine Youtube FrAndroid De plus en plus conscients d’être les victimes de l’obsolescence programmée, les consommateurs – que nous sommes – ouvrent les yeux sur cette pratique particulièrement fructueuse pour les fabricants. L’ampoule de Livermore L’obsolescence programmée est une menace pour l’environnement

La Relève et La Peste Le gâchis à grande échelle est démocratisé tandis que l’urgence environnementale ne cesse d’enflammer la polémique. Dissonante et trébuchante, la société devient schizophrène. Nous avançons à contre-courant de notre époque, pourtant si propice à une profonde remise en question. Nous achetons trop, nous consommons trop, et par conséquent, nous polluons beaucoup trop ! Quand un objet cesse de fonctionner, nous avons tendance à le remplacer, vite fait bien fait, par un nouveau modèle, flambant neuf. Actuellement, le temps c’est de l’argent, et les industriels l’ont bien compris! Malheureusement, nous constatons qu’il est souvent plus rentable de racheter que de faire réparer. Histoire de mettre un coup de pieds dans la fourmilière de la surconsommation, le gouvernement Suédois encourage une pratique ancestrale oubliée… le bricolage ! Au total, tout cela représente une coquette somme pour le gouvernement Suédois. Pour commander notre Manifeste, cliquez sur l’image !

Related: