background preloader

Déconstructions des clichés les plus courants au sujet du féminisme.

Déconstructions des clichés les plus courants au sujet du féminisme.
Il y a quelques jours, j’ai été invitée par Biaise sur twitter à co-écrire une FAQ du sexisme avec tout plein de beau monde tout partout. Beaucoup ont participé, tous n’ont pas signé à la fin (parce qu’ils n’avaient pas envie ou parce qu’ils ne se sont pas manifestés), mais en tout cas, je suis fière de vous présenter cette FAQ à présent terminée. J’espère de tout cœur que cet article commun permettra de chasser un peu les idées reçues liées au féminisme ! À noter que ce texte est donc, totalement libre de droit. Vous pouvez le copier, le diffuser partout, mais en laissant les signatures, par contre. Et en ne modifiant pas le contenu, ça va de soi (manquerait plus que vous nous fassiez dire n’importe quoi). ** »LE féminisme »** Pour des raisons évidentes de simplicité, il est courant d’employer le terme féminisme au singulier (nous l’employons d’ailleurs parfois dans cette FAQ). **Qu’est-ce que le sexisme ? **Quelques autres FAQ au sujet du féminisme.

http://www.egalitariste.net/2013/02/25/deconstructions-des-cliches-les-plus-courants-au-sujet-du-feminisme/

Related:  anti féminisme et théorie du complotFéminismeFéminismes.Feminist BashingArguments et références

« La théorie du genre  n’existe pas J’évoquais dans mon dernier article la proposition de résolution présentée en décembre à l’Assemblée Nationale par deux député·e·s UMP, visant à « établir précisément les vecteurs de promotion de la théorie du gender dans notre pays » afin d’« en évaluer les conséquences pour la collectivité nationale ». J’ai déjà expliqué en quoi cette proposition était infondée et traduisait une grave méconnaissance des études de genre (ou plutôt un contresens complet). Je voudrais maintenant faire quelques remarques au sujet des expressions « la théorie du gender », ou « la théorie du genre », désignant un objet qui n’existe pas. Cette affirmation peut surprendre, puisque ces deux expressions ont été très souvent employées depuis 2011, notamment dans des articles relayant la polémique autour des manuels de SVT. Cette expression est censée traduire gender theory, qui existe bel et bien en anglais.

CORALIE TRINH THI « LA VOIE HUMIDE » Laurent Courau LaSpirale.org - Un eZine pour les Mutants Digitaux ! Commençons par le titre de ton dernier livre La Voie humide (Oeuvre au rouge) qui fait implicitement référence à l’Alchimie. Peux-tu expliquer aux profanes ce que sont cette « voie humide » et cette « oeuvre au rouge », puisqu’il ne s’agit pas de références à ta « chatte » comme tu le soulignes dans une interview récente ? En réalité, j’ai dit qu’il ne s’agissait pas seulement d’une référence à ma chatte… J’ai conscience de la connotation sexuelle du titre, et je l’assume pleinement. La Voie Humide, c’est organique, charnel, moite, palpitant… Par contre, je m’amuse effectivement de ce que certaines critiques me reprochent d’avoir opté pour un titre vulgaire, parce que leur esprit vulgaire n’est capable de le comprendre qu’à un seul niveau – celui de ma chatte. Au passage, ma mère aussi détestait le titre. La seconde référence la plus évidente est celle de la Voie du Guerrier, ou du Samouraï, et on entre déjà dans une autre dimension.

La culture du viol On m'a récemment mailée pour me demander ce qu'était exactement la culture du viol. Même si j'ai déjà beaucoup écrit sur le sujet, je me suis dit qu'il n'était pas inutile de faire un nouvel article en tentant de formuler au mieux et le plus précisément possible. Beaucoup de gens qui entendent pour la première fois, l'expression "culture du viol" sont choqués pour 4 raisons : - Le mot culture est pour eux associé à des choses extrêmement positives ce que n'est évidemment pas le viol ; on pense par exemple au "ministère de la culture".

Pourquoi le mot humanisme ne peut remplacer le mot féminisme On entend très souvent dire "moi je ne suis pas féministe, je suis humaniste c'est moins excluant". Je vais donc essayer de préciser pourquoi ce terme ne fonctionne pas et pourquoi il neutralise les discriminations. Lorsqu'on est féministe, on tente, entre autres, de montrer qu'une injure peut être sexiste. Ainsi traiter une femme de "pute" n'est pas la même chose que de la traiter de "conne". Ainsi tabasser une femme car elle veut vous quitter n'est pas la même chose que de tabasser quelqu'un (homme ou femme) dans la rue car il vous a refusé une clope.

Ceci n’est pas du second degré La publicité Ryanair ci-dessus est évidemment sexiste. Mais tous ne l’entendent pas ainsi (ce serait surprenant lorsqu’on parle de sexisme…), et un article commente : Le message est certes à prendre au second degré. Du second degré, vraiment ? Pourtant, si on comprend le message de ces affiches au second degré, cela signifie que le message que les publicitaires cherchent à communiquer est en réalité l’inverse de ce qui est écrit, ce qui donne : nos prix ne sont pas attractifs et notre équipage non plus. « GENDER », SUICIDE ! « Observatoire du laxisme à l'école S’il ne s’agissait que d’une histoire de désir , le « mariage pour tous » ne serait pas grave. Bien malin celui qui pourrait normaliser les fantasmes. En l’occurrence, chacun ou chacune, pour le plaisir, y met du sien !

La République de Star Wars a-t-elle été détruite par l'absence de bons gynécos ? Le conflit majeur au coeur des six premiers Star Wars est assez simple : une république démocratique se transforme peu à peu en dictature autoritaire. L'un des éléments clés de cette évolution dramatique est Anakin Skywalker, qui se tourne vers le côté obscur et devient Dark Vador. La manière dont tout cela est raconté laisse entendre que la chute de la République et celle d'Anakin Skywalker sont liées - le jeune Anakin est présenté au départ comme celui qui "ramènera l'équilibre dans la Force", selon une prophétie Jedi. Notes pour une théorie du Manarchiste – Féministes pour la Justice Climatique Ce texte est la traduction d’un article paru en janvier dernier dans Strike Magazine. L’autrice de l’illustration que nous avons également traduite est Suzy X. [CW : misogynie, agression sexuelle, viol.] Le Manarchiste est le meilleur militant. Il en est intimement persuadé. Le Manarchiste propose les actions les plus radicales, les théories les plus abouties.

Injonctions, poil au… En écrivant « je le fais pour moi-même » je me doutais qu’il y aurait polémique. Sans revenir sur les accusations de misogynie (parce qu’il n’y a strictement rien de misogyne dans ce que j’ai écrit, bien que je m’attendais à ce que ça puisse être interprété de travers), plusieurs choses ont été dites qui m’ont un peu surprise. Par exemple, que l’article affirmait que toutes les raisons qu’ont les femmes de se préoccuper de leur apparence sont des injonctions patriarcales; ou encore que j’étais contre le fait de porter des jupes ou des soutien-gorges. Dit comme ça, ça peut faire sourire. Pourtant, c’est un peu problématique parce que je trouve que ce que je dénonçais était assez évident et pourtant ça n’a pas été compris. Donc je vais revenir sur le véritable thème de l’article, c’est-à-dire les injonctions sociales à tel ou tel type d’apparence pour les femmes, et l’obéissance qui en découle.

L’humour est une arme Je vais parler d’humour. La chose à laquelle il ne faut pas toucher, parce que les inconditionnels de la liberté d’expression l’ont placée au panthéon. Parce que selon eux tout doit pouvoir être dit n’importe comment, sans réflexion, même le pire, et surtout quand c’est sous couvert d’humour. Mais voilà, l’humour a bien des formes. Et est parfois instrumentalisé. Peut-on accepter toutes les formes d’humour ? Observatoire du laxisme à l'école Légende : Les Filles au-dessus; les garçons au-dessous. Le bleu pâle indique les moyennes facebook. On fait le point.

Related: