background preloader

Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister

Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister
Ces derniers mois, la médiatisation des violences sexuelles faites aux femmes a atteint l’élite politique : affaire DSK, affaire Tron ont tenu une bonne place dans les médias. Déplacement significatif du problème, puisqu’auparavant, le traitement médiatique des violences sexuelles s’était focalisé sur les banlieues, présentées comme le lieu de tous les dangers pour les jeunes femmes. Ainsi, en septembre 2010, la programmation de La Cité du Mâle, documentaire de Cathy Sanchez produit par Dock en Stock pour Arte présentait un tableau particulièrement outrancier de la situation : énumération macabre des meurtres et violences sexuelles subies par les jeunes femmes en particulier racisées[1] en banlieues, à l’exclusion de tout autre lieu, vocabulaire spécifique (« lapidation », « immolation »), portraits très fabriqués de jeunes hommes arabes violents[2]. Il ne suffit donc pas de dénoncer le racisme mais de construire une riposte féministe à cette perversion de notre lutte. Le ralliement

http://www.contretemps.eu/interventions/comprendre-instrumentalisation-f%C3%A9minisme-fins-racistes-r%C3%A9sister

Related:  Féminisme

CORALIE TRINH THI « LA VOIE HUMIDE » Laurent Courau LaSpirale.org - Un eZine pour les Mutants Digitaux ! Commençons par le titre de ton dernier livre La Voie humide (Oeuvre au rouge) qui fait implicitement référence à l’Alchimie. Peux-tu expliquer aux profanes ce que sont cette « voie humide » et cette « oeuvre au rouge », puisqu’il ne s’agit pas de références à ta « chatte » comme tu le soulignes dans une interview récente ? En réalité, j’ai dit qu’il ne s’agissait pas seulement d’une référence à ma chatte… J’ai conscience de la connotation sexuelle du titre, et je l’assume pleinement. La Voie Humide, c’est organique, charnel, moite, palpitant… Par contre, je m’amuse effectivement de ce que certaines critiques me reprochent d’avoir opté pour un titre vulgaire, parce que leur esprit vulgaire n’est capable de le comprendre qu’à un seul niveau – celui de ma chatte. Au passage, ma mère aussi détestait le titre. La seconde référence la plus évidente est celle de la Voie du Guerrier, ou du Samouraï, et on entre déjà dans une autre dimension.

Les attributs du pouvoir et leur confiscation aux femmes. Le genre et la parole. Partie 1 : l’occupation de l’espacePartie 2 : le temps de parole et le choix des sujets de conversation Partie 3 : l’expression de la colère Nous avons vu que les hommes – ou du moins les personnes masculines – occupaient plus d’espace que les personnes féminines. Nous allons voir maintenant comment se répartit le temps de parole entre les genres. La République de Star Wars a-t-elle été détruite par l'absence de bons gynécos ? Le conflit majeur au coeur des six premiers Star Wars est assez simple : une république démocratique se transforme peu à peu en dictature autoritaire. L'un des éléments clés de cette évolution dramatique est Anakin Skywalker, qui se tourne vers le côté obscur et devient Dark Vador. La manière dont tout cela est raconté laisse entendre que la chute de la République et celle d'Anakin Skywalker sont liées - le jeune Anakin est présenté au départ comme celui qui "ramènera l'équilibre dans la Force", selon une prophétie Jedi.

«Je veux marcher à côté des mères, des salopes, des grosses» Ecrivaine, Virginie Despentes s’est fait remarquer en 2006 par un essai féministe percutant, King Kong Théorie. Elle défend les prostituées, les femmes voilées, les lesbiennes, les vieilles… Pourquoi être contre la pénalisation du client, et contre la loi sur le voile à l’école ? La pénalisation des clients est un outil du pouvoir pour contrôler les sans-papiers. Il ne s’agit pas de protéger les travailleuses contraintes, mais de les opprimer davantage. Le féminisme ne devrait pas être instrumentalisé pour permettre au gouvernement de durcir sa politique d’immigration.

D’où vient le symbole féministe avec le poing levé? En Iran, un simple tatouage a suffi à créer une polémique d’une ampleur nationale. L’objet du scandale? Un poing levé dans le «symbole de Vénus», ou «symbole féminin», inscrit dans la chair de l’actrice Taraneh Alidoosti, que le New York Times qualifie de «Natalie Portman de l’Iran». Le dessin à l’encre avait légèrement dépassé de son pull lundi 30 mai et il a suscité l’ire des conservateurs, qui le considèrent comme un symbole «antifamille». En réalité, il s’agit d’un symbole féministe, vieux de près de cinquante ans. Taraneh Alidoosti a donné elle-même quelques explications sur la nature de ce signe.

Les Dé-chaînées » Service d’ordre en manifestation féministe : pourquoi il peut et doit être féminin Une manifestation, parce qu’il peut y avoir des éléments perturbateurs (externes ou internes), doit avoir un service d’ordre qui aura pour mission de gérer les éventuels problèmes de sécurité, et de calmer celles et ceux qui seraient trop énervés. Le service d’ordre en manifestation : un indispensable rôle d’anticipation et de vigilance Il ne s’agit pas de faire preuve d’attitudes agressives ou intimidantes, bien au contraire, mais d’être organisé.e.s, d’avoir un regard global sur ce qui se passe autour de soi et d’anticiper les situations problématiques. Il ne s’agit pas non plus d’espérer les problèmes, mais de les anticiper au cas où ils surviendraient.

[TUTORIEL] Comment être un-e bon-ne allié-e? - Lamia(Λαμία), sa vie, son oeuvre (non je plaisante) Vous voulez être un-e bonne allié-e et vous ne savez pas comment faire? Voici une liste de quelques conseils non exhaustifs. Checkez vos privilèges: Cela peut paraître évident sauf que ce n'est pas le cas pour tout le monde. Rappeler d'où vous parlez, que vous n'êtes pas concerné-e pour éviter tout malentendu.

Réponse au Figaro et au Point sur la supposée "expérimentation" de la "théorie du genre". Nous savons ce que sont le Figaro et le Point dans le paysage médiatique français, et à quel(s) public(s) ils s’adressent. Il n’est pas donc étonnant qu’en toute mauvaise foi, ils reprennent, sans critique aucune, l’expression "théorie du genre", forgée à l’origine par ceux qui déclarent s’y "opposer" ; ils ne sont pas les seuls par ailleurs. Chacun de ces journaux a publié un article sur un enfant, Bruce, dont la circoncision a été ratée en 1966. A l’issu de l’opération, il n’avait plus un pénis "normal". Le jumeau de l’enfant, Brian, n’a pas eu ce problème.

Ces adversaires qui se prétendent nos alliés – feministeantifa Tout le paradoxe du mot « féminisme » réside dans sa propre définition et ses enjeux. Il est à la fois un gros mot et un sésame. Un gros mot quand il est prononcé par les femmes : une femme-féministe est une hystérique, une mal-baisée, une extrémiste colérique qu’il faut à tout prix calmer, qui dessert sa cause, qui ne comprend rien aux « vrais » combats. Un sésame quand il est prononcé par les hommes : un homme-féministe est un héros, qui mérite qu’on l’applaudisse, un brave type qui soutient la-cause-des-femmes, qui peut se prévaloir d’être un progressiste, voire de donner des leçons de respect des femmes.

Related: