background preloader

Comment Wikipédia a tué les encyclopédies papier

Comment Wikipédia a tué les encyclopédies papier
L'une après l'autre, les encyclopédies papier jettent l'éponge. Après Britannica en mars dernier, et Larousse qui était déjà passé au tout numérique sur ce créneau, Universalis a annoncé mardi 13 novembre qu'il arrêtait la diffusion de son édition physique. Près de 240 ans après l'achèvement du dernier volume du Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de Diderot et D'Alembert, la France ne disposera bientôt plus d'aucun ouvrage papier collectif tentant de rassembler le savoir universel. Une révolution au pays des Lumières. L'éditeur français ne rend pas pour autant complètement les armes dans l'univers de l'imprimé. Une septième et ultime édition en 30 volumes est lancée. Hervé Rouanet, directeur général d'Universalis, explique les raisons du tournant stratégique pris par son entreprise : Arrivée des CD-ROMs La décision prise par Universalis d'arrêter son édition imprimée est en réalité l'aboutissement d'un long processus engagé depuis une vingtaine d'années.

Qui écrit Wikipédia ? Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia, ferait-il fausse route en répandant l’idée que Wikipédia n’est finalement guère différente d’une encyclopédie traditionnelle ? En appuyant son analyse sur le nombre de contributeurs qui cumulent le plus de modifications, il montre que 50% des modifications sont effectuées par 0,7% des utilisateurs (soit 524 personnes), alors que les 2% les plus actifs (1400 personnes) réalisent près de 75% de l’ensemble des modifications. Ce qui nous éloigne définitivement de la règle 80-20 définie par Pareto et nous rapproche de la règle 90-9-1 (Zipf) appliquée aux communautés de pratique : 90% des utilisateurs sont des clandestins : ils lisent, observent mais ne contribuent pas9% sont des contributeurs occasionnels, dont les priorités sont extérieures à la communauté1% sont des contributeurs actifs, responsables de la grande majorité des contributions et démontrant pour certains un phénomène d’addiction Et vous, vous êtes plutôt bon samaritain ou… WikiGnôme ?

Texte de la conférence "Wikipédia fabrique-t-elle de l’information fiable ?" par Marie-France Blanquet Wikipédia fabrique-t-elle de l’information fiable ? Jamais projet d’encyclopédie, - intitulé proposé par les créateurs -, n’a fait couler autant d’encre, soit pour être proprement démoli car accusé de tous les maux (ou presque) ; soit, au contraire, pour être glorifié et recommandé fortement aux auteurs comme aux lecteurs. Jamais non plus un nom propre n’est entré aussi vite dans le langage populaire. Wikipédia explose en quantité d’articles, en quantité de langues, en quantité de contributeurs mais dans le même temps, explose aussi en quantité de critiques négatives très médiatisées. Médiamétrie ou Alexa mesurent cette explosion et placent Wikipédia parmi les sites les plus consultés dans le monde et aussi en France. Y a-t-il en quelque sorte, une « subliminalité » dans les textes ? D’où viennent les jugements de valeur forts qui condamnent ou célèbrent sans appel ? Dans un premier temps, on ne peut qu’être ébranlé par l’attitude des pour ou wikipédiholiques et des antis. Qui ?

Wikipédia veut améliorer le contrôle des contenus, actualité Tech & Net : Le Point Wikipedia : perd ses rédacteurs et modérateurs Liens commerciaux Wikipedia : perd ses rédacteurs et modérateursAprès des années de succès, Wikipedia commence à s'essoufler. Un grand nombre de volontaires, y compris les rédacteurs, modérateurs et correcteurs, ont décidé d'abandonner l'encyclopédie libre. Trop de travail... Au début de 2009, ils étaient 49000 à vouloir jeter l'éponge. Kat Walsh, un bénévole de longue date, fait remarquer: «Il était plus facile de s'occuper de Wikipedia au début 2004. Actuellement, il y a environ 3 millions de bénévoles à travers le monde.

Wikipédia : où sont les femmes ? Contributeurs et sujets de contribution très majoritairement masculins Vidéo : Adrienne Alix face au déficit des femmes pour les contributions à Wikipedia (Adrienne Alix est directrice de Wikimedia France) Wikipédia : où sont les femmes ? ‎"La bonne réputation de l'encyclopédie en ligne Wikipedia se heurte à la question des genres. (...) que ce soit en français ou en anglais, plus ou moins 90% des contributeurs de wikipedia sont des hommes.

Wikipedia : bilan des recherches La VST met en ligne un nouveau dossier, intitulé L’édition de référence libre et collaborative : le cas de Wikipedia (ou PDF) qui s’attache à présenter et mettre en perspective les premières recherches internationales sur Wikipedia. L’année 2005 a été particulièrement riche en débats et controverses sur l’encyclopédie libre Wikipedia. Alors que l’attention des médias grands publics et des traditionnels médiateurs du savoir reste le plus souvent mobilisée par des affaires de vandalisme et des problèmes de fiabilité et de qualité, les usages ne cessent de se développer. Le nombre total d’articles sur l’ensemble des versions est passé de 1 million 400.000 à 3 millions 400.000 en l’espace d’un an. Cette croissance exponentielle des contenus s’accompagne d’une augmentation forte de la fréquentation, plaçant l’encyclopédie parmi les 25 sites les plus visités au monde selon le baromètre Alexa. Malgré ces initiatives, les recherches restent peu nombreuses, mais surtout peu visibles.

Philip Roth contre Wikipédia - L'histoire du jour - Société Philip Roth écrit à Wikipédia pour faire modifier un article qui le concerne. "Cher Wikipedia... Je suis Philip Roth. J'ai découvert récemment sur votre site un article consacré à mon roman "La Tache"..." Il y a quelques semaines, Philip Roth découvre un article de Wikipédia à propos de son roman. Philip Roth demande donc à son biographe, Blake Bailey, de modifier la notice sur Wikipédia. Les administrateurs de Wikipédia enfoncent le clou. L'écrivain décide alors d'employer les grands moyens. Wikipédia finit par obtempérer.

Wikipédia à Philip Roth : « Vous n’êtes pas une source crédible sur vous-même » | Rue89 Culture Philip Roth n’en est pas revenu. Le célèbre écrivain américain (« Portnoy et son complexe », « Opération Shylock »...) a voulu rectifier une information erronée sur sa fiche Wikipédia, et s’est vu répondre qu’il n’était pas une source crédible sur... lui-même. L’affaire s’est bien terminée, et la fiche Wikipédia a bien été corrigée ce week-end. Une affaire qui révèle la rigidité excessive de certaines règles de fonctionnement de Wikipédia, mais aussi la difficulté que peut avoir un romancier par rapport à sa propre fiction. Quel est le modèle du héros de « La Tache » ? Roth raconte dans sa lettre ouverte : « Je suis Philip Roth. En d’autres termes, la parole de l’auteur ne suffit pas s’il n’y a pas de source dite secondaire, c’est-à-dire un lien pouvant attester de ce qu’il dit. D’où l’idée de Philip Roth de publier cette “lettre ouverte” sur le site du New Yorker, qui a ensuite servi de “source secondaire” pour modifier la fiche Wikipédia, avec un lien vers cette page en référence.

Comparatif de six encyclopédies en ligne : Wikipedia Wikipédia : la fiabilité du contenu déterminée par un code couleur Si nous ne devions retenir qu'une seule critique à l'égard de Wikipédia, c'est bien la question de la fiabilité du contenu. En effet, la nature de ce projet encyclopédique implique forcément que toutes les pages puissent être modifiables par tous, à tout moment. Or, malgré le dévouement de dizaines de milliers d'internautes à travers le monde qui améliorent les articles et vérifient chaque modification effectuée, le risque de voir certains passages vandalisés ou tout simplement truqués reste important. Bien entendu, tous les articles n'ont pas la même probabilité de se faire attaquer. Ainsi, un sujet comme l'Homologie et cohomologie a moins de chance de se faire vandaliser par un internaute qu'un article portant sur l'actualité, l'histoire ou sur des personnalités politiques. Depuis le début, les responsables de l'encyclopédie ont cherché à trouver la parade contre ce fléau. Désormais, c'est avec un système dénommé WikiTrust que Wikipédia va protéger l'encyclopédie.

Wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Wikipédia (Wikipedia en anglais) ( Écouter en français) est un projet d'encyclopédie universelle, multilingue (291 langues mi-2015), sous licence CC-BY-SA 3.0, créée par Jimmy Wales et Larry Sanger le 15 janvier 2001[1] en wiki sous le nom de domaine wikipedia.org. L'encyclopédie ainsi que son environnement sont hébergés sur Internet grâce aux serveurs financés par la Wikimedia Foundation, organisation à but non lucratif américaine, dépositaire de la marque Wikipédia. L'encyclopédie est en libre accès, en lecture comme en écriture, c'est-à-dire que n'importe qui, accédant au site, peut en modifier la quasi-totalité des articles. Jimmy Wales ainsi que Larry Sanger ont lancé Wikipédia le 15 janvier 2001. Historique La version française de Wikipédia est officiellement créée le 23 mars 2001. Le 20 juin 2003, la Wikimedia Foundation est créée pour financer le soutien technique de Wikipédia. Autres formes de diffusion Distribution papier et CD/DVD Notes

Contre le plagiat, un prof piège ses élèves Ayant constaté, lors de sa première année d’enseignement dans un lycée, que ses élèves recopiaient le web dans leurs dissertations, un professeur de lettres a décidé de les prendre à leur propre piège. Il le raconte sur son blog, La Vie Moderne, signalé par Arrêts sur Images. «Vers la fin de l’été de cette même année, j’ai exhumé de ma bibliothèque un poème baroque du XVIIe siècle, introuvable ou presque sur le web. L’auteur en est Charles de Vion d’Alibray. Et le professeur décide de rédiger une fausse note sur Wikipédia, de fournir à des sites de dissertations des corrigés plein d’erreurs, de s’inscrire sur des forums à la fois comme érudit et comme élèves posant des questions, pour instaurer un dialogue factice au sujet de l’auteur. «A la rentrée, j’ai accueilli mes deux classes de première en leur donnant deux semaines pour commenter ce poème à la maison et en leur indiquant la méthodologie à suivre. Conclusion du professeur: publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur

Google avale Wikipedia ? 14 février 2005 Nous vous en parlions ici, et depuis une certaine annonce, (une partie de) la blogosphère ne parle que de ça : Google et Wikipedia sont en train de négocier un accord. L’idée est simple : la fondation Wikimedia (qui est entre autre à l’origine du projet Wikipedia, encyclopédie collaborative sur le web) est à la recherche de serveurs et de bande passante pour faire face à son (mérité) succès. **Info originale détectée sur : et relayée par Jérôme Charron : **Autres billets sur la question : - - - - Imprimer ce billet

Related: