background preloader

Le vrai mec et la vraie fille : deux abrutis bien trouvés

Le vrai mec et la vraie fille : deux abrutis bien trouvés
Quand j’ai écrit le Manuel du vrai mec, cet « étalon priapique au QI de moule » (sic) censé servir de modèle au genre masculin, on m’a suggéré d’écrire aussi sa version fille. Parité oblige, je m’y suis employée, et voici le portrait de la Vraie Fille Féminine, cette ravissante idiote qui s’habille en rose à paillettes. Ils font un joli couple, c’est sur: aussi abrutis l’un que l’autre. Mais attendez, quelque chose me turlupine… Mais oui ! Depuis quand le sexisme est-il paritaire? Mais oui, ces deux imbéciles virtuels, là, on est bien d’accord qu’y en a pas un pour attraper l’autre, mais on est aussi d’accord pour dire qu’ils sont très différents… Complémentaires, diront les bien-pensants. Notons bien que dans les deux cas, j’aurais tout à fait raison. Le sexisme contre tous Notons bien que la demoiselle ou le damoiseau qui se fend d’une réflexion sur le « sexisme qui est contre les hommes aussi bien que les femmes », elle ou il a tout à fait raison. Alors, qui souffre le plus?

http://lesquestionscomposent.fr/vraimecvraiefille/

Related:  Corps naturel, corps artificielStéréotypie sexisteGenreféminisme

MONDE : Comment la beauté devient une tyrannie pour les femmes 02.04.2012Entretien avec Mona Chollet - Par Camille Sarret Qu'est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ? C'est une très vieille préoccupation chez moi. Je me suis intéressée à cet univers de la mode et de la beauté dès mon adolescence - je lisais assidûment la presse féminine. J'ai toujours eu un rapport à la fois fasciné et perplexe. Les filles faciles se portent bien, merci Agnès Giard s'en prend aux magazines féminins et ça fait mal : Une femme épanouie ne consomme pas la presse féminine (du moins pas celle qui voudrait l’aider à "booster sa libido"). Une femme épanouie n’a pas besoin qu’on lui donne mauvaise conscience ni qu'on la dissuade de passer pour une fille facile. Elle se prend en charge, merci. La bonne consommatrice des féminins (ceux qui victimisent leurs lectrices) est forcément celle qui a peur d’être quittée, peur d’être violée et peur d’être moche.

Le langage, catégorie utile pour la lutte féministe Il y a des hasards tout à fait étonnants. Hier (jeudi 27 septembre 2012), Cécile Dufflot a mis les choses au point à l’Assemblée nationale. Petit rappel des termes de l’échange : « ce que je sais M. Accoyer, c’est que je suis une femme. Je vous prierai donc de m’appeler Madame la ministre […] Sinon je me verrai dans l’obligation de vous appeler, Monsieur le député, avec un “a” ce qui ferait Monsieur la député. Ce serait aussi désagréable à votre égard qu’au mien ». Sexisme chez les geeks : Pourquoi notre communauté est malade, et comment y remédier J’aimerais préciser quelque chose. Quand Mar_Lard a publié son article sur Joystick en août dernier sur ce blog, nous avons décidé de publier tous les commentaires afin que tout le monde puisse se rendre compte de la violence des réactions. Je suggère à ceux qui voudraient réitérer ce genre d’exploits (histoire de contribuer à la démonstration de Mar_Lard, merci les mecs) de lire la charte de modération désormais en vigueur sur ce blog au lieu de perdre leur temps. [EDIT] Devant le nombre de confusions, 2ème précision: ce blog appartient à AC Husson mais l’auteure de cette contribution est Mar_Lard. Si vous voulez la contacter par mail, je transmettrai. Attention, cet article inclut de nombreux exemples susceptibles de choquer : images d’une grande violence ou sexuellement explicites, insultes et propos à caractère fortement sexiste/homophobe/raciste, menaces de violences sexuelles et autres.

Violences domestiques : La passivité des témoins dénoncée (Vidéo) Accueil / Société / News société / Notre passivité face aux violences domestiques révélée dans une vidéo 3100 partages Publié par Allison Pujol Publié le 17 novembre 2014 Le 11 novembre, une nouvelle expérience comportementale a été dévoilée sur Youtube. Cette dernière montre que peu de personnes oseraient intervenir si elles étaient témoin d’une scène violente entre deux partenaires. Tatouage : quand la société de consommation investit les corps FIGAROVOX INTERVIEW - Le sociologue David Le Breton décrypte le phénomème du tatouage qui, au delà du milieu sportif, investit les rues. David Le Breton est professeur à l'Université de Strasbourg, membre de l'Institut universitaire de France et chercheur au laboratoire Cultures et Sociétés en Europe. Il a écrit notamment: L'adieu au corps (Métailié), Anthropologie du corps et modernité (PUF) ou encore Signes d'identité. Tatouages, piercings et autres marques corporelles (Métailié).

Ah, si j'étais un homme... Ce billet ne concerne que moi. Je ne dis pas que tous les hommes sont comme ça, mais qu'avoir grandi dans un système patriarcal aurait probablement forgé chez moi une telle personnalité. Si j'étais un homme, je profiterais tant que possible des avantages que mon sexe me confère, mais en m'arrangeant pour que ça ne se voie pas trop. Virginie Despentes répond à Lionel Jospin et aux anti-mariage pour tous Santé Clément et Julien se voient régulièrement et couchent ensemble à l’occasion. Problème, cette fois-ci, ils ont fait l’impasse sur le préservatif… Des élu.e.s de gauche ont fait savoir qu'ils/elles resteraient vigilants. Marie Louise Coleiro Preca a signé la loi.

Femen partout, féminisme nulle part, par Mona Chollet (Le Monde diplomatique, 12 mars 2013) «Les musulmans semblent éprouver un sentiment de puissance virile à voiler leurs femmes, et les Occidentaux à les dévoiler », écrivait l’essayiste marocaine Fatema Mernissi dans Le Harem et l’Occident (Albin Michel, 2001). L’engouement des médias français pour des figures comme les Femen ou Aliaa El-Mahdy, l’étudiante égyptienne qui, en 2011, avait posé nue sur son blog (1), offre une nouvelle confirmation de la justesse de cette observation. On a pu voir sur France 2, le 5 mars, un documentaire consacré au collectif d’origine ukrainienne implanté en France depuis un peu plus d’un an (2), et un autre intitulé Aliaa, la révolutionnaire nue sur La Chaîne parlementaire (LCP) pour le 8 mars, Journée internationale des femmes.

Des phoques accusés de viols sur pingouins - L'Obs Les phoques sont des violeurs nécrophiles cannibales avec un goût prononcé pour les pingouins. Des scientifiques qui observent la vie animale sur l'Île sud-africaine Marion, dans l'océan Indien, sont devenus malgré eux les tristes témoins d'agressions sexuelles répétées, allant parfois jusqu'au meurtre puis jusqu'au cannibalisme animal. Au total, quatre agressions de ce genre ont été recensées officiellement par les spécialistes.

Le tatouage, un phénomène culturel et de société - Santé Quel coup de pub, les Jeux olympiques de Londres ! Les tatouages tribaux d'Alain Bernard, les fleurs XXL sur les aines de Camille Lacourt et la phrase inscrite sur le bras du champion Fabien Gilot, en hébreu, "Je ne suis rien sans vous", ont fait couler autant d'encre que leurs performances sportives. Et ont entraîné pas mal de vocations.

« Avoir des couilles » : top 10 des expressions sexistes banalisées Ce sont des expressions sexistes, mais c’est bien normal. C’est le langage courant quoi. Et puis ce sont des détails. Prospérité de la potiche En librairie aujourd’hui, Beauté fatale. Les nouveaux visages d’une aliénation féminine (Zones / La Découverte, 250 pages, 18 euros) reprend et approfondit des analyses ébauchées soit ici-même, soit dans Le Monde diplomatique. Nous vous en proposons l’introduction ci-dessous.

Related: