background preloader

Fabriquer son lombricomposteur : tous les trucs et astuces !

Fabriquer son lombricomposteur : tous les trucs et astuces !
Related:  razoniajardin

Lombricomposteur : à l'usage Mis en place, il y a environ deux mois, voici des nouvelles en direct du lombricomposteur ! Premiers constats Déchets en surface J'en suis plutôt contente pour l'instant, même si je pense qu'en "temps normal" le processus doit être un peu plus rapide... Depuis le début, lorsque le lombricomposteur est fermé : aucune odeur ne s'en échappe ! Cela ne prend pas beaucoup de temps: ouvrir le bac pour mettre les déchets, remuer de temps en temps, humidifier légèrement tous les 2/3 jours, récupérer les vers coincés entre les bacs (ceci devrait être réglé lorsque les autres bacs seront remplis): je dirais environ 1/2 heure par semaine... Evolution chronologique 1er mois Plus profond, belle couleur noire de compost... Le substrat et les premiers déchets ont commencé à prendre la forme d'une "éponge humide" dès 15 jours. Aux environs de 3 semaines, les vers n'étaient pas encore sous la surface, j'ai tout de même remis peu à peu des déchets facilement dégradables (pelures de pommes de terre, endives...).

Le lombricompost MAISON: facile Vous rêvez d’avoir un composteur mais vous n’avez que peu de place. Laissez travailler les vers à votre place Vous avez besoin de 4 éléments : une caisse extérieure (Important avec beaucoup d’ouvertures pour laisser l’air circuler) une caisse intérieure sans fond (très facile avec une cagette) un morceau de grillage : le grillage à lapin ou un autre peu importe et bien sur quelques vers (une petite poignée m’a suffi au début) pour ma part ramassés en forêt, et dans mon jardin après de fortes pluies. Mettre le grillage dans la caisse intérieure. Ensuite posez cet ensemble dans la caisse extérieure… Et voila vous avez un lombricompost!!! Conseils pour commencer : mettre un peu de terre au fond de la caisse avec les vers de terre, mettre denrées à composter sur le grillage les vers sont dans la terre mais quand ils vont vouloir se nourrir ils vont se déplacer à travers le grillage pour dégrader vos déchets. A vous de jouer !

Comment construire son Lombricomposteur "fait maison" ? - Le WorgaBlog Pourquoi composter ses déchets ? Pour réduire la quantité de déchets ménagers et fabriquer de l'engrais. Comment faire ? En construisant un composteur ou un lombricomposteur chez vous. Et quand on peut éviter de dépenser des fortunes, c'est encore mieux ! Première chose à faire : répertorier le matériel dont vous aurez besoin pour monter votre lombricomposteur : des boîtes de polystyrène empilables. (couvercle, bac avec trous, bac sans trous pour le fond du composteur) des vers de terre bien entendu. Quelles sont les étapes de montage ? 1- Bien rincer et laver les boîtes de polystyrène, surtout si elles viennent de chez le poissonnier ! 2- Préparer les boîtes de polystyrène : il est possible qu'elles aient des trous à la base. Pour assurer une étanchéité parfaite, vous devrez probablement accrocher un sac plastique tout autour pour couvrir par dessous ce bac (photos à venir). 3- Faites des trous de 3 à 8 mm de diamètre (avec une perceuse, c'est plus rapide !) Et voilà, le tour est joué !

Lombricompostage Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Le vermicompostage (ou lombricompostage) est une méthode écologique de valorisation de déchets biodégradables par leur transformation en engrais naturel, effectuée par des vers de compost. Vermicompostage est un néologisme préférable au terme populaire lombricompostage. Un lombricomposteur produit deux engrais naturels: vermicompost ou lombricompost solide, c'est un amendement organique de premier ordre, thé de compost liquide Les déchets sont placés avec les vers dans un récipient appelé vermicomposteur ou lombricomposteur dans lequel est reconstitué un milieu favorable. Le vermicompostage nécessite peu de place et ne dégage aucune odeur nauséabonde (odeur de sous-bois), ce qui rend possible sa pratique en appartement et en fait donc une très bonne solution à la réduction des déchets ménagers. Fonctionnement Principe Différences avec le compostage classique Vermicompost prêt à l'utilisation Avantages Inconvénients Les vermicomposteurs Vertical Achat

Créer un potager en carré Le potager en carré consiste, comme on peut facilement le deviner, à mettre en place un potager dont les délimitations forment un carré. Dans ce potager en carré, la culture doit se faire sur une surface supérieure à un mètre carré où il est possible de planter environ seize espèces de légumes que vous utiliserez bien sûr pour votre consommation personnelle. Pour profiter des légumes bio, mais aussi pour pouvoir contempler les belles couleurs de votre potager en carré, différentes précautions doivent être prises. Le potager en carré est une technique de jardinage qui s’adresse spécialement à ceux qui débutent dans le domaine. Les démarches à suivre pour le mettre en place sont très faciles et la plantation ainsi que l’entretien du potager sont d’une simplicité enfantine. Le plus avec le potager en carré est qu’on peut l’agrandir au fur et à mesure en ajoutant de nouveaux carrés jusqu’à ce qu’on obtienne un vaste jardin. revenir en haut Réussir la mise en place d’un potager en carré

Jardiner en terre argileuse Composer avec les éléments Comment se faire des alliés de ces sols à priori ingrats. Commencez par voir si vous pouvez facilement les amender. Le gravillon ou le sable grossier (de maçonnerie) sont des matériaux faciles à trouver et d'une grande efficacité pour alléger les sols argileux. De même, afin d'accroître la rétention du sol en eau durant l'été, épandez un copieux paillis entre les plantes. Sachez également choisir le bon moment pour intervenir lors de vos séances de jardinage. Choisir les meilleures plantes adaptables Même si votre terre n'est pas très bien préparée et entretenue, certaines plantes s'accommoderont d'un tel sol. En voici une sélection éprouvée Pour composer des bosquets fleuris, pensez aux weigelas, aux millepertuis, au groseillier-fleur, aux mahonias, deutzias et infatigables abélias. Les rosiers se plairont également en terre lourde pour peu qu'elles ne soit pas trop détrempée. Concernant les plantes vivaces, le choix est très vaste. Côté plantes bulbeuses.

guide-lombricompostage.pdf - Terrassements - permaculture L’eau est la vie, et tout comme elle, on peut choisir de créer l’abondance, ou de simplement la regarder s’écouler. L’HYDROLOGIE AU CŒUR DE LA CHIRURGIE TOPOGRAPHIQUETravaux de terrassement de permaculture de kangaroots-permaculture(4 projets présentés ici pour l'instant, du dernier en date aux plus anciens) - Construction d'un étang à fond d'argile dans le Jura - Suisse fin Juin 2012 (PPC) Présentation de l'ouvrage : Un étang de taille moyenne avec une revêtement d'argile. Sa particularité est qu'il fut construit avec du matériel importer de l'extérieur, le site n'en contenant pas. (Il diffère donc du type d'étang des 2 projets présentés plus bas)Ni moi, ni le client ne désirait utiliser un revêtement synthétique. - Création d'un étang et de deux swales en Veveyse - Suisse mai 2012 (PPC) Après 8 mois de mise à l'enquête cantonale, un deuxième travail de terrassement dans la même commune (que le projet présenté après celui-ci) a pris place en mai 2012. L'étang L'étang

Comment construire son Lombricomposteur "fait maison" ? - Le WorgaBlog Pourquoi composter ses déchets ? Pour réduire la quantité de déchets ménagers et fabriquer de l'engrais. Comment faire ? En construisant un composteur ou un lombricomposteur chez vous. Première chose à faire : répertorier le matériel dont vous aurez besoin pour monter votre lombricomposteur : des boîtes de polystyrène empilables. (couvercle, bac avec trous, bac sans trous pour le fond du composteur) des vers de terre bien entendu. Quelles sont les étapes de montage ? 1- Bien rincer et laver les boîtes de polystyrène, surtout si elles viennent de chez le poissonnier ! 2- Préparer les boîtes de polystyrène : il est possible qu'elles aient des trous à la base. Pour assurer une étanchéité parfaite, vous devrez probablement accrocher un sac plastique tout autour pour couvrir par dessous ce bac (photos à venir). 3- Faites des trous de 3 à 8 mm de diamètre (avec une perceuse, c'est plus rapide !) 4- placer un bac avec trous sur le bac sans trous. Et voilà, le tour est joué !

Le potager en carrés : explication pour débuter Il suffit d'un petit coin de jardin pour cultiver quelques légumes. Avec le potager en carrés, vous pouvez vous faire plaisir rapidement et simplement, sans vous lancer dans le grand jardinage! Voici les grands principes... Un potager en carrés : qu'est-ce que c'est ? A tout seigneur, tout honneur : c'est un jardinier américain, Mel Bartholomew, qui a popularisé la technique du potager en carrés dans son ouvrage "Square Foot Gardening" publié pour la première fois en 1981. Les grands principes de cette méthode sont extrêmement simples. Les principaux avantages de cette nouvelle approche culturale... Pourquoi un potager en carrés Salade, betterave, bette... cultivées en carrés La motivation première doit être : le plaisir de jardiner, et de cultiver quelques légumes "soi-même", sans pour autant se lancer dans un potager de dimensions industrielles ! Sauf rares exceptions, le jardinier d'aujourd'hui ne cultive plus son potager pour assurer les besoins complets de sa famille.

10 écogestes insolites pour un potager qui a la patate Extrait de Néoplanète 29 On connaît déjà toutes les astuces classiques pour un jardin respectueux de l’environnement. Mais si on se lâchait un peu, cette année ? Plantes repousse-taupes, jardinage en lasagne ou betteraves rayées… voici nos écogestes insolites, pour une saison cocasse parmi les légumes. Je superpose des couches de morceaux de carton mouillé à des couches de compost sur la surface du potager. Je vous l’accorde, le résultat n’est pas des plus coquets, mais ce type de jardinage a tout bon, car il empêche la repousse des mauvaises herbes (pas besoin de désherbant), évite l’évaporation (moins d’arrosage), nourrit et protège durablement la terre… Essayez-le, c’est assez spectaculaire, vous verrez bientôt vos légumes pointer le bout de leur nez. Ainsi, adieu la corvée de bêchage au printemps ! Des semences de pommes de terre fragiles à conserver ? On peut attirer les animaux dans son jardin de plusieurs façons, sans acheter des boules de graines ou des abris en kit.

Compostage lombricompostage Consommer Durable Que puis-je mettre au compost ?... Le 02/05/13 par yanh35 - Pas de commentaire » Lorsque nous décidons de nous lancer dans le jardinage responsable, nous prenons conscience de l’importance de penser à enrichir la ... Lire la suite » La Moulibox, le mini composteur pour urbains... Le 08/08/11 par dvrp - 2 Commentaires » Recycler les déchets organiques est le travail tout naturel des… lombrics. Lire la suite » Brass'compost : pour brasser facilement son compost... Le 07/02/11 par ESATDELODET - 13 Commentaires » La transformation de vos déchets en compost est longue (n'est ce pas ?). Lire la suite » Recherche vers pour lombricompostage... Le 10/01/11 par migmou - 4 Commentaires » Bonjour Ayant entendu dire que les vers de terre pouvaient réduire les déchets animaux, je m'adresse à toutes personnes qui pourraient se proposer ... Lire la suite » Peut-on jeter un produit portant la mention "compostable... Le 16/09/10 par cyrill.e - 5 Commentaires » Lire la suite » Le 28/05/10 par cyrill.e - 4 Commentaires »

La permaculture au fil des saisons Avant l'hiver, nous avons abondamment recouvert les buttes de BRF. La neige n'empêche pas les vers de terre de travailler sous une épaisse couche de protection. Mais les buttes ont tendance à s'affaisser. En hiver, ne pas hésiter à laisser les poules courir et gratter dans la permaculture. Le printemps semble long à venir. Jusqu'au 15 mai (Saints de Glace), les buttes semblent bien nues. Tout à coup, entre le 15 mai et le 15 juin, c'est l'abondance ! Le 15 juin, une épaisse jungle a envahi les buttes de permaculture. Les buttes l'an dernier, en novembre : A lire sur le blog : Un potager généreux, même en novembre Voir d'autres articles sur la permaculture sur le blog »

Vos 8 conseils à un débutant qui veut faire son compost Une poignée de compost dans les mains de l’agronome Marcel Mezy (Remya Gabalda) C’est « l’or noir du jardinier », la substance magique qui multiplie les roses sur le balcon ou redonne vigueur à l’arbuste souffreteux au fond du jardin. Le compost, cette terre brune résidu de la décomposition des déchets, fait des miracles. Le préparer soi-même permet de réduire drastiquement la quantité de déchets produite, une source possible d’économies alors que les communes sont de plus en plus nombreuses à faire payer le ramassage des poubelles en fonction du poids des ordures déposées. Comme vous serez sans doute nombreux à vous y mettre en 2013, j’ai demandé à un échantillon de riverains jardiniers quels sont les conseils qu’on peut donner à un débutant. Un tas ou des bacs,choisissez votre camp Si vous avez un jardin assez grand et que votre voisin n’est pas une ordure, vous pouvez choisir de former un tas dans un coin pour y déposer les déchets. « Le plus pratique serait d’avoir trois bacs »

Related: