background preloader

La pile du futur est née, ultra-puissante et biodégradable

La pile du futur est née, ultra-puissante et biodégradable
Charger un téléphone en 30 secondes, une voiture électrique en l’espace de quelques minutes ne relève plus de la science fiction. Deux chercheurs américains ont mis au point un super-condensateur révolutionnaire à base de graphène. Ultra-puissant, super résistant, flexible et biodégradable, cette pile du futur offre des opportunités de développement très prometteuses. Mines de crayon et prix Nobel On côtoie le graphène depuis notre plus jeune âge sans le connaître vraiment. C’est un cristal de carbone que l’on retrouve notamment sous forme de graphite dans les mines de nos crayons à papier. Découverte inattendue Les plus grandes découvertes sont souvent le fruit du hasard, de l’erreur ou de l’accident. Ultra-puissant et biodégradable Sitôt branché, sitôt chargé. Nicolas Blain Les détails en vidéo :

http://www.courantpositif.fr/la-pile-du-futur-est-nee-ultra-puissante-et-biodegradable/

Related:  EcologieRecherches sur les EnergiesEcolo

Des Tuiles Qui Captent L'énergie Solaire L'entreprise SolTech Energy a mis au point une solution originale pour capter et exploiter la chaleur du soleil. Avec ou sans nuages. Il existe deux grands moyens d'exploiter l'énergie du soleil : le premier est le photovoltaïque qui consiste à convertir directement les rayons en courant électrique. Le deuxième est le thermique : utiliser le soleil pour chauffer l'air ambiant, ou pour produire de la vapeur et donc de l'électricité. Les tuiles mises au point par SolTech sont transparentes. Tout en isolant le bâtiment, elles sont traversées par les rayons du soleil, dont la chaleur est captée par un revêtement disposé sous les tuiles.

Une méthode simple pour fabriquer du graphène ? Des scientifiques d'une université près de Chicago disent avoir découvert une méthode simple de production du graphène à rendement élevé. Le graphène est considéré comme l'une des matières les plus prometteuses, tant il est solide, conducteur et léger. Au centre de très nombreuses recherches et études scientifiques ces dernières années, le graphène est un cristal bidimensionnel de carbone, composé d'une simple couche sans défaut, dont les atomes sont arrangés sous la forme d'un treillage hyper-régulier, de type rayons de nid d'abeille.

Un ado compte extraire 7 millions de tonnes de plastique des océans Objet flottant non identifié, le navire de Boyan Slat est flanqué de longs bras montés sur des bouées, faisant face à l'immensité. Ce système ne comporte aucun filet, ce qui permettrait de nettoyer les océans non pas en 79 000 ans (comme le prédisaient certains scientifiques) mais en seulement 5 ans ! Une différence qui a de quoi réjouir les militants écologistes les plus désabusés.

Eoliennes volantes : l’avenir de l’énergie est dans le ciel ! Plus performantes et moins coûteuses que leurs grandes sœurs terrestres, les éoliennes volantes représentent l’avenir de l’énergie. Hissées à l’aide d’un câble à des altitudes oscillant entre 400 et 10.000 m, ces prototypes peuvent générer des quantités d’électricité phénoménales. Développée à grande échelle, cette technologie pourrait satisfaire l’intégralité des besoins énergétiques de la planète. L’exploitation commerciale est prévue dans moins de 10 ans. Performances décuplées

Top 30 des inventions du passé complètement dingues jamais commercialisées Arrêtons messieurs-dames, arrêtons de se prendre pour la génération qui révolutionne le progrès technologique. Des millions d'années que les mecs se démènent pour l'évolution de l'espèce, et tout le monde crie au génie quand un geek construit un réseau géant ? Il y a un siècle de ça, quand les types inventaient des trucs ça avait plus de gueule qu'une pauvre tablette. Alors vous êtes bien sympas à aligner vos bonbons de couleurs dans vos téléphones, mais à l'époque les inventions servaient à quelque chose. Certes on pouvait avoir l'air bizarre à arborer un chapeau-radio ou un maillot de bain en bois, mais ce n'est pas l'imagination qui manquait!

Construire soi-même son éolienne, mode d'emploi Fabriquer une éolienne, est-ce possible ? Des associations proposent des guides pratiques, des stages ou des chantiers participatifs afin d’apprendre à construire soi-même son éolienne. L’intérêt de la démarche : diffuser ce savoir, réduire les coûts et permettre aux particuliers de réparer eux-mêmes leur installation en cas de problème. Reportage à Henripont, en Belgique, lors d’un stage participatif de construction d’éolienne organisé par l’association Tripalium. La super-pile du futur est en graphène et biodégradable Certaines découvertes scientifiques sont obtenues à l'issue de longues années de recherche, d'autres sont le simple fruit du hasard. C'est ce qu'il vient de se produire à l'université de Californie (Los Angeles), où deux scientifiques ont obtenu une pile d'un nouveau genre qui préfigure, peut-être, la pile du futur. [MAJ] La découverte date en fait de 2012 mais nous n'avions pas eu l'occasion d'en parler sur Les Numériques.

Le photovoltaïque, c'est pas si fantastique Il était une fois un homme, moi, qui croyait aux vertus magiques des cellules photovoltaïques. J'ai donc créé une agence d’architecture écologique dans un quartier historique de Washington DC. Mon premier client ? Un diplomate désireux de vivre dans une maison solaire passive. Tour énergétique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La tour énergétique est un projet de production d' électricité de manière renouvelable , développé par des Israéliens de l'institut Technion . [ modifier ] Principe Le principe consiste à pulvériser de l'eau (qui va se vaporiser) en haut d'une tour, ce qui a pour effet de refroidir l'air ambiant. Cet air brusquement plus dense tombe à l'intérieur de la tour.

Related: