background preloader

Eau, vinaigre, sel : fabriquez son désherbant 100% naturel ! Toutvert

Est-ce que les mauvaises herbes vous embêtent ? Si c’est le cas, voici quelques conseils utiles pour faire un désherbant « green » respectueux de l’environnement. Les ingrédients indispensables pour votre désherbant naturel : 5 litres d’eau, environ 1 Kg de sel et un peu de vinaigre. Dans la préparation totale, le vinaigre doit avoir une concentration de 30% pour assurer l’efficacité du mélange. DÉCOUVREZ AUSSI : Ces animaux qui veulent du bien à votre jardin Préparation : commencez par dissoudre dans un seau de 5 litres d’eau- chaude – 1 kg de sel. Après une semaine, vous devriez avoir les premiers résultats: l’amarante, le cirso, le prêle ou bien les mauvaises herbes plus courantes devraient disparaître progressivement. Comme suggéré parfois, composer le désherbant uniquement avec de l’eau et du sel ne garantie pas l’efficacité du produit. ET AUSSI : Jardin potager : 10 remèdes naturels pour vos fruits et légumes préférées

http://www.toutvert.fr/eau-vinaigre-sel-fabriquez-son-desherbant-100-naturel/

Related:  Traitement et engrais bioLessonsMAISON ET BIOjardin écolo ou respectueux de l'environnementplantes aromatiques

Jardinage écologique : les bons conseils pour prendre soin de son jardin du 1er au 15 août Verger, potager, terrasse, balcon,... voici quelques bons conseils de jardinage pour début août. Première quinzaine d'août, attention aux premiers orages : protégez vos arbres des champignons qui apparaissent par temps humide, et vos plantes des pluies battantes. Profitez de la terre humide pour désherber plus facilement. Stoppez enfin vos tontes régulières et continuez l'arrosage si les orages sont rares. Côté verger Sol argileux : mieux le connaître Bien souvent, le jardinier est tenté de modifier son sol pour l'adapter à une culture précise. Et si, par une meilleure connaissance de la terre, il adaptait plutôt ses plantations à la nature de cette dernière ? Début d'une série consacrée à la nature des terrains, en commençant par le sol argileux. Composition d'un sol Sous-sol et terre arable

Comment faire pousser du gingembre chez soi Vous connaissez déjà sûrement les grandes propriétés curatives du merveilleux gingembre. Peu de plantes médicinales possèdent un passé thérapeutique aussi fourni que cette racine au goût de citron piquant, si agréable au palais. Vous aimeriez cultiver votre propre gingembre chez vous ? Nous allons vous expliquer comment faire ! Pourquoi est-il intéressant de cultiver son propre gingembre ? 1. Marc de café, l'or brun du jardinier Le marc de café est un excellent engrais naturel qui favorise la fertilité du sol, mais pas seulement ! Il possède également un effet répulsif pour certains insectes et ravageurs du jardin. Découvrez dans cet article, l’ensemble des usages qui permet l’utilisation du marc de café au jardin.

La décoction de prèle - purin d'ortie et cie Domaines d'application : - Ce traitement naturel à base de Prèle agit fortement en préventif et curatif contre les maladies cryptogamiques, provoquées par des champignons pathogènes. Il est à appliquer tôt dans la saison, quand les feuilles sont jeunes et surtout au débourrement des arbres (apport de silice pour renforcer les parois cellulaires des plantes). - Cette décoction de prèle peut être mélangé avec les extraits fermentés de plantes (ortie, consoude, fougère, prèle), juste avant de traiter les végétaux, directement dans le pulvérisateur (respecter les doses prescrites).

12 raisons de manger plus de curcuma - inclus la recette du lait d'or pour traiter de nombreux maux Le curcuma est un anti-âge, anti-oxydant, anti-inflammatoire et une super épice. Le curcuma est un membre de la famille du gingembre. Connu comme » La Reine des épices », il peut être trouvé dans de nombreux plats indiens pour sa merveilleuse saveur de poivre et de couleur dorée. Il a été utilisé depuis des siècles dans la médecine ayurvédique et chinoise pour traiter une grande variété de problèmes de santé, allant du contrôle de la douleur à la lutte contre le cancer. La curcumine, la substance magique, qui donne le curcuma sa couleur dorée et ses nombreux avantages pour la santé, a été bien étudié au cours des dernières décennies.

Réveillez vos graines et noyaux Maintenant que le froid est installé, il est temps de penser à faire germer les noyaux des arbres fruitiers. Une méthode simple et efficace consiste à les sortir de leur sommeil en leur faisant subir le froid hivernal : c'est la stratification ou le réveil de la dormance par le froid. La stratifi-quoi? Si certains noyaux sont protégés par une coque incassable, c'est pour qu'ils ne germent pas pendant la saison chaude, une fois la fructification passée. Cela évite aux jeunes pousses de se retrouver toutes nues, la tige à l'air, une fois que le froid est bien là. La nature a vraiment bien fait la chose !

Trucs et Astuces. Nettoyer écologiquement sa terrasse Réagissez : Partagez : Les beaux jours de retour, on prend grand plaisir à réinvestir petit à petit la terrasse ou le balcon, pour un thé, un café, un apéro ou un repas. Mais les mois d’automne et d’hiver ont laissé quelques traces ; et tout comme la nature doit reprendre de son éclat, votre terrasse a besoin d’un petit coup de pouce pour se faire belle avant l’été. A priori, le bois que vous avez choisi pour votre terrasse est adapté à un usage extérieur et qu’il soit exotique ou non, il doit être imputrescible. Néanmoins, il est tout de même conseillé d’entretenir et nettoyer sa terrasse deux fois par an. Lutter naturellement contre les mauvaises herbes au jardin d'ornement Arbres et arbustes | 01/01/2009 Plantes désherbantes, paillage, carton... nos solutions 100 % naturelles. Plantes couvre-sol comme ce géranium vivace 'Pink Penny', allées couvertes d'un paillage "maison" obtenu par broyage de tiges et branches, sont autant de méthodes simples pour limiter le développement des mauvaises herbes. – Lepage 'Bord de mer' –A. Petzo Recherchez des solutions durables pour simplifier l’entretien des zones réservées aux plantes vivaces et aux arbustes, car il est aussi difficile qu’épuisant de biner entre ces végétaux. Avant la plantation : Prenez le temps d’éliminer les mauvaises herbes, surtout les vivaces du type chiendent, ortie, chardon ou liseron dont le moindre tronçon de racine oubliée dans le sol repousse vigoureusement et à toute vitesse.

Curcuma - Vertus Août 2014 Nom botanique : Curcuma longa Le curcuma (Curcuma longa) aussi appelé « safran des Indes » est une plante herbacée vivace, appartenant à la famille des zingibéracées, dont elle est une des 700 espèces. Originaire du sud de l'Asie, cette plante proche du gingembre est à la fois utilisée comme épice dans l'alimentation et employée pour ses vertus médicinales. Vertus thérapeutiques du curcuma L'Institut Européen de Physionutrition rappelle que plusieurs études récentes ont démontré les effets inflammatoires et anti-rhumatismaux du curcuma.

Planter les épluchures et restes de légumes pour les faire repousser ! Chaque année, plusieurs millions de tonnes de gaspillage alimentaire sont générés, et seulement 3 % de ce gâchis est détourné vers le compostage. Les déchets alimentaires sont vite expédiés aux ordures, or il existe de nombreux légumes et fruits capables de se re-développer grâce à leurs propres restes. En effet, faire repousser des légumes à partir de leurs épluchures ou restes peut sembler étonnant voire même surréaliste, pourtant c’est toute à fait possible ! De plus, cette astuce écolo, vous permettra aussi d’alléger sensiblement votre portefeuille. La laitue romaine : Coupez la partie de la laitue que vous comptez utiliser et laissez à peu près 5 cm à partir de la base de la plante.

Le lombricompost MAISON: facile Vous rêvez d’avoir un composteur mais vous n’avez que peu de place. Laissez travailler les vers à votre place Vous avez besoin de 4 éléments : une caisse extérieure (Important avec beaucoup d’ouvertures pour laisser l’air circuler) une caisse intérieure sans fond (très facile avec une cagette) Actions du purin de consoude - purin d'ortie et cie -L'extrait fermenté de consoude est un excellent fertilisant. Il est riche en phosphore, calcium, et particulièrement en potasse, parfaitement assimilables par les plantes. (Moins de 10% de la potasse, apportée sous forme d'engrais chimique, est réellement absorbée par les cultures.) C'est pourquoi le "purin d'ortie" et le "purin de consoude" sont complémentaires, le premier apportant de l'azote, et le second de la potasse, deux éléments essentiels à la constitution des plantes. A propos du potassium, il est intéressant de noter que celui-ci participe à l'activation de plus de 60 enzymes différentes au sein du végétal. En cas de sécheresse, il diminue la transpiration des feuilles (régulation de l'ouverture/fermeture des stomates), et réduit le risque de flétrissement des plantes.

Related: