background preloader

Discipline Positive France

Discipline Positive France
Related:  Agile et coopération

Les Cahiers pédagogiques LE TEMPS D'ÉCHANGE EN CLASSE Le Temps d'Échange en Classe (TEC) est une rencontre régulière et planifiée pour développer les compétences sociales des élèves, compétences essentielles comme les mathématiques et la lecture. Cet outil peut aussi prendre le nom de : réunion de classe, cercle, conseil, heure de vie de classe… Le TEC est longuement expliqué par Jane Nelsen dans son livre La discipline positive dans le chapitre 8 sur plus de 30 pages. Si vous décidez de l'organiser avec vos élèves nous vous encourageons à vous procurer ce livre. Les objectifs du TEC sont : Enseigner le respect mutuel Apprécier, remercier l'autre pour sa contribution, complimenter Apprendre à ne pas gérer les problèmes à chaud Se centrer sur les solutions Impliquer l'élève Voici un guide pratique pour mettre en place le TEC : 7 erreurs qui peuvent faire échouer le TEC : Retrouvez toutes les informations et réponses au sujet du TEC dans le livre de Jane Nelsen : La discipline positive (disponible sur Amazon)

innovation pédagogique - tricoter côtes à côtes Aux portes ouvertes du collège, les élèves tricoteurs-brodeurs ont l'occasion de montrer leurs réalisations. Souvent, les visiteurs et parents restent bouche bée : "Je n'aurais pas imaginé que ma fille aurait pu faire ça !". Et, il y a de quoi. Du simple carré initial, les élèves ont terminé leur couverture collective, s'appliquant à coudre leurs productions les unes aux autres.Chacun fournit application et patience à son ouvrage. Le pourtour façon dentelle a été réalisé par les petites mains en broderie. Quels fils conviennent le mieux aux points de broderie ? Dès lors, les élèves s'appuient sur le vocabulaire technique qu'ils ont appris pour tenter d'expliciter au mieux leur démarche : aiguille de chat, jersey, mousse, côtes, quatre millimètres ou dix-sept... Certes, certains élèves offrent ces vêtements aux nourrissons de leur famille ou aux poupons des plus petits.

Abécédaire émotionnel : la différence entre émotions, sensations, sentiments et humeurs Isabelle Filliozat propose dans son livre Que se passe-t-il en moi ? un abécédaire émotionnel dans-lequel elle explique la différence entre des notions liées à nos réactions internes : émotions, sensations, sentiments, humeur et tempérament. Les émotions Un équipement de survie à notre service Une émotion est une réaction physiologique à une stimulation. C’est un mouvement qui sort (E = vers l’extérieur et motion = mouvement). Une émotion dure quelques minutes et se déploie en 3 temps : charge, La perception du stimulus (visuel, auditif, olfactif…) et son interprétation par l’amygdale (petit élément du cerveau essentiel au décodage des émotions, et en particulier des stimulus menaçants) déclenchent la charge de l’émotion. tension, Le corps se met en tension, c’est-à-dire en mobilisation énergétique pour agir ou fuir. décharge. Les émotions ont une double fonction biologique : 6 émotions primaires Les mélanges d’émotions On a parfois tendance à confondre une émotion avec un mélange d’émotions.

Association pour le Développement de la Mindfulness Cap-Education.fr - Revue numérique des professionnels de l'éducation LES BASES DE LA COMMUNICATION NON VIOLENTE Dans le cadre d'une relation bienveillante avec les élèves, il peut être judicieux d'utiliser la communication non violente qui permet de dialoguer positivement avec eux, sans porter de jugement et en permettant l'épanouissement de chacun. Au lieu d'attendre que les élèves devinent nos besoins, cette façon de communiuqer permet de leur communiquer sans les blesser. Ainsi nous évitons de porter des jugements hâtifs autant que faux. C'est un langage avec lequel chacun peut se donner le maximum de chances d'obtenir ce qu'il souhaite. Créée par le psychologue américain Marshall Rosenberg, ce processus de communication peut bien-sûr être utilisé dans toutes les relations humaines. La communication non violente (CNV) suit un cheminement bien précis autour de 4 piliers : OSBD O comme Observation, S comme Sentiment, B comme Besoin, D comme Demande Prenons un cas concret : des élèves parlent beaucoup ou trop fort dans la classe. O comme Observation S comme Sentiment B comme Besoin D comme Demande

éduquer à la joie Plan de travail en histoire géo Jenny a donné des liens pour lire des discussions traitant du plan de travail. Pour résumer : un plan de travail est un dispositif où les élèves ont un nombre de travaux (imposés ou négociés, généralisés ou personnalisés) à réaliser sur une période donnée. Charge à l'élève de faire tout le travail dans le temps donné. Très souvent on fournit à l'élève un document guide nommé commodément plan de travail où il peut cocher ce qu'il a fait et qui sert de document de liaison avec le professeur. Après, c'est un outil très versatile dans le sens où on peut l'utiliser pour tous les types de travaux qu'on souhaite et y injecter des éléments d'auto-évaluation, de coopération, de différenciation, de personnalisation, d'évaluation et d'entraînement avec une aisance assez phénoménale. Cela peut ressembler à cela (ne pas paniquer en le lisant, c'est ma façon de travailler) : Spoiler: Mon plan de travail intègre des éléments de métacognition (qu'ai-je appris ? Mais on peut faire ce qu'on veut avec.

TV SUR ERDRE, la Web télé (associative) du Nord de Nantes. Découvrez tous les évènements du Nord Loire (Erdre et Gesvres), toutes les infos du 44. toutpourchanger.com | infos – conseils – astuces – témoignages – vidéos – tests pour changer ! Filet – pêcheurs – sardines | Université de Paix asbl – Apprendre à s’organiser collectivement – Expérimenter la coopération Samuel Weirich Support musical Les participants circulent librement dans un espace délimité – L’animateur met de la musique et les participants circulent librement – Lorsque l’animateur arrête la musique, les participants exécutent rapidement les figures alternativement énoncées par l’animateur : Filet : les participants forment un cercle, le plus grand possible, en se donnant la main (c’est le filet qui retient les poissons prisonniers). Pêcheurs : les participants se regroupent rapidement par deux. Sardines : les participants se resserrent prestement les uns contre les autres et tâchent d’occuper le moins de place possible. Une fois la figure exécutée par tous, l’animateur remet la musique et les participants circulent à nouveau, jusqu’au nouvel arrêt et à la nouvelle figure annoncée. L’animateur peut accélérer le tempo afin d’éprouver la rapidité d’exécution et la cohésion du groupe. Pistes de réflexion….

Education Joyeuse* Qu’est-ce qu’une pratique philosophique ? Qu’est-ce qu’une pratique philosophique ? Par Michel Tozzi Professeur émérite des universités en sciences de l’éducation (Montpellier 3) Introduction On parle aujourd’hui de « pratique philosophique », de « nouvelles pratiques philosophiques », de « praticien philosophe ». Comme si cette notion de pratique allait de soi. A) « Pratique » : du grec « praxis », l’action. Pour Aristote, une praxis détermine sa fin en elle-même, et non en se subordonnant à un but extérieur, utilitaire ; sinon on est dans la « poiésis », l’activité fabricatrice. Une pratique traduit aussi l’exercice habituel d’une certaine activité (la pensée se travaille). B) Pratique « philosophique ». On peut répertorier une diversité de pratiques philosophiques, c’est-à-dire travailler la notion en extension. - les lieux (école/cité ; maternelle/élémentaire/collège/lycée professionnel/ première/terminale/université ; classe/café/cabinet/entreprise ; public/ privé etc - le public (élève/étudiant ; enfant/adolescent/adulte…) ;

Related: