background preloader

Le pouvoir du langage positif : dites-le seulement si cela est vrai !

Le pouvoir du langage positif : dites-le seulement si cela est vrai !
Lorsque vous menez votre équipe à travers une réorganisation, votre influence positive – appelez cela "vibration" si vous le souhaitez – ce qui renforcera la cohésion de l'équipe, et la rendra solidaire pour passer ce cap. “Un discours négatif” peut être l’ennemi caché de votre style de communication. Parfois, vous ne vous apercevez même pas que vous l'utilisez – et cela peut secrètement saboter une relation ou une situation clé. Parler négativement ne signifie pas seulement utiliser des mots tels que “ne pas” et « ne peut pas ». Surtout, il ne s’agit pas seulement des mots que vous utilisez, cela va de pair avec comment vous le dites, le ton de votre voix, votre langage corporel. Vos mots ne signifient rien, si vos actions les contredisent. Et cela n’est pas aussi simple . Voyez cet exemple : Cathy mène son équipe à travers une réorganisation d’entreprise. « Clarence et Deborah sont parties vers de nouveaux horizons » « Clarence et Deborah ont suivi de nouvelles opportunités »

http://www.e-marketing.fr/Tribunes/Le-pouvoir-du-langage-positif-dites-le-seulement-si-cela-est-vrai--441.htm

Related:  La relation avec autruivzvd

Les bases de la communication Par Halcya le 16 Février 2013 à 13:40 La communication des organisations (entreprises, association, collectivités, administration…) est un domaine très vaste. Les projets et opérations de communication peuvent être classés en fonction de divers critère : selon le publics, les messages et les organisations émettrices. Apprendre à désapprendre. En voilà un sacré challenge!!! Beaucoup d’entre vous savent faire du vélo. En général, on apprend ça au cours de notre petite enfance. Comme tous les apprentissages, celui-ci nécessite un certain nombre de répétitions sur un mode essai – erreur – essai – erreur -, etc. Une fois trouvé l’équilibre dans le mouvement, il est reconnu que faire du vélo, “ça ne s’oublie pas”.

les bases de la communication Le personal branding est un concept qui n’est pas vraiment neuf, il a été abordé pour la première fois en 1981 par les Experts en marketing et en publicité Al Ries et Jack Trout dans l’ouvrage Positionning : the battle for your mind. Il s’est développé à la fin des années ’90 et a pris de l’ampleur vers le milieu des années 2000 avec l’éclosion des médias sociaux. Définitions

Prévention et lutte contre les violences en milieu scolaire : point d'étape En vidéo : intervention de Vincent Peillon lors du point d’étape sur les travaux de la délégation ministérielle chargée de la prévention et de la lutte contre les violences en milieu scolaire En vidéo : Eric Debarbieux présente l'"Enquête de victimation et climat scolaire auprès des personnels du second degré" Agir ensemble avec détermination en faveur d’un climat scolaire apaisé et serein Lors de l’installation de la délégation ministérielle à Amiens le 12 novembre dernier, le ministre de l’éducation nationale a affirmé sa volonté de "briser le silence" : "c’est la première fois que l’éducation nationale reconnaît en tant qu’institution le problème de la violence scolaire". Les plans qui se sont succédé en France ces dernières années ont en effet le plus souvent abordé cette question de manière partielle et court-termiste, c’est-à-dire au gré des faits divers et par le seul prisme de la lutte contre la délinquance et la violence d’intrusion. Ce dispositif a rencontré un grand succès.

Entretien d'embauche : soignez votre image ! : Entretien d'embauche : soignez votre image ! Vous avez déjoué les questions pièges, placé les informations pertinentes et posé des questions intelligentes. En clair : vous avez réussi votre prestation pendant l'entretien d'embauche. Malheureusement, ce n'est pas toujours suffisant. communication non violente : peut-on tout résoudre par le dialogue ? « Le vrai démocrate est celui qui, par des moyens non violents, défend sa liberté, par conséquent celle de son pays, et finalement celle de l’humanité tout entière », Gandhi. Si l’homme politique et philosophe pacifiste est cité en introduction de l’article du jour, c’est en réalité pour une raison bien précise. C’est en effet à partir de la théorisation de la non-violence de ce dernier et des travaux du docteur Carl Rogers (psychologue humaniste américain décédé en 1987) que le docteur Marshall Rosenberg (lui aussi psychologue américain et élève de Rogers) a pu mettre en évidence un processus d’échanges qu’il appelle la communication non violente. Son idée ?

L'engagement actif, la curiosité, et la correction des erreurs Outre l’attention, deux facteurs jouent un rôle déterminant dans les apprentissages : l’engagement actif de l’enfant, et le retour rapide d’informations (feedback). Selon la théorie du « cerveau bayésien », que nous avons examinée dans les années précédentes, l’algorithme fondamental qui permet au cerveau d’ajuster ses représentations du monde extérieur consiste en trois étapes : prédiction descendante, fondée sur le modèle interne actuel ; comparaison de ces prédictions avec les entrées reçues du monde extérieur, ce qui engendre des signaux d’erreur ; utilisation de ces signaux d’erreur afin d’ajuster le modèle interne.

Le langage du corps à la loupe Ces derniers temps, je m’intéresse de près aux microexpressions. Largement médiatisées dans la série Lie To Me, série TV basée sur les travaux de Paul Ekman, il s’agit d’une expression faciale de très courte durée (moins d’une seconde) apparaissant généralement lorsque les enjeux d’une situation sont élevés. A la différence des expressions faciales, les micro-expressions sont totalement involontaires mais cependant, c’est là le hic, difficile à décrypter vu la brièveté du mouvement. En attendant un article plus fouillé sur les micro-expressions (et oui il y a pas mal de choses à raconter sur le sujet), je vous propose de découvrir un test sur le site de Paul Ekman visant à mesurer votre capacité à les décrypter. Si votre score est de moins de 40%, allez lire la suite de l’article où je vous donne les éléments clés des 7 émotions universelles du test (en anglais sad, happy, angry, contempt, surprise, fear, disgust) qui je l’espère vous permettront d’améliorer votre score. Loading ...

Les douces violences pratiquées à la maison et en crèche. Les douces violences du quotidien, ce ne sont pas les fessées, les coups, la maltraitance ou tout châtiment corporel. Ce sont des actes brefs et fréquents, que l’adulte pense anodin, et qui mettent l’enfant dans une insécurité affective. Cela peut-être des paroles blessantes, des gestes maladroits, des jugements, des a priori. En aucun cas, le parent ou l’adulte ne souhaite nuire à l’enfant, et pourtant celui-ci se prend ces remarques de plein fouet, ce qui le déconnecte de l’adulte aimant et l’isole affectivement. C’est presque inconsciemment que l’adulte pratique ces douces violences. Pourquoi?

Communication orale: quatre idées reçues à dépasser Beaucoup d'idées reçues circulent à propos de la communication orale. En grande partie parce qu'il n'y a pas d'apprentissage systématique de l'oral (on apprend à lire et à écrire, pas à parler). Ce qui laisse prise à toutes sortes de croyances, souvent fausses. Voici les plus courantes. Le pouvoir d’écouter Écouter est plus puissant que d’avoir la réponse. Que l’on soit parent, leader, recruteur, chercheur, patron, consultant ou coach, savoir écouter s’impose comme un talent qui peut tout changer. Ce talent en or est au cœur de nombreux moments critiques de nos vies et des organisations. Bien écouter différencie ceux qui appliquent leurs solutions préconçues de ceux qui partent de l’autre pour connecter, évaluer, comprendre, innover et influencer.

Les 4 piliers de l'apprentissage de Stanislas Dehaene D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention

très intéressant et à pratiquer souvent ! by mapyntonga Jan 20

Related: