background preloader

CONCEPTS ET PROBLEMATIQUES

Facebook Twitter

A quoi servent les caméras des policiers ? Avant-propos sur les sociétés de ciblage. Par Grégoire Chamayou De la notation chorégraphique au XVIIIe siècle à la chronophotographie des années 1910, diverses méthodes ont su schématiser les déplacements des corps humains dans un espace et un temps donnés.

Avant-propos sur les sociétés de ciblage

Aujourd’hui, dans un contexte de traçabilité généralisée, l’accumulation de trajectoires chronospatiales permet d’élaborer des modèles statistiques de comportements « normaux » au sein d’une société donnée – pour mieux isoler les déviances potentielles de tel ou tel individu. Une logique non plus seulement de discipline ou de contrôle, mais de ciblage, au service des pouvoirs policiers, militaires ou économiques.

Ce texte est extrait du numéro 2 de Jef Klak, « Bout d’ficelle », dont le thème est Coudre / En découdre. Sa publication en ligne est la première d’une série limitée (1/6) de textes issus de la version papier de Jef Klak, toujours disponible en librairie. Télécharger l’article en PDF Des créateurs de San Francisco proposent aujourd’hui d’étranges bijoux. A Brief Overview of ABI and Human Domain Analytics. "A Brief Overview of Activity Based Intelligence and Human Domain Analytics," by Mark Phillips, is approved for public release: NGA case number 12-463, September 28, 2012 Copyright 2012, Mark Phillips.

A Brief Overview of ABI and Human Domain Analytics

Inbound, on a helicopter over Angola: A combined team of Special Operations, Civil Affairs, and Army Corps of Engineers personnel prepares to enter a village to work with the villagers and to build a well. Based on an assessment of the patterns of life in the village, they understand how the village shifts and moves. They understand the identity of its leaders and the activities and transactions in which they engage. Activity-Based Intelligence: Revolutionizing Military Intelligence Analysis > National Defense University Press > News Article View. By Chandler P.

Activity-Based Intelligence: Revolutionizing Military Intelligence Analysis > National Defense University Press > News Article View

Atwood | April 01, 2015 Information-age technology is advancing at a stunning pace, yielding increasingly complex information architectures, data accessibility, and knowledge management—all of which have created the conditions for a leap in intelligence processes,” stated Lieutenant General Robert Otto, the Air Force Deputy Chief of Staff for Intelligence, Surveillance, and Reconnaissance (ISR).1 The vast amount of information that the Intelligence Community (IC) collects demands a transformation in the way the Department of Defense (DOD) intelligence enterprise processes, organizes, and presents data.

The enterprise must embrace the opportunities inherent to big data while also driving toward a unified strategy with the IC. In our current diffuse and multipolar threat environment, the DOD intelligence enterprise faces the daunting task of discerning abnormal and/or significant activities from normal patterns of activities. Big Data: A Problem or Opportunity? Conclusion. Rhétorique et esthétique de la vidéosurveillance dans la culture contemporaine : Secrets for Sale (2003) d’Elodie Pong.

L’installation ADN/ARN sera reprise au Centre Culturel Suisse de Paris (printemps 2003) afin d’enrichir une collection qui totalisera 300 secrets contenus dans un film d’une durée totale de 9h30' (retenues sur 160 heures).

Rhétorique et esthétique de la vidéosurveillance dans la culture contemporaine : Secrets for Sale (2003) d’Elodie Pong

Celui-ci a ensuite été diffusé au sein de l’exposition internationale « I Need You » tenue au Centre PasquArt de Bienne en Suisse (été 2004). Le film de 64 minutes, Secrets for Sale, continue pour sa part d’être projeté dans le cadre de nombreuses manifestations culturelles un peu partout dans le monde. Michel Foucault, Surveiller et punir. Naissance de la prison, Gallimard, Paris, 1975. Voir par exemple les études contenues dans CTRL Space. Tiré de la note d’intention d’Elodie Pong. L’exhaustivité étant impossible face à la pluralité des approches et la diversité des œuvres ayant trait aux rapports entre art vidéo et surveillance, cet article se limite à soulever quelques questions et à évoquer quelques thèmes. Tom Holert, « Die Kunst der Kontrolle. Thomas Y. Cf.

Posthumanisme et Transhumanisme. Rating: 4.0/5 (29 votes cast) Quelques définitions : L’idée directrice du transhumanisme est que nous approchons d’un tournant où la science et la technique vont rendre possible la création d’un homme pas – ou moins – soumis au vieillissement, et qui aura des capacités intellectuelles et physiques supérieures.

Posthumanisme et Transhumanisme