background preloader

La veille : d'une pratique intuitive à une pratique professionnelle ?

La veille : d'une pratique intuitive à une pratique professionnelle ?

Comment faire de la veille : méthodologie (carte heuristique) Comment faire de la veille et utiliser les ressources repérées et capitalisées avec méthodologie ? 3 professeurs documentalistes de l’Académie de Toulouse ont établi un schéma de veille pouvant être dupliqué dans des contextes professionnels ou pour des centres d’intérêts personnels (recherche d’emploi, passions…). Cette cartographie reprend les 5 étapes d’une veille méthodologique : 1. Définir son système de veille 2. Il est bien sûr question des personnes et sites ressources, du choix des thématiques et mots-clés, de la sélection des outils pertinents ainsi que des usages pédagogiques des informations capitalisées. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Midi-Pyrénées Tags: cartographie, méthodologie, veille Posté par Jean-Luc Raymond le samedi 17 décembre 2011 Crédit média : Académie de Toulouse Catégories : Blog NetPublic, Formation Internet, Formation numérique, Ressources NetPublic, Tutoriels, supports de cours

Réaliser une veille documentaire ou technologique grâce à la curation La curation est un concept très récent promis à un avenir exceptionnel. Il permet d’automatiser une veille technologique sur un domaine précis, choisi par l’internaute. Le service Web trie, analyse et diffuse l’information à partir de mots clés et de critères définis par l’utilisateur. Ces services vont devenir indispensables à la navigation sur le Web, la quantité d’informations disponibles étant en inflation exponentielle. Tout comme le social bookmarking, la curation permet finalement de réaliser un travail de documentaliste pour permettre d’aiguiller des recherches particulières ou mettre en avant certains contenus jugés pertinents. Enfin, la curation peut être comme le social bookmarking, être utilisée avec les élèves de manière tout à fait autonomie sans avoir recours nécessairement à la construction d’un blog. Les usages pédagogiques de la curation Pédagogiquement parlant 2 usages essentiels sont à relever : - Réaliser une veille technique et documentaire. L’intégration au blog

Traiter, partager, diffuser et capitaliser sa veille je pars demain à Bordeaux où j’interviendrai sur la notion de traitement, de diffusion et de capitalisation de l’information de sa veille, dans le cadre d’une journée d’étude organisée par L’IUT Michel de Montaigne – Pôle des Métiers du livre et le CNFPT ayant pour thème "La veille professionnel sur internet". Ma réflexion part d’un postulat un tantinet provocateur : Netvibes n’est pas un outil de veille – la matinée de cette journée est consacrée à ce service. Bien installé dans le monde de l’info-doc Netvibes est surtout utilisé comme un tableau de bord des ressources en ligne suivies par le veilleur. Une sorte d’offre de signets dynamique. Je rappelle que l’objectif d’une veille est d’apporter l’information dont le destinataire à besoin au moment où il en a besoin. C’est en cela que le veilleur est un capteur de signaux faibles dans les flux continus d’informations. Autre axe de mon intervention, l’émergence du veilleur amateur avec la diffusion des services estampillés 2.0.

Cartographie des principaux types de veille - MindMeister translation missing: fr.s Débuter une veille d’informations à partir de zéro : étape 1 Quel que soit votre secteur d’activité (ou vos études), plus le temps passe et plus l’information va vite. Quelques observations simples : Nous sommes submergés par un flot continu de nouvelles – de qualité inégale – ,Etre au courant rapidement de l’actualité de votre secteur peut être déterminant,Plus encore que les nouvelles de votre secteur, certains blogs ciblés peuvent vous donner un regard différent sur certaines problématiques,Suivre un grand nombre de sites web prend du temps,De très nombreux sites ou blogs ne font parfois que copier-coller la même information. Partant de toutes ces différents commentaires, la série d’articles que je démarre aujourd’hui va tenter de vous initier à la mise en place d’une veille digne de nom. Pour info, j’ai déjà abordé ce sujet dans les articles suivant : Plus qu’un long discours, voici quelques questions essentielles (mais simples) à se poser : Quoi? Pourquoi ? Formation continue? Pour quoi? Pour qui? Quel temps suis-je prêt y passer?

Dossier veille et e-réputation La veille, l’e-réputation en concepts, outils et applications : LE dossier de rentrée sur Marketing-Professionnel.fr ! Il sent bon les fournitures neuves, les bonnes résolutions… et nous « remet dans le bain » avec de belles contributions ! A déguster avec notre dossier suivant : Personal Branding Dossier veille et e-réputation sur Marketing Professionnel Veille et e-réputation en concepts La veille et l’e-réputation : posons les concepts, une entrée en matière par Mickaël Réault, Fondateur de SindupDe la revue de presse à la veille multicanal (idem, dans un 2e article), par Pascal Jappy, Marketing Manager, AugureDe la réputation à l’e-réputation : ce qui a changé. Outils, applications de veille et d’e-réputation Veille et e-réputation : quelle stratégie efficace pour l’enseignement supérieur ? Lire le dossier e-réputation (2009) et notre dossier planning stratégique Marketing Professionnel : une veille marketing régulière Précédent dossier : Social Commerce Dossier suivant : Personal Branding

Débuter une veille d’informations : étape 2, découverte et sélection des sources Suite de notre mise en place d’une veille d’information, nous étudions à présent la recherche et la sélection des sources d’informations pertinentes pour le thème qui vous concerne. Il y a désormais plusieurs canax susceptibles d’alimenter votre veille d’information: Les sites internet bien sûr,Les mailing lists,Les flux RSS, je vous invite a consulter ce billet présentant une introduction sur les flux RSS,Twitter, notamment en utilisant les listes,Tous les médias sociaux, tels que facebook, les forums, les outils de curations, etc. Le choix du canal pertinent va dépendre de vos contraintes et des outils que vous allez pouvoir mettre en oeuvre. Dans un premier temps, je vous recommande vivement la méthode la plus simple, ie de vous en tenir aux flux RSS, qui, pour rappel, vous permettent de rester concentré sur votre veille et de gagner du temps vs la lecture direct des sites internet. Quelques idées pour commencer : Quelques listings ‘marteaux pilons’ Edit : la suite est disponible !

Démarrer une veille : étape 3, les outils élémentaires pour mettre en place et accéder à votre veille Troisième volet de notre mise en place d’une veille d’information, nous en sommes à présent à la mise en place technique! Les choses vont (enfin) devenir plus concrètes… Dans cet article, nous n’aborderons que les outils classiques, et nous verrons dans les articles suivants les méthodes plus avancées. Pas grand chose à dire sur ce service que tout le monde connait … Personnellement, j’ai commencé avec ce magnifique portail Google Alerts existe depuis longtemps, et permet de suivre toute publication d’article qui contiendrait une certaine série de mots-clefs. C’est un excellent moyen de débuter, et mieux encore, de tester l’efficacité de ces mots-clefs. Google Alerte… Vos premiers pas vers la mise en place de votre veille stratégique Google offre un service d’agrégation de flux RSS depuis maintenant de nombreuses années et son usage s’est à présent largement démocratisé. Comment s’abonner aux flux RSS avec Google Reader ? Assurez une veille professionnelle avec Googlewww.commentcamarche.net

Débuter une veille d’information – étape 4 : filtres, classement et sélection Suite de notre série sur la mise en place d’une veille, à partir de zéro. Nous avons jusqu’à présent passé en revue les étapes suivantes : Une fois l’étape 3 réalisée, vous devriez à présent avoir les briques de bases suivantes : Sélection de vos sources, et définition de vos objectifsMise en place de vos flux préférés sur Google Reader ou Feedly;Le cas échéant, accès mobile (iPhone, iPad, etc.) à ces mêmes sources, avec une synchronisation des articles lus et non lus, pour ne pas perdre de temps à repasser plusieurs fois sur les mêmes articles. Ce n’est déjà pas si mal! Je vais à présent aborder plusieurs points dans les articles qui vont venir : A quoi sert une veille si vous perdez les informations au fil de l’eau, sans pouvoir les ré-exploiter par la suite? La bonne nouvelle, c’est que le web fourmille d’outils en tous genre pour stocker des pages Web sous de multiples formats, je vais rester concis et vous recommander un service en particulier, à savoir Diigo.

Comment diffuser efficacement sa veille sur twitter grâce à dlvr.it J’utilise dlvr.it depuis de nombreux mois déjà mais je me rends compte qu’il n’est pas très connu. Or c’est devenu pour moi un outil essentiel pour distribuer ma veille via twitter. Dlvr.it a l’immense avantage d’être gratuit (pour l’instant) et de faire efficacement ce que d’autres vous font payer cher. Il vous permet d’ajouter des « routes ». Une fois que la route est configurée avec les identifiants de la destination, elle permet la circulation d’items de veille. Je peux également qualifier mes tweets de veille en ajoutant un signe distinctif permettant de les rendre plus lisible. On peut même aller plus loin et filtrer ce qui est rediffusé en fonction de certains critères. Combiné à un raccourcisseur d’url comme bit.ly, il permet également d’utiliser son propre nom de domaine pour les url partagées. Ce qui était une intuition est confirmé par des études statistiques qui montrent que le taux de clics est bien plus important quand on distille sa veille à certains moments.

Les Nouveaux Outils Numériques pour la recherche scientifique Que vous soyez étudiants, chercheurs ou ingénieurs vous maîtrisez probablement à la perfection certains outils informatiques : powerpoint, éditeurs de texte, messageries électroniques. D’autres outils, moins utilisés, existent et ont chacun une utilité spécifique. En recherche comme dans de nombreux domaines, il est important d’organiser son emploi du temps et d’utiliser des outils pertinents et adaptés. Une version en anglais de cet article est disponible : The new digital tools for scientific research Gestion bibliographique et veille scientifique Notre article sur les outils de veille scientifique en open access et moteurs de recherche est resté depuis septembre 2011 l’article le plus consulté sur le blog MyScienceWork. La première étape de ce processus est la veille scientifique. La bibliographie à l'ancienne - Crédits : gadl/Flikr Mendeley et Zotero sont aussi des outils très utilisés. Les logiciels numériques, outils de base du doctorat de recherche © Steve Young - Fotolia.com

Développer une veille avec alertes, fils RSS et pages personnalisables Comment développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables ? C’est le titre d’une présentation signée Marie-Laure Malingre (Co-Responsable de l’URFIST – Université de Rennes 2 ) dans le cadre d’une formation délivrée durant le 1er semestre 2012 à l’URFIST Bretagne – Pays de la Loire. Ce document pédagogique diffusé sous licence Creative Commons et librement téléchargeable au format PowerPoint (73 diapositives) propose une approche méthodologique et pratique pour développer une veille personnelle ou professionnelle selon ses centres d’intérêt. Méthodologie, organisation, choix des outils et actions Sommaire du dossier Développer une veille personnelle avec les alertes, les fils RSS et les pages personnalisables 1. 2.Utiliser les alertes pour sa veille Qu’est-ce qu’une alerte ? 3.

Related: