background preloader

La carte de France participative des Zones sans Pesticides

La carte de France participative des Zones sans Pesticides
Related:  Pesticides et autres poisons

PESTICIDES: "Nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis" d'après le cancérologue Dominique Belpomme | Nature to Share « En France, les animaux ne mangent pas d’OGM » : ouh le gros mensonge | Rue89 Planète Au Salon de l’agriculture, par terre, cette note sur ce qui y nourrit les bêtes. Ça dit : « OGM. » Le patron de l’interprofession bétail et viande feint d’ignorer. Au Salon de l’agriculture, tout est bon pour nous faire oublier qu’il y a seulement deux semaines, le mangeur de lasagnes préparées découvrait qu’on lui avait fait passer du cheval pour du bœuf. Le « horsegate » est derrière nous, veut croire la filière viande, rassurée par les annonces de François Hollande en ouverture du Salon : le Président souhaite un « étiquetage obligatoire » sur les viandes des plats cuisinés. Mais comme il faut l’autorisation de Bruxelles, et que cela prendra un an et demi, on en restera pour le moment à un étiquetage volontaire. « On va sortir par le haut de cette crise, on va prendre les devants et dire qu’on n’a rien à cacher », se félicite Dominique Langlois, le patron d’Interbev, l’interprofession du bétail et de la viande. « Du non OGM, on en produit de moins en moins »

Utilisation des pesticides dans l’agriculture française La France est le 3ème consommateur mondial de pesticides et le premier consommateur européen, proportion considérable au regard de sa surface agricole qui s'élève à environ 30 millions d’hectares. 6000 produits contenant des substances chimiques autorisées sont homologués en France, et environ 2500 sont régulièrement utilisés. Les fongicides représentent la moitié du volume des pesticides utilisés, les herbicides un tiers, les insecticides 3 % et le reste sont des produits divers. Selon une étude de l’INRA et du CEMAGREF, l’utilisation des pesticides en France est élevée mais mal connue. Les risques sanitaires sont mal évalués, et accrus par le système de culture intensive utilisé en France. Selon un rapport de l’IFEN, en 2004, les pesticides sont présents dans 96% des points de mesure retenus pour la connaissance générale de la qualité des eaux superficielles et dans 61% de ceux concernant les eaux souterraines.

Je plante un arbre Greenpeace réclame l'interdiction de 7 pesticides pour protéger les abeilles Greenpeace demande l'interdiction de sept pesticides accusés de contribuer au déclin des abeilles, dont trois sont déjà dans le collimateur de la Commission européenne, dans un rapport scientifique rendu public mardi 9 avril. "Les données scientifiques sont claires et montrent que la nocivité potentielle de ces pesticides est largement supérieure à tous les avantages qu'ils pourraient apporter en termes de lutte contre les parasites et d'augmentation des rendements agricoles", estime l'ONG, à l'initiative de ce rapport conduit par des scientifiques d'Exeter (Grande-Bretagne) et d'Europe centrale. Pour Greenpeace, sept pesticides présentent "les dangers potentiels les plus immédiats pour la santé des pollinisateurs" et doivent être interdits. La proposition de la Commission a pu être adoptée à la mi-mars, faute de majorité qualifiée, mais Bruxelles a annoncé un nouveau vote au printemps en espérant une entrée en vigueur au 1er juillet.

D’ »incroyables comestibles » et des potagers en partage « C’est calme en ce moment, trop calme… » En essuyant les verres du restaurant où il est salarié à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), Cédric Dérouin, 34 ans, évoque en quelques minutes, pêle-mêle, les fermetures successives de dizaines de commerces dans le centre-ville, le licenciement économique de son unique collègue il y a quelques mois, l’incertitude qui pèse sur son avenir comme sur celui des ouvriers des chantiers de l’Atlantique, principal employeur du secteur. « Y’a plus de commandes… Que va-t-il se passer quand les deux derniers bateaux seront livrés ? » s’interroge-t-il morose. Mais où est-il celui dont nous avions lu les messages enthousiastes et fédérateurs sur Facebook ? Celui au ton plein d’espoir que nous avions eu au téléphone ? Il faut lui laisser le temps de fermer boutique. Cédric Derouin devant le bac à légumes "à partager" de sa maison. © A. En mai, François Rouillay commence par planter devant chez lui, bientôt imité par un voisin.

La France second consommateur de pesticides ! Alors que les recommandations de la politique de santé nutritionnelle sont de manger davantage de fruits et légumes, la France est le second consommateur de produits phytosanitaires au monde. La France est le second pays consommateur au monde et le premier utilisateur européen de produits phytosanitaires (appelés également pesticides), avec un peu plus de 100 000 tonnes déversées chaque année. Ces produits regroupent les herbicides, les fongicides, les insecticides, les rodenticides, etc. Le Monde du 21/02/06 rapporte qu’une étude publiée dans la revue américaine Environmental Health Perspectives vient de montrer que la concentration de pesticides organo-phosphorés retrouvée dans l’urine d’enfants scolarisés en primaire diminuait lorsque ceux-ci étaient alimentés avec des légumes et fruits bio exempts, par nature, de pesticides de synthèse. Toujours selon le journal, les "autres pays sont confrontés au même problème. Voir le livre du Pr Belpomme Guérir du cancer ou s’en protéger

ETHNOPLANTS: plantes medicinales rares, graines insolites atypiques, graines ethnobotaniques chamaniques, plantes exotiques et tropicales Nitrogen fertilizer is bad stuff — and not just because it could blow up your town Officials in Texas continue to investigate the cause of the explosion last week at West Fertilizer that killed 15 people and injured 200. The explosion, which could be felt up to 50 miles away, obliterated the facility and destroyed houses. It was fueled by a massive stockpile of nitrogen fertilizer — up to 270 tons of ammonium nitrate, a solid fertilizer that comes in the form of a powder or pellets, and over 50,000 gallons of anhydrous ammonia gas. But while the explosion last week was spectacular and tragic, the lives lost there and the pain the community of West, Texas, is suffering offer a window into a much larger battle concerning the overuse of nitrogen fertilizers on American farmland. In 1909, when German chemist Fritz Haber demonstrated a process that synthesized ammonia, the main component in what was to be known as synthetic nitrogen fertilizer, it was considered a miracle. He pulled the stuff from the air, no less!

Des maisons de semences paysannes pour se libérer de l'agrobusiness - Souveraineté alimentaire « Il faut nous organiser pour récupérer toutes les semences qui sont dans les banques de gènes et remettre ce trésor entre des mains sures, celles des paysans ». Au milieu d’une centaine de variétés de maïs, en plein cœur de la Dordogne, Bertrand Lassaigne raconte l’histoire de la première maison de semences paysannes en France. Installé depuis 20 ans près de Périgueux, Bertrand cultive principalement des céréales et des protéagineux – maïs, céréales à paille, soja, lentilles... Peu à peu, il développe son autonomie en semences et parvient en moins de dix ans à autoproduire la quasi-totalité de ses cultures, sauf en maïs où il continue chaque année d’acheter de la semence non reproductible qualifiée d’hybrides. En 1999, une rumeur circule parmi les producteurs de maïs : des semences polluées par des OGM auraient été vendues. S’affranchir de l’industrie semencière Le début du projet est laborieux. Onze ans plus tard, les résultats sont là. Un mouvement mondial

5. Pesticides : L'AIR de rien... Suite à des pulvérisations, les résidus de pesticides se retrouvent dans l'air. 25 à 75 % des quantités de pesticides appliquées se disséminent dans l'atmosphère, entraînant une contamination de l'air, des brouillards et des pluies. Si des normes existent pour l'eau ou l'alimentation, rien ne vient limiter la présence de pesticides dans l'air que nous respirons. Certaines régions ont mis en place, sur une base volontaire et via les associations agréées de surveillance de la qualité de l'air (AASQA), des listes régionales de molécules à surveiller. Les études menées par les AASQA ont montré la présence de résidus de pesticides dans l'air (certaines molécules interdites d'usage et/ou classées cancérigènes, mutagènes ou reprotoxiques). Pour la région parisienne, une vingtaine de substances dangereuses ont été mesurées par AirParif en 2007. Les résidus de pesticides dans l'air ne s'arrêtent pas aux portes de nos maisons.

OGM & prostitution de la Science en général: des chercheurs viennent en renfort du Pr Séralini Samedi 20 octobre 2012 6 20 /10 /Oct /2012 00:33 OGM: Séralini reçoit le soutien de chercheurs internationaux 11 octobre 2012. Nouvel Obs. Des scientifiques dénoncent, dans une lettre ouverte, les obstacles dressés par les industriels et les Etats contre la recherche indépendante. Des scientifiques dénoncent, dans une lettre ouverte, les obstacles dressés par les industriels et les Etats contre la recherche indépendante. Le site d’information "Independent Science News" a décidé de prendre part au débat sur les OGM. Le texte, intitulé "Séralini et la science", rédigé par sept chercheurs internationaux, signé par une vingtaine d’autres et traduit en français, profite de l’affaire Séralini pour pointer les nombreux obstacles auxquels se heurtent les scientifiques qui souhaitent mener des études indépendantes, dès lors que d'importants intérêts économiques entrent en jeu. Parmi les "difficultés fondamentales" pointées : - Les "attaques de longue date contre les études faisant état de risques".

Related: