background preloader

Situation des pesticides en France

Facebook Twitter

GREENPEACE_FR - DEC 2020 - La grande distribution et les pesticides dans les fruits et légumes : 5 ans après, où en est-on ? QUE CHOISIR 24/08/20 Labels "sans pesticides" La méfiance s’impose. Tomates, fraises, maïs… le nombre de produits portant un logo « sans résidu de pesticides » ou « cultivé sans pesticides de synthèse » a explosé ces dernières années.

QUE CHOISIR 24/08/20 Labels "sans pesticides" La méfiance s’impose

Mais des analyses que nous révélons en exclusivité font sérieusement douter de l’intérêt de ces produits pour l’environnement et la santé. Savéol, Bonduelle… de plus en plus de marques apposent sur leurs fruits et légumes des allégations « sans résidu de pesticides » ou « cultivé sans pesticides », suggérant l’idée de préserver la santé humaine et l’environnement, le tout à un prix moins élevé que le bio.

Un esprit optimiste pourrait en conclure que les deux tiers des produits labellisés respectant leurs engagements sont moins contaminés que leurs équivalents conventionnels. Même pas. FRANCE INTER 18/11/19 AFFAIRES SENSIBLES - « La vie au temps des pesticides » Aujourd’hui dans Affaires Sensibles, plongée dans le monde merveilleux de l’agrochimie et son armée pesticides !

FRANCE INTER 18/11/19 AFFAIRES SENSIBLES - « La vie au temps des pesticides »

Invités Fabrice Nicolino auteur de « Le crime est presque parfait » aux LLL et Paule Bénit, ingénieure de recherches en biologie cellulaire et biochimie à l'Inserm et co-découvreuse de la SDHI. Vous avez aimé le numéro sur l’amiante et sa texture cancéreuse... Vous avezapprécié les herbicides et la substance active du Roundup de Monsanto. Vous avez frissonné devant le combat sans merci des néonicotinoïdes contre les méchantes abeilles pollinisatrices ? Vous allez être fascinés par cet épisode inédit: « les fongicides SDHI, à l’assaut de la biodiversité ». Dans un pays démocratique blindé d'institutions et d'organismes de protection, un groupe de substances chimiques hautement nocives est tranquillement répendu dans nos champs et sur nos terrains de sport... les SDHI ! Leur mission ? Programmation musicale :

SCIENCES DE L INGENIEUR - 2017 - Contamination des eaux pluviales par les micropolluants: avancées du projet INOGEV. PUBLIC SENAT VIA YOUTUBE 27/02/19 Les pesticides - Salon de l'Agriculture 2019 (27/02/2019) RFI 18/10/18 C EST PAS DU VENT - Agriculture: «Nous voulons des coquelicots!» Jamais une espèce vivante n'a eu sur la Terre autant d'impact que l'Homme, pourtant nous n'avons qu’une planète.

RFI 18/10/18 C EST PAS DU VENT - Agriculture: «Nous voulons des coquelicots!»

Aujourd’hui le monde prend conscience que nos modes de développement ne sont pas durables et que nous allons devoir profondément changer notre rapport à la nature pour préserver la vie sur terre. Anne-Cécile Bras vous propose de rendre compte de cette actualité sur tous les continents, pour décrypter les avancées ou les reculs de nos actions face à notre environnement en devenir.

Une émission réalisée par François Porcheron.

Sites institutionnels

FONDATION CONCORDE 17/07/17 Produits phytosanitaires dans l’agriculture : l’urgence d’une approche dépassionnée et rationnelle. LE MONDE VIA YOUTUBE 17/08/18 Pesticides : pourquoi la France en consomme de plus en plus. MAA - Avis du 26-07-2018 - OBJET : Bilan de l’expérimentation du dispositif de certificats d’économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP) LE MONDE 27/02/18 A quoi servent les pesticides ? La France peine à réduire sa dépendance aux pesticides, faute de pouvoir convaincre les agriculteurs que des alternatives crédibles existent. ACTU ENVIRONNEMENT 11/07/18 Le monde agricole se dote d'un contrat de solutions anti-phyto. La FNSEA et 39 partenaires du monde agricole ont mis sur pied un contrat de solutions pour réduire l'utilisation des produits phytosanitaires.

ACTU ENVIRONNEMENT 11/07/18 Le monde agricole se dote d'un contrat de solutions anti-phyto

Ils demandent à l'Etat de le signer en s'engageant à ne pas leur mettre des bâtons dans les roues. Annoncé en novembre 2017, le premier "contrat de solutions" du monde agricole a été présenté ce matin par la FNSEA et ses 39 partenaires. Son objectif ? Identifier des solutions prêtes à l'emploi et efficaces pour réduire l'utilisation des pesticides. Pour en finir avec les "injonctions d'interdiction" venues d'en haut, la ferme France se veut proactive : "C'est une première depuis le Grenelle de l'environnement, explique Christiane Lambert, présidente de la FNSEA. Si les pouvoirs publics décidaient de nous accompagner sur les plans techniques, financiers et réglementaires, on pourrait aller plus vite et plus loin. Alexandre Quillet, Confédération générale des planteurs de betteraves. 36 solutions à disposition Contrat cherche signataires.

Innovations Agronomiques 34 (2014), 367-378 Conseil agronomique et réduction des pesticides : quelles ressources pour affronter ce nouveau challenge professionnel ? ACADEMIE SCIENTIFIQUE via YOUTUBE - oct 2013 - Académie scientifique - "Communication sur des sujets sensibles, l'exemple des pesticides et OGM" REUSSIR CULTURES 03/07/14 INFOGRAPHIE : Examen des demandes d’AMM de produits phytosanitaires en deux étapes. Les processus d’évaluation et d’autorisation des produits phytosanitaires en France se déroulent en deux temps. .

REUSSIR CULTURES 03/07/14 INFOGRAPHIE : Examen des demandes d’AMM de produits phytosanitaires en deux étapes

L’Anses fait une évaluation scientifique des dossiers déposés par les sociétés phytosanitaires sur les risques pour l’environnement et la santé. Au bout d’un an(1), elle délivre un avis sur chaque spécialité qui est remis à la DGAL. . La DGAL a deux mois pour décider de l’acceptation, d’une modification ou du refus de la demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM), notamment en examinant les bénéfices apportés par le produit pour l’agriculture. . (1) + 6 mois si un complément d’information est demandé à la firme pétitionnaire. Voir aussi article " Pédale douce sur les autorisations phyto " .

AGIR POUR L ENVIRONNEMENT 19/09/14 L'épandage aérien de pesticides à 50m des habitations est maintenant possible ! -Télécharger ce communiqué de presse en version PDF.- L'arrêté relatif aux épandages aériens de pesticides, publié ce jour, fixe un périmètre de « sécurité » d'à peine 50 mètres entre la parcelle traité et les lieux de vie.

AGIR POUR L ENVIRONNEMENT 19/09/14 L'épandage aérien de pesticides à 50m des habitations est maintenant possible !

Effectués avec des aéronefs ou hélicoptères, le respect de ces 50 mètres est totalement illusoire mais semble contenter les tenants d'une écologie hors-sol. Entre le 23 juin et le 15 juillet un projet d’arrêté, visant à définir les conditions des épandages aériens de produits phytosanitaires était soumis à la consultation du grand public. ACTU ENVIRONNEMENT 19/09/14 L'interdiction de l'épandage aérien des pesticides, pas franchement pour maintenant. Ségolène Royal annonce l'interdiction de l'épandage aérien des pesticides avec la publication d'un arrêté au Journal officiel.

ACTU ENVIRONNEMENT 19/09/14 L'interdiction de l'épandage aérien des pesticides, pas franchement pour maintenant

Dans les faits ? Une prolongation des dérogations jusqu'à fin 2015. FRANCE AGRICOLE 19/09/14 Epandage aérien - Interdiction, sauf s’il n’existe pas de solution alternative (arrêté) L'épandage par voie aérienne de produits phytopharmaceutiques est aujourd'hui encadré par un arrêté du 15 septembre 2014 du ministère de l'Agriculture, publié vendredi au Journal officiel.

FRANCE AGRICOLE 19/09/14 Epandage aérien - Interdiction, sauf s’il n’existe pas de solution alternative (arrêté)

Dans le cadre d'une transition vers des pratiques agricoles plus respectueuses de l'environnement, il interdit l'épandage par voie aérienne de produits phytopharmaceutiques, hormis dans le cas ou il n'existerait pas de solution alternative. Seules deux cultures sont concernées par de possibles dérogations temporaires : le riz et la vigne. Elles sont accordées par le préfet du département considéré. Pour cela, il est nécessaire de demander une autorisation préalable composée de nombreuses informations telles que la zone concernée, la culture, le type et les quantités de produits phytopharmaceutiques utilisés, les périodes d'application ou encore le nombre de traitements.

NATURE PLANTS 01/03/17 Reducing pesticide use while preserving crop productivity and profitability on arable farms. SCIENCES ET AVENIR 01/11/17 Autorisation de mise sur le marché des phytosanitaires : comment ça marche ? FRONDE.

SCIENCES ET AVENIR 01/11/17 Autorisation de mise sur le marché des phytosanitaires : comment ça marche ?

Tandis que la Commission européenne fait face à la fronde d'une dizaine d'États membres pour la prolongation de la mise sur le marché du glyphosate de Monsanto, les ONG françaises s'émeuvent de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) du sulfoxaflor, principe actif du Closer et du Transform de Dow Agroscience, proche des néonicotinoïdes pourtant interdit par la loi sur la biodiversité de 2016. Enfin, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) vient de retirer l'AMM de l'herbicide Basta F1 commercialisé par Bayer. EAUFRANCE 18/07/17 Pesticides : une baisse de la pollution des cours d’eau en métropole. 18 juillet 2017 L’observatoire national de la biodiversité (ONB), qui s’intéresse de près aux indicateurs de biodiversité, a mis à jour sa fiche concernant l’évolution de la pollution des cours d’eau par les pesticides en métropole.

EAUFRANCE 18/07/17 Pesticides : une baisse de la pollution des cours d’eau en métropole

Le taux d’évolution a subi une baisse de - 10 % sur la période 2008-2014.

Références universitaires

OBSERVATOIRE NATIONAL DE LA BIODIVERSITE 01/06/17 Le suivi des pesticides dans les cours d’eau couvert par deux nouveaux indicateurs. Le jeu des indicateurs thématiques « Biodiversité & Milieux d’eau douce » de l’ONB s’enrichit de deux nouveaux indicateurs permettant de suivre l’évolution de la teneur en pesticides dans les cours d’eau, au regard de l’écotoxicité cumulée qu’ils représentent pour l’environnement, l’un décliné en France métropolitaine, l’autre dans les départements d’Outre-Mer. Ces indicateurs, résultant de l’application d’une nouvelle méthodologie développée par le Service de la Donnée et des Études Statistiques (SDES) dans le cadre du plan Écophyto, sont calculés à partir des données issues de la surveillance menée par les agences et offices de l’eau, mises à disposition par le Système d’Information sur l’Eau (Eaufrance (link is external)).

Ils traduisent une légère baisse de l’impact des pesticides dans les cours d’eau, tant en France métropolitaine que dans les DOM, grâce notamment à de récentes interdictions prononcées sur des herbicides. La situation locale est toutefois plus contrastée. VERTIGO - DEC 2016 - L’usage par les juges français des connaissances scientifiques sur la dangerosité des pesticides. Le droit français utilisait antérieurement le terme de produits antiparasitaires. Doussan I., « Pesticides à usage agricole ou produits phytopharmaceutiques », JurisCl. Env., Fasc. 4095, mai 2009, mise à jour sept. 2014. EAUFRANCE 13/04/17 Pesticides dans les cours d’eau : des teneurs en baisse entre 2009-2014.

13 avril 2017 Les pesticides sont destinés à lutter contre les organismes jugés nuisibles. Qu’en est-il de leur présence dans les rivières ? Une synthèse récemment publiée par le service de l’observation et des statistiques (SOeS) du ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer (MEEM) tente de répondre à cette question. L’évolution de leurs usages y est aussi grandement abordée. UNIVERSITE DE TOULOUSE - SEPT 2012 - Thèse en ligne : LES PRATIQUES DE JARDINAGE FACE AUX RISQUES SANITAIRES ET ENVIRONNEMENTAUX. FRANCE 2 03/02/16 CASH INVESTIGATION - CARTE. Quels pesticides dangereux sont utilisés près de chez vous ?

FRANCE INTER 26/07/15 INTERCEPTION - Pesticides, quand les victimes se rebiffent. PROJETNESTING 09/06/15 Pesticides et malformations génitales : un lien direct établi en cas d'exposition pendant la grossesse. BASTA 30/03/15 Pourquoi tous les gouvernements échouent à réduire la présence des pesticides. En septembre 2008, le ministre de l’agriculture Michel Barnier présente au gouvernement le plan « Écophyto 2018 » [1]. Élaboré à la demande de Nicolas Sarkozy, dans la foulée du très consensuel Grenelle de l’environnement, le plan est ambitieux : outres la suppression des molécules les plus dangereuses (comme les néocotinoïdes), il prévoit de réduire de moitié l’usage des pesticides.

Et Michel Barnier envisage « un nouveau modèle agricole » pour la France. Atmospheric Environment Volume 81, December 2013, Particle size distributions of currently used pesticides in a rural atmosphere of France. ELSEVIER - 2014 - Devenir victime des pesticides - Le recours au droit et ses effets sur la mobilisation des agriculteurs Phyto-victimes. Pesticides et santé des végétaux en régions.

ECOPHYTO

FRANCE 3 POITOU CHARENTES/AFP 23/12/14 L'usage des pesticides agricoles en augmentation de 9 % en 2013. Environnement. CSO 07/05/13 L’autorisation de dizaines de pesticides en France contre l’avis des experts : entretien avec Jean-Noël Jouzel. LEM-IÉSEG School of Management (Lille) - 2013 - Cost dominance between high and low pesticide uses in French crop farms. AGRISALON 03/05/13 Opération transparence du ministère de l’Agriculture.

Conformément à l’engagement pris par Stéphane Le Foll, le ministère a publié ce jour sur son site internet tous les éléments d'information relatifs à la procédure d’autorisation de mise sur le marché (Amm) des produits phytosanitaires. Selon un communiqué du ministère et conformément à l'engagement pris par Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, toutes les informations nécessaires sur la procédure d'autorisation de mise sur le marché (Amm) de produits phytosanitaires, ainsi que sur ceux ayant fait l'objet d'échanges entre l'Anses et la Direction générale de l'alimentation (Dgal), ont été publiés ce jour sur le site agriculture.gouv.fr. Il est rappelé que ces dernières années, 1.800 à 2.400 décisions (autorisations, retraits ou modifications d'autorisation...) ont été prises chaque année par les services de la Dgal.

A cette occasion, le Ministre a également décidé de : ACTU ENVIRONNEMENT 02/05/13 Mise sur le marché des produits phytosanitaires : lancement d'un audit.

Références GENERATIONS FUTURES

SANTE ET TRAVAIL 25/04/13 Pesticides : la direction de l’Alimentation du ministère de l’Agriculture dans le collimateur. Alors que la direction générale de l’Alimentation au ministère de l’Agriculture fait l’objet d’une plainte déposée mercredi pour avoir laissé sur le marché des pesticides contre l’avis de l’Agence de sécurité sanitaire, Santé & Travail et Libération se sont procuré un courrier du ministère du Travail mettant en cause certaines pratiques de cette direction. La note de la DGT du 14/03/11. Pesticides - usages orphelins. Pesticides dans les eaux de surface en France. Site MENUS TOXIQUE (Générations futures). Au sommaire, rapport d'octobre 2010 : Pesticides dans les aliments : analyses comparée. Agron. Sustain. Dev. 29 (2009) 321–327 Assessing pesticide pollution risk: from field to watershed. JURISTES ENVIRONNEMENT 11/12/09 L’utilisation des pesticides à l’heure de Copenhague et du Grenelle de l'environnement.

Selected Paper prepared for presentation at the Agricultural Applied Economics Association’s 2011 AAEA NAREA Joint Annual Meetin. VERTIGO DEC 2009 Le coût humain des pesticides : comment les viticulteurs et les techniciens viticoles français font face au ris. Depuis qu’on a le problème de la flavescence dorée, on a changé un petit peu. Trafic de pesticides en France. FRANCE AGRICOLE 29/04/10 Pesticides - « Rien n’est sûr » concernant les effets sur la santé (rapport parlementaire)

L’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques a rendu mercredi son rapport « Pesticides et santé », un document qui fait le point sur tous les avis souvent contradictoires qui peuvent s’exprimer sur la nocivité des pesticides. Quant aux recommandations des deux parlementaires, Claude Gatignol, député, et Jean-Claude Etienne, sénateur, elles se résument à renforcer la recherche, la surveillance, la protection, la formation des utilisateurs et l’information des citoyens.

Selon Jean-Claude Etienne, 64 % des Français estiment que les pesticides présentent des risques. Et seuls 14 % auraient confiance dans les actions de protections mises en place par les autorités de l’Etat. Et ce ne sont pas les conclusions de l’étude de l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologique, toutes en nuance et en précautions qui devraient changer la donne. « Nous ne savons pas tout. A télécharger :

AGROBIOSCIENCES 30/04/13 Les pesticides, l’Anses et la Dgal : des avis non partagés.