background preloader

Pesticides

Facebook Twitter

Générations Futures dénonce : manger 17 500 bols de Mueslis par jour est nocif ! - Chèvre Pensante. Le Muesli du matin n’est PAS bourré de pesticides. L’info est tombée aujourd’hui : notre muesli matinal serait envahi par plus de 140 pesticides.

Le Muesli du matin n’est PAS bourré de pesticides

Le rapport Exppert 7 de Générations Futures d’où sort le scoop est repris rapidement sur 6 radios, les trois chaînes TV d’information en continu et 27 journaux et magazines dont 14 au niveau national franco-belge. Doit-on avoir peur du muesli ? A-t-on empoisonné nos enfants et nos proches pendant tout ce temps ? Non. D’ailleurs si on cherchait vraiment à manger assez de muesli pour s’intoxiquer aux pesticides, c’est en réalité le muesli qui aurait notre peau. 1/ un rapport qui se veut porteur d’information scientifique Le rapport se veut “basé sur des analyses et enquêtes fouillées montrant l’omniprésence de très nombreux pesticides [perturbateurs endocriniens] dans notre environnement qui engendre une exposition très importante de la population à ces PE” et essaie d’imiter la forme d’une étude scientifique. 2/ Une méthodologie qui imite celle de la science, mais bien loin de l’égaler.

Le glyphosate, un tissu de mensonge ? (3000 mots ~ 20 mins) Et les pesticides naturels ? - dossier "Agriculture et pesticides" Point de vue Par Hervé This - SPS n° 315, janvier 2016 Pourquoi les « pesticides » sont-ils parfois stigmatisés ?

Et les pesticides naturels ? - dossier "Agriculture et pesticides"

Analysons avant de mettre en œuvre des stratégies de diffusion d’une information juste et efficace. Si les activistes sont très visibles publiquement, par définition, beaucoup de nos concitoyens sont simplement indifférents ou ignorants, sans connotation péjorative : les notions utiles à la compréhension de la nature des pesticides leur échappent, ce qui explique d’ailleurs leurs comportements incohérents (les mêmes qui ont un discours anti-pesticides utilisent parfois des doses massives de désherbants dans leur jardin ou dans leur potager).

Je ne suis pas prêt d’oublier cet échange avec un boucher nivernais, lors du dernier Salon de l’Agriculture. Pesticides : risques, bénéfices et idées reçues - dossier "Pesticides" Par Jean-François Proust - SPS n° 315, janvier 2016 Les sujets évoqués ici sont plus largement développés dans le dossier (qui sera publié sur deux numéros de Science et pseudo-sciences).

Pesticides : risques, bénéfices et idées reçues - dossier "Pesticides"

Les références à l’appui des informations sont incluses dans les articles traitant de chacun des thèmes. Y a-t-il une différence entre pesticides et produits phytosanitaires ? Les agriculteurs ont toujours cherché à protéger leurs cultures des mauvaises herbes, maladies, insectes et autres ravageurs. Dans ce but, ils ont utilisé tous les moyens, au départ manuels ou mécaniques, ainsi que des extraits végétaux ou des substances minérales. Les pesticides représentent-ils un risque de santé publique ? - dossier "Pesticides"

Par Jean-Paul Krivine et Catherine Regnault-Roger - SPS n° 315, janvier 2016 Les êtres vivants partagent tous des mécanismes physiologiques similaires.

Les pesticides représentent-ils un risque de santé publique ? - dossier "Pesticides"

Ainsi, les pesticides visant à lutter contre des organismes vivants nuisibles ne peuvent être parfaitement spécifiques et peuvent donc, potentiellement, s’avérer plus ou moins toxiques pour des organismes non ciblés, et donc les êtres humains en particulier. Ils peuvent donc représenter un danger potentiel pour l’être humain. Mais c’est bien le risque afférent qu’il s’agit d’évaluer (voir encadré « Danger et risque »).

L’exposition aux pesticides Les résidus chimiques, dont certains proviennent de pesticides, forment un bruit de fond dans notre environnement. Danger et risque Un danger est une source potentielle de dommage. Source : « Pour une application raisonnée du principe de précaution », rapport de l’IESF, Ingénieurs et scientifiques de France. La surveillance des milieux naturels La qualité de l’eau de l’environnement Qualité de l’air. Pesticides : analyser les risques, mais aussi les bénéfices - Dossier "Agriculture, pesticides et biodiversité" Par Philippe Stoop - SPS n°316, avril 2016 Tout au long de ce dossier, nous avons surtout évoqué les effets indésirables des pesticides.

Pesticides : analyser les risques, mais aussi les bénéfices - Dossier "Agriculture, pesticides et biodiversité"

S’ils sont répandus à ce point, c’est bien sûr grâce à leurs effets positifs indiscutables sur le rendement des cultures. Mais pour les agrochimistes et les représentants de l’agriculture conventionnelle, le bienfait n’est pas seulement économique, mais également sanitaires et environnementaux de l’emploi de ces produits : Le bilan économique des pesticides : positif ou négatif. Dans son dossier sur les pesticides, la revue Science et pseudo-sciences (SPS) a tenté de faire un inventaire impartial des connaissances scientifiques sur leurs effets favorables et défavorables, et a appelé à une analyse coûts/bénéfices (ACB) de ces produits, afin de mieux éclairer les citoyens et décideurs politiques (SPS numéros 315 et 316).

Le bilan économique des pesticides : positif ou négatif

L’actualité nous a finalement rattrapés, puisqu’une étude de ce type est parue, quelques semaines avant la parution de la 2ème partie du dossier (SPS n° 316). Réalisée par deux chercheurs de l’INRA, Denis Bourguet et Thomas Guillemaud (B&G dans la suite de ce texte), cette analyse1 du bilan économique global des pesticides a été largement citée et commentée dans la presse. Une note de l’Académie d’Agriculture2 a déjà fait une étude critique de cette publication, en rappelant les éléments que devrait contenir une analyse coûts-bénéfices de ce type, et qui ont été oubliés ou traités superficiellement dans la publication de Bouguet et Guillemaud.

Cash Investigation et les pesticides

Pesticides et santé des agriculteurs. Pesticides : les 10 fruits et légumes les plus contaminés. ALIMENTATION - L'utilisation des pesticides tels qu'on les connaît (insecticides, fongicides et herbicides) a commencé dans les années 70.

Pesticides : les 10 fruits et légumes les plus contaminés

Quarante ans plus tard, cette pratique est devenue règle d'or et de nombreux résidus de pesticides se trouvent dans nos aliments. Rappelons que selon de récentes études, ils peuvent être la cause de cancers et présenter des menaces pour la fertilité masculine et le développement du foetus. Chaque année, l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) analyse quelque 70000 aliments pour connaître leur teneur en résidus de pesticides. Voici ce qu'elle a trouvé, tel que le résume le livre de l'ingénieur agronome Claube Aubert, Manger bio, c'est mieux!

Guide to Pesticides in Fruit and Vegetables. EWG analyzed pesticide residue testing data from the U.S.

Guide to Pesticides in Fruit and Vegetables

Department of Agriculture and Food and Drug Administration to come up with rankings for these popular fresh produce items. All 48 foods are listed below from worst to best (lower numbers = more pesticides) Note: EWG analyzed pesticide tests of 48 popular produce items. Domestic and imported versions of two items - blueberries and snap peas - showed sharply different results, so we have ranked those domestic and imported items separately.

As a result, the full list of foods ranked by the Shopper's Guide displays 50 entries. Apples Peaches Nectarines Strawberries Grapes Celery Spinach Sweet bell peppers Cucumbers Cherry tomatoes.