background preloader

Vidéo : la carte du Mali décryptée en 5 minutes

Vidéo : la carte du Mali décryptée en 5 minutes
Durée : 05:01 | Le Monde / Delphine Papin, Patricia Forlini, Francesca Fattori, Jules Grandin, Jean-Guillaume Santi Le nord du Mali est devenu une région difficilement contrôlable, minée par les mouvements rebelles et terroristes. A travers une carte animée, "Le Monde" vous propose un décryptage de la situation géopolitique de ce territoire, désormais terrain de guerre de l'armée française. Sources : AFP ; Bilan Géostratégie 2011, Le Monde ; Atlas des minorités, La Vie-Le Monde ; Atlas du continent africain, Jeune Afrique ; Revue Hérodote ; OCHA S'abonner dès 1 € Réagir Classer Partager (11 230) Tweeter fermer Pas le temps de lire cet article ? Conservez-le pour le consulter plus tard. Abonnez-vous Voir aussi Consulter la chaîne vidéos

http://www.lemonde.fr/afrique/video/2013/01/18/video-la-carte-du-mali-decryptee-en-5-minutes_1818849_3212.html

Related:  AfriqueActivité SaharaAfrique : les defis du développementHistoire du MaliLeçon 5 : Les pays pauvres dans la mondialisation

En Afrique, "les groupes chinois profitent du retrait des Occidentaux" Selon Mathieu Pellerin, spécialiste des risques en Afrique, la Chine favorise la croissance du continent en acceptant de financer des projets délaissés. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Laure Beaulieu Le 19 juillet, lors de la cinquième conférence ministérielle Chine-Afrique, Pékin a annoncé qu'il doublerait ses crédits alloués à l'Afrique. Les nouvelles menaces contre la France de l’émir d’Al-Qaida au Sahel Il est l’une des deux cibles djihadistes « de haute valeur » recherchées par l’armée française au Sahel, avec Iyad ag Ghali, le chef du mouvement Ansar Eddine. Yahya Abou Hamam, encore appelé Okacha, l’émir algérien d’Al-Qaida au Sahara, a pris la parole, lundi 11 janvier. Dans une « interview » qui lui est attribuée, publiée par le site d’information mauritanien Al-Akhbar – son canal de revendications traditionnel –, Abou Hamam menace de nouveau la France et encourage les katibas maliennes au regroupement. Saluant les attaques terroristes de novembre 2015 à Paris (« Les moudjahidins sont entrés dans la capitale des Lumières comme il plaît à certains de l’appeler »), le chef djihadiste consacre une grande partie de son propos à la « guerre menée contre la France », laquelle s’est avérée « incapable depuis trois ans de rétablir sa stabilité et sa sécurité au Mali ». Encadrement décapité Lire aussi L’impasse du contre-terrorisme au Sahel

L’Afrique peut-elle organiser les JO ? Paris, dont la candidature pour les Jeux olympiques 2024 sera soumise la semaine prochaine au vote des conseils d’arrondissement après l’accord d’Anne Hidalgo lundi 23 mars, pourrait avoir une rivale de plus. Nairobi, capitale du Kenya, veut aussi ses Jeux olympiques. Et à la même date. Evans Kidero, gouverneur de cette mégalopole de 3 millions d’habitants, a jusqu’au 15 septembre pour déposer officiellement sa candidature. « Aujourd’hui, je dirais qu’il y a 60 % de chances pour que nous nous présentions », confie-t-il au Monde. « 70 % ! », renchérit un autre membre de l’administration. Après les échecs du Cap en 2004 et du Caire en 2008, Nairobi sera-t-elle la première ville africaine à organiser les Jeux olympiques ?

Le Mali 4/4 - Histoire dopseu07.02.2013 Ecouté et réécouté avec beaucoup d'intérêt l'émission de ce matin. Très éclairante sur les débuts de la rébellion, le rôle de la Lybie, etc. En revanche je suis surpris de l'impasse totale sur le rôle d'Iyad dans les évènements récents ainsi que de l'absence d'Ansar Dîne. Par ailleurs la fin de l'émission l'émission présente le MNLA comme seul interlocuteur légitime "des touareg"... C'est oublier un peu vite qu'il est loin d'être majoritaire dans l'opinion, c'est oublier que c'est lui qui a ouvert la boite de Pandore s'associant dès les premières attaques à Ansar Dîne et Aqmi : à Ménaka, puis à Adiel hoc où Iyad était présent... et où il partage avec Ansar Dîne et Aqmi la responsabilité de la froide exécution des militaires de l'armée malienne, mains liées dans le dos.

Coopération pour le développement - Questions thématiques - Nations Unies Aperçu Qu’est ce que la coopération pour le développement ? La coopération pour le développement a pour objectif d’aider les pays en développement, sur le plan financier, mais aussi économique ou humain pour faire reculer la pauvreté. Le système des Nations Unies réfléchit à des mécanismes de financement du développement innovateurs pour réduire la dette, améliorer les conditions de vie et lutter contre la corruption. Les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)

Areva offre 35 millions d'euros au Niger pour la sécurisation de ses sites Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Algérie: Manifestation dans le Sahara contre l'exploitation du gaz de schiste A.Ch. avec AFP Publié le Mis à jour le Des centaines de jeunes se sont rassemblés mardi dans deux villes du Sahara algérien pour protester contre l'exploitation du gaz de schiste quelques jours après un premier forage pilote dans le pays, a rapporté l'agence APS. Une manifestation se déroulait devant la préfecture de Tamanrasset (2.000 km au sud d'Alger) et une autre devant la sous-préfecture d'In Salah, à quelques centaines de km de là. «Les étudiants protestent et réclament l'arrêt du projet», «non au gaz de schiste», proclamaient des banderoles brandies par les manifestants. «Des ressources certainement très importantes et utiles pour le pays»

Ethiopie. L’heure de la moisson a sonné Ethiopie. L’heure de la moisson a sonné L’Hebdo | 3 septembre 2009 | version PDF | English translation here Julie Zaugg Terre fertile. Indiens et Saoudiens sont sur le point d’effectuer leur première récolte sur sol éthiopien.

Le Mali 1/4 - Histoire Pendant quatre jours, la Fabrique de l’Histoire raconte la longue histoire de cette région d’Afrique depuis le " Moyen-âge » africain jusqu’aux années récentes. Aujourd'hui, nous recevons l’historien François-Xavier Fauvelle-Aymar, directeur de recherches au CNRS et auteur chez Alma éditions du « Rhinocéros d’or. Histoire du moyen Age africain », qui nous parlera de l’Empire du Mali et de son fondateur mythique, Soundiata Keita et son invité Elikia M'Bokolo, historien. Mardi nous rediffusons une émission que la Fabrique avait tourné en 2005 à Sikasso, dernière ville conquise dans la région par les forces coloniales françaises, en 1898. Mando Goita, guide responsable des visites pour la jeunesse à Sikasso nous raconte l’histoire du royaume de Kénédougou dont cette cité était la capitale. Nous cheminons en sa compagnie, du fameux « tata », la fortification du roi du Kénédougou, jusqu’aux tombes des victimes tombées lors de la bataille de 1898.

Les Nations Unies et l'assistance humanitaire <div class="alt-script"><p><img src=" alt="Des innondations en Haïti" width="109" height="73" /> 98% des victimes des catastrophes naturelles vivent dans des pays en développement. </p><p><img src=" alt="Un employé du PAM distribue de la nourriture" width="109" height="73" /> Le Programme alimentaire mondial nourrit chaque année en moyenne plus de 90 millions de personnes dans 80 pays. </p><p><img src=" alt="Des civils devant un camion" width="109" height="73" />Fin 2009, il y avait quelque 43 millions de personnes déplacées de force dans le monde.</p><p><img src=" alt="Des travaileurs humanitaires déchargent un camion de vivres sous la surveillance d'un militaire" width="109" height="73" />Au cours de la dernière décennie, plus de 700 travailleurs humanitaires ont perdu la vie.

Total accélère son développement en Afrique La production du groupe français en Afrique devrait passer d’ici 2015 de 750 000 à 1 million de barils de pétrole par jour. Qui a dit qu’il n’y avait bientôt plus de pétrole ? L’Afrique est sur le point de devenir un nouvel eldorado pour les compagnies pétrolières. Première d’entre elles, Total. Jacques Marraud des Grottes, directeur Afrique du géant pétrolier, a annoncé cette année que le groupe compterait de plus en plus sur l’Afrique pour accroître sa production de pétrole. La production du groupe devrait passer de 750 000 barils de pétrole produits par jour en Afrique, soit un tiers de sa production, à 1 million de barils d’ici 2015.

Related: