background preloader

Le mur marocain et le Sahara occidental

Facebook Twitter

Art_yz.pdf (Objet application/pdf) Quel régime est le plus efficace face au Covid-19, la démocratie ou la dictature ?

art_yz.pdf (Objet application/pdf)

Durant les premières semaines de février, l’existence même de l’épidémie était analysée comme découlant presque mécaniquement des caractéristiques autoritaires de la Chine : absence de liberté d’expression d’une part, verticalité bureaucratique du pouvoir d’autre part. La première avait étouffé l’alerte du Dr. Li Wenliang quand la seconde avait freiné la remontée d’informations du pouvoir local vers le pouvoir central, transformant une épidémie locale en pandémie mondiale d’une ampleur inédite.L'argument est ancien. Il affirme que toute catastrophe dite naturelle est en réalité une catastrophe politique due à un déficit de gouvernance démocratique, à savoir un manque de transparence et de responsabilité des gouvernants, lui-même produit de l’absence de liberté d’expression. Pour en savoir plus. Origines, enjeux et pespectives de paix du conflit du sahara occidental. Le Sahara occidental est situé à l’ouest du Maghreb et présente comme voisins frontaliers : Le Maroc au nord ; au nord –est l’Algérie avec qui il partage une courte frontière; et enfin la Mauritanie à l’est, et dans tout le sud.

Origines, enjeux et pespectives de paix du conflit du sahara occidental

Toute sa frontière ouest donne sur l’atlantique. Sa superficie est de 266000 km². A l’époque de son occupation par l’Espagne en 1884, le territoire du Sahara Occidental est essentiellement occupé de tribus guerrières, maraboutiques et tributaires, organisées et indépendantes entre-elles. Selon certains auteurs, les différentes expéditions marocaines sur ce territoire n’ont pas conduit à une soumission effective des populations autochtones aux sultans du Maroc. Frontières et nationalisme autour du Sahara Occidental. L’annexion : un choix stratégique irréversible pour le Maroc Un territoire riche ?

Frontières et nationalisme autour du Sahara Occidental

Un conflit instrumentalisé de part et d’autre Références • EL OUALI A., Autonomie au Sahara, Londres, Stacey International, 2008. • LEVEAU R. et MOHSEN-FINAN K., « L’Affaire du Sahara Occidental », Etudes, n°1, 2000. • INTERNATIONAL CRISIS GROUP, Western Sahara: The Cost of the Conflict, Middle East/North Africa Report, n°65, 2007. Chapaux-vincent-publication19.pdf (Objet application/pdf) La question du Sahara occidental, introduction. Le Sahara occidental, appelé Sahara Marocain au Maroc, est un territoire de 266 000 km² du nord-ouest de l’Afrique, bordé par le Maroc au nord, l’Algérie au nord-est, la Mauritanie à l’est et au sud, tandis que sa côte ouest donne sur l’océan Atlantique.

La question du Sahara occidental, introduction

Vaste territoire désertique mais disposant de riches gisements à ciel ouvert de phosphates et dont la façade maritime au large des Canaries possède un fort potentiel halieutique, cette ancienne colonie espagnole n’a toujours pas trouvé de statut définitif sur le plan juridique, plus de trente ans après le départ des Espagnols en 1975. Le Sahara occidental est effectivement en proie à un conflit reflétant à la fois la lutte d’une partie des Sahraouis pour leur indépendance et la rivalité hégémonique de l’Algérie et du Maroc dans cette région. Dès 1973 est fondé le Frente Popular de Liberación de Saguía el Hamra y Río de Oro (Frelisario aujourd’hui Front Polisario), mouvement qui revendique l’indépendance totale du Sahara occidental.

Le Mur Marocain — Google Sightseeing Français. Construit par les forces marocaines entre 1980 et 1987, le Maroc considère la zone à l’ouest du mur comme ses Provinces du Sud, et décida de les protéger du Front Polisario où se battent ceux qui souhaitent l’indépendance du Sahara Occidental.

Le Mur Marocain — Google Sightseeing Français

La zone protégée était au départ une petite portion du nord-ouest du territoire, mais en construisant une succession de six murs différents, les marocains ont étendu leur zone pour occuper la majorité du Sahara occidental. L’est du mur est appelé la zone libre et est contrôlé par la République arabe sahraouie démocratique, même si les réfugiés de cette zone vivent actuellement en Algérie. Les troupes des Nations Unies actives dans la région s’efforcent de faire respecter le cessez-le-feu, mais les mines anti-personnelles sont toujours un problème majeur. De l'autre côté du mur Diaspora Saharaui. Le monde est dangereux à vivre !

De l'autre côté du mur Diaspora Saharaui

Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. Albert Einstein, 1921. Mercredi 9 avril 2014 à 16h : extradition de Mario Sandoval mardi 1er avril de Collectif Argentin pour la Mémoire Nous vous convions à nous accompagner à l’audience qui aura lieu le Mercredi 9 avril à 16h à la Chambre de l’Instruction (Pole 7-Chambre 5) au Palais de Justice de Paris , dans laquelle l’Argentine demande l’extradition de Mario Sandoval pour "privation illégale de la liberté suivie de la mort de la victime".

Lire la suite Milan : 18 mars 1978 Fausto et Iaio tués par les fascistes (video) mercredi 19 mars de Roberto Ferrario Je ne peux cacher que j’ai la gorge serrée et que cela me fait mal quand je me souviens de ces évènements. Polisario : Sahara occidental, vidéo Polisario : Sahara occidental, vidéo Politique Politique internationale - Archives vidéos Politique Politique internationale. Minurso.pdf (Objet application/pdf) Nouvelles du Sahara. «Contre les murs» (Edition Bayard) du journaliste Frédéric Niel, «Murs, une autre histoire des hommes» (Edition Perrin / sorti fin janvier 2012) de Claude Quétel, historien et directeur de recherche au CNRS.

Nouvelles du Sahara

Ces derniers mois, l’actualité éditoriale vient proposer une présentation et une analyse de notre monde actuel et sa trentaine de murs, militaires (Corée, Chypre ou Cachemire par exemple) et/ou anti-émigration (entre les Etats-Unis et le Mexique, sur Ceuta et Melilla au nord du Maroc…), selon la classification qu’en fait Frédéric Niel, dans Le Monde du 20 juin 2011. Certains sont très connus comme le mur de Berlin ou la muraille de Chine. D’autres le sont beaucoup moins. MAROC / SAHARA OCCIDENTAL - Un Mur de sable au coeur du desert. Sur un territoire de 60 000 kilomètres carrés prêté par les autorités algériennes, vivent, selon les estimations, entre 90 000 et 200 000 réfugiés sahraouis.

MAROC / SAHARA OCCIDENTAL - Un Mur de sable au coeur du desert

La terre est aride et la végétation inexistante. Nous sommes dans le Lahmada, le désert du désert, dont la traduction littérale signifie : « Quelle chaleur, quel froid ». Bon nombre de ces exilés ont fui le territoire du Sahara occidental à partir de 1975, lorsque l’Espagne, puissance colonisatrice depuis 1884, quitta précipitamment le pays et signa avec le Maroc- qui en revendiquait la souveraineté depuis longtemps- et la Mauritanie un accord leur laissant respectivement deux tiers et un tiers du territoire.