background preloader

CIVI AFRIQUE SAHARA

Facebook Twitter

Vegetation Zones - Institute Water for Africa. Les climats africains. Agriculture, alimentation et nutrition en Afrique. Une agriculture en transition: ses effets sur la sécurité alimentaire La production agricole et les systèmes agro-alimentaires d’un pays dépendent de nombreux facteurs, tels que la politique de l’Etat, le potentiel écologique, le niveau technologique, les aptitudes des producteurs agricoles et leurs initiatives.

Agriculture, alimentation et nutrition en Afrique.

L’autosuffisance alimentaire a constitué un objectif de la politique alimentaire de plusieurs gouvernements africains. Cet objectif peut avoir été souhaitable sur le plan politique, mais il ne s’est pas toujours révélé réalisable sur le plan économique et écologique. Dans certains pays, on entendait par autosuffisance alimentaire une disponibilité de céréales de base produites localement suffisante pour couvrir les besoins énergétiques de la population; le plus souvent, on lui donnait le sens d’une disponibilité suffisante pour couvrir la demande du marché.

Impacts des changements climatiques, adaptation et liens avec le développement durable en Afrique. B.

Impacts des changements climatiques, adaptation et liens avec le développement durable en Afrique

Osman-Elasha Balgis Osman-Elasha est chercheur principal de la Climate Change Unit of the Higher Council for Environment and Natural Resources, Khartoum (Soudan). Les stratégies de développement durable et d’adaptation aux changements climatiques ont de nombreux éléments en commun; leur association peut ainsi donner lieu à des synergies. Le développement durable, défini comme un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins (CMED, 1987), implique l’intégration harmonieuse d’une économie rationnelle et viable, d’une gouvernance responsable, de la responsabilisation des populations, de la cohésion sociale et de l’intégrité écologique. Le développement durable ne signifie pas stagnation économique ou renoncement à la croissance économique au profit de l’environnement; il devrait comprendre la promotion du développement économique comme préalable au maintien de la qualité de l’environnement.

Le_d%C3%A9fi_sp%C3%A9cifique_%C3%A0_l%E2%80%99Afrique_subsaharienne.pdf. Inondations en Afrique subsaharienne : effets dévastateurs de l’Ouest à l’Est. « Il faut souligner qu'au Ghana et au Togo les inondations ont frappé des régions particulièrement pauvres qui ont parmi les pires indicateurs nutritionnels et de santé pour les enfants », indique un communiqué publié à New York. « Ces facteurs signifient que même lors du recul des eaux il y aura des inquiétudes et des conséquences sur le long terme ».

Inondations en Afrique subsaharienne : effets dévastateurs de l’Ouest à l’Est

Au nord du Ghana, une évaluation urgente des besoins a fait état de la perte des moyens de subsistance, de cheptels et de terres, mais aussi d'un risque d'apparition de maladies en raison de la contamination des eaux et des mauvaises conditions sanitaires. L'UNICEF a donc procédé à des envois d'urgence comprenant des médicaments, des pastilles de purification de l'eau, des kits d'hygiène pour les bébés, des sets de cuisine, des moustiquaires, des bâches, du savon, des tentes, des matériels éducatifs. L'équipe WASH (Eau, sanitaires et hygiène) travaille avec le gouvernement afin de minimiser les menaces épidémiologiques. I] Un constat alarmant. 1°) Constat de l'insécurité alimentaire en Afrique subsaharienne *Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

I] Un constat alarmant

Cette carte représente l'Afrique, elle caractérise par différents degrés la sécurité alimentaire dans tous les pays africains. Elle est fournie par le site gouvernementale "www.acted.org". Comme on le voit sur cette carte, les pays les plus touchées par l'insécurité alimentaire en Afrique subsaharienne sont: le Tchad, la République démocratique du Congo, l'Erythrée et le Burundi. Afrique subsaharienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Afrique subsaharienne

L'Afrique subsaharienne est l'espace coloré en vert sur la carte. L'Afrique subsaharienne (également l'Afrique noire) est l'étendue du continent africain au sud du Sahara, séparée écologiquement, culturellement et ethniquement des pays du nord par le climat rude du plus vaste désert du monde. Description[modifier | modifier le code] Regroupant 48 pays (îles comprises), l'Afrique subsaharienne comptait environ 936 millions d'habitants en 2013[1], un chiffre qui devrait atteindre 1,5 milliards en 2050. Bien que ses pays connaissent une croissance économique rapide, l'Afrique subsaharienne reste une des parties du monde la plus démunie et la moins développée. Les causes de la pauvreté en Afrique subsaharienne et les enjeux pour_.pdf.

Pauvreté de la population de l'Afrique. « Pauvreté de la population de l'Afrique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior L'Afrique est le continent le plus pauvre du monde.

Pauvreté de la population de l'Afrique

La vie quotidienne de beaucoup d'Africains est très dure (insuffisance de nourriture, absence de travail, manque de soins médicaux de base...). 157229F.pdf. L'Afrique subsaharienne, foyer d'extrême pauvreté. Photo : AFP/Jerome Delay La Banque mondiale révèle que plus du tiers des personnes vivant avec moins de 1,25 $ par jour vivent en Afrique subsaharienne.

L'Afrique subsaharienne, foyer d'extrême pauvreté

Leur nombre a plus que triplé en 30 ans, indique le rapport de l'Institution. La Banque mondiale précise qu'en 2010, cette région comptait 414 millions de personnes en situation d'extrême pauvreté sur un total de 1,2 milliard recensées dans le monde, soit une proportion de 34 %. L'objectif : réduire l'extrême pauvreté et la faim. D’ici à 2015 : Réduire de moitié la proportion de la population dont le revenu est inférieur à un dollar par jour Réduire de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim La réduction de la pauvreté commence par les enfants.

L'objectif : réduire l'extrême pauvreté et la faim

Dans les pays en développement, plus de 30 pour cent des enfants – soit environ 600 millions – vivent avec moins d’un dollar par jour. Toutes les 3,6 secondes, une personne meurt de faim. C’est habituellement un enfant de moins de cinq ans. Ce sont les enfants qui souffrent le plus de la pauvreté. Plus d’un milliard d’enfants sont cruellement privés d’au moins un bien ou un service pourtant essentiels à leur survie, à leur croissance et à leur développement. Chaque privation aggrave l’effet des autres, et en présence de deux ou plus, l’impact sur les enfants peut devenir catastrophique. OBJECTIF 1 : Éliminer l'extrême pauvreté et la faim - Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) Haut de page CIBLE 1.A - Réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à 1,25 dollar par jour La cible des OMD visant à réduire de moitié la proportion de personnes vivant dans une extrême pauvreté a été atteinte il y a cinq ans, en avance sur l’échéance de 2015.

OBJECTIF 1 : Éliminer l'extrême pauvreté et la faim - Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)

La pauvreté dans le monde. 14 mai 2012 - La pauvreté baisse dans le monde. 1,3 milliard d’habitants vivent cependant toujours sous le seuil d’extrême pauvreté, soit près du quart des habitants de la planète.

La pauvreté dans le monde

Le nombre de personnes vivant sous le seuil d’extrême pauvreté [1] dans le monde s’est réduit de 1,9 à un peu moins de 1,3 milliard entre 1981 et 2008. Une évolution d’autant plus positive que dans le même temps la population mondiale s’est accrue. Du coup, le taux d’extrême pauvreté a été réduit de moitié : 22,4 % de la population mondiale vit aujourd’hui avec moins de 1,25 dollar par jour contre 52,2 % au début des années 1980.

Accélérer la croissance et réduire la pauvreté en Afrique subsaharienne. Après deux décennies de stagnation économique et de progrès médiocres dans l'amélioration du sort des plus démunis, les conditions d'une renaissance économique de l'Afrique subsaharienne alliant l'accélération de la croissance au recul de la pauvreté se mettent en place depuis quelques années. Cette note de synthèse dresse un bilan de l'évolution économique récente avant de rappeler les principales questions auxquelles les pays de la région devront répondre et la contribution que la communauté internationale, en particulier le FMI, devra leur apporter afin qu'ils puissent faire fond sur l'acquis des dernières années pour entrer dans un cercle vertueux de croissance non seulement durable, mais de qualité.

Lancée par le FMI en avril dernier, la série des notes de synthèse propose des analyses succinctes de questions d'actualité à l'intention d'un public de non-spécialistes. I. Introduction II. III. Objectifs du millénaire pour le développement. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir OMD. Les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), Millennium Development Goals en anglais, sont huit objectifs adoptés en 2000 à New York (États-Unis) par 193 États membres de l'ONU, et au moins 23 organisations internationales, qui ont convenu de les atteindre pour 2015. Banque mondiale : l'extrême pauvreté recule en Afrique. Le pourcentage de la population africaine vivant dans la pauvreté a diminué de 10 % depuis 1999.© Abdurashid Abdulle/AFP Les chiffres publiés mercredi par la Banque mondiale relèvent un recul de la pauvreté en Afrique subsaharienne.

Pour la première fois depuis plus de 30 ans, le nombre d’Africains vivant dans une extrême pauvreté représente moins de la moitié de la population du continent. Le nombre de pauvres en Afrique sub-saharienne a diminué de 2005 à 2008.