background preloader

Salauds de pauvres !

Facebook Twitter

Désintox. Non, il n'y a pas 42% d'allocations familiales versées aux étrangers. La France des assistés, par Christian de Brie (Le Monde diplomatique, février 2018) Il y a plus de cinquante ans, commentant la réduction de moitié de l’impôt sur les bénéfices des sociétés, le patron des patrons de l’époque lâchait : « Les carottes n’intéressent pas le patronat. » Depuis, les chefs d’entreprise n’ont cessé d’en croquer par pleins paniers, jusqu’au dernier président du Mouvement des entreprises de France (Medef), M.

La France des assistés, par Christian de Brie (Le Monde diplomatique, février 2018)

Pierre Gattaz, fanfaronnant en 2015 qu’en échange de quelques bottes supplémentaires (le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi, CICE) on allait créer un million d’emplois. La fraude sociale en France : Montant et idées reçues. En période de crise économique, l’opinion publique cherche des boucs émissaires.

La fraude sociale en France : Montant et idées reçues

Idée reçue n° 3 : « La fraude aux prestations sociales est massive » Les prestations versées sous conditions de revenus peuvent être détournées par de mauvaises déclarations des revenus ou de la situation familiale.

Idée reçue n° 3 : « La fraude aux prestations sociales est massive »

L’ensemble des fraudes constatées par la branche famille de la Sécurité sociale (intentionnelles ou non) atteignait 248 millions d’euros en 2015, dont 62 % concernent le RSA et 21 % les aides au logement, selon le Comité national de lutte contre la fraude. Ces montants ne sont pas négligeables, mais restent minimes par rapport aux dépenses globales : 12,9 milliards d’euros versés pour le RSA et 13,2 milliards pour les APL en 2015. Les chiffres augmentent chaque année, sous l’effet de meilleurs contrôles. La fraude détectée par la Sécurité sociale est ainsi passée de 482 millions d’euros en 2011 à plus d’un milliard d’euros en 2015, dont seulement 60 % pour les prestations.

La face cachée de la fraude sociale, par Philippe Warin (Le Monde diplomatique, juillet 2013) «La fraude sociale : ce sport national qui plombe notre économie » ; « Fisc, Sécu, chômage : ce que les fraudeurs nous coûtent » ; « Fraudeurs de la Sécu.

La face cachée de la fraude sociale, par Philippe Warin (Le Monde diplomatique, juillet 2013)

Ceux qui ruinent la France » ; « La grande triche. Enquête sur les 15 milliards volés à la protection sociale » ; « La France des assistés. Ces “allocs” qui découragent le travail » (1)… La meilleure façon de saper la légitimité de la protection sociale, c’est de laisser entendre qu’elle ressemble à une passoire. Les abus de la lutte contre la fraude sociale. Nicolas Sarkozy, en 2011, parlait d'une faillite financière de l'État due à l'assistanat et Laurent Wauquiez traitait ce dernier, l'assistanat, de "cancer de la société".

Les abus de la lutte contre la fraude sociale

Les campagnes du Front National contre l'assistance ont été virulentes. Ces harangues ne sont pas étrangères à l'accroissement des contrôles effectués afin que l'on ne puisse justement pas porter ce genre d'accusations à l'encontre de notre système de protection sociale. Étrangement c'est au moment où l'on assiste à une certaine accalmie sur ce terrain (1) que les effets des contrôles et sanctions délétères se font sentir. C'est ce qui conduit le Défenseur des droits à se pencher sur la question. Le Défenseur des droits rappelle en premier lieu que le législateur lui a donné pour mission fondamentale de faciliter l'accès aux droits sociaux. Le chômage serait préférable pour la santé à un mauvais emploi. Un peu plus de 1100 personnes âgées de 35 à 75 ans et qui étaient au chômage en 2009-2010 ont ensuite été rencontrées en 2010-2011, puis en 2011-2012, notamment afin de mesurer leur « charge allostatique » (qui témoigne des conséquences physiologiques d'une exposition chronique au stress, et qui est parfois utilisée pour mesurer l'impact sur la santé du stress associé au travail).

Le chômage serait préférable pour la santé à un mauvais emploi

La charge allostatique est entre autres mesurée à partir de marqueurs biologiques comme le rythme cardiaque, le taux de cholestérolémie, la tension artérielle et le rapport de tour de taille sur taille. Lettre aux “républicains en marche”. La France va mal.

Lettre aux “républicains en marche”.

Dans les crèches, les écoles, les universités, les hôpitaux, les maisons de retraite, les entreprises, les agences Pôle Emploi, les commissariats ou la rue, entre autres, ça va parfois même très mal. Il paraît que la France n’aurait plus les moyens de s’occuper dignement des siens. Sur YouTube, Data Gueule déconstruit les idées reçues sur le chômage - Télévision. L’excellente chaîne qui croise données et économie s’intéresse aux préjugés sur le chômage.

Sur YouTube, Data Gueule déconstruit les idées reçues sur le chômage - Télévision

Défenseur des droits. 50 assos contre l'exclusion - stop aux idées fausses... Il y en a marre des pauvres (qui font rien pour devenir riches) Amiens capitale de la Lutte, et SDF : pas de quartier dans les beaux quartiers Amiens capitale de la Lutte Mercredi 19 octobre, Amiens a été rebaptisée « Capitale de la Lutte » en soutien aux huit anciens salariés de Goodyear, dont cinq délégués CGT, qui comparaissaient en appel pour "séquestration et violences en réunion".

Il y en a marre des pauvres (qui font rien pour devenir riches)

Les représentations autour des politiques dites d’assistanat sont fausses ! Communiqué de presse de la FNARS Rhône-Alpes du 4 juillet 2016.

Les représentations autour des politiques dites d’assistanat sont fausses !

Briser les préjugés pour combattre la pauvreté : neuf affiches percutantes. Alors que la France est en pleine période électorale, certains n’hésitent pas à affirmer tout et n’importe quoi au sujet des Français les plus modestes. En gros, les gens les moins fortunés seraient des fainéants assistés, fraudeurs et dépensiers… Alors, pour rétablir quelques précieuses vérités, 50 Assos contre l’exclusion, un collectif combattant la pauvreté, a décidé d’entrer lui aussi en campagne. Résultat ? Neuf affiches percutantes qui sont autant de rappels essentiels… L’idée de cette opération : prendre une idée reçue et lui tordre le cou en lui opposant les chiffres de la vie réelle. Campagne contre les idées reçues sur la pauvreté. Bonjour, J’ai pris connaissance de l’existence de vos actions via la campagne actuelle "Combattre la pauvreté, c’est combattre les préjugés". Aujourd’hui, mon mari et moi qui sommes actuellement chez mes parents avons entendu une discussion comme on en entend tous les jours, dans la pièce à coté de laquelle nous sommes : "de toutes façons, les allocations familiales, ceux qui en profitent ce sont ceux qui ont plein d’argent donc font plein d’enfants.

Eux, et les étrangers. " Les idées fausses, ça suffit ! ATD Quart Monde vous offre un an d’abonnement à Feuille de Route, le mensuel d’actualités contre la misère. Pour bénéficier de cet abonnement d’un an, cliquez ici Commandez le livre "En finir avec les idées reçues sur les pauvres et la pauvreté" Nous vous invitons à déconstruire des préjugés et des stéréotypes répandus sur la pauvreté et les pauvres, afin que ceux-ci cessent d’être les boucs émissaires des maux de nos sociétés et qu’ils deviennent au contraire des partenaires à part entière dans la construction d’un monde plus juste. Voici quelques-unes de ces idées reçues. Petits guides : nouvelles éditions - La Cimade. On ne présente plus la collection des Petits guides de La Cimade. Née en 2007, cette collection de livrets pédagogiques sur les migrations, plébiscitée par les publics associatifs et scolaires, va fêter ses dix ans avec la réédition de deux titres historiques : Lutter contre les préjugés sur les migrants et Comprendre les migrations internationales.

Comprendre Pour Comprendre les migrations internationales, qui n’avait pas été réédité depuis 2008, il s’agissait à l’évidence de réactualiser les chiffres – même si, quoi qu’on en pense, ces derniers n’ont pas tellement changé. Il s’agissait aussi d’évoquer de nouveaux enjeux (réfugiés climatiques, personnes disparues en mer) et de proposer des pistes de réflexion sur la politique européenne en matière de migrations et sur la protection juridique assurée (ou pas…) par les traités internationaux, en s’appuyant sur le regard et l’expertise de La Cimade. RSA, soins, aide au logement : à quoi ont droit les immigrés en France ? La question des prestations sociales versées aux immigrés fait depuis longtemps partie des sujets de polémique privilégiés du débat politique français.

Mais elle a retrouvé une actualité brûlante à l’occasion de la campagne lancée récemment par Marine Le Pen et les cadres du Rassemblement national (RN), qui tentent à grands coups d’intox d’imposer l’idée qu’un migrant fraîchement arrivé serait mieux loti qu’un retraité français modeste. Allocs, carte bancaire, HLM, sécu... 12 intox sur les migrants décryptées. Le gouvernement a annoncé lundi 31 juillet l’ouverture de deux centres d'accueil pour migrants d'un genre nouveau à Calais, où un dispositif spécifique permettra d’accélérer les demandes d’asile, ce qui fait réagir la fachosphère ce mardi 1er août. Roms, fraudes au RSA, montant des aides sociales... Dix clichés sur les pauvres.

Comment en finir avec l'image du bénéficiaire du RSA fainéant et fraudeur. Une ancienne salariée d’une Caisse d’allocation familiale, Leila, s’élève contre les idées reçues sur les bénéficiaires du RSA et les discours culpabilisant chômeurs et travailleurs pauvres. L'oeil de Soulcié : montrer les chômeurs du doigt - En bref. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. "Tous des assist s !" Le non-recours aux droits, un «scandale social» Publié ce week-end par le Journal du dimanche, le sondage Ifop est sans appel : huit Français sur dix estiment qu'«il y a trop d'assistanat et(que) beaucoup de gens abusent des aides sociales».

RSA : la moitié des bénéficiaires ne le réclame pas. Alors que le Premier ministre a présenté, ce lundi 21 janvier le plan quinquennal de lutte contre la pauvreté, il apparaît que les plus modestes ne profitent déjà pas autant qu’il le pourraient des dispositifs d’aide existants. Près de la moitié de ceux qui pourraient recevoir le RSA ne le demandent pas. RSA: 5 milliards d'euros non réclamés. Près de 6 milliards d'euros d'aides ne sont pas réclamés chaque année. Pôle Emploi pourra fouiller vos comptes bancaires, entre autres. Mise à jour : le gouvernement a retiré l'amendement mais le droit de communication persiste pour nombre d'administrations. Le gouvernement a déposé un amendement au projet de loi sur le dialogue social et l'emploi, qui prévoit de donner aux agents de Pôle Emploi chargés de lutter contre les fraudes le droit de se faire communiquer tout un ensemble de documents provenant de prestataires privés, sans que le secret professionnel ne puisse leur être opposé.

Il s'agit en particulier des extraits de comptes bancaires et autres relevés de comptes épargne, factures détaillées de téléphonie mobile, ou relevés EDF. A ceux qui me répètent qu’on ne peut pas accueillir “toute la misère du monde”. Parce que je n'en peux plus d'entendre, à chaque fois que je dis que je travaille dans l’accompagnement des demandeurs d’asile “Mais il sont vraiment trop nombreux, non ?”

“Déjà que la France est un des pays les plus généreux en Europe ...” et autres “La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde"... j'ai décidé d’écrire ce texte, pour contenir ma frustration, mon indignation qui croît chaque jour en entendant les politiques nous abreuver de chiffres hors contexte censés nous démontrer que nous sommes une forteresse assiégée, et contenir ma tristesse de voir notre gouvernement de “gauche” si tétanisé par l’influence de l’extrême droite dans le champ politique qu'il finit par rentrer dans son jeu ...Je comprends que les gens finissent par s'y perdre et par se demander si, vraiment, on accueille trop de demandeurs d’asile en France.

Catherine Wihtol de Wenden: «Nous n’avons pas encore réalisé à quel point ces nouveaux migrants nous ressemblent» Le fléau de l’assistanat, par Christian de Brie (Le Monde diplomatique, février 2018) CICE : la (vraie) France des assistés. Comment la fraude fiscale dégrade (aussi) notre compétitivité. La fraude patronale s’élève à plus de 20 milliards d’euros. Macron quitte le gouvernement... après avoir distribué 900 millions d'euros aux cadres du CAC40.

Pourquoi les pauvres votent-ils contre leurs intérêts ? Wisconsin GOP Passes Bill Banning Poor People From Buying Shellfish, Potatoes And Ketchup. Jeunes, clochards, drogués : la ville ne veut pas de vous.