background preloader

Association nationale de lutte contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobieLigne d'écoute : 01.48.06.42.41

Association nationale de lutte contre la lesbophobie, la gayphobie, la biphobie et la transphobieLigne d'écoute : 01.48.06.42.41
Quatre associations (Act Up-Paris, le Mag, Bi'Cause et SOS homophobie) ont décidé au printemps 2012 d’élaborer une première enquête sur la bisexualité et la perception des comportements réels ou supposés des bisexuel-le-s. Cette enquête a été lancée à l’occasion de la journée internationale de la bisexualité, le 23 Septembre 2012. Elle a été remplie en ligne et par « microtrottoir » à Besançon, Marseille, Montpellier, Nantes, Paris, Strasbourg, durant deux mois. Discrimination, stéréotypes, visibilité des bisexuel-le-s... Découvrez une première analyse des 6107 réponses !

http://www.sos-homophobie.org/

Related:  Egalité fille-garçon et lutte contre toutes les discriminations

GREF Bretagne - Centre de veille et de ressources - GREF Bretagne Résumé : Ce projet est le fruit d’une rencontre entre la Coordination des Radios Associatives de Bretagne, la CORLAB, et HF Bretagne, qui milite pour l’égalité entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture. Alors qu’HF Bretagne agit entre autres pour la « re-connaissance » des femmes dans l’Histoire, vecteur d’inégalités dans nos inconscients collectifs, la CORLAB faisait le constat dans son étude sur les radios associatives de Bretagne d’un déséquilibre des fonctions occupées par les femmes et les hommes dans ses radios adhérentes. A terme, 10 podcasts seront réalisés : 1 - M ton matrimoine !

Les femmes, ces héroïnes Pour leurs deux premiers recueils communs, elles avaient travaillé sur un thème qui les inspirent toutes les deux - l'humain – en lien avec des publics en précarité. Mosaïques quartier était une œuvre collective d'habitant-e-s orchestrée par ATD Quart Monde ; Le temps des possibles donnait la parole à des jeunes patient-e-s de l'hôpital Guillaume Régnier. Parce que leurs univers se sont rencontrés, elles ont eu envie d'aller plus loin. Voilà un an, Florette Benoit, la graphiste, et Marylin Degrenne, l'autrice (également comédienne et metteure en scène) ont publié leur abécédaire des héroïnes ; de A comme « aventurière » à Z comme « zoologue ».

Lutte contre les discriminations et promotion de l'égalité Qui peut saisir le Défenseur des droits ? Toute personne physique (un individu) ou morale (une société...) qui s'estime discriminéeSes représentants légaux (parents, représentant d'enfants ou de majeurs protégés)Une association déclarée depuis au moins 5 ans dont les statuts combattent la discrimination conjointement avec la victime ou avec son accordUn parlementaire français et un élu français du Parlement européenUne institution étrangère qui a les mêmes fonctions que le Défenseur des droits Le Défenseur des droits peut également se saisir d'office lorsqu'il estime que son intervention est nécessaire. En droit, une discrimination est un traitement défavorable qui doit généralement remplir deux conditions cumulatives : être fondé sur un critère défini par la loi (sexe, âge, handicap…) ET relever d'une situation visée par la loi (accès à un emploi, un service, un logement…).

Tous les métiers sont mixtes En France, seulement 12 % des professions sont considérées comme mixtes. Il est urgent d’agir pour casser ces barrières. A travers des portraits de femmes exerçant des métiers dits “masculins” et d’hommes dans des métiers dits “féminins”, cette création originale met en avant des professions non mixtes offrant des débouchés actuels et futurs. Stop au harcèlement de rue - Ville de Paris D'après une étude récente de l’Insee, 25% des femmes âgées de 18 à 29 ans ont peur dans la rue, 20% sont injuriées au moins une fois par an et 10% subissent des baisers ou des caresses qu’elles ne désirent pas. Parmi les objectifs de cette campagne: À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, la Ville de Paris dévoilera une campagne d’affichage contre le harcèlement de rue en présence des membres du Conseil parisien de la jeunesse. Ce dernier est à l’initiative d’un vœu voté par le Conseil de Paris appelant à la réalisation d’une telle campagne. La présentation de la campagne, samedi 26 novembre, sera précédée d’une après-midi d’échanges et de débats sur le harcèlement de rue et les violences sexistes et sexuelles qui entravent la libre circulation et le droit à la ville des femmes, en présence d’associations qui présenteront des projets et des bonnes pratiques.

Égalité filles-garçons - Les enjeux de l'égalité filles-garçons La convention interministérielle pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif (2019-2024) Le 28 novembre 2019, le ministre de l'Éducation nationale et de la jeunesse et la secrétaire d'état en charge de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations signent une nouvelle convention pour l'égalité dans le système éducatif. Celle-ci engage, pour une durée de cinq ans, tous les ministères ayant la responsabilité de politiques éducatives (le ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation ; le ministère des armées ; le ministère de la culture ; le ministère de l'agriculture et de l'alimentation). Télécharger le texte de la convention interministérielle

Favoriser l'égalité femme/homme dans tous les domaines · Région Bretagne L’égalité c’est aussi important au sein de notre administration. Depuis les élections de 2014, l’exécutif de la Région se compose de huit vice-présidents et sept vice-présidentes. En 2007, une charte d’actions, élaboré en concertation avec les représentants du personnel, a été adoptée pour « garantir l’égalité professionnelle » des agent·e·s : elle porte sur la parité de recrutement, la représentation syndicale, la formation, la promotion interne, le temps de travail. Un label “égalité professionnelle” En 2019, nous avons renouvelé ce label pour notre action menée en faveur de l’égalité femmes-hommes depuis 2004, notamment pour faire progresser une égalité d’accès aux droits de chacun·e quels que soient leur sexe, leur origine, leur orientation sexuelle, leur handicap… Nous sommes d’ailleurs la seule Région de France à disposer de ce label.

Malades étrangers : le couloir de la mort à la française 16 juin 2015 AIDES - La Cimade - Médecins du Monde - La Case de Santé - Observatoire du droit à la santé des étrangers Quatre ans jour pour jour après la réforme du droit au séjour pour soins, et à la veille des débats parlementaires autour de la future loi Immigration, nos associations dénoncent le traitement inhumain réservé par l'Etat à des malades étrangers. Ce que l'Etat réserve désormais à de nombreux malades étrangers, c'est bien un couloir de la mort qui ne dit pas son nom.

Related: