background preloader

Publicité et stéréotypes

Publicité et stéréotypes
D’un examen plus attentif, les élèves dégageront les stéréotypes associés aux garçons et aux filles. Ils s’appuieront particulièrement sur l’observation :• des corps : comment les uns et les autres sont-ils cadrés, mis en valeur par l’éclairage, les vêtements, le décor, etc. ? Les élèves s’efforceront à chaque fois de qualifier leur objet d’analyse : un corps banal, élancé, lisse, sexy, viril, etc. ;• des attitudes générales : quelles sont les valeurs associées aux femmes et celles associées aux hommes ? On pointera l’opposition fréquente entre la fragilité et la passivité des premières et les postures plus dominatrices et actives des seconds ;• des rôles sociaux : quelles activités ou fonctions (au sein de la famille, notamment) les femmes représentées dans les pubs exercent-elles ? Et les hommes ? Related:  Discrimination

L'histoire des droits de la femme Le sexisme Dans la loi, les filles et les garçons sont égaux… mais dans la vie de tous les jours, ce n’est pas encore tout à fait le cas. Le sexisme est une attitude qui tend à faire une différence entre l’homme et la femme. Et cela commence dès que l’on est tout-petit. « Dans les catalogues de jouets, les fabricants proposent toujours des produits bien identifiés. Les filles portent des déguisements de princesses et les garçons de pirates. On ne verra jamais une fille en costume de Zorro », constate l’Observatoire des inégalités. C’est avec une certaine curiosité que l’on regarde une femme qui se lance dans un métier comme routier, maçon, menuisier, pilote d’avion… « La première pilote militaire date de 1985. Le féminisme Des femmes ont cherché à briser toutes ces inégalités. En 1791, Olympe de Gouges rédige une « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne ». L’objectif : obtenir le droit de vote des femmes. La parité La parité correspond à une égalité parfaite.

Journée internationale de la femme: la réponse des femmes à la crise économique La situation des femmes sur le marché du travail est plus fragile que celle des hommes: des emplois à temps partiel, moins bien rémunérés, le manque de crèches ne sont que quelques-uns des nombreux obstacles qu'elles rencontrent dans leur parcours professionnel. Elles ont dès lors subi la crise plus durement que les hommes. A l'occasion de la Journée internationale de la femme le 8 mars, le Parlement a décidé de se pencher sur la réponse des femmes à la crise. Plus d'infos dans ce dossier. Jetez un œil à notre dossier et apprenez-en plus sur la réunion interparlementaire entre les députés européens et les députés nationaux à l'occasion de la journée de la femme.

Egalité, équité, mixité, parité, genre... Egalité des femmes et des hommes L’égalité est un droit fondamental de la personne humaine, quelque soit le sexe biologique ou social, l’orientation sexuelle, et quelles que soient les différences entre les personnes. Les Etats se ont engagés à garantir cette égalité en adoptant en 1948 la Déclaration universelle des droits humains. Celle-ci dispose dans sont article premier que tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits, et dans l’article 2 Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation. La Constitution française de 1946 inscrit l’égalité femmes-hommes dans son préambule, elle garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l’homme. Exemple. Equité Mixité

Accueil - Zéro Cliché ! Observatoire des inégalités 11 avril 2014 - Marie, Antoine, Mansour, Rayene sont quelques-uns des lauréats du prix « Jeunesse pour l’égalité 2014 ». Ce prix remis par l’Observatoire des inégalités récompense les meilleurs films et affiches parmi 450 participants. Un regard inédit de la jeunesse sur les inégalités sociales, entre les sexes ou selon la couleur de la peau. Le jury a tranché. Il a désigné 12 gagnants du concours « Jeunesse pour l’égalité 2014 » (voir la liste ci-dessous) parmi les 450 jeunes candidats de 11 à 21 ans. Un choix est toujours subjectif. Du clip musical au photomontage, les œuvres reçues couvrent un champ très large. Et après ? Ce concours marque aussi le point de départ d’une campagne de sensibilisation sur les préjugés que l’Observatoire des inégalités souhaite mener à destination des jeunes, mais aussi du grand public. Les grands gagnants sont : Dans la catégorie des films 11-15 ans : Dans la catégorie des films 16-21 ans : 2ème prix : Egalité ? Dans la catégorie des affiches 11-15 ans :

Barbie, canon avec une taille « normale » Barbie a été imaginée avec la taille moyenne d'une américaine de 19 ans : une représentation corporelle plus réaliste et néanmoins canon. Mise à jour le 9 juillet 2014 - Lammily, la « Barbie » aux mensurations dans la moyenne, a récolté plus de 500 000 dollars sur les 95 000 requis, comme nous l’apprend Golem13. Plus rien ne semble empêcher sa commercialisation, et elle sera d’ailleurs disponible au moins de novembre prochain ! Tu peux même la précommander dès aujourd’hui pour une réception au onzième mois de l’année. Mise à jour le 6 mars 2014 – Tu te souviens de Nickolay Lamm, l’homme qui avait décidé de montrer à quoi une Barbie ressemblerait avec les mensurations de l’Américaine moyenne ? Il réclame 95 000$ et a déjà atteint 81 000$, un petit mois avant la date limite de participation au projet. La création porte le nom de Lammily, et prône des standards de beauté réalistes et un mode de vie sain. Alors, convaincues par Lammily ?

women olympians 21 foot 02 02 La discrimination positive fait débat aux États-Unis Une étudiante, Abigail Fisher, souhaitait intégrer l'Université du Texas. Elle se dit victime de discrimination liée à sa couleur de peau. Abigail Fisher se dit victime de «racisme anti-Blancs». La Cour suprême des États-Unis examine depuis mercredi le cas de cette jeune femme blanche de 22 ans, qui avait vu sa candidature refusée par l'Université du Texas en 2008. Elle avait porté plainte, s'estimant victime d'une discrimination raciale. Après la période des quotas ethniques, abandonnés depuis 1996 car jugés trop discriminatoires, la loi n'a cessé d'évoluer au gré des procès et des décisions de la Cour suprême. Pour remplacer les quotas, le Texas a donc adopté deux règles complémentaires. «Le mérite devrait être le seul critère» La règle attaquée par Abigail Fisher, qui ne faisait pas partie des «10 %», concerne l'attribution des places restantes. Abigail pense avoir été écartée ainsi au profit d'un étudiant de couleur. L'exemple californien

L'expérience de la discrimination positive aux Etats-Unis Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Gérard Alors que Valérie Pécresse vient de confirmer l'objectif du gouvernement d'atteindre 30 % de boursiers dans les grandes écoles françaises, Le Monde.fr examine les politiques de discrimination positive menées dans trois pays : Etats-Unis, Brésil et Inde. Premier volet aux Etats-Unis. L'"action affirmative" – pendant américain de la discrimination positive – est née de la lutte pour les droits civiques et l'abolition de la ségrégation raciale. A la fin des années 1960, le gouvernement républicain de Richard Nixon entend favoriser, par des politiques de traitement préférentiel, l'accès à l'emploi et l'admission dans les universités de certains groupes ayant fait l'objet dans le passé de pratiques discriminatoires. Cette politique est toutefois intéressée et vise à rétablir l'ordre public à la suite d'une vague d'émeutes raciales qui font plus de 170 morts et 7 000 blessés entre juin 1964 et 1968.

Inégalités femmes-hommes : des quotas, et après ? Les politiques publiques en faveur de l'égalité sont restées beaucoup trop timorées pour juguler les handicaps dont souffrent les femmes dans le monde du travail. Les inégalités entre les femmes et les hommes ainsi que les moyens de les réduire occupent une place importante dans le débat public. Mais concrètement, les mesures prises en 2011 en faveur de l'égalité professionnelle se résument, pour l'essentiel, à la loi fixant des quotas dans les conseils d'administration des grandes entreprises. La plupart des autres mesures envisagées ont été soit réduites à leur plus simple expression, soit reportées à une prochaine législature.

Related: