background preloader

Inter-LGBT

Inter-LGBT
Related:  Lutter contre l'homophobie

Act Up-Paris est une association de lutte contre le sida. Rejoignez-nous ! MAG Les Panthères Roses Pecs & Ongles #4 Pancartes Manifestation le dimanche 27 janvier, Denfert-Rochereau, 14h Vidéo A la Bastille le 16 décembre 2012 A l’heure de légiférer, les Socialistes hésitent, donnent l’impression de ne pas s’y être préparés : "la PMA on verra plus tard…", "Oui oui, il y aura « mariage pour tous », mais on ne l’assume pas vraiment, donc les maires qui refuseront auront notre bénédiction...". vidéo appel Le gouvernement et la majorité UMP font du chiffre sur le dos des étrangerEs. Communiqué 10 juin 1981 : les fichiers d’homosexuels sont supprimés ;11 juin 1981 : l’homosexualité est retirée de la liste des maladies mentales ;juin 2011 : toujours pas d’égalité. Retrouvez les classiques, découvrez les nouveautés Pour afficher nos exigences et accompagner nos balades printanières dans les rues, seulE ou avec des millions d’autres. Petit manuel à l’usage des manifestants et activistes Quelques recommandations pour que le plaisir nous accompagne en manifestations et actions. Manif Communiqué de presse

Etre prof & homo être prof et homo, l'omerta DOSSIER d'Aglae : UNE VIE DE PROF HOMO L’homosexualité en milieu professionnel n’est jamais une mince affaire, plus encore en milieu scolaire. L’enseignant homosexuel renonce généralement à la parole ou plutôt à sa parole faite de sa spécificité, de son affectivité, de sa subjectivité, de sa personnalité construite par cet attachement amoureux pour les personnes de même sexe. L'enseignant homosexuel préfère se taire, étouffer ses ressentiments, baisser leurs yeux, voire raser les murs en ruminant un tas de pensées contradictoires. Nous véhiculons les normes d’une époque.Or, force est de constater que l’homosexualité et la bisexualité ne participent pas de ces normes actuelles. Ces mêmes témoignages nous confient aussi que les idées de détournement ne tiennent pas. Le rapport pédagogique est un rapport tout à fait particulier qui est fondé sur ce que les psychanalystes appellent un rapport de transfert. Point de vue paru dans la revue " h ":

All Out 10 Nov - Notre mobilisation a eu un impact majeur : relayée dans le presse, soutenue par le Défenseur des Droits, elle a poussé la députée Marie-Françoise Clergeau à interpeller le gouvernement directement en séance parlementaire. La réponse de la ministre Valérie Pécresse est édifiante : "Le PACS n'est pas un contrat de la même nature que le mariage" et donc "moins de devoirs, c’est moins de droits". Par cette réponse, la ministre ignore délibérément les gays et lesbiennes qui ne peuvent pas se marier et n'ont pas d'autres choix que le PACS, et confirme que ces citoyen-ne-s ont "moins de droits" que les autres. Nous n'avons pas gagné cette fois, mais la mobilisation doit continuer pour pousser les politiques à offrir l'égalité des droits pour tous les couples en France : Rejoignez le mouvement en cliquant ici Posté : Lundi 17 octobre

Actualités : l'info des gays et lesbiennes Charte Collectif Montpellierain contre l'Homohobie et pour l'Egalité des Droits. Le mot homophobie désigne l'aversion pour les homosexuels : plus qu'une somme d'insultes, de pressions psychologiques, de discrimination, d'exclusions, de manifestations d¹intolérence et d¹agressions, elle est l'un des mécanismes de la normativité sociale. L'homophobie est un phénomène qui assigne aux homosexuels la part du non-droit, du non-dit, et souvent de la honte. C'est un probleme dont on ne parle pas, car renvoyer l'homosexualité à la sphère privée est à la fois une manière d'éluder sa reconnaissance juridique, sociale et politique, et la plus insidieuse manifestation du moralisme. La diversité des manifestations de l'homophobie, et des causes, impliquent une prise de conscience et un combat collectif. La charte qui suit tente de dégager les trois pôles qui permettent une lutte efficace contre l'homophobie. Ces trois pôles sont L'INFORMATION, LA VIGILANCE, L'ACTION. nous nous engageons nous nous engageons :

"Lipstikka" de Jonathan Sagall Une attirance entre deux adolescentes palestiniennes ressurgit lorsque l'une frappe à la porte de l'autre, de nombreuses années après. Le réalisateur israélo-canadien Jonhathan Sagall pose la question de la réminiscence du passé, du désir et des tourments de l'histoire. Lara (Clara Khoury) est une palestinienne qui décide de s'expatrier à Londres pour démarrer une nouvelle vie plus rangée, mariée et mère d'un garçon de sept ans. Ce qui est réellement arrivé appartient à la mémoire de chacun. Présenté dans le dernier round de la Berlinale, cette co-production israélienne et britannique écrite et réalisée par Jonathan Sagall représente des retrouvailles pour lui et le festival du film, puisqu'il y avait présenté "Drifting" d'Amos Gutman en 1984, dans lequel il était acteur et co-producteur. "Lipstikka" Un film de Jonathan Sagall Avec Clara Khoury, Waleed Akhtar, Daniel Caltagirone Compétition officielle

LE REFUGE - association pour l'accueil des jeunes de 18 a 25 ans, chasse-e-s par leur famille en raison de leur homosexualite « le Refuge », pour accueillir les jeunes de 18 à 25 ans, rejeté-e-s par leur famille. Le Refuge est une association créée en 2003, à l’initiative de Nicolas Noguier. Cette création part sur la base d’un constat que des jeunes gens, âgés de 18 à 25 ans, se retrouvaient dans une situation délicate suite à l’annonce de leur homosexualité dans leur famille. La réaction primaire de certains était un rejet pur et simple, avec pour conséquence directe une mise à la rue. L’objectif de l’association est de procurer un hébergement temporaire à ces jeunes, avec, en parallèle un accompagnement psychologique fait par une psychologue diplômée intervenant à raison d’une matinée par semaine ; mais aussi d’un accompagnement social réalisé par une Conseillère en Economie Sociale et Familiale, qui aide les jeunes dans toutes les démarches quotidiennes (démarches administratives, gestion du budget, gestion d’un appartement, vie quotidienne…). En 2011, le Refuge a recueilli plus de 479 demandes.

HOMOPARENTALITE informations et debat La Cour constitutionnelle sud-africaine, la plus haute instance judiciaire du pays, a reconnu, vendredi 28 mars, un couple de lesbiennes comme parents légaux de jumelles dont la naissance a été obtenue grâce à une insémination artificielle. Ce jugement constitue une première mondiale. L'affaire de ce couple de lesbiennes, identifiées sous les initiales J et B pour préserver leur anonymat, constitue un cas exceptionnel dans les annales judiciaires. J a déclaré la naissance des jumelles, en citant B comme étant la mère, et en se désignant elle-même sous le terme de "parent", après avoir rayé sur le formulaire d'enregistrement le mot "père". Les deux lesbiennes, qui entretiennent une relation de couple stable depuis 1995, ont contesté cette décision devant la haute cour de Durban, demandant à bénéficier de la reconnaissance des droits parentaux dont jouissent les couples hétérosexuels.

Le MAG, une association de jeunes pour les jeunes Créé en 1985, le MAG est une association de jeunes âgés de 15 à 26 ans qui a pour vocation d’aider d’autres jeunes homosexuels, bisexuels, transsexuels ou en questionnement, à se rencontrer dans un esprit convivial afin de sortir de l’isolement, s’accepter et s’assumer. En vingt-cinq ans, le MAG est devenu un acteur essentiel du paysage associatif LGBT, ce que reflète son histoire : – 1994 , le MAG est l’un des membres fondateur du Centre Gay et Lesbien de Paris – 1998 , le MAG est membre de « Génération PACS » dans un esprit militant pour les droits LGBT – 1999 , première association LGBT à recevoir l’agrément « Jeunesse et Education Populaire » délivré par le Ministère en charge de la Jeunesse – 2000 , inauguration de son propre local a Paris, avec le soutien de la ministre de la jeunesse et des sports, de la mairie de Paris, du Conseil Régional d’Ile de France ainsi que de Bertrand Delanoë et de plusieurs élus de la ville de Paris.

Related: