background preloader

Tout ce que les femmes doivent savoir pour se faire poser un DIU (" stérilet ")

Tout ce que les femmes doivent savoir pour se faire poser un DIU (" stérilet ")
(Article mis à jour le 7 juin 2012) Qu’est-ce qu’un DIU ? Le DIU, abréviation de " dispositif intra-utérin " (mal-nommés " stérilets " - car ils ne rendent pas stériles) est un dispositif contraceptif inséré dans l’utérus d’une femme qui désire une contraception - temporaire ou durable - plus efficace et moins contraignante qu’une pilule. NB : Désormais, en France, les sages-femmes peuvent prescrire toutes les contraceptions. Un DIU, est-ce que ça provoque un "mini avortement", comme on le dit parfois ? Pas du tout. Quels sont les deux types de DIU ? Il existe deux catégories de DIU : 1° les DIU au cuivre , sont des dispositifs mesurant moins de 4 cm de long, le plus souvent en forme de " T ", composés de plastique recouvert d’un fil et de manchons de cuivre. Voir la liste des DIU actuellement commercialisés en France La surface de cuivre des différents DIU disponibles ces dernières années en France est la suivante : MLCu 375 et Gynelle 375 : 375 mm² de cuivre et surtout Oui ! Je porte un DIU. Related:  FemmesContraceptionGynéco

Cycle féminin : l’harmonie des hormones - Faire soi-même Le fonctionnement endocrinien féminin repose sur l’équilibre subtil des hormones. La moindre fluctuation de ces molécules chimiques peut se répercuter sur l’organisme tout entier. Mais, selon le moment du cycle ou la période de la vie de la femme, l’équilibre change. Les plantes aromatiques et leurs essences peuvent accompagner ces modifications au niveau physique et psychique. Un cycle bien réglé En cas de cycles irréguliers, de syndromes prémenstruels, d’infertilité ou de préménopause. HE de sauge officinale (Salvia officinalis) : 2 mlHE de sauge sclarée (Salvia sclarea) : 2 mlHE de petit grain bigaradier (Citrus aurantium ssp aurantium (feuille) : 1 mlHV de noyau d’abricot (Prunus armeniaca) : QSP 10 ml HE : huile essentielle, HV : huile végétale. 1 ml = 20 gouttes Contre-indications : Jeunes enfants, femmes enceintes ou allaitantes, antécédents de cancers hormonodépendants ou mastose. Préparation Mode d’emploi

La pose d'un DIU est-elle toujours douloureuse ? La pose d’un DIU est-elle toujours douloureuse ? par N. et Martin Winckler Article du 16 janvier 2005 Le col (la partie inférieure, porteuse de l’orifice) de l’utérus est une zone sensible. Les médecins français ont la mauvaise habitude, pour poser un DIU, de saisir le col avec une pince de Pozzi, une horreur terminée par deux crochets pointus. (En Angleterre, on utilise des pinces à extrémité plate.) Pendant des années, j’ai cherché par tous les moyens à minimiser cette douleur à la pose de la Pozzi, car elle entraîne une contraction du col et rend, de ce fait, la pose du DIU au travers du col, très pénible : ça provoque des contractions de l’utérus, qui sont les mêmes contractions que pendant les règles ou un accouchement. Pour éviter la douleur à la pose, pendant longtemps, j’ai prescrit des anti-inflammatoires à prendre 1 ou 2 heures avant la pose du DIU, car ces médicaments diminuent les contractions de l’utérus. On ne le dira jamais assez. Martin W.

maSexualite Le stérilet (dispositif intra-utérin de cuivre), l'éponge contraceptive, le contraceptif Lea, la cape cervicale, le diaphragme, le spermicide, la ligature des trompes, la vasectomie, le condom pour homme et le condom pour femme sont des méthodes contraceptives non hormonales. Vous devriez envisager d'utiliser l'une de ces méthodes si vous pensez que la pilule, le timbre, l'anneau, le DIU ou l'injection ne répondent pas à vos besoins. Stérilet (dispositif intra-utérin de cuivre) De quoi s'agit-il?Le stérilet est un petit dispositif en forme de T muni d'un fil de cuivre. Inséré dans l'utérus, le fil de cuivre provoque des modifications chimiques qui détruisent les spermatozoïdes. Avantages Le stérilet offre une contraception à long terme (jusqu'à 5 ans) et n'a aucun effet négatif sur la fécondité, une fois retiré. Le stérilet constitue un bon choix pour vous si : Inconvénients Le stérilet n'offre aucune protection contre les infections transmissibles sexuellement (ITS) ou le VIH. Efficacité

Pilule : on vous cache la vérité depuis 50 ans !  34 Commentaires et 0 tweets Les bonnes feuilles du livre » LA PILULE CONTRACEPTIVE – Quels dangers ? – Quelles alternatives ? du Pr joyeux. Les deux auteurs ont accepté de nous livrer les bonnes feuilles de leur livre et de les enrichir de leur commentaire. Vous trouverez ici, l’un après l’autre, deux articles : Les alternatives naturelles à la piluleLes dangers de la pilule Dans quelques jours le livre que j’ai écrit avec le professeur Henri Joyeux sur la pilule, ses dangers et ses alternatives sortira en librairie. Mais sans attendre, je voudrais répondre aux nombreux courriers qui ont suivi l’article que j’avais écrit il y a quelques semaines. Lisez ce qui suit, vous y verrez certainement plus clair et vous apprendrez surtout qu’il existe maintenant des méthodes naturelles recourant aux biotechnologies qui ont fait leurs preuves. Le stérilet au cuivre : 5 ans de relative tranquillité et peu de risques C’est une méthode généralement bien tolérée et rapidement réversible. Quelques exemples :

Contraception : « Mais qu’est-ce qu’ils ont tous contre le stérilet ? » « Qu’est ce qu’ils ont tous contre le stérilet ? » se demande Atalante, une internaute. Comme elle, beaucoup s’interrogent, dans les commentaires de l’article Pilule de troisième et quatrième génération : le scandale atteint la France. Les gynécos français seraient réticents à prescrire ce moyen de contraception. Deux types de stérilet Il existe des dispositifs intra-utérin (DIU) mécaniques au cuivre, qui empêchent l’oeuf fécondé de s’implanter dans l’utérus, et il en existe des hormonaux, qui diffusent in utero une hormone. Tremolos, un brin parano, pense que si on n’évoque pas d’autres méthodes contraceptives que la pilule, c’est qu’en France « on préfère du tout chimique plus risqué qui apporte une confortable marge à qui on sait. » L’industrie pharmaceutique. Pas d’enfant, pas de stérilet Les femmes, même jeunes, comme Claire, 22 ans, en couple depuis quatre ans, sont attirées par l’idée d’être « tranquilles pour cinq ans » : Y aurait-il en France une « religion pilule » ?

maSexualite La pilule anticonceptionnelle, le timbre contraceptif, l'anneau vaginal contraceptif, l'injection contraceptive, et le système intra-utérin sont tous des moyens de contraception efficaces qui pourraient répondre adéquatement aux besoins de certaines femmes. Contraceptifs oraux (la pilule) De quoi s'agit-il?La pilule anticonceptionnelle (CO) est l'un des médicaments les plus étudiés et les moins bien compris au monde. Environ 100 millions de femmes des quatre coins du monde y ont recours, ce qui en fait l'un des médicaments les plus fréquemment prescrits. Mode d'actionVous n'avez qu'à prendre la pilule chaque jour, préférablement à la même heure de sorte que cela devienne une habitude. Contraceptif oral combiné (COC)Le contraceptif oral combiné contient deux types d’hormones : des œstrogènes et un progestatif. Avantages Inconvénients Contraceptif oral progestatif seul (COPS)Le contraceptif oral progestatif seul ne contient pas d’œstrogènes. Timbre contraceptif De quoi s'agit-il? Dépannage

Ovules contraceptives naturelles Beaucoup de femmes aimeraient trouver un moyen contraceptif idéal et sans inconvénient. Or, tous ceux proposés sur le marché présentent des compromis. Le préservatif pour efficace qu’il soit, altère sans nul doute la qualité de l’échange énergétique. L’éponge (Pharmatex) n’est pas fiable à 100 % et peut avoir des effets allergisants sur l’homme. Le stérilet, en raison de sa partie en cuivre entraîne souvent une perte d’énergie chronique chez celles qui le portent. Il faut dire que certaines femmes sont merveilleusement réglées et sentent parfaitement les diverses phases de leurs cycles. Il s’agit d’ovules gynécologiques à base d’huiles aromatiques à prendre 1 heure au moins avant les rapports. Ces ovules sont à faire préparer en pharmacie mais il est bon de s’enquérir si la pharmacie choisie se fournit en huiles essentielles de qualité correcte. Voici la formule : En cas de rapports itératifs, il est déconseillé de replacer une nouvelle ovule.

La pilule, à l'origine d'une baisse temporaire de la fertilité des femmes ? - Baby.be Et si la pilule diminuait la fertilité des femmes ? C'est en tout cas le résultat d'une étude danoise qui constate une baisse temporaire de la fertilité des femmes sous contraceptifs oraux. Mauvaise nouvelle : la pilule contraceptive pourrait être à l’origine d’une baisse temporaire de la fertilité des femmes. Une étude danoise, relayée par Le Parisien, et présentée le 30 juin dernier au congrès annuel de la European Society of Human Reproduction and Embryology, dévoile en effet que les contraceptifs oraux sont susceptibles d’induire une baisse de la réserve ovarienne. Les chercheurs ont appuyé leur étude sur l’observation de 833 femmes, âgées de 19 à 46 ans. L'étude montre que les femmes sous pilule subissaient une baisse des follicules ovariens de 16 % et que leur taux d'hormone de régression mullérienne diminuait de 19 %. Leurs ovaires sont aussi 29 à 52 % plus petits que ceux des autres femmes, notamment chez les femmes âgées entre 19 et 30 ans.

Doctors are not needed at births, says NHS And those who are on their second child will be told that a home birth is generally safer than going into hospital. The encouragement for births outside the labour ward marks a major change in NHS guidance, which was previously far more cautious. Latest figures show less than three per cent of births currently occur at home. Nice officials said that women should be offered more choice about where to give birth. Professor Mark Baker, Nice’s clinical practice director, said: “Most women are healthy and have straightforward pregnancies and births. “Over the years, evidence has emerged which shows that, for this group of women, giving birth in a midwife-led unit instead of a traditional labour ward is a safe option. “Research also shows that a home birth is generally safer than hospital for pregnant women at low risk of complications who have given birth before.” They can be stand-alone centres in the community or attached to hospitals, making it easier to summon doctors in an emergency.

Related: