background preloader

Synchronicité et Paracelsica (Carl Gustav Jung).

Synchronicité et Paracelsica (Carl Gustav Jung).
Synchronicité et Paracelsica La synchronicité représente de toute évidence l'un des nœuds théoriques principaux de la pensée et de l'œuvre de Jung. Alors que celui-ci en découvre très tôt la présence et les manifestations (il en parle dès 1930), en déclarant à propos du Yi King que ce dernier "repose en effet, non sur le principe de causalité, mais sur un principe non dénommé jusqu'ici - parce qu'il ne se présente que chez nous - auquel j'ai donné, à titre provisoire, le nom de principe de synchronicité", il ne se décide cependant à publier à son sujet de manière systématique et réglée que très tard dans sa vie, à la fin des années quarante et au début des années cinquante. S'il se résout à cet effort, c'est par un double souci d'élucidation scientifique et philosophique, ainsi que devant l'importance humaine du phénomène, et l'exigence intérieure du souci thérapeutique que l'a toujours animé. (...)

http://www.cgjung.net/oeuvre/synchronicite_paracelsica.htm

Related:  johannefaustcococlovis

Carl Jung : psychologie de l'inconscient Psychologie de l'inconscient Cet ouvrage, écrit par Jung au moment de la rupture des relations qu'il entretenait avec Sigmund Freud - en 1913 - est composé de huit chapitres : La psychanalyse. Théorie de la Synchronicité Et si les coïncidences avaient un sens ? Notre monde fourmille de coïncidences qui peuvent être frappantes. Carl Gustav Jung a défini la synchronicité comme une coïncidence temporelle de deux ou plusieurs événements sans lien causal entre eux et possédant un sens identique ou analogue. Quel est donc le sens de ce lien, qui ordonne la matière comme une danse, sans logique apparente ? Nous pensons généralement en termes de causalité formelle : parce qu’il y a du soleil, j’ai chaud. La physique classique, dont le discours sous-tend notre vision du monde, fonctionne selon ce principe.

Coïncidences et synchronicités Des hasards trop insignifiants pour ne pas être remarquables... Selon les dictionnaires, une coïncidence correspond à des événements qui se produisent ensemble par hasard, c'est-à-dire à la suite d'un concours de circonstances. Mais, certaines de ces coïncidences, que Jung a nommées « synchronicités », sont plus complexes et chargées de sens en laissant une profonde et troublante impression au témoin. L’impression d’un ordre préétabli, d’une véritable connexion entre l'esprit et la matière, entre notre psychisme intérieur et le monde extérieur. On peut classer dans les coïncidences les nombreux exemples où l'on rêve ou pense à quelqu'un que l'on n'a pas vu depuis longtemps et que l'on rencontre ou dont on reçoit des nouvelles au cours des jours suivants.

Le Livre Rouge - The Red Book of Jung - C.G. Jung "Les années durant lesquelles j’étais à l’écoute des images intérieures constituèrent l’époque la plus importante de ma vie, au cours de laquelle toutes les choses essentielles se décidèrent. Car c’est là que celles-ci prirent leur essor et les détails qui suivirent ne furent que des compléments, des illustrations et des éclaircissements. Toute mon activité ultérieure consista à élaborer ce qui avait jailli de l’inconscient au long de ces années et qui tout d’abord m’inonda. Ce fut la matière première pour l’œuvre d’une vie." Ma Vie, souvenirs rêves et pensées - Gallimard Collection Folio page 319. Le Livre Rouge de Jung, traduit sous la responsabilité de Christine Maillard, est disponible.

Qualité de l'air: quand Montréal est pire que Pékin Plus pollué Montréal, plus pollué que Pékin? Bien sûr que non: sur une moyenne annuelle, la comparaison ne tient pas la route. Or, des journées de pollution surviennent régulièrement à Montréal, et il arrive que l'air de la métropole soit aussi - voire plus - pollué que celui de plusieurs grandes villes du monde. Mardi matin, selon l'Indice de la qualité de l'air (AQI), une mesure reconnue internationalement, l'air de Montréal a atteint une lecture de 106, contre 93 pour Pékin - un niveau anormalement bas pour la capitale chinoise. La lecture était de 41 pour Paris, 56 pour New York et 27 pour Los Angeles.

Savez-vous que nous avons 3 cerveaux dans notre corps ? Savez-vous que nous avons 3 cerveaux dans notre corps ? J’ai posé la question à quelques personnes de mon entourage et la réponse est toujours 2 alors je me lance avec ce billet ! Un cerveau dans notre tête avec les 3 parties : cortex, limbique et reptilien. Il contient 100 milliards de neurones. Quelques remarques sur la méditation et l'entreprise  VIE DE BUREAU - Les dirigeants doivent-ils être zen ? Tordons d'abord le cou à un cliché : être zen, ce n'est pas être cool ! Le zen est une branche du bouddhisme dont la discipline est très stricte et exigeante. Certes, les bénéfices en sont grands : clarté intellectuelle, stabilité émotionnelle, recul face aux problèmes, créativité accrue, etc.

Comment Voir L'aura L'aura et les chakras émettent de l'énergie que certaines personnes entrainées peuvent observer. L'aura est le champ d'énergie qui entoure chaque être vivant (y compris plantes et animaux). La plupart du temps, l'aura est aperçu comme des couches de couleur autour du sujet observé. Devenir capable de lire l'aura est quelque chose qui prend beaucoup de pratique. Certaines personnes naissent avec cette capacité, mais n'importe qui peut l'apprendre.

Ce que je dirais à un immigrant L'auteur est humoriste, conteur, biologiste et animateur. Il collabore régulièrement à la section Débats. Avant de partir du Sénégal pour le Québec, en 1991, on m'avait parlé de choc culturel, de température, de liberté, d'ouverture, d'humour et de bien d'autres aspects de l'identité et de la culture des gens d'ici. Mais personne ne m'a informé de cette singulière relation que la majorité des Québécois entretiennent avec la religion. Pourtant, à mon avis, il est plus qu'important de mentionner aux gens qui veulent venir ici que s'expatrier au Québec n'est pas la même chose que de s'installer dans le reste du Canada.

Recette Tiramisu à la banane, notre recette Tiramisu à la banane Ingrédients (4 Personnes) :- 3 bananes- 12 biscuits à la cuillère - 125 g de mascarpone- 1 oeuf- 1 cuillère à soupe de rhum- 30 g de sucre- cacao en poudre - 30 g de beurrePréparation de la recette : Découper les bananes en rondelles et les faire revenir dans le beurre jusqu'à ce qu'elles soient dorées. Les laisser refroidir. Fouetter le jaune d'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse puis ajouter le mascarpone et le rhum. Mélanger jusqu'à obtention d'une pâte lisse. Battre le blanc d'oeuf en neige et l'incorporer délicatement à la préparation.

Ne me brisez pas le coeur! Ce lien affectif, qui porte en lui seul le paradis et l'enfer, nous pousse à vouloir toucher, embrasser, sentir et regarder, parce que le corps humain est érotisme pour tous ceux qui veulent bien prendre le temps d'explorer. Cette sexualisation du corps au-delà des parties génitales serait, selon Pascal Picq, à l'origine de l'invention des vêtements. Ce pape français de la paléoanthropologie pense même que l'érotisation du corps serait à la base de la culture et aurait nourri tous les arts, dont l'habillement, les parures, les maquillages, les danses, etc. Nous sommes aussi l'un des rares animaux à faire du sexe à l'abri du regard de nos semblables. À cause de son caractère extraverti, qui l'amène à se manifester à la moindre occasion, et parce que le grand sentiment lui fait battre la chamade, le coeur a toujours été considéré comme le siège incontestable de l'amour. Ah oui!

Brain Gym, légendes pédagogiques et neuromythes – Normand Baillargeon 3 septembre 2012 8h22 · Normand Baillargeon J’ai proposé d’appeler légendes pédagogiques des croyances relatives à l’enseignement qui n’ont guère voire aucune base rationnelle ou empirique, mais qui fleurissent néanmoins en éducation, notamment parce qu’elles sont rassurantes, qu’elle confortent des positions très répandues dans ce milieu et qu’elles en embrassent les valeurs. Ce sont, en somme, les légendes urbaines de la pédagogie. Pour les combattre, nous disposons essentiellement de trois armes : le bons sens; l’analyse conceptuelle; les résultats crédibles de la recherche scientifique. Le bon sens peut parfois, à lui seul, nous indiquer que certaines affirmations ou recommandations ne sont pas crédibles parce qu’elle sont aberrantes. Des légendes pédagogiques aux neuromythes

Mieux comprendre le cerveau des élèves La ville de Québec était l’hôte hier et aujourd’hui d’un important symposium regroupant plus de 225 participants venus de partout au Canada. L’Association canadienne d’éducation (ACE) qui rassemble chaque année les leaders de plusieurs communautés éducatives anglophones et francophones avait choisi le thème des neurosciences pour mieux outiller les éducateurs dans leur lutte contre le décrochage scolaire. La recherche est maintenant en mesure de démontrer comment le cerveau d’un élève apprend le mieux et les gens présents ont pu départager ce qui tient de la rumeur et représente un mythe, de ce qui repose sur des résultats de recherches documentés.

Comment activer la pousse des cheveux De nombreuses femmes (et aussi certains hommes) souffrent parce que leurs cheveux ne poussent pas assez ou parce qu’ils poussent plus lentement qu’ils ne le souhaiteraient. S’il est vrai que les cheveux poussent en moyenne d’un centimètre et demi par mois, il n’en est pas moins vrai que de plus en plus de cas problématiques apparaissent chaque jour. Les soins que l’on prodigue à ses cheveux ne sont qu’un aspect de la question, car d’autres raisons internes telles que l’alimentation ou le stress sont aussi importantes.

Related: