background preloader

Inconscient collectif

Inconscient collectif
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'inconscient collectif est un concept de la psychologie analytique s'attachant à désigner les fonctionnements humains liés à l'imaginaire, communs ou partagés, quels que soient les époques et les lieux, et qui influencent et conditionnent les représentations individuelles et collectives. Selon le psychiatre suisse Carl Gustav Jung (1875–1961), créateur du concept, l'inconscient collectif constitue « une condition ou une base de la psyché en soi, condition omniprésente, immuable, identique à elle-même en tous lieux »[D 1]. Toujours selon lui, « les instincts et les archétypes constituent l'ensemble de l’inconscient collectif. « Il est inhérent à la réalité et la communication du conscient et de l'inconscient [et] permet le devenir de l'individu[1]. » Pour Jung, reconnaître l'existence et l'influence de l'inconscient collectif, c'est reconnaître que « nous ne sommes pas d'aujourd'hui ni d'hier ; nous sommes d'un âge immense[2]. » Related:  `test 1018`test 1018

Imagination active Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'imagination active est une méthode de la psychologie analytique, théorie créée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung. La méthode consiste à donner une forme sensible aux images de l'inconscient et d'élargir ainsi la conscience. Il s'agit ainsi de fixer son attention sur les humeurs, et, plus généralement, sur les fantasmes inconscients portés à la conscience, puis de les laisser se développer librement, sans que la conscience ne les détermine, mais en interagissant cependant avec eux. Elle conduit donc à « relier les plans conscients et les plans inconscients » ou à donner vie aux images spontanées. Selon Elie Humbert, continuateur de Jung, l'imagination active est une « méthode de confrontation avec l’inconscient, élaborée par Jung en 1913. Genèse du concept chez Jung[modifier | modifier le code] L'imagination active avant Jung[modifier | modifier le code] Imagination active et « dialogue intérieur »[modifier | modifier le code]

Ingénierie sociale (science politique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’ingénierie sociale est née de la professionnalisation du social. Dans le secteur social, les usagers vivent dans un contexte socioéconomique et environnemental de plus en plus complexe. Par ailleurs, la réponse sociale aux problèmes actuels de la société demande une compréhension de plus en plus large d'un problème : public cible, politique, environnement, économie, budget, législation, réseaux et partenariats, évaluation, cohérence... Le terme d'ingénierie sociale est utilisé la première fois par Frédéric Leplay vers la fin du XIXe siècle. Le concept d’ingénierie sociale et le terme d'ingénieur social posent parfois des polémiques[3]. Dans le social, il s'agit régulièrement de faire de plus en plus, avec peu de moyens. Ce master universitaire en ingénierie sociale est actuellement proposé, entre autres, dans 6 universités françaises depuis 2003, et dans 5 hautes écoles belges depuis 2008.

Ingénierie sociale (sécurité de l'information) L'ingénierie sociale (social engineering en anglais) est, dans le contexte de la sécurité de l'information, une pratique de manipulation psychologique à des fins d'escroquerie. Les termes plus appropriés à utiliser sont le piratage psychologique ou la fraude psychologique. Dans le contexte de la sécurité de l'information, la désignation ingénierie sociale est déconseillée par l'Office québécois de la langue française, 2021 puisqu'elle n'accentue pas le concept de tromperie[1]. Concept[modifier | modifier le code] Dans son ouvrage L'Art de la supercherie, paru en 2002, le hacker Kevin Mitnick a théorisé et popularisé cette pratique de manipulation qui utilise principalement les « failles humaines » d'un système d'information comme « effet de levier », pour briser ses barrières de sécurité. De nos jours, un effort de formation et de prévention est fourni aux utilisateurs des systèmes informatisés sécurisés. Culture de la sécurité de l'information[modifier | modifier le code]

Prédiction de Jung - GRANDS REVES Carl Gustav Jung, à la fin de sa vie, au terme d’une profonde exploration des tréfonds de la psyché humaine entrevit, avec le physicien et prix Nobel Wolfgang Pauli, qu’il existait un niveau de « réalité profonde » où conscience et matière ne faisaient plus qu’un ? « Jung a prédit pour ce début de siècle un véritable bond dans la conscience humaine qui sera déclenché par une double harmonisation Masculin-Féminin et Ciel-Terre. Avec le physicien quantique Pauli, Jung cherchait à rendre compte de la conscience en tant qu’énergie organisatrice. Ainsi la conscience, en tant qu’énergie sémantique, infuse tous les niveaux de l’esprit-corps-psyché et les organise. A l’échelle collective, un véritable réseau pensant se construit, en co-évolution avec la planète Terre, et qui progressivement s’harmonise à l’échelle planétaire. » Dans la théorie des champs sémantiques, toute matière et tout système, jardin ou musée, est une constellation de sens. Résumé de la prédiction par une lectrice : 1. 2. 3.

Institut Tavistock Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Institut Tavistock (Tavistock Institute) a été fondé en 1947 par Frédérick Emery, Eric Trist, Henry Dicks, Leonard Browne, Ronald Hargreaves, John Rawlings Rees, Mary Luff et Wilfred Bion. Tommy Wilson en fut le premier Président. Description[modifier | modifier le code] L'Institut Tavistock a développé et appliqué la théorie et les pratiques développées par Wilfred Bion après sa mort en 1979. Plusieurs branches utilisent le nom de Tavistock, amenant une confusion sur la fonction des uns et des autres. Il a été présenté par l'auteur John Coleman comme faisant partie d'un élément structurel devant conduire à un Nouvel Ordre Mondial[1]. Articles connexes[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Anne Alvarez et Susan Reid (sous la direction de), trad. Liens externes[modifier | modifier le code] (en) Site officiel [archive] Notes et références[modifier | modifier le code]

Introduction à la psychologie sociale : l'effet de gel et l'escalade d'engagement Sur­veiller des affaires, man­ger des abats, affec­ter un fonds excep­tion­nel de déve­lop­pe­ment à une filiale, dépen­ser 100 dol­lars pour skier dans le Michi­gan, jouer à la rou­lette, ces acti­vi­tés d’apparence très divers, ont en réa­lité un point en com­mun : elles font appel à un pro­ces­sus d’engagement et d’escalade d’engagement. Les déci­sions, que nous consi­dé­rons, sou­vent à tort, comme de simples choix ponc­tuels entrainent dans les faits de nom­breuses consé­quences sur nos choix futurs et sur notre com­por­te­ment. Com­bien d’étudiant frus­tré dès la pre­mière année d’étude pour­suivent une for­ma­tion parce qu’ils l’ont débu­tée ? Com­bien de sala­rié reste dans des emplois qui ne leur convienne pas pour ne pas s’avouer qu’ils ont fait un mau­vais choix ? Com­bien de couple pré­fère res­ter ensemble plu­tôt que remettre en cause leurs enga­ge­ments pas­sés ? Le bai­gneur (Moriarty, 1975) Moriarty teste l’effet de l’engagement sur une plage new yor­kaise. Effet de gel

Rêve en psychologie analytique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ne doit pas être confondu avec Rêve. Michael Lukas Leopold Willmann, Paysage du rêve de Jacob, vers 1691. La contribution de Jung puis de ses continuateurs, comme Marie Louise von Franz (pour qui le rêve est « la voix de l'instinct humain »[1]) ou James Hillman, à la science des rêves est notable. Carl Gustav Jung a en effet proposé une double lecture, sur le plan de l'objet et du sujet, tout en représentant le rêve comme un processus dramatique comportant des phases qui permettent d'en éclairer le sens, toujours individuel mais également réductible à des enjeux culturels et universels. Sa méthode d'interprétation, l'« amplification », autorise ainsi à comparer les messages oniriques aux mythes et aux productions culturelles de toutes les époques. Le rêve dans la psychologie analytique[modifier | modifier le code] Le rêve est, au sein de la psychologie analytique, un processus naturel émanant de l'inconscient.

IPHONE DES ANNÉES 80 iPhone jusqu'au bout des mains ... Dans les années 80, un prototype signé Apple annonçait la venue d'un téléphone avec écran tactile ... Une conception imaginée en 1983 par Steve Jobs lui-même et Hartmut Esslinger. Allez hop, photo de ce proto collector ! Le développement de cette machine prévoyait de pouvoir envoyer des chèques numériques. Cette superbe réalisation de rétro-prospective un brin taquine nous présente donc l'iTel. iTel c'est un téléphone portable d'assez belle taille doté d'un navigateur web (sic) basé sur une motorisation de rendu issue de Lisa, d'un système d'exploitation basé sur Mac OS 4.2 et d'un iTape.

Havelock Ellis Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Ellis. Havelock Ellis. Henry Havelock Ellis (né le 2 février 1859, mort le 8 juillet 1939) était un médecin et psychologue britannique. Il est avec Albert Moll et Richard von Krafft-Ebing l'un des fondateurs de la sexologie. Ayant lui-même souffert de la morale victorienne, il avait décidé à 16 ans de dédier sa vie à l'étude de la sexualité. Il est l'auteur d'un ouvrage monumental en huit volumes : Études de psychologie sexuelle qui a provoqué de grands débats très vifs dans toute l'Europe et aux États-Unis et d'un livre d'une sonorité toute particulière sur l'inconscient et le subconscient intitulé Le Monde des Rêves, édité dans les années vingt par le Mercure de France. Il fut membre de la Fellowship of the New Life. Éducation, début de carrière[modifier | modifier le code] En avril 1875, Ellis suit à nouveau son père jusqu'en Australie. Mariage[modifier | modifier le code]

Dictionnaire psychanalytique des images et symboles du rêve - Tristan Moir Bienvenue sur ce site dédié au rêve et à son interprétation. Ce site a pour vocation de transmettre un savoir comme de fixer dans une forme stable et universelle un langage si simple qu’il a été oublié, parfois malmené et très souvent contesté. La lisibilité, la gratuité et l’interactivité de ce site sont les garants d’une volonté de clarté, de cohérence et d’intégrité. Cette banque d’informations sur le rêve se décline autour de deux grands axes : - Théorique : Un dictionnaire onirique regroupant tous les symboles et toutes les images du rêve actuellement recensés dans le cadre de mon activité. - Pratique : Des illustrations sonores provenant des interprétations de rêve réalisées dans le cadre de l’émission que j’anime sur Radio Ici & Maintenant ! La grille de lecture des symboles proposée ici est avant tout psychanalytique et de sensibilité jungienne. Ce site est fondé aussi sur un concept évolutif… *Il y a d’autres lectures possibles du rêve. Tristan-Frédéric Moir

Jean Ray à propos de ses "Oeuvres complètes", vidéo Jean Ray à propos de ses "Oeuvres complètes", vidéo - Archives vidéos Guilde des Archers Recognize the stripper on this cover? It's none other than Cassandra Peterson AKA ELVIRA, MISTRESS OF THE DARK!!! At least we think so.

Related: