background preloader

Le consommateur de demain ? Plus âgé, plus connecté et rationnel

Le consommateur de demain ? Plus âgé, plus connecté et rationnel
Related:  Comportement d'achatL'E-commercecomportement d’achat

Motivations et comportements d'achats en magasins spécialisés Juil-Aout 2012 Le consommateur bio se décrit lui-même comme assez peu fidèle que ce soit à l’égard des produits et des marques que des différents lieux d’achats. Maintenant bien informé, il est vigilant et réactif à toute modification du rapport qualité/prix. Sa perception de la qualité se construit en premier lieu par les produits en eux-mêmes puis par l’importance du choix dans l’espace de vente et par le prix. L’attractivité du lieu de vente et la qualité des informations viennent ensuite. ...La satisfaction... ... ... ... ... ... ...Le prix... ...L’information du consommateur... ... ... Il accorde plus d’importance au rôle sociétal de l’achat (base 115 p ersonnes - mai 2012)

Quel consommateur pour 2020? - e-marketing.fr Mieux connaître le consommateur d’aujourd’hui pour anticiper ses besoins de demain:à l’occasion de son cinquième Consumer’s Morning, Kantar Worldpanel a dressé un portrait du consommateur de 2020.Aujourd’hui, la France compte 26,6 millions de foyers (source INSEE) et environ 250000 de plus, chaque année. Cela recoupe une nouvelle réalité: réduction du nombre de personnes au foyer (deux au lieu de trois) ; augmentation des familles monoparentales (19% des familles) ; vieillissement de la population (un Français sur deux a plus de 50 ans) ; augmentation du niveau d’études (40% a un niveau post-Bac contre 30% pour la génération précédente) ; situation financière difficile (2500 euros de revenus net mensuel par foyer, baisse du budget alimentaire chez les ménages, qui s'élève désormais à 75 euros par semaine). Qu'en sera-t-il demain? Qu'attendent les seniors? Seniors de demain Cendant les seniors de demain seront-ils les mêmes que ceux d’aujourd’hui?

Motivations et comportements d'achats en magasins spécialisés Juil-Aout 2012 Le consommateur bio se décrit lui-même comme assez peu fidèle que ce soit à l’égard des produits et des marques que des différents lieux d’achats. Maintenant bien informé, il est vigilant et réactif à toute modification du rapport qualité/prix. Sa perception de la qualité se construit en premier lieu par les produits en eux-mêmes puis par l’importance du choix dans l’espace de vente et par le prix. L’attractivité du lieu de vente et la qualité des informations viennent ensuite. ...La satisfaction... ... ... ... ... ... ...Le prix... ...L’information du consommateur... ... ... Il accorde plus d’importance au rôle sociétal de l’achat (base 115 p ersonnes - mai 2012)

Insights consommateurs dans l'industrie de la mode : Comment les plus grandes marques font-elles pour suivre le rythme des tendances de consommation ? S’il y a Une industrie particulièrement affectée par les tendances de consommation, c’est bien le monde de la mode. D’un côté, le comportement des acheteurs est au plus haut point influencé par l’expression publique sur la toile ; de l’autre, les marques Fashion se languissent de découvrir ce que veulent réellement ces derniers avant de lancer leur dernière gamme. Ce qui est beaucoup plus facile à dire qu’à réaliser. Alors on peut toujours compter sur un coup de chance, sur une ou deux créations inspirées… Sauf que les grandes marques, elles, emploient la data offerte par le web social pour anticiper et réagir aux tendances que plébiscitent les consommateurs, dans l’expression d’un mi-chemin entre virtuosité scientifique et savoir-faire artistique. Elles le font car elles ont compris que pour réussir et perdurer sur un marché ultra-concurrentiel, la connaissance-consommateur via des insights bien fondés est indispensable. De l’intérêt des insights consommateurs pour les marques Mode

Infographie : Ce que veulent réellement les consommateurs français aujourd'hui Pouvoir accéder en permanence et à travers n'importe quel point de contact à des offres intéressantes aux meilleurs prix, tel est le désir du consommateur français d'aujourd'hui, qui n'hésite pas à croiser les supports d'informations (boutiques physiques et Internet) pour mieux consommer. Dans cette infographie réalisée par Fullsix, le mot d'ordre du commerce du futur est lancé : il doit être "relationnel". Charge aux enseignes de s'adapter aux souhaits du futur client. Pour y parvenir, retour également sur : - les données-clés du marché français ; - les cinq attentes-clés des clients de la distribution; - les possibilités de connaissance clients qu'offre la big data ; - l'impact réel des usages. Source : Fullsixgroup

Le consommateur du futur : [R]évolution Sainsbury’s et Unilever ont réalisé avec le Forum for the Future une étude particulièrement intéressante sur l’évolution des consommateurs : consumer futures 2020. L’objectif est relativement classique pour des entreprises : anticiper les besoins des futurs clients pour développer les produits et services adaptés. Après une lecture critique de ce document, nous pouvons faire ressortir 3 qualités principales des produits et services seront proposées. Le rapport commence sur le constat que le futur, et notamment le comportement des consommateurs, sera radicalement différent notamment par l’arrivée des TIC nomades qui permettent une mise en réseau et un accès à l’information partout, tout le temps. Puis en utilisant la méthode des scénarios propose 2 paramètres clés qui construiront 4 « mondes » virtuels, la réalité se situant quelque part entre ces 4 visions. Les 2 paramètres clés sont : Fait le toi-même / Fait le pour moiProspérité forte / faible Quelques extraits de ce rapport :

Comprendre les comportements utilitaires et hédoniques des cyber-acheteurs La fidélisation est apparue pour développer un cœur de clients attachés à la marque afin de lutter contre une forte concurrence. Garder ses clients permet de maintenir ses parts de marché, ceci n’étant pas tâche aisée sur le marché hyper-compétitif actuel. Les entreprises, afin de fidéliser les internautes doivent être capables de faire vivre au client une expérience intrinsèquement agréable. Pour cela, elles sont avant tout obligées de comprendre ce que désire le client. Une fois cette étape passée, les entreprises pourront ensuite lui proposer des parcours et des expériences adaptées. Les comportements d’achat des internautes : utilitaires et hédoniques ? Les comportements d’achat des internautes peuvent être soit utilitaires, soit hédoniques. Il existe deux comportements d’achat très étudiés en marketing qui permettent d’identifier deux types d’individus : Les individus qui sont dirigés par un but lorsqu’ils réalisent leurs achats (achat corvée). Soyez sympa Partagez ;-) Reviewed by on.

Près de trois quarts des seniors sont désormais actifs sur internet Les offres numériques ont le vent en poupe auprès de la génération des 65 ans et plus. Près de 75% des seniors sont désormais en ligne, selon l'étude "Digital Seniors 2020" de Pro Senectute Suisse. Les personnes âgées ont découvert les opportunités offertes par les services numériques et s'intéressent de plus en plus au monde virtuel. C'est ce que conclut "Digital Seniors 2020", une étude nationale menée avant la crise du coronavirus par l'Université de Zurich sur mandat de Pro Senectute Suisse. D'après un communiqué publié vendredi par cette organisation, la proportion d'internautes de plus de 65 ans a presque doublé en dix ans, passant de 38 à 74%. La fracture numérique à plus de 80 ans La fracture numérique s'est déplacée, se situant à 80 ans. Les personnes âgées qui ne sont pas connectées sont une minorité aujourd'hui mais il y a encore environ 400'000 seniors en Suisse qui n'utilisent pas Internet (contre plus de 820'000 en 2010). ats/gma

Je Like - Comment les produits High-tech influencent l'acte d'achat Publié le 16 avril 2014 Peut-on encore se passer du digital dans un processus d'achat ? Franchement non. Et cette infographie réalisée par l'IFOP pour Bonial.fr, un site de recommandations, prouve que l'impact du numérique est omniprésent et dans tous les compartiments... Raphaël Legrand Rubrique réalisée en partenariat avec ETO Rejoignez-nous et recevez chaque semaine le meilleur d'INFLUENCIA. Internet, mobile... les 10 commandements du nouveau commerce Un samedi de décembre, Amazon eut l'idée perverse de demander à ses clients d'aller dans les magasins, juste pour repérer et scanner les produits de leur choix. S'ils étaient en vente sur son site internet, Amazon leur ferait une réduction de 5% sur la commande en ligne... Fureur des commerçants traditionnels : le géant du virtuel utilise maintenant leurs boutiques comme salles d'exposition ! La bataille n'est pas égale entre les nouveaux et les anciens. Personne n'a la réponse, mais les idées commencent à fuser. 1. Payer en cash ou avec sa carte à puce ? 2. Internet nous a habitués à évaluer les informations, traquer les meilleurs prix, chercher des avis... 3. "Désolé, nous n'avons plus ce modèle de table, repassez dans quinze jours !" 4. 24 heures sur 24 tu achèteras Un des atouts maîtres du commerce électronique est qu'il est ouvert jour et nuit. 5. "Smartphone accepté." 6. Le consommateur ne supporte plus d'attendre. 7. Prenons ce jeu vidéo inspiré de Harry Potter. 8. 9. 10.

Marketing : comment collecter et traiter les données clients Même s'il a pu faire ses preuves par le passé, le marketing de masse n'a plus beaucoup de raison d'être aujourd'hui. Pour conquérir et fidéliser des clients, mis à part un prérequis de base (un produit ou service de qualité adapté à leurs besoins), les entreprises doivent apprendre à les comprendre et à décortiquer leurs habitudes de consommation. "Connaître ses clients, c'est aussi mieux comprendre ce que recherchent les prospects qui leur ressemblent ", rappelle Fatima Aliane, responsable "data-mining" chez Acxiom France, spécialiste des technologies et des services marketing. Identifier les données-clés Mais, avant tout, la collecte doit répondre à un objectif précis, en lien avec la stratégie de l'entreprise. Les différents modes de collecte Une fois les données-clés identifiées, reste à les collecter... L'enquête de satisfaction est une autre piste pour récolter des informations. Les logiciels à la rescousse Opérer une segmentation clients

Les 5 grandes tendances du commerce en 2021 La crise sanitaire a largement chamboulé nos habitudes, que ce soit en raison des différents confinements mis en place à travers le monde, ou de la distanciation sociale en vigueur. Si nos vies privées et professionnelles ont été particulièrement impactées, nos comportements d’achat aussi. Ils se sont considérablement transformés sous l’impulsion du coronavirus, avec notamment une accélération sans précédent de l’eCommerce. Pour preuve, on retiendra les profits spectaculaires enregistrés par Amazon ou encore les records de vente en ligne atteints par le Black Friday cette année. C’est dans ce contexte particulier et inédit que Shopify, plateforme leader dans la création de sites marchands, s’est prêtée au jeu des prédictions en tentant de deviner quelles seront les cinq grandes tendances du commerce en 2021. Les jeunes consommateurs continueront de guider l’eCommerce Cette tendance devrait être majoritairement impulsée par les 18-34 ans. … ainsi que les causes qui leur tiennent à cœur

lsa-conso Le vigi-shopper ou « watcher » C'est le profil qui concerne le plus grand nombre de Français. 35% de consommateurs s'identifient à lui, selon l'étude. Ses caractéristiques ? C’est un consommateur attentif et scrupuleux. Ses critères de choix pour faire ses achats ? Un profil qui influence son comportement d’achat : il vérifie au moyens d’application smartphone, par exemple, les infos à connaître avant d’acheter ; ils consulte les conseils de sa communauté au préalable, là encore grâce aux outils modernes et aux réseaux sociaux. Le slow-shopper ou « careshopper » Il est amoureux des petits producteurs, du bio, des circuits courts… Ce consommateur averti respecte les principes environnementaux et sociaux, sans sombrer toutefois dans le militantisme, même s’il descend du « bobo ». Il adhèrera ainsi à l’agriculture urbaine et locale (cueillette de fruits…) ou à une expérience détachée des intrusions publicitaires. Le social-shopper ou « influenceur » Le plus connecté ! Ses outils privilégiés ?

Tendances : de la frénésie de consommation à la résignation Le Marketing Book 2012 de TNS Sofres, passé au format 100% numérique en septembre dernier, s'enrichit aujourd'hui d'un nouveau chapitre dédié aux tendances transversales émergentes, ces comportements en devenir, qui pourraient transformer profondément la consommation des Français demain. Au-delà des " grands classiques " que sont devenus la naturalité, le plaisir, la praticité, auxquels les marques se réfèrent depuis une vingtaine d'années, pour concevoir et promouvoir leurs offres, les experts du Marketing Book dégagent aujourd'hui, quatre grands courants, qui se sont fait jour : jouissance, sécurité, responsabilité et rébellion. En les mettant en regard de l'offre des marques, ils décryptent les profils de consommateurs associés, leurs comportements et leurs attentes. " Les jouisseurs " : Selon la typologie Marketing Book, ils représentent un petit tiers des Français (30%). Les " Désirs de conso " sont au coeur de leurs choix. Marketing Book 2012 - Editeur TNS Sofres

Related: